Bol d’Argent 2017


Bernard Devau

Ce vendredi 15 septembre, sur le Circuit Paul Ricard du Castellet, en prélude du Bol d’Or les Roadsters se sont affrontés pour une course de 3 heures. 70 équipages avec des  Triumph Steet Triple, MV Brutale 800, Yamaha MT-09, Kawasaki Z ou Suzuki GSR 750 se sont arsouillés comme des malades.

Contrôle technique obligatoire.

JF Baldé venu en voisin, toujours aussi sympathique.

La concentration du pilote avant d’enfourcher sa machine.

La moto N°76, du team Cottard Motorsport, auteur du second temps des essais ne parcourra finalement que 12 tours avant d’abandonner.

la Triumph N° 6 du team Maxxess63 et la MV Brutale de la Scudéria Moto, finiront respectivement classés 1 et 3.

Départ du sprint .

Le regard porté sur le top départ.

départ sous un ciel couvert, mais pas de pluie pendant la course.

Sur la ligne droite du Mistral.

La MV N°81 de la Scuderia Moto, ne quitta pas la troisième position, ici avec Christian DUPUY à son guidon.

Les filles aussi sont de la fête. Ici, Marthe CLAVEL Team MARTELILI

Stephane LACAZE (ici) et Mickel POILPRE, finirons 3° de la catégorie 600 sur la N°72 du DONUTEAM.

les pilotes de la 72.

Sébastien LAGER amènera la N° 121 sur la deuxième marche du podium.

Ordre inverse à l’arrivée. 2 et 3.

Julien TONIUTTI sur la Triumph 600 du Central TEAM

Simon POTILLON et Sébastien LAGER , seconds sur la MV Brutale N° 121 du team Ul’Team Bike – Maxime CAILLE et Frederic BESNARD, sur la plus haut marche avec la Triumph 800 N° 6 du team Maxxess - » – Julien VEZUTTI et Christian DUPUY, troisièmes sur la MV Brutale 81 de Scuderai Moto.

Voir également mon résumé du Bol Classic et bientôt celui du Bol d’Or.

Trois Bols, sinon rien !


Bernard Devau

Durant 3 jours ce fut la fête de l’endurance sur le Circuit Paul Ricard, au Castellet dans le Var.

Si la météo fut un peu humide pendant certaines périodes d’essai chronométrés, le temps sec et le soleil furent heureusement bien présent pendant les courses.

L’organisation annonce 60.000 visiteurs pendant ce long week-end sportif et festif.

Vendredi 16, à 13h30, les pilotes du BOL D’ARGENT (63 équipages), ouvrirent le bal pour une course de 3 heures.

Les box étant occupés par les équipages du Bol D’Or, il fallait amener tout le matériel pour s’installer devant ces box.

En route pour la Pit Lane

Pôle position et bagarre pour la première place jusqu’à un abandon sur chute dans le dernier quart d’heure pour cette MV Brutale de Scudéria motos

Finalement ce sera la Yamaha MT-09 du Roots Racing Team qui montera sur la plus haute marche du podium.

Les vainqueurs, en catégorie 800, du Roots Racing Team.

  • Le podium scratch fut complété par la Triumph Speed Triple N°4 des Pistards Ubayens et la MV Agusta Brutale Nmr Racing 89 Moto et Loisir.

G.JEAN, B. DELORENZO / M. CAILLET,F.BESNARD /R.MARTINS, E. NAPOLI.

Bastons garantis dans cette catégorie.

Tradition respectée, départ en épis.

Barbara COLLET et Sonia BARBOT sur la Yamaha du Team FMR 34

  • Les anciennes du Bol Classic prirent le premier départ de 2 heures, à 20h30 pour une course nocturne.
  • Matthieu SAUVE (Japauto N°10) s’élance vers sa moto

Le départ, toujours aussi spectaculaire.

Spectateurs passionnés, même la nuit.

Tout comme pour le Bol d’Argent, Stands en toile pour le Team Beringer Switzerland sur Honda Egli.

Cooool, les Suisses.

  • Départ de la seconde manche du Bol Classic le Dimanche à 8h45

Holeshot pour la N°10 du Power Racing-Japauto Club

La Suzuki 1100 GSX du Road Runner Team, 3° de la catégorie Classic

La Honda RC 30 du German Classic Endurance Team

Scuderia Motos engagea une Bimota SB4, qui termina 9° de sa catégorie.

De belles bagarres.

La Ducati 851 du Team Plein Gaz termina seconde de la catégorie Post Classic et troisième au scratch.

Habituée des places d’honneurs, la Kawasaki ZX-R7 du Racint Team Hampe/Club 14 se classa 11° de la catégorie Post Classic

Cette magnifique Suzuki Harris F1 du Belgium Team Force ne put terminer la première manche.

Fabrice LHERITIER partagea son guidon pour un équipage mixte avec Karine SLITZ sur une Kawasaki ER- du team RPM 83.

Mathieu SAUVE, en route pour la première place de la Catégorie Classic.

Jean Claude JAUBERT, l’autre pilote de cette Japauto.

Avec ce Bol Classic, JC JAUBERT, se fait la totale après un Bol d’Argent en 1980, et un Bol d’Or en 1981 . De quoi être heureux.

Le Podium de la Catégorie Classic.

  • La catégorie reine, le Bol d’Or, qui est cette année la première épreuve du championnat EWC de 2017, s’élança le samedi un peu après 15H suite à une chute spectaculaire de Louis Rossi dans le tour de chauffe. Si la Yamaha du GMT 94 partait favorite après sa pôle position, le sort en décida autrement.
  • David CHECA, détendu avant le départ.

Erwan NIGON entre les pilotes japonais du Team TRICK STAR Racing

Lucas MAHIAS

Renaud Lavillenie, un passionné de la moto.

Respect avant le départ.

  • Anthony DELHALLE impatient d’en découdre.

David CHECA prêt à s’élancer.

Petit échauffement avant le départ

C’est parti pour 24 heures

Dylan BUISSON , second enn SST avec le Tati Team Beaulolais

Jolanda VAN WESTRENEN

Osamu DEGUCHI

A gauche….

A droite….

Louis BULLE sur la 36, troisième en SST

Morgan BECHET

Broc PARKS, auteur du meilleur tour en piste, est tombé en panne d’essence avant la fin de son premier relais.

Muriel SIMORRE du Girls Racing Team

Quentin LEVRIER du Team Cottard Sport

Romain MAITRE du Junior Team

Stephane GESLIN sur la Panigale du Ducati Esprit Racing Team

Lucas MAHIAS très spectaculaire.

Tout espoir de podium s’envola après une chute de Niccolo CANEPA

Hitoyasu IZUTSU

Erwan NIGON monta sur la troisième marche du podium avec ses coéquipiers du TRICK STAR TEAM

Fabien FORET

Gregory LEBLANC

Randy DE PUNIET qui visait la première place du se contenter de la seconde sur la moto du SRC Kawasaki.

Etienne MASSON.

Vincent PHILIPPE attendant de prendre son relais

Anthony DELHALLE

Le podium du Bol d’Or

 
 En Dehors De La Piste

Tribune du virage de l’hôtel

Loris en visite.

Carl FOGARTY, 4x champion du monde SuperBike

Une des gagnantes du concourt Motul, derrière Régis Laconi

Déjà passionné.

Charles KAJKA, un Monsieur de la moto.

Carl ajoutant sa dédicace sur un T Shirt qui sera mis aux enchères par l’association Les Motards Contre le Cancer.

De magnifiques motos exposées par les clubs.

Le Musée de la Moto de Marseille

Le Retro Motos Cycles de l’Est est venu avec plus de 40 machines.

Magnifique expo des anciennes motos du Bol.

Le passager, Francis Bourdon, 84 ans, champion de France side 1963 (avec Maurice Lazare),puis passager en course de Claude Lambert. Claude et Francis ont participé à la course inaugurale du Circuit Paul Ricard. Cette première course de sides s’est déroulée le 15 novembre 1970 pour l’ouverture du circuit sur le 3,3 kms.