Quand je voyage seule, mes astuces !

Parce qu’au fil de mes posts (notamment sur les réseaux sociaux) je constate qu’il y a une curiosité , surtout de filles, sur ma façon de voyager seule. Comment je me prépare, si je n’ai pas peur, si ce n’est pas impossible de voyager seule, étant une femme… je fais donc ce billet.
Même quand je voyage à plusieurs, je « porte » mes affaires et souvent je gère l’itinéraire. Je n’ai pas peur à moto (sinon j’arrête de suite le 2 roues héhé).
Je pense que chacun a sa propre façon de se préparer, voilà la mienne !
Ma Moto et sa préparation
Quand bien même c’est un Gsxr, elle est pour moi une « sportivo Gt » tant elle est confortable. Je l’ai équipée de façon à ce qu’elle soit plus confortable pour voyager : poignées chauffantes, demis-guidons relevés et port USB. J’ai descendu les platines reposes pied au maximum.

J’ai une manie, qui est de lister…. Faire une « To do List » que je commences en général 1 ou 2 jours avant de partir. Cela me permet au moment de boucler, d’être certaine (ou presque) de n’avoir rien oublié. Cela va de la petite culotte, au chargeur de téléphone, en passant par la plaquette de Doliprane.

Avant le départ, toujours une vérification essentielle : son état. Pneus, chaîne, niveaux, plaquettes… Si la moto est entretenue régulièrement, il n’y a pas grand chose à faire, mais ces vérifications sont nécessaires. Peut être que je vous expliquerai dans un prochain article !
Je me débrouille pour avoir le plein la veille mais là c’est plus une question de gain de temps, surtout quand je veux partir tôt le matin, et que je suis plutôt en mode « pas réveillée » quand c’est le cas …
Histoire de sacs….Pour les bagages, selon la distance, j’ai 3 sacoches . Un polochon que je place à l’arrière, je ne sais plus sa contenance, mais on en met… un gros Bagster pour le réservoir , et un petit Bagster (le modèle Twitty) et un porte téléphone/GPS.Au niveau des tarifs, vous pouvez trouver de quoi vous équiper à partir d’une 20ne d’euros. Surtout les frontaliers, chez les motocistes allemands, il y a de bonnes affaires à faire (chez Louis.de par exemple). Pensez aussi aux sites de petites annonces, on trouve des choses intéressantes souvent.
Généralement je tâche d’en mettre un maximum dans le polochon. Attention à bien équilibrer les bagages ! que ce soit un polochon ou des valises latérales, répartissez ce que vous emmenez de façon la plus équitable possible !
A l’avant, si j’ai le gros Bagster (comme sur la photo) je n’ouvre pas le soufflet, pour ne pas être dérangée par la hauteur (je l’ai fait une fois sur un FZ6…. irk…). J’y met mes papiers, mes cartes papiers, mon chargeur, de l’eau, mes médocs, une paire de lunettes de soleil, une petite laine et mes affaires de pluie. Bref, tout ce qui doit être rapidement accessible. Si j’emmène du « fragile » comme de la nourriture ou une bouteille, idem, tout sur l’avant !
Ce bagage là a une pochette transparente sur sa partie supérieure. J’y cale ma carte routière dépliée au bon endroit et quand je voyage seule, j’ajoute un billet qui comprend les informations suivantes : mon nom prénom, d’où je suis partie, où je vais et 1 ou 2 numéros de téléphone à contacter en cas d’urgence (en général mes parents et le numéro des personnes que je vais visiter)

Si je n’ai que le Tweety, je mets le minimum dedans, et accessible facilement : papiers, lunettes de soleil, quelques médocs, de quoi nettoyer la visière… et une petite bouteille d’eau si je ne prends pas la graisse.

Mon équipement, mes affaires et petit matériel 
Si je fais de grands trajets, encore plus que pour des petits, c est équipement total, ça paraît logique, mais ça va mieux en le disant ! Pour ma part, équipement cuir (blouson + pantalon) bottines moto, gants, casques et dorsale que je viens de changer.
J’ai toujours une ou deux paires de gants de secours en plus, au cas où le temps se dégrade (froid ou pluie) et ainsi avoir la possibilité d’avoir au moins les mains au sec !
Ma combinaison de pluie sert aussi bien pour la pluie évidemment, mais aussi comme coupe vent.
J’ai toujours avec moi une petite bombe de graisse à chaine, ainsi qu’une petite bouteille contenant du liquide lave vitre et un chiffon microfibre (ça s’est à force d’en avoir marre de courir après de l’eau pour laver ce fichu moustique qui s’écrase pile au milieu de la visière).
Des cartes routières de là où je me déplace. Car je ne suis pas très fan de GPS et comme j’aime, quand je ne suis pas pressée, prendre les routes le nez au vent, cela permet de me repérer très vite.
Niveau affaires personnelles, je sais que je suis plutôt « light » dans ce que j’emmène ! Pensez que vous allez vous trimballer tout ça en permanence et que si vous n’avez pas la chance d’avoir une moto avec top case et sacoches latérales en dur qui ferment, il vous faudra les prendre avec vous à chaque arrêt ou presque !
Personnellement pour ce qui est affaires de toilette, c’est le minimum et j ai des miniatures pour ce qui est shampoing et produit douche. On oublie le sèche cheveux et le lisseur Mesdames ou alors une version poche.Je me débrouille aussi pour ne pas avoir de linge de toilette à prendre, bien que je prenne toujours ma petite serviette microfibre (qui sèche vite) histoire d’être dépannée au cas où. Renseignez vous avant de partir sur la possibilité de laver des affaires. En plein été, un tee shirt se lave le soir, sèche au chaud la nuit et c’est reparti ! A chacun de faire. Je laisse toujours un peu de place aussi pour l’imprévu (cadeau courses…)
Et j’ai toujours sous ma selle un sac à dos pliable pour dépanner en cas de besoin, bien que je n’aime pas avoir quelque chose dans le dos et que je ne vous le conseille pas !Au sujet de la conductriceCe n’est pas évident d
Ce contenu a été publié dans Astuces de voyage par Zib21. Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Zib21

Je roule en Suzuki GSXR1000 (K8). Depuis fin 2016, je réside à l'entrée du Morvan, ce qui me promets aussi de bonnes balades à faire... Je suis originaire du Territoire de Belfort, en Franche Comté. J'ai la chance d'avoir eu un terrain de jeu assez large autour de moi les Vosges, l'Alsace, le Jura mais aussi la Suisse et l'Allemagne ! J'ai eu mon permis en 2001, mais j'ai ma propre moto depuis 2007: FZ6 (2006), SV650N (K7), SV1000N(K3), GSXR1000 (K3) ,Monster1100 (2009), GSXR1000 (K7), FZ8N WGP50 (2012) Je suis militante au sein de la Fédération Française des Motards en Colère depuis 2011.

8 réflexions au sujet de « Quand je voyage seule, mes astuces ! »

  1. D’accord avec tout ce que tu dis. Perso j’emporte aussi une plaquette à glisser éventuellement sous le béquille (j’ai déjà vu une moto se vautrer parce que sa béquille s’était enfoncée dans le goudron fondu au soleil…) et un rouleau de scotch « américain » pour réparer provisoires un peu tout et n’importe quoi (si c’est pas pour soi, c’est pour quelqu’un d’autre) et bien sûr le couteau multi-outils.

    • Merci Patrick !
      Effectivement pour la plaque moto j’en ai une… quand j’y pense ! mais sinon c’est recherche sur place d’un élement plat et dur qui évitera à la moto de s’enfoncer. Bonne route à toi !

  2. J’approuve ton organisation ! ^^
    Perso, je roule en combinaison cuir, zippée entre le haut et le bas pour que ce soit plus confortable lors des pauses.
    En ce qui concerne la préparation de l’itinéraire, j’utilise les cartes Michelin (viamichelin), qui donnent également une idée du temps de trajet (Google Maps est très pessimiste, mais donne une idée du temps que l’on met en moto, avec les pauses ^^), mais qui indiquent aussi les « routes qui valent le coup » ;p surlignées en vert, à un certain niveau de zoom.
    Je repère alors toutes les jolies routes que je peux prendre pendant mon voyage et fait le trajet sur mon GPS (en mettant des points de passage obligatoire).
    Si la météo est vraiment mauvaise et que je commence à fatiguer (il m’arrive assez régulièrement de faire des trajets de 9-10 h de route), je reparametre le gps pour prendre au plus court sur la fin. Pratique ^^

    Question sacoches, je n’ai qu’un gros baluchon bien étanche à mettre derrière moi. J’arrive à tout mettre dedans, meme une paire de chaussures ! (oui parce que marcher H24 avec les bottes de moto [surtout si on s'est pris la flotte façon saison des pluies] ….. comment dire…. c’est quand même très agréable d’avoir autre chose pour la soirée et le petit dej’ du matin ! ^^ ). Par contre je le sangle à l’arrière tous les matins, et l’enlève tous les soirs… c’est assez rébarbatif. Surtout avec le petit stress « ai-je bien tout tendu à fond », tant que je me suis pas arrêtée 15 minutes après pour vérifier la solidité du tout après vibrations, je reste vigilante. :)

    • Merci !
      pareil, je n’ai souvent que le baluchon, à retirer tous les soirs… par contre j’ai trouvé les bonnes accroches et du coup, ormis vérifier que c’est équilibré en début de voyage, je ne m’inquiète pas trop ! Et je prends des petites baskets légères en général, ça ne prend pas de place et comme tu le dis ça évite de mariner dans les bottes moto ! bonne route à toi

  3. Bonjour, je roule souvent seule avec ma hornet 600 donc pour mon prochain voyage en Corse et ailleurs .. vos précieux conseils vont m’aider ..et surtout me bouster à quitter un peu les vosges, la foret noire et l Alsace !
    En esperant vous croiser un jour et bavarder autour d une tarte myrtilles hiiii ..en attendant je vous souhaite bonne route bien sûr !
    V :-)

    • Bonjour !
      Merci et avec plaisir !
      je vais rajouter dans les jours à venir de grands itinéraires depuis Belfort. du coup en ajoutant la partie Strasbourg / Belfort cela peut peut-être vous inspirer ! A bientot !

  4. Pas de nécessaire pour réparer les crevaisons ?………ça sert surtout pour les autres(si, si)…mais c’est une bonne façon de se faire des pôtes .
    Les gants en plastique très utiles pour garder les mains sèches sous la pluie (la plupart des gants moto tiennent 1/2 h au mieux) et ça évite d’avoir les mains toutes noires. Et ça peut servir aussi en cas de crevaison…..surtout à l’arrière avec la chaine …….pour éviter de froisser pantalon et t-shirt prenez le temps de les rouler bien serrés , ça prend moins de place et ça évite les plis…….c’est mon côté nana qui parle MDR non je déconne j’suis un mec mais ça empêche pas de prendre soin de son apparence….même à moto.

    • je t’avoue que le nécessaire à crevaison je ne le prend pas (mauvaise expérience). Par contre il m’arrive de chiper des gants plastique à une station essence quand il pleut trop pour les mettre sous mes gants. Et rouler les fringues, vrai aussi ! Le motard est une motarde comme les autres je vois ! ^^