40 ans du circuit Carole : bon anniversaire, mais…

jeje
jeje

Sur le site internet du circuit Carole, nous pouvons lire que le temps passe vite, que le circuit Carole permet à tous les motards amateurs ou professionnels, inconnus ou célèbres, de “vivre leur passion du deux roues motorisé”.

Le samedi 7 décembre 2019 étaient donc organisés les 40 ans du circuit, et nous étions tous cordialement invités pour “célébrer cet événement”, sachant que ” de nombreuses surprises ” étaient à prévoir.

Reprenons l’histoire du circuit rapidement, car je pense que tout le monde ici connait l’histoire du circuit, et de sa naissance suite aux accidents survenus lors des runs “sauvages” de Rungis.

Imaginez vous une société dans laquelle des femmes et des hommes, passionnés de motos et de vitesse venus de tous horizons, se réunissent tous les vendredi soirs, pour parler moto et pour taper des pointes à Rungis, un des seuls endroits où on pouvait pousser son moteur en île-de-France ? ces rassemblements ont apporté leurs lots d’accidents, notamment le plus célèbre et le dernier, celui de Carole Le Fol, dont le prénom sera donné en hommage au circuit, et qui ouvrira ses portes en 1979 afin de sécuriser les pratiques 2RM. Le circuit Carole est le seul circuit où le cahier des charges impose un certains nombre de week-end gratuits,  du vendredi midi au dimanche soir, où l’on peut venir rouler gratuitement (avec sa licence FFM, ou en prenant un pass à la journée pour l’assurance). Ce circuit, sponsorisé par de grands noms comme Yves Mourousi, va connaître de nombreux championnats  et autres courses, le tout aux portes de Paris (Tremblay en France). On y verra Coluche, Valentino Rossi et bien d’autres.

Il fallait donc bien fêter les 40 ans de ce circuit devenu mythique ! pour l’occasion, une expo photo retraçait l’histoire du circuit en images, et un paddock de l’époque exposait motos et voitures que l’on trouvait sur le circuit dans les années  80.

Mon expérience de cet anniversaire : arrivé le samedi matin, je me suis dirigé en premier lieu vers les véhicules, où parmi des pilotes que je connaissais, j’ai pu croisé Christophe Guyot du GMT94. Au sortir de cette expo, je me suis dirigé vers l’expo photo, lorsque tout le monde est monté d’un coup à l’étage pour une conférence de presse. Au moment de monter, une personne a signalé que cette conférence n’était destinée “qu’aux invités” inscrit sur une liste, sur laquelle le personnel du circuit stabilotait les noms… je suis donc redescendu en bon élève sage et je me suis retrouvé bien seul dans les locaux. Pas grave, si les personnes sur place étaient des journalistes, il fallait bien qu’ils fassent leur travail. Les petits fours avaient l’air bon, mais ils n’étaient pas destinés à tout le monde !

Après avoir discuté assez longtemps avec mes connaissances sur place et après avoir fait assez de photos, je suis rentré et j’ai posté mes photos du jour sur les réseaux sociaux dans l’après midi. Je me suis confronté alors à la déception des gens. Non pas celle des journalistes évidemment, mais à celle de ceux qui voulaient voir les différentes expos, alors qu’ils n’ont rien trouvé sur place ! en effet, les motos et voitures avaient disparues à 14h, et l’expo photo a fermé ses portes à cause de la météo (il faudra demander aux personnes ayant été le dimanche si l’expo photo a été maintenue). 40 ans, ça se fête il parait, mais pas beaucoup de monde en aura profité ce samedi ! je pense que nous sommes tous passés à côté d’un événement qui aurait dû être bien meilleur, et il reste un gout amer de loupé. Lorsque je parcours internet, il y a énormément de sites internet dédié à la moto qui parlent des 40 ans du circuit, mais sur place l’histoire en est tout autre, car la “fête” annoncée n’a pas eu lieu. Si il s’agissait d’une fête privée (sur liste d’invités), il ne fallait pas autans en parler, ce n’est pas ça l’esprit Carole …  J’ai donc une pensée toute particulière aux personnes qui ont fait parfois des dizaines de kilomètres pour fêter cet anniversaire et qui au final n’ont rien trouvé.

Voilà donc mes photos du samedi matin, je ne peux donc pas vous présenter les photos de Jacques Bolle découpant le gâteau, c’était sur invitation… pour une fête d’anniversaire, ce samedi c’était un peu loupé, je n’ai rien d’autre à dire.

Trophée Robert Doron an 3 !

jeje
jeje

An 3 pour le trophée Robert Doron, organisé en hommage au patron de la concession ParisNordMoto située à Aulnay Sous Bois, suite à son accident survenu à Magny Court alors qu’il allait disputer une manche de la coupe de France Promosport.

Cette année, la pluie s’est invitée au spectacle. Est-ce que cela a découragé les pilotes ? pas du tout, on enfile les pneus pluie et c’est parti !

Ce week-end réunissait plusieurs évenements : le “Trophée Doron”  bien sûr le dimanche matin, mais également la “PMR cup” (championnat  de France handisport) et l'”Icon Monster Race” (round 3).

Cela valait donc la peine de braver les gouttes du matin pour venir voir tout ça, surtout que les après midi étaient plutôt découverts. Notons la présence des incontournables Christophe Guyot (patron du GMT94) et Jacques Bolle (patron de la FFM) pour la remise de certains prix !

Tout de suite quelques photos de cette édition, en espérant être également là pour l’an 4 ! le reste des clichés ICI

Trophée Jumeaux 2019, plus de 25 d’âge !

jeje
jeje

Si on est critique, on peut analyser un évènement soit par sa longévité, soit par le nombre de ses participants/engagés, soit par la taille du parking. Le trophée Jumeaux remplit toutes les cases. Mais quel est le secret ? une ambiance des paddocks des années 70 disparue ? des motos et side de légende ? une ambiance hyper conviviale ?

Plus de 25 ans après la création du trophée, les gentils désorganisateurs de talent mettent tout en œuvre pour qu’année après année, l’ambiance soit au rendez-vous. Année après année, le pari est gagné !

Le trophée Jumeaux, c’est un hommage à Gérard Jumeaux, pilote de side-car talentueux. C’est un rendez-vous d’amis et de passionnées qui roulent aussi bien en 50 qu’en 500 cm3, aussi bien en moto qu’en side pour certains et certaines.

Les Jumeaux, c’est une bulle qui nous sort de la grisaille.

Il faut remercier les bénévoles du trophée pour leur implication sans faille. Au-delà de gérer tout l’administratif, ils doivent se gérer eux même (rires), mais sans même le savoir nous avons tous besoin de leur douce folie. C’est aussi une belle leçon de vie, car le bonheur s’entretient, et ces désorganisateurs nous en apportent tous les ans une sacrée dose.

N’oublions pas les commissaires de piste, speaker et toutes celles et tous ceux que j’oublie, qui font que nous avons droit à un super week-end mi-septembre tous les ans.

Alors je leur dis à tous un grand merci, un grand bravo, et à l’année prochaine.

Trophée Gérard Jumeaux – 13/14/15 septembre 2019 / circuit Carole

http://jlaumaillerphotos.free.fr/

Iron MotorS, cuvée 2019 s’il vous plaît !

jeje
jeje

Le circuit Carole a ouvert ses portes le weekend des 4 et 5 mai 2019 à Iron MotorS, permettant à plus de 350 motos de rouler entre passionnés sur le bitume du circuit, « Moto de caractère only pour le plaisir only » oblige. 

Une piste sèche… oui, mais entre les averses alors ! Disons que ce début de mois de mai est un peu compliqué question ensoleillement, mais cela n’a pas empêché les motos d’être sur la grille de départ à chaque session. Gazzz 

Un paddock complet !

L’organisateur Nicolas Sonina et son équipe font les choses bien, il faut le dire !  Le circuit  recevait pas moins de 23 clubs motos, 6 concessions motos, 56 exposants afin d’accueillir les visiteurs dans les meilleures conditions. Nous avons eu droit à un  choix de 7 food trucks pour se restaurer, un concert le samedi soir, une parade du Voxan Club de France avec une quarantaine de passionnés de la marque le dimanche midi, avouez qu’il y a des weekends plus difficiles que celui là !

Iron MotorS, c’est un evenement comme on les aime, avec une recette bien rodée que l’on attend tous les ans avec impatience. MotorS, piste and Rock’n Roll, vivement l’édition 2020 !

D’autres photos sur https://www.facebook.com/jlaumaillerphotos/

Jérôme Laumailler – photographe

http://jlaumaillerphotos.free.fr/

De Iron Bikers à Iron Motors, les 4 et 5 mai 2019 au circuit Carole

jeje
jeje

Après IRON BIKERS en 2018 (photos plus bas), voici IRON MOTORS (Motos de caractère Only) en 2019.

Rendez-vous les 4 et 5 mai 2019 au circuit carole, afin de découvrir un village moto regroupant des clubs, une bourse d’échanges, des exposants pro, des préparateurs, des concessionnaires, des constructeurs, des accessoiristes, des artistes et la scène des jeunes garages. Côté motos, prêt de 350 sont annoncées sur la piste, et prêt de 1 000 dans l’enceinte du circuit sur le week-end.

Plusieurs anniversaires sont annoncés :

– les 60 ans de la Triumph Bonneville,
– les 25 ans de la Triumph speed Triple,
– les 20 ans de la première Voxan,
– les 50 ans de la Kawasaki 500 Mach 3
– les 50 ans de la Honda CB 750

Afin de ne pas rester sur sa faim, le “food truck festival” saura prendre vos commandes du midi, sous la musique Rock de Haylen le samedi midi et samedi soir.

https://www.ironmotors.fr/ ou sur la page Facebook. J’espère pouvoir vous faire un retour photo de cet évènerment.

Jérôme Laumailler – Photographe
http://jlaumaillerphotos.free.fr/

2019, c’est reparti !

jeje
jeje

Nous sommes en mars, il est temps que la saison redémarre !

Au passage, le circuit Carole a revu certains aménagements et s’est fait tout beau pour cette nouvelle année.

Bonne saison à tout le monde, longue vie aux magazines motos, vive notre passion en fait !

Comme tous les ans, je vous présenterai les évènements auxquels je participe, en espérant y faire de belles photos.

Bonne année à tout le monde !

Trophée Robert Doron : an 2 !

jeje
jeje

An 2 pour le trophée Robert Doron, organisé en hommage au patron de la concession ParisNordMoto situé à Aulnay Sous Bois, suite à son accident survenu à Magny Court alors qu’il allait disputer une manche de la coupe de France Promosport.

Cette année, c’est le club moto Riding Sensation qui organisait le week-end, et je souhaite remercier Laurry Frémy et ses collègues pour cette édition, ainsi que tous les pilotes et commissaires de courses, car nous avons eu un formidable spectacle.

Si comme moi vous commencez à connaitre pas mal de pilotes, vous ne saurez plus qui supporter… alors vous les supportez tous car au final ce qui compte, c’est le show et le fait que les pilotes se fassent plaisir.

Tout de suite quelques photos de cette édition, en espérant être également là pour l’an 3 !

trophée Robert Doron 2018

Les Trophées Jumeaux 2018 – 25 ans d’âge !

jeje
jeje

Les Trophées Jumeaux 2018 – 25 ans d’âge !

Les trophées Jumeaux ont donné rendez-vous aux furieux de la mécanique les 14, 15 et 16 septembre 2018 au Circuit Carole.

Depuis quelques années, Carole et devenu un rendez-vous pour les passionnés d’anciennes, que ce soit au travers d’Irons Bibers, classic Machines, la coupe de France de Motos anciennes, ou encore au travers des “Jumeaux”.

Comme l’indique dit la promo de l’evenement : “ici les motos roulent, pètent le feu et raclent des reposes-pieds”, le ton est donné et ce n’est pas la bonne odeur du 2 temps qui nous dira le contraire. Moi, ça me rappelle mes années Solex, mais ici les 2 temps ne sont pas des 49.9.

Vous avez dit l’âge de la maturité ?

Cette année, l’année 1969 a été mise à l’honneur, avec d’un côté les “babas-cool” et de l’autre les “flics”. Il n’aura pas fallu longtemps pour qu’une bataille de pavés en mousse voit le jour, mettant à profit toute l’assemblée de spectateurs, lors de la remise des prix plus drôles les uns que les autres. Les Jumeaux, c’est ça : une superbe ambiance décontractée entre copains, de la piste pour recalaminer les moteurs, et l’apéro pour fêter tout ça !

Place aux 400 mètres !

Comme tous les ans, le rendez-vous incontournable du midi est placé sous le sigle des “Runs d’Or”, moment réservé aux départs/arrêtés sur 400 mètres, histoire de montrer ce qu’ont certaines machines dans le ventre.

Tous les ans j’attends ce rendez-vous avec impatience. C’est décidemment un evenement moto et side-cars à ne pas louper !

http://jlaumaillerphotos.free.fr

Trophées Jumeaux : les 25 ans !

jeje
jeje

Sortez vos agendas, le week-end du 14 au 16 septembre se déroulerons les trophées Jumeaux au circuit Carole. Cette année, l’évènement aura 25 ans, le temps de rendre hommage à Gérard Jumeaux, pilote Français de légende de side-car (il est presque né dedans, car si mon oreillette a raison, son père ne trouvant aucune ambulance pour emmener Mme Jumeaux sur le point d’accoucher, il aurait effectué le trajet en side-car jusqu’à l’hôpital)

Photos / circuit Carole du 03/09/2018 – c’est la rentrée !!

jeje
jeje

Photos / circuit Carole du 03/09/2018 – c’est la rentrée !!

Mais quelle coïncidence ! je parlais de mon ami à la combi orange « Geoffroy Dehaye » dans mon dernier article en tant que « coach » sur un roulage 100% filles, cette fois-ci je le retrouve « pilote » pour cette journée de roulage payant au circuit Carole !

Bon, reprenons les choses dans l’ordre…

Il était une fois, un mois de septembre comme tous les autres mois de septembre. Année après année, petits moineaux et grandes oies entrent à l’école, tandis que les petites girouettes et grands vautours entrent au gouvernement… oups, dérapage, stop, on arrête tout ! on se concentre les gars, on reparlera politique un autre jour ! c’est pas comme si cet été le délégué interministériel à la sécurité routière avait dit qu’une route en mauvais état était bon pour la sécurité routière, car les nids de poule faisaient réduire la vitesse… si ? il a dit ça Emmanuel Barbe ? ah… bon… bref, c’est pas comme si le premier ministre avait dit les PV issus des 80km/h ne servaient pas à l’Etat à mettre de l’argent de côté… si ? il a dit ça Edouard Philippe ? il a quand même pas annoncé que cet argent irait aux hôpitaux quand même !! si ?? … j’abandonne…

Bref, après avoir emmené mes petits moineaux à l’école pour leur rentrée, j’ai toujours quelques heures devant moi avant d’aller les chercher. Quel est le meilleur moyen de passer le temps un jour de rentrée ? (non, regarder « les chtis se grattent les mycoses» (ou autre titre y ressemblant ^^) n’est pas une bonne réponse) et bien c’est d’aller au circuit ! voici ce qui m’a amené à faire mon premier paragraphe…

Trêve de blabla, tout de suite quelques photos, ça ne mange pas de pain. En parlant de ça, j’y pense, mes petits moineaux et mes grandes oies mangent du pain, mais les autres… certains boivent du liquide dans des valises, j’ai pas bien compris leur régime alimentaire mdr

http://jlaumaillerphotos.free.fr/