On remet ça à Chiba

Comme je l’avais dit dans mon précédent article, l’automne étant ma saison favorite, j’ai bien profité de ce week-end prolongé pour enchainer deux balades, l’une à Yamanashi, près du Mont Fuji, l’autre sur la péninsule de Chiba. Ayant déjà parlé de Yamanashi et n’ayant jamais encore été hors de l’autoroute à Chiba, je vais donc détailler cette deuxième balade.

J’attend avec impatience de pouvoir me payer sous veste et gants chauffants, en attendant, c’est bibendum ou mains gelées. Heureusement, on trouve vraiment partout au Japon des distributeurs de boissons, pour se réchauffer avec un café chaud… Mais, rider2371, un des membres de Gaijin Rider avait posté sur le forum un itinéraire dont le tracé avait le mérite d’être intéressant (à voir de toute urgence ICI)… Donc, on télécharge le fichier et on balance ça dans le GPS. Puis, départ depuis la maison, très tôt, après avoir graissé la chaine et resserré deux trois vis, direction l’aqua line, cette autoroute qui joint Kawasaki, au sud de Tokyo à la péninsule de Chiba. C’est vraiment une autoroute à prendre tant elle est impressionnante mais, mieux vaut payer avec le télépéage local (l’ETC), sinon ça coute une petite fortune. J’en avais fait les frais il y a deux ans, c’était à l’époque dans les 3500 yens !

Arrêt sur l’aire d’autoroute qui fait la jonction entre le tunnel sous marin et le pont sur l’eau, pour prendre un café et profiter de la vue. Entre quatre et cinq heures du matin, on peut effectivement profiter de la quiétude de l’endroit, contraste avec la cohue de la journée que l’on trouve généralement sur cet aire d’autoroute, attraction de cette construction impressionnante.

Puis, très vite, je me retrouve à Tateyama. Le jour est tout juste en train de se lever. Ainsi, pas une minute de perdue pour profiter des paysages…

L’itinéraire commence en beauté dans ces petites routes forestières, dans les aspérités de la géographie. On rentre dans les terres puis on se retrouve sur le bord de la mer…

Puis on poursuit sur des routes qui se suivent mais ne se ressemblent pas. A plusieurs reprises, le GPS me mène le long de cet itinéraire sur ces routes qu’il m’aurait été impossible de trouver autrement, cachées entre les herbes hautes.

Et on poursuit le chemin sur ce qui serait impossible à emprunter autrement qu’à moto, photo pour preuve 🙂

La route se poursuit plus au nord pour retrouver de plus en plus de couleurs automnales, avec toujours des routes aussi différentes qu’intéressantes.

Enfin, la nuit tombant, il fut temps de rejoindre l’autoroute pour revenir sur Tokyo… Le jour se couche de plus en plus tôt… Ce fut malgré tout une belle distance couverte sur une journée.

En conclusion, les routes de la péninsule de Chiba regorgent de beaux paysages, le tout pour une proximité avec Tokyo surprenante, du fait de cette aqualine traversant la mer.

Album photo complet ici: https://www.flickr.com/photos/68494115@N02/sets/72157647148834823

Lien vers l’itinéraire: http://www.gaijinriders.com/showthread.php?12329-The-Gaijin-Riders-Great-Garmin-Route-Repository-(GRGGRR)&p=145419#post145419

2 thoughts on “On remet ça à Chiba

  1. Salut!
    Waouh, ça donne carrément trop envie de venir !!! J’hésitais un peu mais là… C’est juste magnifique! T’y seras encore dans 1 an?
    @+

    • Salut 😉
      Non, je quite bientot le Japon. Mais, ces routes vont vraiment me manquer. Je vais peut etre y revenir dans quatre ans mais, c’est tres flou pour l’instant…
      Tu vas venir au Japon dans 1 an ? Si c’est le cas, je te recommende de passer sur Gaijin Riders, une superbe communaute qui ne sera pas avare de conseil et de bonnes balades sur place !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*