« Why we ride », documentaire made in USA

« Why We Ride », c’est un web documentaire qui fait l’apologie de la moto made in USA. Le film n’a rien d’une superproduction hollywoodienne. Réalisé et produit par des indépendants, il retrace l’histoire de la moto et des bikers aux Etats-Unis depuis le début du 20e siècle, avec pour toile de fond, bien sûr, Harley-Davidson et Indian.

Découpé en plusieurs parties, le film présente des images d’archive sur les premières motos, une rétrospective sur Ed Kretz, multiple champion de dirt track dans les années 30-40 et premier vainqueur de la mythique course de Daytona. Grâce à de nombreux témoignages d’anonymes, de pionniers de l’industrie, mais aussi d’anciens pilotes, « Why We Ride » met en exergue l’émergence du sport moto ainsi que la camaraderie et la fratrie qui règnent au sein du monde motard.

Sur la forme, c’est une réussite. Bryan H. Carroll transmet la passion motarde, l’envie d’évasion, la recherche de sensations. Le tout parfaitement mis en scène dans des décors somptueux, avec une musique digne d’un Hans Zimmer et des slows motions époustouflants. Sans aucun doute, ce film donne envie d’enfourcher sa bécane et d’enquiller les kilomètres.

En revanche, sur le fond, les sujets traités (les différents championnats américains de MX, SBK, MotoGP, etc) manquent cruellement de profondeur. Mais le plus dérangeant, c’est la vision pro-américaine de la moto, beaucoup trop stéréotypée. À croire que tous les motards du monde sont américains, tatoués, percés, portent des blousons en cuir noir des années 70 et roulent en Harley-Davidson…

Le réalisateur de « Why We Ride », Bryan H. Carroll, est un producteur américain plutôt bien coté. On notera dans sa filmographie, en co-production : « Public Enemies » (2009), « Miami Vice » (2005) et « Collateral » en 2004.

« Why We Ride », réalisé par Bryan H. Carroll ; 89 minutes ; disponible sur whyweride.com  ; prix : 11,99 € (en téléchargement sur Itune) ou 19,90 € en DVD.

Et voici le trailer

3 thoughts on “« Why we ride », documentaire made in USA

  1. Hello,

    Juste un détail, ce n’est pas un web documentaire. Il s’agit d’un film classique mais dont la diffusion ne passe pas par les canaux de distribution habituels. La promotion elle se fait sur le web bien entendu. Des séances de projection sont organisées chez des concessionnaires moto, lors d’événements et rassemblements ou simplement par des initiatives privées. C’est effectivement une vision centrée sur les USA, mais ils n’ont jamais dit que cela représente toute la planète moto. L’Asie n’est pas représentée non plus par exemple. Bref, un opus suivant sans doute. Maintenant ce qui est à retenir c’est surtout le côté passionnel de la moto et des personnes qui en font… Et ça c’est une réussite dans ce film.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*