Jeu vidéo : « MX GP » mise tout sur le réalisme


Motoculture

MX GP est un jeu vidéo qui transporte en plein championnat du monde et mise tout sur le réalisme. Les 60 motos et les pilotes sont des répliques exactes du paddock de la saison 2013, tout comme les circuits, dont la surface évolue au fil des passages. Se creusent ornières et cassures… Seuls les abords des circuits paraissent quelconques. Habitués de la surenchère de tricks, amoureux d’ambiances post-apocalyptiques, passez votre chemin !

Les fans reconnaîtront, et se mettront dans la peau de leur star préférée : ici Gautier Paulin,

là-bas Antonio Cairoli…

L’accent a été mis sur les sensations de pilotage, et ça marche puisqu’il faut constamment lire l’évolution de la piste pour rester sur ses roues. Une fois le rythme acquis (pas trop difficile), on prend plaisir à trajecter entre les concurrents  et à « scruber » les sauts et bosses, grâce aux commandes dissociées machine/pilote. Une solution particulièrement réussie, qui nous paraît être la plus fidèle actuellement pour retranscrire les sensations et le plaisir du motocross.

Jeu vidéo : « MX GP », édité par Milestone, disponible sur Xbox 360/PS3/Vita/PC ; 59 euros ; www.mxgpvideogame.com.

Découvrez le trailer du jeu :

Jeu vidéo Ride to Hell Retribution, trop cliché !


Motoculture

Enfin un jeux vidéo dédié aux motards, s’était-on dit en entrant dans la peau de cet harleyiste solitaire en quête de vengeance à travers les US des années 60. Grave erreur : Ride to Hell Retribution fait trop cliché !

Si la bande son nous a mis dans l’ambiance, les premiers kilomètres parcourus au guidon de la moto nous ont plutôt ramenés à la jouabilité des bandes d’arcades des années 80…

La loose totale ! Une fois le pied à terre, les combats sont lents et ridicules, les bugs omniprésents, le scénario bourré de clichés, les dialogues franchement mauvais et les quelques scènes érotiques (habillées…) dignes des pires séries B. Damned, encore raté !

Jeux video : « Ride To Hell Retribution », édité par Deep Silver, développement par Eutechnyx, disponible sur Xbox 360, PS3 et PC ; interdit aux moins de 16 ans ; 50 euros.

Sorti en juin dernier, le jeu dispose encore d’un site qui situe l’ambiance : www.ridetohell.com

On peut aussi visionner le trailer
Pour ceux qui veulent en savoir plus, un (long) aperçu de la première partie
Et sinon, ailleurs sur le web, le jeu se fait tailler

Jeu vidéo : trial poursuite en ville


Motoculture

Parrainé par le trialiste freestyler français Julien Dupont, ce jeu en deux dimensions nous place dans les bottes d’un vilain motard recherché par la police.  Pour lui échapper, à travers les 25 parcours (via 5 univers bien distincts), il faudra au joueur trialiser et back-flipper dans tous les sens, faire évoluer techniquement sa machine et remporter des défis de vitesse, de précision et de style, ce qui devient rapidement prenant !

Malgré la bande son vraiment cheap, et le peu de figures réalisables, on se régale des interactivités avec le décor évolutif, et du mode “course poursuite” avec le fantôme du meilleur joueur connecté. On passe un bon moment avec ce jeu de moto, certes simple, mais bien fait et bon marché, ce qui reste rare…

Jeu vidéo : « Urban trial Freestyle, La grande évasion », édité par Tate Interactive, disponible en téléchargement sur PS-N, PS-Vita et Nintendo 3DSWare ; 14,99 euros.

Et voici le trailer, comme au ciné !