QUÈSACO ? … UN CYLINDRE BORGNE!


ferdinand

Sur ce mono-cylindre 250cc JAWA datant des années 60, sont à l’origine greffés deux pots d’échappement. La raison est purement esthétique: cela permettait au possesseur de 250cc de faire croire qu’il avait un 350cc bi-cylindre et cela conférait aussi un aspect plus sportif, en fait complètement usurpé quand on connaît la mollesse des deux temps longue course… Malheureusement, c’est du point de vue mécanique une aberration phénoménale qui va à contresens du fonctionnement optimal du moteur.

En effet, cette architecture multiplie par deux la surface de la culasse en contact avec les gaz brûlants d’échappement et divise par deux leur vitesse de transfert. Du coup, la durée de réchauffement augmente et on se retrouve en gros avec un transfert calorifique quatre fois plus important. Par la même occasion, la vitesse des gaz d’échappement chute de façon considérable, comme leur énergie cinétique. Donc l’aspiration au moment du transfert qui doit permettre un bon remplissage devient ridicule. Le moteur est alors sous-alimenté. A cela, on peut ajouter que la partie du cylindre exposée entre les deux orifices d’échappement s’échauffe elle aussi exagérément jusqu’à frotter de façon intempestive sur le piston, voire le coincer!

Cette architecture caractéristique des années 30 se retrouve en fait assez souvent et notamment sur les 50cc italiens des années 60, dont les moteurs serraient tous les deux jours, devinez pourquoi…

La solution est pourtant simple, l’obturation d’un conduit!

N’importe quel tourneur est à même de fabriquer un bouchon d’échappement pour une somme plus que raisonnable. Ainsi, vous retrouvez un niveau de fiabilité et de fonctionnement normal et si l’esthétique vous titille, vous pouvez même laisser votre échappement muet en place.

MANIFESTATION DU 21 OCTOBRE, LE COMBAT CONTINU…


ferdinand

La FFMC appel à manifester  le 21 OCTOBRE prochain contre la fin de non recevoir des doléances déposées auprès de la Mairie de  Paris .Encore une fois, l’état fasciste fait la sourde oreille et ‘Notre Drame De Paris’ continue sa croisade nauséabonde en solitaire. Mais il n’est pas question de se laisser faire ! Selon Gûnther Anders: le seul sentiment d’agression justifie une riposte !  alors, faites entendre votre voix ! Rejoignez-nous le 21 octobre esplanade du château à Vincennes.

AVIS AUX PARISIENS ET AUX AUTRES…


ferdinand

Depuis deux ans, la Mairie de Paris essaye de nous empêcher de rouler avec nos véhicules de plus de dix ans sous prétexte de pollution. Il n’en est rien, puisque la pollution globale de la planète est le fait des industriels et que la part de l’ensemble du parc roulant ne représente que 12% de celle-ci, dont sûrement 0.0001% imputable aux motos!

Devant ce discours discriminatoire et mensonger, la FFMC a essayé de parlementer avec les pouvoirs en place. En vain!

Un seul organisme à réussi à tirer son épingle du jeu: la FFVE.

Dès l’annonce de la mise en place des ZCR, la Fédération Française des Véhicules d’Epoque a parlementé avec la Mairie et a obtenu gain de cause concernant la circulation des véhicules possédant une carte grise de collection.

Il  est donc possible de circuler avec un véhicule de collection en toute liberté et sans aucune restriction sur tout le territoire français, les ZCR n’étant pas une exclusivité parisienne mais bien un programme général applicable à toutes les agglomérations de taille  importante.

Outre la possibilité de rouler, ce qui en soi ne devrait pas être un privilège, la plupart des véhicules de plus de trente ans sont bien adaptés à la circulation actuelle, de plus en plus lente, leur prix est souvent inférieur à un véhicule neuf et ils sont en général plus solides car il n’y a pas d’électronique abondante. De surcroît, les assurances sont moins chères et en général le prix des consommables aussi.

Alors faite le pas et roulez zen…

L’ OBSERVATOIRE DU NUCLÉAIRE


ferdinand

L ‘observatoire du nucléaire est l’organisme de Stéphane L’homme.Ses  articles concernent le fleuron de l’industrie Française…AREVA . En vérité, un gouffre abyssal sépare la réalité de la fiction édulcorée et diffusée par nos journalistes adoubés par le gouvernement…en France comme ailleurs.

Je vous invite d’ailleurs à visiter le site de Médiapart,  journal d’information indépendant qui partage exactement la même analyse de ce fleuron moribond qu’il va falloir euthanasier avant qu’il n’entraîne EDF dans sa chute, s’il n’est toutefois pas déjà trop tard!

Alors avant d’acheter un véhicule électrique, informez-vous!

.

ZONE À CIRCULATION RESTREINTE


ferdinand

Cela fait deux ans que la Mairie de Paris essaye de nous empêcher de rouler avec nos motos pourtant homologuées par le gouvernement. Ce point contradictoire aurait dû déclencher ire et indignation mais il n’en est rien… les avocats doivent dormir!

Mais tout n’est pas perdu. En effet, en page 75 et76  de l’arrêté 2016 P 0114 du 24 juin 2016, extrait du bulletin municipal de la Mairie de Paris, vous trouverez une clause d’exception concernant les véhicules de collection! On peut donc rouler, faire du bruit et polluer avec des motos qui ont plus de trente ans et ça, c’est autorisé !

Alors, roulez en ancienne!

Au lieu de posséder une moto dont la valeur se déprécie d’année en année, votre monture gardera sa cote, vous roulerez paisiblement et les véhicules de plus de 30 ans sont suffisamment fiables pour une utilisation quotidienne.

LES COYOTES A NOGARO


ferdinand

Et oui, cela fait vingt ans que les coyotes sévissent à Nogaro pour le plaisir de tous. Accès gratuit au circuit, aux paddocks et au camping, concert et apéro offerts le samedi soir dans une ambiance conviviale et fraternelle qui rappelle celle des circuits des années 80…quand la passion l’emportait sur le pognon !

Si vous voulez y participer,c’est simple, il vous faut une moto d’avant 1980,  contacter les Coyotes et si vous êtes accepté, venir dans le Gers.