Sur la piste de Chewbacca…

chewbacca

chewbacca

De qui ?

Mais si, le gros poilu dans la guerre des étoiles ! Et bien les indonésiens ont le même, en orange, qui vit dans la forêt. Je ne suis pas particulièrement fan de la guerre des étoiles mais je suis curieux. Le problème c’est que, voyez-vous, il y a des gens qui apprécient le sport, le trekking et tous ces trucs qui font mal. Moi pas. Or, pour trouver le gros type en orange, il faut errer dans la forêt sur des dénivelés où rester debout tient déjà de l’exploit. Mais d’après notre guide (car nous avions un guide !), nous partions pour environ 2h30. Quand je pense que j’ai failli partir en tongues…

la fine équipe

la fine équipe

Nous avons marché durant près de 4h, escaladé des pentes glissantes en nous accrochant à des lianes, des branches, des pierres, etc. Puis redescendu lesdites pentes jusqu’à faire hurler nos cuisses tremblantes. La forêt équatoriale, c’est vert, soit, mais aussi chaud et humide. Aussi, les perles de sueurs qui roulaient sur nos fronts se sont peu à peu transformées en rivières, puis en torrents au débit dru et continu laissant nos vêtements trempés, comme si nous étions tombés dans une piscine. J’ai dû perdre 5 kg en une après midi ! Seule la perspective d’une bière fraiche me motivait pour continuer à marcher et j’avais complètement oublié Chewbacca.

Au final, lorsque nous avons fini par dénicher le pote de Steven Spielberg, nous rêvions d’un scénario adapté avec retour par téléportation.

Bien sûr, je vous laisse deviner de quelle façon nous sommes rentrés !

Sinon, c’est cool la marche !

l'homme de la forêt (orang outan)

l’homme de la forêt (orang outan)

encore lui!

encore lui!

l'homme de la ville...+10 ans, -5kg en 4h

l’homme de la ville…+10 ans, -5kg en 4h

du côté des orang outans

du côté des orang outans

lumière du soir

lumière du soir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*