Course Side-car Classic et Open à Alès les 1er et 2 juillet 2017

Alès, les side-cars dans le virage dit  »La Mutuelle des Motards »…

Photos de  »Moumouss » pour ambiance et podium,  »Instants Sides » pour les Open, Quentin Jourde pour les Classics

Un grand merci au RACING MOTO SIDE CAR CLUB VILLEURBANNAIS en particulier à Fina, Michel et tous les bénévoles venus les aider. Nous avons regretté l’absence du Président : Simon qui se faisait une grande joie de recevoir les sides. Nous lui souhaitons une rapide convalescence. Un grand merci aussi à la FFM, aux officiels, aux commissaires de piste et à tous ceux qui font la réussite de ces courses

Alès, pour les sides, c’est une grande première, 90% des équipages n’y avaient jamais roulé. Circuit magnifique mais difficile d’abord car très technique et sans ligne droite de repos. Revêtement très abrasif (bonjour les pneus…) mais qui reste glissant à souhait.

Les singes Classic en essais ont quasiment tous  »tâté » de la bulle et les techniques de sortie se sont longuement discutées pendant que certains ajoutaient des  »cale pied »… et oui les sides sans barre de survie et cale pied, c’était quand les circuits étaient rapides et sans pif paf… il y a longtemps.

Qualif  »normale » avec une bonne surprise en Classic : les petits jeunes commencent à être affutés : Alexandre Benigno avec J.Philippe Bouchard.. voila un équipage qui après avoir enfin déverminé le side commence à montrer les performances de pilotage : ça promet.

Les courses:

1ere course Classic le samedi après midi, 12 tours de prévus mais arrêt de jeu au bout de 9 tours… Une petite pluie a inquiété la direction de course après une  »virgule » de celui que nous ne nommerons pas. Dommage nous commencions à prendre nos marques.

Notre travail de communication est encore insuffisant : la FFM habituée aux FSBK a pensé que nous avions des  »slick » d’où un petit débriefing sur les pneus  »tous temps » des Classics.

Courses encore une fois cassante pour la mécanique :

Xavier Aurin & Julie Grosset Bourbange ne feront pas un tour : leur problème thermique semble résolu mais la culasse juste refaite… est à refaire (grrrrr)

Pierre Wozny et Yann Mathieu : même problème qu’à Croix… Pas de départ en course 2. Voila des heures d’atelier en perspective.

Et puis la vie normale des sides : beaucoup ne finiront pas…

2eme course Classic plus que 22 sides en piste, et seul 18 finiront la course… Le petit Laverda qu’une très forte solidarité à travers toute la France avait sauvé encore une fois in extrémiste, le petit Laverda donc a cassé la chaine de distri… La guigne cette année.

Méchante baston entre les deux challengers : ils gagneront chacun leur course.

Vu la température, les champions partiront sans carénage… Moins beau mais beaucoup plus sûr.Une exception : le side de Christian Durand et Jérôme Satragno : side toujours très fiable.

Courses open : deux courses le dimanche : difficile par temps chaud sur ce circuit particulièrement fatigant… il faut avoir pitié des singes…

La deuxième course fixée à 14 tours sera réduite à 12 suite à un arrêt de course sur une course solo.. certains sont déçus mais beaucoup rassurés car le chemin de retour est long et pour la pluspart par des routes sinueuses. Lors de cette course, la bagarre des deux premier est  »à perdre le souffle ». Les spectateurs placés sur les bâtiments voient en effet quasiment toute la course et les rares portions invisibles ne font que rajouter du piquant dans cette poursuite infernale. Les jeunes Morgan Chustrac & Anthony Vias remporteront les deux courses… devant les quasi aussi jeunes Clément Carré et Yvan Quesne. Premier Open 1 Marc Reulet & J.Philippe Bouchard.

Belle série d’Open avec en haut à droite les 3 Open en enfilade. En bas, départ en pit lane : Yvan donnant les dernières directives à Clément puis Morgan et Anthony

Course avec beaucoup de remplaçants des passagers habituels : N°5 Pascal Lafon qui repose pied à terre après le dernier tour, tête en bas en  »poirier ». N°79 J.Philippe Bouchard, N° 13 Jonathan Bonnard qui avec Charly Gaillard remporteront les deux courses, bien déçus d’être en « Non Classé » : ils ont un moteur plus récent que ceux de la série. N° 15 en Classic : Eric ayant encore fait des excentricités en solo, Benjamin le fils de Bernard Ragonnet retrouve sa plateforme… vu le sourire je pense qu’Eric a du soucis à se faire : la place va être chère. N° 259, Fabienne a du déclarer forfait et qui vient sauver Thierry? : Paola bien sûre, comme elle l’a déjà fait à Pau… il va falloir lui remettre la médaille des sauveteurs de side en détresse. N° 63 : Bruno Picquoin le pass habituel de Fanch Leblond en FSBK et au TT a profité de son déplacement à Alès pour tenir la planche de JB.

Et puis des nouveaux : N° 575 Stéphane Morel et Valentin Pirat qui viennent des courses de côte et ont du s’arréter sur problème de refroidissement. N°166 Pas si nouveaux que ça : Sam Gache et Mary : Ils testent leur nouveau châssis pour l’an prochain. N° 131 sur la ligne de départ J.Charles et Estelle Regnard nous arrivent des Vosges pour faire leur première course. A coté le N°77 est un revenant qui nous fait bien plaisir : Stéphane Hubert reprennait pour la 1ere fois le guidon depuis le TT 2016. Il est accompagné par Julie Morin qui trépignait depuis un moment : 1ere course pour elle aussi. et puis le très beau BSA N° 141 des frères Loison… c’est bien que le circuit soit large vu la difference de vitesse… ceci dit, les malheureux ont été en panne et n’ont fait que 3 tours en course 1 et 2 tours en course 2. Pas grave ils ont profité du spectacle au premières loges.

Et puis la détente, en haut l’apéritif des sidecaristes, Jean Charles fait gouter le fromage de sa production et un paté de viande mariné qui laisse des souvenirs. A droite, c’est plus tout à fait la détente : pendant l’apéro… séance de mécanique tard dans la nuit… et oui c’est ça le side. En bas, les Open ne roulaient pas samedi après midi, il a bien fallut les occuper.

Et le paddock me direz vous… D’habitude, nous racontons des courses et pas le guide touristique des paddocks mais là, pas possible de passer cela sous silence : paddock deux fois plus petit que celui demandé… ils pensaient qu’on exagérait…

Après analyse des alentours et négociation, un paddock de délestage nous a été attribué et les occupants (en bas à droite) ont trouvé un espace plat, convivial, avec électricité et  »commodités » sans compter que la zone était beaucoup moins bruyante que le paddock principal… des coqs en pâte et un bel espace d’exposition.

Les podiums : Classic à gauche, Open à droite… juste dommage que Marc et J.Philippe ne rentrent pas dans l’épure. Le photographe a une excuse, c’est la 1ere fois que l’équipage du 79 monte sur la 1ere marche cette année et puis J.Philippe est vraiment trop grand.

Résultats du week-end :

 Résultats du championnat:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>