29 & 30 Avril 2017 Croix en Ternois : Temps idéal mais les mécaniques souffrent…

Photos de Fanfan et tagadavodka

La réputation de Croix en Ternois (pluie et froid) est une nouvelle fois contestée : soleil plus léger que l’an dernier mais temps sec à en faire pleurer les vendeurs de pneus pluie.

Organisation très conviviale (remerciement à Dany et Fernand Dieudonné et toute l’équipe de course) et ambiance bien particulière : Pour chaque catégorie, trois courses avec une répartition en deux manches pour les Classic dont le nombre dépasse largement la capacité autorisée en course. C’est donc 9 départs de course que les spectateurs venus nombreux ont pu apprécier..

42 sides en piste, suite à la course au Paul Ricard, 5 sides immobilisés pour  »avarie grave » étaient absents. Il est clair que pour un side ancien, 15 jours est insuffisant entre les courses… C’est encore un coup des élections qui ont fixées la course entre les deux tours… vivement 2018.En Classic, Cool le tour de chauffe…En Open 2, après la magnifique victoire de Morgan Chustrac et Anthony Vias au Paul Ricard, tout le monde les attendait sur ce tracé plus court et plus technique… Très bonne qualif derrière Franck Bajus & son fils Bastien Herman et puis au fil des courses le moteur donne des signes de faiblesse jusqu’à casser (mais pas une goutte d’huile sur la piste) à 5 tours de la fin en course 3…En OPEN 1 Marc & Cédric Laplace bagarreront avec Gilles Berry & Mikel Vega pour prendre à tour de rôle la 1ère place au fil des trois courses.Coté Classic 2, ici Michel Dormal & Philippe Szendroï en lutte avec Patrick Geffrey & Max Vasseur.Arrêt de ce dernier sur ennui mécanique laissant Michel & Philippe inatteignables… (Dominique et Benoît Lacour absents).Classic 1 : Ici en pleine démonstration de suprématie : Jean Claude Martineau & Jean Marie Denis ne termineront pas la 1ere course et galèreront avec leur freins..

 Les rois de la mécanique : Pour ce week-end, il est difficile d’attribuer le prix tant cela a  »mécaniqué » dans tous les coins du paddock.Nous pensons toute fois que la palme revient soit à Stéphane Decourtray et Steeven Pince (Voir encadré en bas d’article) soit à Xavier Aurin. De retour du Paul Ricard en panne (amorce de serrage) : démontage, réparations et remontage. Trois jours après confirmation de la participation à la course de Croix en Ternois. Essais qualif  »normaux » puis course 1 : arrêt au bout de 2 tours pour fuite au joint d’embase. Démontage en début de soirée (mince! mince! on loupe l’apéro des sidecaristes mais la course c’est la course). La pochette du dossier de Jury de Jean Claude finira en joint d’embase, jusqu’à là tout est normal, mais à bien y regarder… et il y avait des yeux experts… Qu’est ce que c’est les marques de matage sur le piston? Et bien c’est simple, la chemise est fixée par des BTR et une de ces BTR est trop longue et a déformé la chemise qui frotte maintenant sur le piston… CQFD, voila le pourquoi de la panne du Paul Ricard… Après avoir remis une BTR adaptée, avoir cassé (par inadvertance) le segment de feu, remis tout cela dans les cylindres et avoir tout refermé, le Triumph a fini le week-end en beauté. Julie, la nouvelle passagère de Xavier ne sera pas montée jusqu’à Croix pour rien.

Les podiums du week-end :Une joie qui fait plaisir à voir : Sur la 3ème marche, une grande première pour : Pierre Wozny & Yann Mathieu les cadors de la glissss et Patrick Thomas (après des décennies d’absence sur les courses de side-car), accompagné de Remi Bachimont qui débute avec brio, 2eme course et les voila déjà sur le podium… il faut dire que Remi est un grand habitué : Champion VMA vintage 2016.Pour JB.Michon qui roulait avec Julien Bajus (ancien pass du FSBK) c’est le 1er trophée reçu depuis 17 ans…On notera Mikel Vega assis en bleu et blanc sur la deuxième marche… Il fait bien de reprendre ses forces : 1500 km l’attendent pour rentrer en Espagne.

Franck Bajus & Bastien Herman finiront la course 3 grâce à la pente et avec 3 tours de retard. Morgan et Anthony ne finiront pas (voir photo) : Clément Carré & Yvon Quesne en profitent pour monter sur la 1ere marche… bizarrement cela les motive, ils ne parlent plus que de la prochaine bagarre.

Résultat : Le championnat et les résultats du week-end (cumul des trois courses) donnent le même classement.

Les rois de la mécanique (bis)

Super Alex

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>