Saute frontières

De Kalimitsion. Bord de mer. Grèce.

Depuis notre première frontière pour entrer en Italie, les postes de douanes se sont succédés. Au point, parfois, d’en perdre le fil !

Bien sûr, ce n’est un scoop pour personne (et donc pour nous non plus !), depuis l’éclatement de la Yougoslavie, les États se sont multipliés du coté  de l’Adriatique avec, parfois, quelques difficultés à les situer avec précision.

Nos enfants, qui ont étudié récemment l’Europe à l’école, ne sont pas avec nous. Ils ne nous sont donc d’aucun secours, et il va falloir se débrouiller tout seuls ! Aussi, hormis pour quelques cas évidents (la Grèce par exemple), nous hésitons de plus belle pour désigner les pays qui appartiennent, ou non, à la zone Euro…

Bref, nous y allons à tâtons !

Mais je suis sûr que nous ne sommes pas les seuls. Alors un petit récap pour ceux qui sont sortis de l’école il y a longtemps :

Sur notre itinéraire, la Slovénie a succédé à l’Italie (Europe et euro). Puis la Croatie (HR, en diminutif pour Hvratska) qui est en Europe mais qui utilise le Kuna comme monnaie (que nous surnommons KRRRR). Un court passage en Bosnie Herzégovine avant de repasser en Croatie. Puis le Monténégro (zone euro mais hors union européenne), puis l’Albanie (monnaie Lek), un bref passage en Macédoine et l’arrivée en Grèce. Après la Grèce c’est facile, l’Europe sera terminée en entrant en Turquie.  Ouf !

Si les limites des territoires sont difficiles à mémoriser, il y a un aspect qui fait l’unanimité au delà des frontières politiques : une gentillesse omniprésente.

En règle générale, la première personne à qui nous demandons où nous pouvons dormir, s’empresse de prendre son téléphone pour nous chercher une adresse, avant de nous y accompagner…

Pour une escale nocturne en Albanie, nous avons atterri dans un hôtel où les chambres se louent également à l’heure pour des couples non-officiels… (si vous voyez ce que je veux dire). En apprenant notre nationalité, le jeune homme derrière le comptoir a changé sa programmation musicale pour diffuser des chansons françaises. C’est simple, ça peut paraitre stupide, mais c’est aussi gentil. Non ?

côte croate

bouches de Kotor

kotor

kotor

kotor

Monténégro

Albanie

Albanie

rencontre

Albanie toujours

Albanie…

soirée grecque

soirée grecque

8 réflexions au sujet de « Saute frontières »

  1. Salut Aldo et Fred,

    Fratello mio, j’suis bien content d’avoir de tes nouvelles, je me demandais où vous étiez déjà.

    J’attends déjà la suite…

    Bonne continuation à vous deux, la bise,

    Komar

  2. Salut les amis,

    Décidément on a des nouvelles que lorsque vous êtes déjà partis.
    Bon voyages et faites nous de belles images pour nous donner envie de vous suivre.

    Djami et Gilles

    • Salut les amis !

      Merci pour vos messages respectifs.
      On s’éloigne doucement, mais… il paraît que c’est aussi une façon de se rapprocher !
      Alors à très vite, quoi qu’il en soit.
      Bizavous.

      Fredetaldo

  3. Salut Aldo et Fred
    J’aime les gens qui ont de la suite dans les idées. J’ai bien rêvé en regardant France O sur tes voyages en Yam XT500 et maintenant je me prépare à te (vous) suivre en direct !! Je suis tes traces en préparant mon départ en octobre pour l’Amerique du Sud.
    Have a good trip
    André

    • Salut André, salut Gilles,
      merci pour vos commentaires. Et si nos images/lignes peuvent provoquer des envies de voyages et bien nous en sommes ravis !

      (Bon préparatifs et bon voyage à toi André)

      amitiés

      fredetaldo

  4. On ne se connait pas mais je viens de découvrir votre périple jusqu’au bout du monde et j’en profite pour vous souhaiter de belles aventures. Au plaisir de vous lire.

  5. Salut Aldo,

    Merci de nous faire rêver, j’espère vous lire et voir vos reportable encore longtemps.
    La chance serait à mon tour, de pouvoir enfourché ma moto et de suivre vos traces
    Pour quand les prochains livres?

    • Bonjour Sébastien,
      Merci pour ce gentil commentaire. Ils font toujours plaisir!
      Enfourcher sa moto et suivre nos traces (ou d’autres) n’est pas une question de chance…un jour la décision s’impose. Les prochains reportages et peut-être livre sont à suivre sur notre site http://www.fredetaldo.com
      N’hésite pas à aller y faire un tour et à commenter si l’envie t’en prend.
      Amicalement
      fred et aldo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*