BD : « Rider on the Storm 2 », sale temps pour Sarini


Motoculture

Le tome 2 de la BD « Rider on the Storm » transporte le lecteur dans un Londres des seventies pluvieux et semé d’embûches pour Gaspard Sarini et sa Kawa. Un polar sombre, à dévorer.

L’histoire

27 juin 1975. Après la tentative de meurtre qui l’a visé sur le circuit de Mettet (tome 1. Bruxelles), Gaspard Sarini sort de l’hôpital plus décidé que jamais à découvrir les assassins de ses parents. Sa détermination seule suffira-t-elle ?

Critique

Le dessinateur belge Baudouin Deville poursuit la saga Sarini en continuant de mêler, avec une certaine précision historique, polar dans l’ambiance seventies, géographie européenne et courses moto. Même si les cases sont quelque peu figées dans une ligne claire inspirée par Blake & Mortimer, on reste sans voix face à la qualité du dessin des 900 Kawa et autres Yamaha des années 70. Le récit policier happe le lecteur, et lui fait attendre avec impatience le tome 3 qui le mènera du côté de Rome…

Les auteurs

Le dessinateur belge Baudouin Deville est aussi le responsable de la collection Carénage créée par les éditions Paquet. Dans une interview publiée dans le numéro 296 de Moto Magazine (avril 2013), il affichait ses influences : « le cinéma français des années 70″. Côté moto, Baudouin n’a jamais cherché plus loin que cette décennie magique. Honda 750, Suzuki GT 750, Kawasaki H2… Des machines qui sont restées des mythes, et qu’il dessine à la perfection. Il a également publié la BD « Continental Circus » aux éditions Paquet.

Géro, le scénariste, est moins porté sur la moto. Trentenaire, il n’a pas connu les années 70, et apporte un regard distancié par rapport à l’univers mécanique. Ce récit hyper-réaliste bénéficie de ses connaissances du contexte géopolitique de cette époque.

BD : « Rider on the Storm, tome 2 Londres », par Géro et Baudouin Deville, éditions Paquet collection Carénage, 48 pages, 23,5 x 31,5 cm, 13,50 €.

Commandez le tome 2 de « Rider on the Storm » sur la Boutique Motomag.com
Commandez le tome 1 de « Rider on the Storm » sur la Boutique Motomag.com
Commandez la BD « Continental Circus » sur la Boutique Motomag.com
Commandez le n°309 de Moto Magazine (juillet-août 2014) sur la Boutique Motomag.com
Commandez le n°296 de Moto Magazine (avril 2013) sur la Boutique Motomag.com

BD : Angles Morts et… Motards en Colère !


Motoculture

Les ingrédients d’un polar, un homme en Hayabusa accusé à tort, la communauté qui se mobilise, le circuit Carole et un soupçon de FFMC… Dans la BD « Angles Morts », transparaît l’esprit motard, voire même à certains moments, Motards en Colère. Alors forcément, nous l’avons lue, et voici ce qu’on en pense…

L’histoire

Will, un motard au passé trouble, est injustement soupçonné d’un meurtre survenu lors d’un braquage par un gang de motards. Il devra prouver son innocence… Pour une fois le gang de bikers ne circule pas en Harley mais en Hayabusa (le fameux « faucon » de Suzuki), et le trio qui sème la mort a les yeux bridés, ce qui ne l’empêche pas de rouler débridé.

La critique

Le scénario de cette BD de facture policière est un brin facile, pas toujours réaliste mais l’ambiance motarde est omniprésente. Ainsi, les lieux de rencards : des bars imaginés qui ont tout du coupe-gorge pour ceux dont la tête n’est pas casquée. Le circuit Carole figure en bonne place dans le panthéon de ces auteurs,

qui connaissent également leur bréviaire du militant FFMC sur le bout des doigts gantés. On ne peut qu’apprécier !

Le scénariste

Le scénariste, Xavier Bétaucourt, est un motard. Il en parle, dans une interview publiée dans Moto Magazine n°309 (juillet-août 2014) : « L’expression « esprit motard » a un vrai sens pour moi : elle est à la base de l’histoire. J’ai laissé transpirer ce que l’on ne peut expliquer, mais qui parle à ceux qui roulent sur deux roues. J’ai un 1200 Bandit. Je peux donc être plus ou moins sage… Maintenant, vu mon âge (50 ans), je penche plutôt vers la catégorie « apaisée ». »

BD : « Angles Morts, le Gang des Hayabusa », par Xavier Bétaucourt et Laurent Astier, éditions Paquet, 48 pages, 23,5 x 31,5 cm, 13,50 euros.

Commander la BD « Angles Morts » dans la Boutique Motomag.com

Commander le n°309 de Moto Magazine (juillet-août 2014) dans la Boutique Motomag.com

Toutes les BD disponibles dans la Boutique Motomag.com

Jeu MotoGP 14 : dans la peau de Valentino Rossi !


Motoculture

Le jeu vidéo MotoGP14 met dans la peau des pilotes les plus rapides du monde, ce qui permet à tout un chacun de se prendre pour Valentino Rossi ! MotoGP14 est sorti le 20 juin sur de nombreux supports. Petit tour d’horizon de la licence officielle du championnat du monde…

Se mettre dans la peau de Rossi, Lorenzo ou Márquez, c’est possible en virtuel depuis la sortie, le 20 juin, du jeu vidéo MotoGP14. Disponible sur PC ainsi que sur les consoles Xbox 360, PS3, et PS Vita, ce jeu sera également sur la nouvelle plateforme sortie cette année : la PS4.

Déjà auteur du MotoGP13, l’éditeur italien Milestone a repris les mêmes ingrédients de cette licence réussie pour sortir cette version 2014.

On retrouve plusieurs modes déjà connus de la version précédente. Par exemple, le mode « carrière » qui met le joueur dans la peau d’un jeune pilote, débutant en Moto3, ayant pour objectif de devenir champion du monde en catégorie reine. Le joueur retrouvera également les modes coursecontre la montre ou encore les real events, où il est possible de rejouer les actions marquantes de la saison MotoGP 2013, à découvrir !

Au programme également, un excellent mode dans lequel le joueur a la possibilité de jouer des pilotes de légende comme Mick Doohan, Wayne Gardner, Freddy Spencer… au guidon des machines de l’époque !

Sans changer fondamentalement le jeu par rapport à l’année dernière, les développeurs ont apporté des améliorations comme par exemple le tout nouveau motorhome pour le mode carrière ou encore la possibilité de faire quelques tours de piste avec le Safety car.

Jeu vidéo : MotoGP14, édité par Milestone, disponible sur PC, Xbox 360, PS3, PS Vita et PS4 ; en téléchargement sur Fnac.com au prix de 39,99 euros.

Pour accompagner la sortie du jeu, Milestone a dévoilé trois vidéos. De quoi vous donner l’eau à la bouche.