Les sides voulaient du changement… Ils ont été servi…


odile

Photos David Eagles et Bruno Da que nous remercions

7 & 8 Septembre : le RSCM a l’honneur de courir avec le PROMOSPORT sur le circuit de LEDENON, 5éme course CLASSIC et 4éme course OPEN du Championnat RSCM 2019.

Merci à Marie Bondurand pour l’accueil, l’organisation  et la gentillesse de toute son équipe.

Nous remercions également la Direction de course, le Jury et tous les commissaires de piste pour la sécurité qu’ils nous assurent.

Le week-end beau et pas trop chaud a permis à chacun de rouler avec plaisir sur ce circuit atypique : il tourne en sens inverse des aiguilles d’une montre et son vallonnement est assez exceptionnel sur une piste large présentant un très bon revêtement.

Bagage nécessaire pour les sidecaristes ne connaissant pas le circuit :

– de bons essais de reconnaissance pour différencier les 2 ”double gauche” en haut des montées aveugles…

– avant de partir en essais chrono, les explications sur les trajectoires et particularités du circuit.

La plupart des équipages n’avaient jamais roulé à Lédenon, cela leur a permis de rouler avec plaisir et sans danger.

Pour cette course, nous avions des participants de marque.

Tout d’abord Estelle… La surprise: Fanch devait rouler avec son side et Sarah sa passagère… et puis Estelle a voulu ”essayer”… et finalement tout allait bien, elle a fait essais et courses avec l’équipage (au sens large) du père.

Le père… et bien il a retrouvé en Kenny un compère du TT. Savez vous de quoi ils ont causé à l’apéro???

Ce sont Estelle et Fanch qui ont expliqué le  circuit, il faut dire que si près de chez eux, ils le connaissent par cœur…Au point même qu’Estelle s’est permis de battre son propre record F2 du circuit, une première fois vendredi et une nouvelle fois dimanche… Où l’arrêtera-t-on?

Nous avons eu le plaisir d’avoir avec nous Ophélie Palacoeur 19 ans. Ce jour là elle était la plus jeune du plateau : première course avec son père Laurent.

Un nouveau side pour Eric et Julie : la déco est claire, ils ne s’en laisseront pas compter.

Petite visite du circuit avec des photos magnifiques (merci les photographes).

Pour vous montrer comment on arrive en aveugle en haut des côtes : voici les champions en chasse.

et tout en bas du circuit, au fond de la cuvette, avant de remonter (remonter, remonter… vous verrez plus loin…), le tire bouchon.

Puis, on amorce la remontée après un virage en épingle pour récupérer la voie des stands.

Ici le Numéro 64 avec une passagère de remplacement : merci Lili.

Aux essais chrono,  Michel Dufaur a perdu son passager… trop d’optimisme, en sautant à l’arrière lors d’une accélération, poignée loupée… l’élan l’a emporté par-dessus bord et voila Noël sur le dos comme une crêpe. Rien de bien méchant.. Noël assurera la 2ème course.

S’il y a des montées… c’est qu’il y a des descentes… et en virage bien sûr. Belle figure…

Maintenant, appréciez à quel point cela monte..

Ce magnifique side Nourisch à fonctionné comme une horloge, voila qui rattrape bien les courses passées.

Très beau BRS (Bernard Ragonnet & Anaïs Rosset) mais la mouise ce week-end… Il faudra réparer pour venir au Val de Vienne.

Cette fois le BMW de Pascal Verhaeghe et Olivier Bouyjou marchera du feu de dieu… Eric Lenser viendra les aider à finir la course 2 et montera sur le podium avec Pascal.

Ptite forme pour cet équipage… encore de la mécanique en prévision.

et puis une fois en Haut… l’horizon partout : magnifique.

Revenons dans la montée avec les 16 pouces : les ”sides grandes roues”

Ces  sides ”grandes roues” ont assuré le spectacle : tout en glisse, en dérive… je passe, je te repasse… Ils nous ont offert un festival. De la nouvelle tribune, pleine à craquer, montaient les cris et les applaudissements. Pas de photos de ces instants bénis alors je vous ai fait un reconstitution (Merci PhotoShop) pour pouvoir en profiter vous aussi…

Samedi soir, l’inévitable apéro des sidecaristes…

Avec une nouvelle organisatrice pour cet instant de plaisir … Merci Carolyn

Résumé des courses :

Au départ, c’était mal parti… Après avoir eu grille pleine aussi bien en Classic qu’en Open, le taux de désistement est passé dans le rouge. Après un bon recollage, nous présentions deux grilles bien correctes pour cette course tant attendue.

CLASSIC  1 :  rien de nouveau, l’ordre du classement ne bougera pas.

La suprématie des Leboeuf est acquise. Seul l’Anneau du Rhin leur a été néfaste sinon ils ont remporté toutes les courses. La maitrise de la mécanique par Francis et du guidon par Benjamin porte ses fruits.

Derrière, Remi Glédel & Romain Lebeau conserveront leur deuxième place au championnat en prenant les 20 points aux deux courses, cela fait plaisir de voir cet équipage progresser très rapidement.

Fabrice Barbi & Loïc Fourdachon, après un début d’année catastrophique seront comme à l’Anneau du Rhin, sur le podium du week-end.

Un petit signe de Benjamin, avec son père Francis dans le panier, cette fois ils sont sûrs  d’être champion 2019.

NB : C’est dans cette catégorie CLASSIC 1 que roulent les grandes roues 1000 avec les sides 10″ et 13″ jusqu’à 750cc.

En CLASSIC  2 ça bagarre à mort et le week-end n’a été qu’une suite de rebondissements…

Au essais chrono Michel Dormal & Philippe Szendroï (side 73), heureux de leur temps se font prendre la première place en toute fin de qualif par Dominique & Benoit Lacour (tactique imparable).

Leur ennuis du 73 ne sont pas finis : revenant au contrôle technique pour le sonomètre celui-ci affiche 108dB !!!  Quand même…Ceci s’est fait en toute innocence, à chaque fois Michel bourrait le pot de laine de verre… le résultat une fois le pot ouvert n’était pas beau à voir… . Un petit tour chez le spécialiste et tout revenait dans l’ordre.

Le non respect des normes de Bruit? Voila une chose inconnue dans ce championnat. Discussion avec le jury pour voir comment traiter le problème… La décision est prise : ce sera un passage au stand comme dans les courses vitesse circuit (FSBK et PROMOSPORT) et cela sera ajouté au règlement 2020.

A situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle… d’autant que chacun sait que Lédenon, comme beaucoup d’autres  circuits, a de très grosses contraintes environnementales.

Départ course 1, le duo Lacour part devant, Michel le poursuit et fait son passage par la voie des stands, Patrick Thomas en profite pour passer devant…. et au dernier tour tombe en panne (problème électrique). Michel & Philippe terminent second.

En course 2 Patrick n’ayant pas terminé la course 1 part du fond de grille et terminera second… profitant du dernier malheur de Michel & Philippe : panne moteur au 7éme tour…

Dominique & Benoit Lacour : ils n’ont pas pu faire le début de saison et en deux week-end, les voila en 6eme place du championnat. Les déboires de Michel et Patrick les ont aidés mais ce n’est même pas sûr.

Patrick Thomas & Steeven Pince

Un autre équipage malchanceux : Patrick Le Dantec & Linda Bourges Rhaaaa… le carter sec… pas si simple. Ils ne finiront pas la 1ere course et, par sécurité, ne partiront pas pour la deuxième.Il perdent ainsi leur troisième place au championnat

Cette troisième place est récupérée par un équipage qui monte gentiment : Olivier & Grazzi Villette. La finale au Val de Vienne est un réel challenge pour cet équipage.

OPEN 1 : La famille Luneau (Benjamin et Gilles) trouvera ses marques d’entrée de jeu et finira les deux courses largement en tête leur offrant la première place au Championnat. Le Val de Vienne va donc être décisif.

Marc Reulet & Pascal Lafon (Pascal remplace Joris Seret pour cette course), finiront les deux courses en deuxième position.

Les équipages Kenny Holwes & Quim Fenoy d’une part, Gilles Mercier & David Champion de l’autre finiront une fois 3 et une fois 4.A la somme des temps des deux courses, Gilles et David l’emporteront de justesse et monterons sur le podium.

OPEN 2 :

Sur ce circuit Morgan Chustrac & Yvon Quesne finiront 1er pour les deux courses mais pas sans avoir farouchement bataillé avec l’équipage Franck Bajus & Christophe Darras qui gardent la 1ere place au championnat.Yvon c’est bien battu mais a du se faire quelques petites frayeurs…

En troisième place : un équipage qui a commencé en Mai à PAU ARNOS…  Hugo Plas et Jean Charles Dumond… La relève est bien là.

PODIUM : La Main Au Panier remercie et félicite tous ses champions

Et une grand merci aux équipages PROMO venu compléter la grille de cette catégorie qui bouge beaucoup…

Podium CLASSIC

Podium OPEN

Rappelons que le podium du week-end est calculé avec la somme des deux courses, cela récompense la fiabilité et régularité.

Résultats du week-end

Résultats du Championnat

Il nous reste à remercier tous nos partenaires sans qui rien ne serait possible.

– La Mutuelle des Motards

– Optimark

– Motomag.com

– Shock Factory

– Mike Richards Equipe

– Auto Moto Pontivy

– Iniside

– Carrosserie Vinet

– HP Parts

– PolyParts-SideCar

– Sam Gache Racing

– Perillat Motosport & Classic

– Biscuiterie de Chambord

– Berry Bache