YAMAHA YZF 750 R

Au cours de l’évolution de la technologie, certains modèles marquent plus que d’autres et la YZF en fait partie. En effet, il s’agit de la descendante directe de la fameuse OW01 sortie en 1989 qui offrit trois saisons successives le prix de champion de France de superbike, pilotée bien sûr par l’excellent Jean-Yves Mounier. Yamaha décide donc de sortir un modèle musclé pour faire face à la concurrence de l’époque, la Susuki  GSXR et la Kawasaki ZRX. Ce sera la YZF750R.

Son moteur est identique à celui de la OW01. La seule différence étant la baisse du volume des chambres de combustion de 1cm3 ! Sinon, toujours cinq soupapes, la culasse en deux parties et le carburateur de 38mm à boisseaux plats.

Côté échappement, l’exup est simplifié à une valve au lieu de quatre, ce qui n’est pas plus mal vu la complexité du système.

Le refroidissement est amélioré avec l’ajout d’un deuxième ventilateur et pour être encore plus efficace, l’huile moteur est refroidie par le biais d’un échangeur situé autour de la cartouche filtrante.

En ce qui concerne la maniabilité, celle de l’YZF est meilleure que celle de sa grande sœur l’OW01 car Yamaha lui greffe le bras oscillant de la moto d’endurance, plus court que celui de sa devancière.

Son patrimoine génétique fait de l’YZF750R une moto d’exception et pour certains même figure d’épouvantail car les performances sont celles d’une vraie sportive et il faut une bonne forme physique et une sacrée expérience pour bloquer le compteur à plus de 300km/h. Dans l’ordre de haut en bas: OW01 de 1989, YZF750R de 1993, YZF750R de 1994.

La dernière en rouge et jaune, c’est la mienne. Elle est en vente pour le prix de la dernière révision chez Yamaha !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>