Lecture de vacances : voyage à moto et autisme

L’éditeur italien Liana Levi publie (en français) un roman surprenant, « N’aie pas peur si je t’enlace », écrit par le romancier transalpin Fulvio Ervas. Ce récit mêle voyage à moto à travers les Etats-Unis et relations émouvantes entre un père et son fils autiste. L’autisme et le récit d’un voyage à moto, voilà deux thèmes que l’on ne pensait pas voir associés.

Traverser les Etats-Unis en Harley Davidson peut paraître aujourd’hui des plus banals. Sauf lorsqu’on entraîne avec soi un passager hors normes : son propre fils, autiste depuis son plus jeune âge. C’est donc à une double aventure que nous convie ce récit poignant et passionnant : une « road story » à moto (puis en voiture) à travers les Amériques et celle, ô combien plus imprévisible, des liens qui unissent cet équipage et de leurs relations avec ceux qu’il croise.

Car Andrea, le passager, a pour particularité, entre autres, d’embrasser et de toucher le ventre de ceux qu’il rencontre. A la fois nitroglycérine et ange gardien, il est aussi le sésame ouvrant la porte à des rencontres parfois stupéfiantes. Si l’autisme est d’abord au centre de ce livre, il nous éclaire aussi sur ce qui nous pousse à aller voir ailleurs et à se confronter aux «différences». Indispensable.

« N’aie pas peur si je t’enlace », par Fulvio Ervas, traduit de l’Italien par Marianne Faurobert, éditions Liana Levi, 270 pages, 21 x14 cm, 19 euros.

2 thoughts on “Lecture de vacances : voyage à moto et autisme

    • “Traité du zen et de l’entretien des motocyclettes”, de Robert M. Pirsig, publié en 1974, et qui est d’ailleurs réédité, cette année, en poche aux éditions Points ! Bien vu, bien lu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*