Championnat RSCM et Trophée RSCP les 18&19 juin à Pau Arnos


odile

PLUS DE 60 SIDES A PAU-ARNOS : de toutes les couleurs

Le week-end du 18 – 19 juin 2016, le circuit de Pau Arnos accueillait la Coupe PROMOSPORT.

Dans le cadre de cette manifestation avaient lieu des courses de side-cars.

Pour la première et unique fois de l’année, trois catégories de side-car, dans deux championnats, étaient réunies.

– Le trophée RSCP (Racing Side Car Promo), ouvert à tous les side-cars ”sortie arrière”, modernes et anciens (Les équipages ayant marqué des points en SBK, peuvent participer mais n’y marquent pas de points)

– Et le championnat RSCM (Racing Side Car Mania), side-cars anciens, avec deux catégories, Open et Classic.

C’est donc 63 équipages engagés au total. Du jamais vu, ou bien il y a très longtemps.

Le vendredi, le temps n’était pas de la partie pour les essais libres, avec des orages à répétition.

Malgré cela, la pré grille avait des allures de fêtes avec des décos de side qui annonçaient la couleur.

Copyright Quentin Jourdes

Copyright Quentin Jourdes

Copyright Quentin Jourdes

Les essais libres se dérouleront tranquillement sur une piste mouillée puis séchante, puis mouillée et ainsi de suite pendant tout le vendredi.

Les essais chronos du samedi, sur une piste séchante, avec un cruel choix de pneus à faire pour les Opens. Slicks où pluies? allaient déjà déterminer une hiérarchie dans les différentes catégories.

En RSCP Rémy Guignard et Philippe Le Bail faisaient parler la poudre, mais le tout jeune Clément Carré et l’ancien “Marcus” arrivaient à s’intercaler aux deuxième et quatrième places.

En RSCM Open, c’est la famille Laplace qui hérite de la pôle, en réalisant leur tour chrono avant la pluie. Ils sont suivis de Paul Léglise “Little Paulo” juste devant Franck Bajus qui se voit prendre ainsi la tête du championnat en Open 2 arrive alors David Raffier qui est en tête des Open 1.

En RSCM Classic, de retour aux affaires, c’est le couple Bossard qui prend la meilleure place sur Michel Dormal (ces deux grands compétiteurs étaient absents en début de saison). Suivent Lacour, Bigot, Le Dantec et une bande d’habitués des podiums.

Samedi après midi, première course RSCP

Certains sont prêts, enfin presque !

Copyright Quentin Jourdes

D’autres décontractés

Copyright Quentin Jourdes

Certains doivent surement parler stratégie de course ? ? ?

Copyright Quentin Jourdes

La piste encore humide et des choix de pneus différents, bouscule un peu la hiérarchie et c’est “Little Paulo” qui finit premier et gagne la catégorie Promo 2 devant Clément Carré, Philippe Le Bail, Jean Michel Olliger et Rémy Guignard. Les Laplace en finissant 6ème remportent la catégorie Promo 1 (et oui les Superbike ne sont pas classés).

Fini pour la journée et rendez vous à l’apéro du samedi soir (une institution chez les sidecaristes).

Comme les trois championnats étaient réunis, nous savions que cela allait être un peu le cirque. Et bien ce fut le cas ! ! !

Les équipages avaient préparé des numéros et c’est ainsi, que présentés par Tartine, notre speakerine officielle du championnat, nous avons pu assister à un numéro de mime, réalisé d’une façon magistrale.

Copyright Michside

Des numéros de dressage

Copyright Michside

Avec parfois des animaux extrêmement dangereux, tels ces ours, prêts à dévorer le dompteur

Copyright Michside

Après une vingtaine de numéros, tous impressionnants ou hilarants, le clou de la soirée, fut réalisé par Fanch, la journaliste officielle du TT, avec un numéro de danse acrobatique, sur une corde, posée à même le sol ! ! ! sous les yeux ébahis d’un tigre pilote de solex

Copyright Michside

Le tout devant un public nombreux, attentif et admiratif

Copyright Michside

La soirée, agrémentée d’un peu de rock’n’roll, se terminera à 22h, heure légale du circuit et surtout à la demande des jeunes de la coupe Yam qui avaient besoin de dormir.

C’est ainsi que j’envoyais tous les sidecaristes, dont la moyenne d’âge dépasse l’entendement, prendre une camomille et rejoindre leur dortoir.

Dimanche matin, retour aux affaires. les sidecaristes ouvrent le bal (heureusement, ils s’étaient couchés tôt ! ! )

Première course RSCM Classic, départ canon des Lacour, qui allument leur pneu dés le premier freinage,

Copyright Quentin Jourdes

Il va s’en suivre une bagarre mémorable avec Michel Dormal, un coup à toi, un coup à moi. Dormal finira par casser son moyeu de roue arrière. Fin des hostilités.

Copyright Quentin Jourdes

Lacour gagne par KO devant Bigot, Le Dantec et Dufaur

La famille Thébault, habituée des podiums doit abandonner, Le mécanicien, sans doute distrait, ayant mal remonté les boisseaux des carbus. (Je crois que c’est le pilote qui fait la mécanique. Pourtant, il a un bon coup de guidon !)

Quelques heures plus tard, première course RSCM Open. le soleil est de la partie. Tous les équipages sont concentrés

Copyright Agnès 696

La course est lancée

Copyright Quentin Jourdes

Après une course très disputée,

Copyright Quentin Jourdes

C’est David Raffier qui l’emporte devant “Little Paulo” Franck Bajus et les Laplace.

A 12h, avant la pause, à lieu la deuxième course RSCP

Les équipages papotent. Le soleil sans doute ?

Copyright Agnès 696

Bon, il faut y aller ! ! !

Copyright Agnès 696

Cette fois les gros bras du SBK vont remettre les pendules à l’heure, sauf pour “Little Paulo” qui s’intercale à la deuxième place, derrière Philippe Le Bail et devant Jean Marie Marzelle et Rémy Guignard, suivis de JM Olliger et Léandro (tous venus du SBK pour remplir la grille et “se tirer la bourre avec les potes”)

Copyright Quentin Jourdes

Tout le monde rentre au paddock ravi.

Copyright Quentin Jourdes

Grincheux ? Non, il est comme ça Philippe Le Bail

Copyright Quentin Jourdes

On en profite pour ramener la speakerine

Copyright Quentin Jourdes

Après la pause, deuxième course des Classics

Michel Dormal, bien décidé à prendre sa revanche, échouera à la régulière avec une deuxième place.

Dans cette catégorie, nous trouvons des attelages très différents, allant d’un Triumph à châssis Lynx

Copyright Quentin Jourdes

A un 1000 BMW dans un châssis Busch

Copyright Quentin Jourdes

En passant par un Yam 350 dans un châssis Migrowsky (copie du Cat de Rudy Kurth)

Copyright Quentin Jourdes

Avec des paniers à droite

Copyright Quentin Jourdes

Des paniers à gauche

Copyright Quentin Jourdes

Et des styles bien différents

Copyright Michside

Copyright Michside

Copyright Michside

Copyright Michside

Et puis quelques pannes et des commissaires qui poussent

Copyright Quentin Jourdes

Au final, les équipages sont contents

Copyright Quentin Jourdes

Donc Lacour gagne devant Dormal, Le Dantec, Dufaur, Bossard

Milieu d’après midi, dernière course avec le RSCM Open

Le rythme est soutenu, avec de belles bagarres,

Copyright Quentin Jourdes

Copyright Agnès 696

Copyright Quentin Jourdes

Quelques figures libres

Copyright Michside

Et tout le monde rentre ravi,

Copyright Quentin Jourdes

“Little Paulo” l’emporte devant Raffier, Bajus, les deux Carré, père et fils avec chacun leur side et le couple Mercier. Les Laplace finissent la course avec un moteur tournant sur 3 cylindres. ils préserveront leur deuxième place en Open 1

Sur le podium RSCP promo 1, nous retrouvons en 1 l’équipage LAPLACE/LAPLACE, En 2 l’équipage RIGO/MOREAU et en 3 l’équipage BERTHELOT/HILLAIRET

Sur le podium RSCP promo 2, nous retrouvons en 1 l’équipage LEGLISE/ ARIFON, En 2 l’équipage LIGABUE/Le GAC et en 3 l’équipage DESCOURS/DESCOURS

Copyright Michside

Sur le podium RSCM Classic 1, nous retrouvons en 1 l’équipage LEBOEUF/LEBOEUF, En 2 l’équipage DECOUTRAY/LARDINOIS et en 3 l’équipage DORMAL/CHARLOT

Sur le podium RSCM Classic 2, nous retrouvons en 1 l’équipage LACOUR/LACOUR, En 2 l’équipage Le DANTEC/BOURGES et en 3 l’équipage DUFAUR/LAMBERT

Copyright Michside

Sur le podium RSCM Open 1, nous retrouvons en 1 l’équipage RAFFIER/FERREIRA, En 2 l’équipage LAPLACE/LAPLACE et en 3 l’équipage BERRY/OFFRANT

Sur le podium RSCM Open 2, nous retrouvons en 1 l’équipage LEGLISE/CHIRPAZ En 2 l’équipage BAJUS/ROUHAUD et en 3 l’équipage CARRE/QUESNES

Pour clôturer le weekend, tous les équipages du SBK, qui sont venus rouler avec nous, juste pour le plaisir, sans marquer de points, viendront se joindre à nous pour une photo de famille.

Encore un grand merci à eux

Un grand merci aussi à nos partenaires, à Nadia qui gère ces courses de main de maitre, très bien aidée par son fils Maxime.

Un grand merci bien sur aux officiels et une pensée reconnaissante aux commissaires de piste qui ont du supporter les seaux d’eau tombés du ciel vendredi et samedi.

pour la main au panier : Marcus 28