Quelle est votre religion ?

Lorsque nous prenons pensions dans un hôtel, il est fréquent d’y avoir une fiche à remplir, avec les questions habituelles : nom, prénom, nº de passeport, etc. Or, depuis notre entrée en Indonésie, ces fiches comportent une question supplémentaire : « quelle est votre religion ? ». En bons français, nous serions tentés d’écrire : qu’est-ce que ça peut te foutre ! Atul, notre ami indien, n’est pas choqué. Chez lui, il s’agit également d’une question courante, dont la réponse peut avoir d’ailleurs des retombées pratiques (choix d’une école, mariage, etc.).

Jessie

Jessie

Avec plus de 80% de musulmans, l’Indonésie est le plus grand pays du monde de confession musulmane. Dans la rue, les femmes qui ont les cheveux couverts d’un voile sont nombreuses. Un soir, sur la façade d’une maison, nous voyons une plaque comportant les inscriptions suivantes : H. Basri Bahir. Le propriétaire nous explique qu’il s’agit de son nom précédé d’un H pour Hadji. Monsieur a fait le pèlerinage à La Mecque il y a quelques années, depuis il est donc devenu Hadj et cette fierté se porte comme un étendard sur sa maison.

Monsieur et Madame H. Basri Bahir

Monsieur et Madame H. Basri Bahir

Pourtant, au sein du même pays, les hindouistes sont nombreux et les chrétiens également. Dans la rue, cette variété dans les religions saute à la figure avec la présence de mosquées, de temples ou d’églises surmontées d’une croix. Mais il semble que la liberté de culte se passe plutôt sereinement. Jamais de remarques ou de regards insistants. Un soir, nous échangions sur le sujet avec un jeune faisant le service dans un petit restaurant, le patron et ses collègues étaient tous musulmans, lui chrétien sans que cela ne pose de problème. Au quotidien, nos interlocuteurs sont indifféremment homme ou femme, et nous avons, finalement, rarement vu une telle mixité naturelle vis à vis de nous, comme entre indonésiens. Nous avons croisé à maintes reprises des femmes avec les bras et les cheveux couverts papoter avec un parfait inconnu.

Bali

Bali

Si la séparation de l’église et de l’état fait partie de notre histoire (nous avons cette chance là !), que la laïcité est inscrite dans notre constitution, au point d’être choqués qu’on nous pose officiellement la question de notre religion, c’est loin d’être le cas partout. N’oublions pas non plus qu’aux Etats-Unis, on jure sur la bible…

Mais au final, la vraie question importante dans tout ça est de savoir où nous pouvons, ou pas, boire de la bière !

rencontre

rencontre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*