Courses side-cars au SUNDAY RIDE CLASSIC


odile

Circuit Paul Ricard  : 1ère course 2019 des sides RSCM / PROMO

Photos de JF Janvier

Tous les éléments pour une grande réussite : Circuit mythique,  manifestation de grand renom, managée de main de maître par Jean Pierre Bonato et son équipe que nous remercions.

Une date bien choisie : les 11&12 Mai 2019 pour conjurer les éléments. Rappelons la neige sur la Castellet la veille de l’édition 2018. En final, un week-end très ensoleillé avec toutefois un vent qui a forcé tous les équipages à réduire la voilure (barnum surbaissés voir démontés pour la nuit de samedi à dimanche). Dimanche matin, les solos roulaient, mais les équipages étaient  inquiets pour la course de l’après midi . Midi, le vent est tombé…la course de sides était à 14h 30. :

Départ des sides

Circuit mythique avec la grande ligne droite du MISTRAL, coupée par la chicane Montréal qui permet aux machines Classic de réduire le temps en charge.

Beau plateau, voila les sides à la parade pendant le tour de chauffe.

Les amateurs de belles mécaniques ont apprécié ces supers engins : le paddock a été très visité et, comme toujours, les courses ont généré une forte affluence dans les tribunes pour voir les sides en action sur la piste.

LES COURSES

On va commencer par la fin car elle est prestigieuse : Le podium avec les couleurs nationales, la Marseillaise, voila qui devait déjà en satisfaire plus d’un …

Et puis tout d’un coup, c’est Jacky Huteau qui prend le micro en bas dans la foule, pour annoncer que c’est le seul champion du monde français de side-car qui remet les coupes : ALAIN MICHEL, un grand honneur pour tous.

Alain Michel avec Mike Capon(Shock Factory).

Synthèse des courses.

Les essais chrono se déroulent sans incident, l’ordre d’arrivée présage bien de la suite. Sarah Cescutti étant absente le vendredi, François Leblond a roulé avec Sébastien Arifon, un grand habitué des places de tête en FSBK. En contrepartie, l’équipage Leblond/Cescutti partira en du fond de grille pour la course 1.

Course 1 : Quelques pannes mais rien de notable si ce n’est que Rémy Guignard & Frédérique Poux, multi champions de France F2 et plusieurs TT à leur actif, touchés par un malheureux virus électrique partiront en fond de grille pour la course 2.

J’allais oublier : les seules gouttes d’eau tombées pendant le week-end sont arrivées pendant cette course. Piste mouillée à droite du circuit, sèche à gauche.. le tout en slick…Pas simple.

Course 2 : Beau départ mais très rapidement, belle touchette, passage sur les vibreurs et vous savez ce que cela peut vouloir dire… Puis indépendamment de cela, un beau toit… La course est arrêtée au bout de 4 tours… Dommage le temps était superbe…la piste claire…

Revenons au début :

Comme toujours, cela commence par un sérieux contrôle technique, nos partenaires sont avec nous et nous remercions, en particulier  La Mutuelle des Motards et Optimark puis tous les partenaires métier.Notons que Mike Capon (Shock Factory), Sam Gache (SGR), Simon Perillat, Claude Vinet (Carrosseries Vinet) étaient sur place pour donner leurs conseils.

Allez, c’était  bien parti.

Comme prévu, les sides du FSBK font les meilleurs temps : leur présence est très enrichissante et permet de stimuler les PROMO sur la piste. Leurs conseils ”paddock” permettent de passer les ”ficelles” pour faire évoluer et pour fiabiliser les machines.

Notons le jeune équipage Alexandre Benigno & Jean Philippe Bouchard qui, champion RSCM/OPEN en 2018, commence cette année en FSBK.

Au scratch, ils finiront 1er pour la première course, second à la deuxième. Il est vrai que l’équipage Guignard & Poux a rencontré des problèmes techniques… mais c’est la course.

Derrière les FSBK, en F1 (châssis long, 1000cc), on trouve d’anciens champions de France revenus cette année à la piste :

Claude Bay et Dominique Gourichon side bleu, 4 fois champion de France  qui reviennent aux affaires après 25 ans d’arrêt. Ils finiront 2eme en course 1 et devront s’arrêter en course 2.

Eric Berthet a été champion de France de la Montagne. Après plusieurs année d’absence, belle progression pour Eric qui roule ici avec Pascal Lafon  : 2:40.181 en essai chrono, 2:34.152 en course. Course très propre, ils finiront second au combiné des deux courses

Et puis…

Stéphane Morel et Valentin Pirat (Championnat de la Montagne) roulent ici avec une nouvelle machine et finiront 3eme au combiné.

Les 1er de cette catégorie : Stéphane Gadet & Clotilde Salmon courent déjà en FSBK et ont montré par cette course magnifique qu’ils ont largement fait leur preuves en PROMO. Bravo et bonne saison FSBK.

En  F2 (châssis court , 600cc)

Les Descours (David et Céline) feront un sans faute : premiers aux 2 courses.

En deuxième position pour les 2 courses, Pierre Pacqueriaud et Julien Labarge.

Pour la petite histoire, aux essais ils ont cassé le roulement de la roue arrière. Dépannage chez le ”mec du coin” qui a faussé le bras oscillant… ils partent en vitesse chez Sam Gache (400km A/R) réparation par LE fabriquant français du side-car F2 : tout est donc parfait.

Retour sur le circuit…ils constatent avoir oublié le disque de frein sur l’établi…

Qui, sur le paddock, a un disque de frein Windle? : personne  bien sûr .

Samedi matin 5h : aller-retour chez Sam pour courir avec brio à 12h40.

Ayant loupé les essais chrono ils partiront du fond de grille. La difficulté pour gagner cette  deuxième place la rend encore plus appréciée.

Derrière Erwan Garo et Diana Rauch  le N° 129 (très belle déco), vous voyez Gérard et Françoise Mercier qui finiront 3eme au combiné des deux courses.

Notons le retour après 4 ans d’absence de Michel Plateau & Frederick Poussier

On ne peux pas parler de tout le monde mais de belles bagarres à tous les niveaux, avec des nouveaux bien accrochés pour la suite du championnat.

Maintenant, les petites histoires du week-end :

voila comment les Leblond éduquent les jeunes pour devenir champion

Très belle carène décorée par OPTIMARK le partenaire des 2 sides Leblond au  Tourist Trophy  (Estelle et François) et de la Main Au Panier pour les courses RSCM.

Norbert Artman & Antony Jaudoin ont trouvé la reprise difficile.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Heureusement , ils sont merveilleusement accompagnés par P’tit Louis qui bien formé par Simon Perillat, a assuré la maintenance tout le week-end : il y avait du boulot…

P’tit Louis… on en reparlera…

Pour finir, voici un superbe side OURAL venu s’exposer avec les sides…

Week-end très apprécié par tous. Plus qu’un souhait, revenir l’an prochain…

Un grand merci aux organisateurs et à tous nos partenaires.

Circuit de Pau Arnos: deuxième étape RSCM Classic et Open


odile

Texte par Christian Durand & Olivier Villette, Photos par Chris Video

Open 1 : Belle course de l’équipage LUNEAU/LUNEAU,parti en tête, qui a parfaitement géré les 2 courses. L’anglais Kenny HOWLES / FENOY toujours aussi motivé et incisif finit sur la deuxième marche du podiumdevant  l’équipage REULET/SERET. Les heureux compétiteurs ont reçu leur trophée du président de la ligue Nouvelle Aquitaine M.Patrick Lamoureux.

Open 2 : Les open 2 ont offert un superbe spectacle avec de nombreux  dépassements lors des 2 courses.C’est l’équipage Causse/Bergerot qui remporte le classement général en nous gratifiant d’un « extérieur » d’anthologie dans le 1er double droit, lors de la 2e course ! Le duo CHUSTRAC/QUESNE a été très régulier tout au long du WE ce qui leur permet d’accrocher la 2e place. L’équipage BAJUS/DARRAS complète le podium malgré un fonctionnement sur 3 cylindres pendant une partie de la course.

Classic 1: La famille LEBOEUF(Honda 10’) a su gérer sa première place devant l’équipageChristian GUICHARD et CathyBRETILLON (BMW 16’). Notre nouvel émule en tant que pilote : Rémi GLEDEL avec une nouvelle passagèreMarie PITRE complétent le podium de fort belle manière avec son Guzzi. Un équipage à suivre…

Classic 2 :L’équipage DORMAL/SZENDROI a mis de nouveau tout le monde d’accord avec une confortable avance intelligemment gérée. Il termine premier, suivi par la famille LE DANTEC qui a subi la pression pendant tout le WE du très offensif Patrick THOMAS et de son passager Steven PINCE. La course 2, a été arrêtée prématurément au 8ème tour sur les 12 prévus initialement suivi à la casse d’un concurrent.
Quelques mésaventures sont venues animer le paddock, l’équipage VERHARGHE/BOUYJC ayant du abandonner son side BMW sur avarie moteur, Hervé TRUCHET leur a très sportivement proposé son sideRenwick motorisé par un König. Malheureusement il est compliqué de passer d’un flat 4T à un 2T de course pur et dur et ils ne parviendront pas à voir le drapeau à damier. Un WE à oublier pour cet équipage.

Il est presque banal de le dire, mais quel accueil de la part de ce magnifique circuit, avec des horaires aménagés pour les équipages venant de loin et une météo très agréable mixant une piste mouillée pour les essais et des courses se déroulant sur le sec.

A la fin de la traditionnelle cérémonie des podiums, une chorale de sidecaristes a souhaité un bon anniversaire à Nadia, la directrice du circuit qui était émue et ravie de cette attention. Tout le monde est reparti content et attend avec impatience l’année prochaine pour en découdre sur ce magnifique tracé.

Podium Open

Podium Classic

Des vainqueurs contents de ce très beau week-end

Les machines sont lâchées, plateau complet de belles empoignades en perspective quel que soit les performances des équipages.

Traditionnel moment de convivialité le samedi soir et unanimement apprécié de tous, les tensions de la journée s’apaisent .

La tension monte en pré grille pour les Opens

Briefing de la direction de course, tout le monde est là très attentif

L’organisation sans faille de l’équipe

Une rareté, un Renwick, motorisation Konig, malheureusement il n’a pu voir le drapeau à damiers

Une bonne illustration de l’esprit Classic

Même les compétiteurs procèdent au ‘cosidage’

Championnat Historique du Pas de Calais : 1ère course 2019 du RSCM


odile

Courses side-cars : 19 nouveaux… Le virus s’attaque aux jeunes…

Photos de Pierre Herzog et Bruno DA

Croix en Ternois c’est là que commence la saison.

Parfaitement reçus sur ce beau circuit (accueil souriant et bonne organisation) avec le MC Accélération : Dany et Fernand Dieudonné toujours aussi passionnés.

Nous remercions spécialement la direction de course (Christian Pinochet avec ses adjoints) et les commissaires de piste, merci d’avoir assuré notre sécurité par grand vent et souvent sous la pluie. Ils ont tous été bien occupés ce week-end.

Rappelons tout d’abord les caractéristiques du circuit de CROIX en Ternois :

– Circuit très sympa, juste un peu moins marrant pour les singes depuis que le bout droit en bas a été allongé mais : ”Circuit plaisir”

– Circuit homologué pour 18 sides : difficile de commencer l’année en ne prenant pas tous les sides qui font le championnat complet… La conséquence :

– pour les CLASSIC, deux grilles un peu réduites et une belle bagarre en essais chrono pour être dans la manche la plus rapide et avoir comme lièvre ”ceux qui courent vite”.

– pour les podiums Classic, un petit coup de mathématique pour refaire un classement ”mixte” entre les deux grilles…

Courses de Motos Anciennes :  moteur dont ”l’année modèle” (année de 1ere sortie commerciale) est inférieure à 1999… Cela veut dire : des sides OPEN seuls, sans possibilité de compléter par les injections.

Cette année, le pari est gagné, nous vous avions bien dit que cette catégorie était à ‘’supporter’’ car plusieurs étaient en préparation. Résultat la grille Open de Croix était pleine et il en arrive encore.

SAISON 2019

Ouverture à Croix avec 4 retours Franck Bajus, Morgan Chustrac,

Pour Morgan, course ou pas course, pas de répit…

Pascal Thébault repart avec un nouveau passager Guillaume Bouland, cela ne l’a pas empêché de rouler à fond…

Le troisième pneu passera-t-il la ligne interdite?

Christophe Darras, lui est repris par le virus et retrouve son ancien pilote de FSBK, Frank Bajus.

Antoine Crosnier revient et roulera cette année avec Jean Claude Bigot.

Présentation des 19 nouveaux à l’issu du briefing

Au premier rang, en Classic Nicolas & Caroline Morel, Christophe & Lisa Quesnel , tous les quatre venus de Normandie.

En Open, Jean Cornet & Sébastien Seret venus de Belgique et un très beau Pascut pour Jean Gaëtan Zilio & Kevin Rigot venus de Savoie.

Beaucoup de jeunes passagers nous arrivent, majoritairement issus de l’initiation ‘’singes isolés’’ de la Side-car Party :

En OPEN, Nadine Guillemin, Mathieu Barrin, Alvio Cimenti, David Champion, Loris Seret

En CLASSIC, Anaïs Rosset, Guillaume Bouland, Baptiste Gomes, Romain Lebeau.

Nous retrouvons avec joie nos deux anglais : Kenny Howles et Jeff Buckley

Pas mal de mécanique pour le week-end mais de belles courses.

Pour le reste, des bons habitués, certains deviennent professionnels, on se croirait au SUPERBIKE (teams Cloups/Plas, Bigot/Crosnier et Davoust/Lecou)

Les courses en images :

Le 1er Classic : Michel Dormal & Philippe Szendroï, toujours le même sauf qu’après un hiver bien occupé, cet équipage au top a encore accru l’avance sur les suivants…

MREquipe, les châssis qui gagnent

Derrière Patrick Le Dantec et Linda Bourges…eux aussi, un peu isolés devant la bande qui s’est bien bagarrée tout le week-end.

Patrick a bien malmené Eric pas trop habitué à cette conduite d’enfer

Les Leboeuf, père & fils, sous la pluie ont chiadé de nouvelles positions

et derrière, bagarre à tous les niveaux.

Coté OPEN :

Après un an d’absence, Franck Bajus reprend le lead de Open 2

ici en bagarre avec un side bien connu… mais qui a changé de propriétaire : Les Luneau père & fils feront une très belle performance.

malgré la pluie du dimanche matin, ça roule, ça roule…

Non ce n’est pas la pluie… l’axe de maintien de l’amortisseur a cassé…dommage. Le châssis est revenu suspendu à un tracto-pelle sans la carène…

Beaucoup  beaucoup de mécanique chez les OPEN et la piste très grasse a eu raison de l’équipage 22, Pierre Wozny & Geoffray Guiard. La carène toute neuve est à reprendre.

Gilles Mercier n’en revient pas, le voila enfin sur le podium… et pas même une petite panne de tout le week-end, il faut dire qu’il avait pris le taureau par les cornes: il a acheté le châssis qui l’an dernier à gagné le championnat OPEN et son passager a été choisi avec soin, il s’appelle David Champion, cela ne s’invente pas.

Voila un bon week-end avec toutes les composantes de chaleur et d’amitié

Et pour terminer, sous la bannière de notre partenaire, La Mutuelle Des Motards, les podiums, cumul des trois courses.

Podium classic

Podium open

Résultats du Championnat :