Chat noir, Chat noir : 4éme course side-car Classic RSCM 2018

Photos de Jean François Janvier et Mickaël Delarue pour les photos du bac à graviers.

Carole les 16 & 17 Juin 2018 : Un grand merci à Marc et Julie de Motors Events pour leur organisation et merci à la direction de course, hyper réactive et efficace.

Carole, course sous les couleurs de notre partenaire… Chat noir malgré ce bon environnement.

Très bonnes conditions de course comme à Croix et Haute Saintonge : courses doubles permettant d’intégrer des nouveaux sans les confronter directement aux cadors en baston : cette formule plaît beaucoup.

Déroulement du week-end.

Essais libres :  Plusieurs n’avaient jamais roulé à Carole et tous avaient entendu parler du  »jet de singe ». Bien prévenus par les anciens sur la technique à appliquer, tous les singes sont restés sur leur plate-forme. C’est Catherine qui nous a fait la plus belle figure (en général on dit  »piquer dans la bulle » mais ici c’est :  »piquer DEVANT la bulle » et même pas tombée).

Pour les courses : position académique irréprochable comme ici en fin d’essais :  Bravo Catherine.

Des courses passionnantes et passionnées :

Dans le groupe A, bagarre attendue entre M.Dormal/Ph.Szendroï et D.& B.Lacour…

Course 1 D.Lacour se fait légèrement distancer puis remonte à partir du 8éme tour. En contact dès le 11éme tour, Dominique nous  fait un belle démonstration de tactique de dépassement avec recherches de trajectoire optimale et freinages de trappeur… Ces tentatives le pousseront à la faute dans le dernier virage juste avant le drapeau à damier : le bac à gravier aurait été un mètre plus loin, cela aurait pu être une belle victoire.

Grand merci aux commissaires.

Course 2 : L’équipage Lacour passera devant au 8ème tour et ne lâchera plus cette place pour finir avec 4 secondes d’avance… Michel ayant levé le pied…!! (euh…comment on dit pour le guidon : levé le coude? y’a un truc… ça ne doit pas être ça.)

Derrière les challengers, baston par groupe :  P.Thomas / K.Le Dantec (N°11) avec H.Laure / ML.Ferrieu (N°8) et l’équipage O&G Villette (N°71)… Patrick est un parfait exemple d’un champion : démarrage dans le calme sans prise de risque puis remontée en tête de course : beau travail de précision propre et élégant.

Notons que le team Laur/Ferrieu concurrent du Prè-TT sur l’le de Man fin Mai y ont obtenu une très belle 4éme place.

La troisième vague : P.Verhaeghe / O.Bouyjou suivi du side Leboeuf (N°30). On notera que la place de passager est tenue par Fabien, le frère de Benjamin, et non Francis, le papa… Fabien rappelons le était le passager habituel de cet équipage lorsque les Leboeuf ont commencé en 2011.

Dernier équipage de cette série la plus rapide, C.Delannoy / D.Giroud (N°7), eux aussi de retour de l’ile de Man où ils ont obtenu une 9éme place au Pre-TT… Bravo Messieurs.

Dans le groupe B :

Petite surprise avec l’équipage JC.Pietu / O.Pietu (N°78) (d’habitude ils laissent leur place aux jeunes mais là, ils étaient sur leur terrain). Partis de la dernière ligne, ils sont passés devant tous les concurrents… puis rattrapé par les rapides, ils ont fini second…

Super bagarre entre le 78 et le Kawa (A.Stévenot / A.Pasquet N° 61) équipé du plus grand singe du paddock. Le Kawa abandonnera en course 1 sur crevaison et finira second en course 2.

L’équipage Lambert après un départ catastrophique (2Temps oblige) était 2ème puis sera redoublé par le 78 juste avant le ligne d’arrivée (voir zoom sur les Lambert).

Enfin  Ch.Durand / J.Satragno (N°10) fortement ralentis par une toupie dans le 1er tour, remonteront tout le monde pour finir 1er de cette manche B.

Course 2 : départ, drapeau rouge : Yves (N°60) en fera les frais mais bien soigné et pas trop abimé, il repartira rapidement pour sa Charente chérie.

Deuxième départ dans un temps record, super géré par la direction de course. Nous avons apprécié l’aide des commissaires pour relancer à la poussette les deux sides sans démarreur.

Merci les commissaires de piste…

Chat noir, chat noir, une hécatombe comme jamais.

Cette année, il y a eu  »je ne sais quoi » qui a rameuté tous les chats noirs sur Carole.

– 34 inscriptions à fin janvier. Très rapidement, 6 désistements… et pas de désistement de confort, chez les sidecaristes, cela n’existe pas : la passion fait le tri.

– Donc 28 sides attendus ce week-end à Carole.

–  Vendredi15 Juin : Pascal Cloups / Pierre Plas en panne aux essais : side tout nouveau tout neuf, le Nikasil des cylindres part en copeaux.

– 15 Juin 3 sides manquent à l’appel les explications les plus pittoresques sont : un bloqué à L’Ile de Man par la tempête,  2 moteurs de camion cassés (l’un d’eux louera un camion et arrivera quand même vendredi soir)…   RESTE 24 sides.

– 16 Juin Course 1 : 5 sides ne repartiront pas :

+ JC. Martineau/ JM.Denis (N° 49)… Depuis 2 jours Jean Claude disait bien avoir un bruit de distri… il n’insistera pas.

+ Le BSA de Xavier Aurin/ Julie Grosset (N°16) nous fait une petite régression : après 3 courses sans problème le voici qui perce un piston comme à ses débuts.

Nous le voyons ici avec un sans faute de Julie dans le  »jet de singe ».

+ B.Ragonnet / E. Lenser (N°15) et JC.Bigot / P.Davoust (N°76)   :  un moteur…

+ P.Veraeghe / O.Bouyjou (N°46). Carole est un  »circuit de frein », la roue du panier s’est usé jusqu’à la toile…Roue en dimension rare, personne n’a pu les dépanner…

Cette petite mésaventure guette l’équipage O & G. Villette (N°71) qui, en course 2,  »allumaient » le pneu du side à chaque virage… A surveiller.

+ S et F Brétonnière : poly et radiateur…

Les équipages du grand sud F.Barbi & L.Fourdachon (N° 51) et B.Thoulouze & L.Mestack (N°102 = 2X51 : double pastis bien sur) nous auront fait une belle démonstration de pannes légères mais à répétition.

Sur les 28 inscrits, seul 15 sides finiront les courses… du jamais vu…

Le moral et l’ambiance n’ont pas été entamés pour autant et la rencontre du samedi soir, alimentée par les histoires de pannes était très animée.

et bien sûr tout s’est terminé avec les podiums.

Avec une remise de trophée spéciale pour Lorianne et Kristen, les deux passagers qui viennent d’avoir 16 ans.

Merci aux officiels FFM et à tous les commissaires de piste qui assurent notre sécurité… Merci à l’équipe médicale pour sa rapidité d’intervention et sa gentillesse… Yves a bien apprécié la petite séance de relaxation…

Prochaine course en Haute Saintonge les 28-29 Juillet pour les OPEN et PROMO et les 22-23 Septembre  pour les CLASSIC

Zoom : Carole, 2eme course RSCM pour Manu et Hugo

Pilote : Découverte du side avec son frère,  à Montlhéry en 1969. dès lors l’objectif est de rejoindre les  »Sides de compét ». Lorsqu’il a commencé en 73 (Cailletet / R50S BMW) Manu Lambert était le plus jeune pilote.

De très bonnes places dont celle de Vice Champion en 79 mais Manu courait surtout pour le plaisir et a rarement fait un championnat complet.

Passager : Hugo Lambert son fils, c’est lui l’instigateur de cette reprise.

Side :

– Chassis Busch fabriqué durant l’hiver 76-77. C’est une  »Sortie à gauche » (à l’époque, les Allemands roulaient encore avec le panier à droite)

– Moteur : Yam 2T – TZ 750cc

Historique du side : Récupéré dans une grange où il a du passer environ 35 ans : il était en 500cc, remis en 750cc comme à l’origine pour retrouver de la souplesse : Les circuits actuels sont beaucoup plus techniques qu’à l’époque où les très grandes lignes droites s’enchainaient  avec de grandes courbes enroulées autorisant une montée dans les tours sans trop de reprises à bas régime.

Course de Carole : Après les essais chrono, les voici en pole position de la course B… comme prévu,  démarrage difficile (Rhaaaa… les deux temps!) puis superbe remontée jusqu’à une première place…1ere place qu’il se verront prendre par Durand / Satrogno et Pietu/Pietu : ratatouillage dans le dernier virage avant la ligne d’arrivée : difficile le deux temps et ça sape le moral.

Course 2 : relativement bon départ… Drapeaux rouge, chacun reprend sa place, les commissaires s’activent pour faire démarrer les deux sides sans démarreurs… Départ : le TZ reste scotché : excentrique de chaine décalé (trop de pêche le TZ!!!).

Manu explique : cette course ne nous amène pas les résultats attendus mais par contre nous avons beaucoup appris sur notre machine, nous n’avions jamais roulé autant.

NDLR : oui un nouveau side c’est en général 1 an de mise au point avant d’obtenir une machine fiable… et pourtant je peux dire que Manu est un  maniaque de la belle mécanique bien soignée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*