2éme hivernale… euh! pardon, 2ème course side-car RSCM 2018


odile

Croix en Ternois les 28 & 29 Avril 2018, encore un grand merci à Dany et Fernand Dieudonné pour cette rencontre annuelle. Commentaire général : c’est loin mais tellement agréable, convivial et la troisième course est réellement un plus sur ce circuit très apprécié. Nous avons été comme des coqs en pâte… ou plutôt en gelée… Brrrr le frima.

La configuration de cette course taguée  »ancienne » limite les sides pouvant courir avec les OPEN (Pour rouler : année modèle du moteur impérativement avant 1998). Du coup, cette course permet de belles choses en terme d’initiation (le dada de Dany). Initiation qui va même un peu trop vite car ce même week-end, 9 équipages, issus du RSCM, couraient le Championnat de France FSBK à Nogaro.

Pour participer à ce SuperBike, les châssis les plus anciens ont été vendus pour passer à des machines plus récentes… et les  »acheteurs de side OPEN » font leurs preuves en roulage avant de venir rejoindre le RSCM… La roue tourne et les OPEN retrouveront des adeptes dès la prochaine course à PAU.

LES POINTS REMARQUABLES DU WEEK-END :

1) DES JEUNES : Aux 2 passagers de 15 ans du Paul Ricard (Kristen et Florent) s’est ajoutée Loriane qui vient juste d’avoir 16 ans ce mois ci.

Kristen charge la roue arrière de Patrick Thomas (N°11). Ils finiront le week-end en 3éme position.

Pour Florent, c’est la 3ème course RSCM avec son père sur ce très beau châssis Schmid de 1977 au couleurs de Ralph Biland. Sur le week-end? Les voila classés 6éme Classic 2, Pour Serge, une belle progression par rapport à l’an dernier.

2) DES NOUVEAUX : 1ére course pour Christel Moutellière & L.C Milcendeau et pour Didier Lainé & Thierry Daskobler.

Didier et Thierry, ont trouvé ces courses  »intenses » et repartent, impatients de faire la suivante.

3) DES RETOURS : Après de nombreuses années d’arrêt : le retour en course d’Emmanuel Lambert et de son fils Hugo…

le BUSCH (moteur TZ 750!!) est encore en couleur d’apprêt… promis, très beau la prochaine fois à Carole.

Retour aussi pour l’équipage Alain Stévenot & Amaury Pasquet et l’équipage Claisse : Laurent roule en course pour la 1ere fois avec sa fille Loriane. Sur la photo ci-dessous, ils sont en train de faire un extérieur à l’équipage Moutellière/Milcendeau.

4) DES DÉVERMINAGES : Ces trois courses à Croix ont permis pas mal de bons déverminages, en particulier pour les 4 sides qui partent pour le pré-TT en fin de mois… Le N° 2 Claude Delannoy et Daniel Giroud, le N° 34 Alexandre Benigno et J.Philippe Bouchard, le N° 2 Gilles Berry et Mikel Vega, le N° 8 Hervé Laur et M.Laure Ferrieu.Nous leur souhaitons bonne mécanique et un super  »trip » à l’Ile de Man.

5) DE BONNES NOUVELLES :La saison commence très bien pour Xavier Aurin & Julie Grosset… après avoir galéré en 2017 sur leur moteur Nourish, les voila au TOP. Xavier a compris le jour où il a monté des pistons de moins bonne qualité : le moteur détonnait (pistons explosés)… Et oui il avait été réglé pour un mélange essence méthanol… mais bien sur personne n’avait rien dit… Fin de leurs soucis… Ils n’ont pas fini la dernière course? juste un petit problème de vibration qui a fragilisé les soudures du pot… un truc normal pour un sidecariste… mais maintenant qu’il connait la faiblesse, cela ne se reproduira pas.

Les deux nouveaux sides :

- MREquipe avec Guzzi de Pascal Cloups & Pierre Plas, ils accrochent avec bonheur le peloton de tête.

- BRS moteur Honda de Christian Durand & Jérôme Satragno qui retrouvent dès la 1ére course des temps comparables à l’an dernier, cela promet une belle progression.

6) ET LES PERFORMANCES

Bagarre à tous les niveaux chez les Classic, avec un record du tour par Michel Dormal & Philippe Szendroî ( 1,04.527) suivi de très peu par Dominique et Benoit Lacour (1,05.763) qui finiront 1er du week-end. Pour eux, c’était jour de chance, ayant perdu la vis de la colonne de direction, Benoit à fait des recherches parmi tous les équipages du paddock et a été sauvés par la vis de la remorque de Gilles… Et oui, de temps en temps, la victoire tient à pas grand chose.

Coté OPEN, groupe bien homogène et baston assuré.

Podium OPEN, le seul du week-end car les podiums Classic auront lieu à PAU afin de permettre aux concurrents qui roulaient dans la 1ère course  »Classic » de partir sans attendre la consolidation des deux manches de la course 3.

Beaucoup de nouveaux sur ce podium OPEN en commençant par Alexandre Benigno et J.Philippe Bouchard qui n’ont pas mis longtemps à apprivoiser leur F1.

Si les Laplace sont de grands habitués des podiums, voici Eric (lui aussi habitué des podiums mais des podiums solo) et Julie pour la 1ere fois sur un podium side-car.

Coté OPEN 2 : Pierre Carré & Yvan Quesne sur la 1ere marche, un vrai bonheur… Derrière Stéphane Decourtray & Steeven Pince, 1ére année en Open après 3 saisons en classic et puis Jeff Buckley et Quentin Jourdes.

Pour finir, un très beau week-end de course…

Le temps (weather in english)? : Nous avons fait comme les britons nous n’y avons pas pensé.

Par contre nous avons tous eu une pensée spéciale pour la direction de Course et les commissaires de piste qui avec l’eau et le froid ont eu le grand mérite d’assurer notre sécurité : Un grand merci.

La prochaine, c’est PAU les 26 & 27 Mai avec 3 catégories : Classic, Open & Promo.

Un grand merci à nos partenaires La Mutuelle des Motards, Optimark Road Racing Team, et à nos partenaires métier : MREquipe, Auto Moto Pontivy, Shock Factory, Iniside, Sam Gache Racing, HP Parts, Perillat Motorsport & Classic.

Résultat du championnat (Cumul des points de chaque course) :

SUNDAY RIDE CLASSIC: LES SIDE-CARS AU PAUL RICARD :


odile

24-25 Mars 2018 : 1ère course side-car RSCM pour les 3 catégories.

Démarrage de la saison avec la belle organisation du Sunday Ride Classic : encore un immense merci et toutes nos félicitations pour JP.Bonato et son équipe qui savent si bien mobiliser tant de machines d’exceptions… en y joignant les nôtres.

Week-end de rêve mais de rêve polaire… la neige tombée sur le circuit 2 jours avant avait laissé une petite fraicheur dont nous nous serions bien passés.

Week-end de fête, les side-cars avaient décidé de pavoiser et d’afficher leurs  »coups de cœur » pour indiquer aux spectateurs les sides les plus beaux et ceux qui avaient envie d’échanger sur leur passion. Merci à notre équipe d’avoir su décorer le paddock et distribuer les flyers permettant aux jeunes passionnés de faire le tour pour obtenir les autographes des 20 coups de cœur.

Week-end de communication avec tous les visiteurs mais aussi par les commentaires toujours très appréciés de Martine Vivien qui a profité de la présence exceptionnelle d’Estelle Leblond et Mélanie Farnier pour réaliser une belle interview avec Arnaud Boudin.

Estelle et Mélanie, c’est l’équipage féminin le plus rapide du TT qui sans une petite panne de rien à 20 km de l’arrivée sur la deuxième course 2017, aurait fini 11ème sur le parcours mythique du Tourist Trophy

Week-end sportif avec une fois encore une forte progression des jeunes… dans le style :  »J’arrive, je rafle tout…  » du vrai bonheur.

Notons pour ceux qui suivent attentivement les résultats que le circuit a été modifié : il est plus court et plus rapide entre le petit Beausset et le virage du Lac… les temps d’une année sur l’autre ne sont donc pas comparables.

Au centre en haut, première course de side-car de compétition pour César Chanal (oui, celui des rallyes) en F2 Promo avec le très expérimenté Olivier Lavorel. Ils finiront les deux courses en tête des sides classés (NDLR : les FSBK ne sont pas classés).

Juste en dessous, après deux saisons en classic, première course en F1 (OPEN) pour Alexandre Benigno et Jean Philippe Bouchard après un petit souci en course 1, les voila second au scratch, premier Open. En haut à gauche un grand habitué des courses de sides : Vincent Poret mais là c’est la première fois qu’il prend le guidon… Bravo Monsieur, belle progression entre les temps de qualif et les meilleurs temps au tour en course : 2:40.118 puis 2:36.088 et enfin 2:31.781

Il roulait avec Sébastien Arifon que la famille side-car est heureuse de retrouver pour sa reprise.

Complètement à droite Marcus et Cédric Laplace en Promo et Stéphane Decourtray et Steeven Pince en Open… des habitués des podium même si Stéphane et Steeven viennent du classic et ont passé une année 2017… disons :  »à se chercher » avant d’opter pour un Open.

Et enfin un pilote émérite et bien connu, Kenny Howles qui nous fait l’honneur de venir dans ce championnat. Il roule avec l’espagnol Quim Fenoy, très vite adopté par Kenny, il est un vraiment bon passager. Un grand bravo à tous…

Si nous regardons maintenant la photo de la course 1 (open uniquement) :

Encore des jeunes sur la plus haute marche : Bastien Herman qui prend le guidon de son père Franck Bajus avec comme passager Geoffray Guiard… En course 1, deuxième classé avec leur vieux YAM YZF Thundercat des années 96, devant tous les injections courts ou longs hors César et Olivier… bravo les jeunes, dommage que votre durite ait pris des velléités d’indépendance en course 2.. Il vous reste l’année pour vous rattraper…

Encore des jeunes en Classic, Kristen Le Dantec est le plus jeune singe du plateau (15 ans) avec son père Patrick. Ils seront second en Classic 1 (750cc). Pour le reste de la saison, il relaissera sa place à sa mère Linda et passera équipier de Patrick Thomas.

Notons un nouvel équipage venu  »d’ailleurs » qui prendra la 1ere place : Barry Phethean qui roule avec Nancy Detournay. Ils nous suivront sur un bon nombre de courses de la saison.

Notons la très grande joie de Rosa et Leandro de finir la course 1 en tête et la course 2 second derrière Estelle et Mélanie… Même si habitués du FSBK ils ne sont pas montés sur le podium, je peux vous dire leur joie en bout de pit lane juste après l’arrivée.

Et maintenant un petit aperçu en photos:

Très belle perspective avec devant Gérard et Françoise Mercier avec un nouveau side (passage d’Open en Promo) tout en gardant leurs couleurs  noir et orange.

Encore un nouveau side Promo dans la course, le 118 de Michel Barret et Christophe Breton. Ces deux sides encadrent Leandro Rey et Rosa Orta du FSBK.

C’est cool, on papote… rassurez vous, ce sont les essais. Très belle performance : conduite sûre et rapide…

Le circuit permet des photos superbes : Floue? mais non c’est un flou artistique.

Le monde à l’envers? Non, encore une photo prise lors des essais : cela fait drôle de voir l’un des challenger (Michel Dormal et Philippe Szendroï) derrière le bon Guzzi d’Yves et Remi Gledel. Le side en première ligne sur la photo est le  »tout nouveau » side fabriqué par son pilote Jean Claude Martineau qui roule avec Jean Marie Denis, ils finiront 3ème dans les deux manches.

Petite mise au point sur les coupes et trophées.

L’organisateur nous a remis des coupes pour les podiums scratch de chaque catégorie Promo, Open, Classic

Pour le championnat RSCM, les trophées (2 par équipage primé) sont remis en fin de course 2 sur le cumul temps tour des deux courses.

Merci à Optimark pour ces trophées qui nous suivront sur toutes les courses 2018.

Merci à notre partenaire la Mutuelle des Motards  pour son support dans tout notre championnat.

Et enfin les résultats :

Résultat du week-end (cumul des deux courses) :

Résultat du championnat :

Les Classic:

 Les Open:

 Les Promo:

Début de saison à la side car Party 2018 à Lurcy-Lévis


odile

Les nouveaux équipages affluent en masse… la famille side-car est heureuse de les accueillir.

L’objectif essentiel de la Side-Car Party :  »Que les sides roulent…  » n’a jamais été atteint à ce point.

Beaucoup ont profité de ce week-end pour débuter, 18 nouveaux, 9 n’avaient jamais roulé sur piste… du jamais vu.

Une dizaine de sides venant du RSCM se mesurent aux FSBK avant de les rejoindre pour quelques courses du Championnat de France FSBK 2018.

Et puis, des passagers qui prennent le guidon…et pas qu’un seul…

Adapté à chaque niveau le transfert de connaissances a joué à fond : explications piste, explications techniques par nos contrôleurs Technique : Laurent Lioret et François Leblond, puis par nos  »supports métier » : Mike Capon (Shock Factory) pour l’aspect suspension, Mike Richards (constructeur de side Classic), Sam Gache (constructeur de side F2), Simon Perillat (préparateur hors pair)…

Le tout a été complété par des parrainages, initiations passager… tout a été mis en place par les anciens permettant à chacun de progresser en toute sécurité et ce avec l’aide d’INISIDE (Le Mans) qui initie et perfectionne les équipages side-car de route.

Très bonne année en  »singes isolés » : 17 avec de très bons potentiels.

Et puis bien sur, les sides, c’est le plaisir, plaisir d’être ensemble, plaisir de rouler et de se tirer la bourre, plaisir d’améliorer sa machine et de tout vérifier avant de partir en course. Voila une belle saison qui se prépare…

Une météo bien maitrisée (il n’a plut que la nuit et le temps de midi), un buffet, un beau concert.. et le week-end est au TOP…

Cet événement est notre pépinière, il est le point de départ pour le développement du side en France…

Chaque sidecariste doit garder bien en vue que rien ne se fait sans effort…Participer est la meilleur façon de faire en sorte que les courses perdurent.

PHOTOS de Didier Gehesquiere

1) Les nouveaux équipages

Ils arrivent en  »mode furtif » (noir pas de N°…) et feront le RSCP en entier. Prise en main fin d’année et déjà très rapides : nous aurons le temps de vous en reparler au cours de l’année.

2) Premiers tour de roues pour

2.1 La famille ROOS qui trouve plus difficile que prévu mais ne baisse pas les bras.

2.2 Idem pour la famille Mazin mais là l’appréhension était forte et finalement tout c’est bien passé.

2.3 La famille Plas premier tour de roue aussi mais Hugo partira avec un nouvel équipier alors que Pierre retrouvera sa place en RSCM Classic … mais avec un châssis tout neuf.

2.4 Deux bons copains : Alain Monchal et Gilbert Brazzi réalisent le rêve de gosse… Premiers tours de roue… mais visiblement le singe avait déjà un peu tâté le terrain.

2.5 La famille Gerbollet en action a adoré ses premiers tours de roue… Michelle a tout essayé… Aller un peu de réflexion pour orienter le parcours.

3) Les équipages qui se forment pour 2018

3.1 Stéphane Gadet / Clotilde Salmon… ils nous ont bien fait une figure mais tout va bien.

3.2 Estelle et Mélanie ce n’est pas un nouvel équipage… mais avec le nouveau side de Sam Gache : Si, ça change tout

3.3 Patrick Thomas a le plus jeune passager du RSCP ( Kristen L Dantec) juste 15 ans mais il a tellement vécu la vie du side avec ses parents que tous les gestes sont venus naturellement : un équipage Classic qu’il va falloir suivre de très près.

3.4 Clément et Félix avait déjà fait quelques courses du FSBK. Les voila parti pour tout le FSBK avec le MR Equipe . Ça va marcher…

3.5 Pour la famille Gilard, achat d’un side en 2017 : pour voir… 2018 cela ne rigole plus…et en plus il est beau…

3.6 Bernard fait ses sides, ils ne sont jamais à son gabarit et il recommence, voici le dernier… Il roule avec Joëlle ce qui est aussi une nouveauté.

3.7 Nouvel achat et sur le samedi juste un petit test… reste encore du travail pour Stéphane et Valentin

3.8 Nouveau side pour Jimmy et Sylvain… pour eux aussi, Le Mans en FSBK dans 15 jours. Bonne chance.

3.9 Marlène va partager son année comme pass multi pilote (TT, Chimay, Gédine, RSCM etc…) et comme pilote avec Freddy comme pass sur ce nouveau side : nous les attendons à Croix

3.10 Eric et Julie partent pour une saison RSCM OPEN sur ce side ramené d’Angleterre… Ils assureront toujours la fonction de singe pour leur anciens pilotes respectifs.

3.11 Très très beau et je peux vous assurer que la mécanique est aussi polie que la peinture juste juste sèche… Loulou et Moustique sont les derniers inscrits de la sidecar party.

Et nos amis qui ont traversé les frontières…

4.1 Très bel attelage de Nicolas Baumgartner, multi champion de Suisse, avec Anaîs Rossier. La préparation moteur? je ne sais pas tout.

4.2 Mike Richards (MR Equipe) ici avec Pascal… un champion déguisé en  »beginner ».

Nous avions 2 autres anglais. Les belges on ne les compte plus ils sont complètement intégrés… et puis nous ne pouvons pas citer tout le monde… trop trop nombreux…

Juste une petite photo pour dire que les rallyes sont toujours les bien venus

Quelques photos des singes isolés (inscrits sans équipage pour comprendre et essayer les bonnes pratiques des singes)…

allez après ce petit test, il faudra rouler et rouler…

Voila un bon week-end de rempli… Une dernière photo pour faire plaisir aux fondateurs de La Main Au Panier:

Roulage acharné des trois sides de  »La Main Au Panier – Canal Historique »… Le petit bleu et blanc est vendu, Bruno et Florence raccrochent leur cuir…

Pour tous les autres :A l’année prochaine, il fera beau.. et la date est retenue : 9 & 10 Mars 2019 si les championnats ne bousculent pas tout…Soyez prudent et bloquez bien la période : cette année cela nous a privé de la présence de Marcus et Cédric…

2018: Les SIDES… C’est de la pure folie…


odile

Fin d’année 2017 mémorable :

(Photos JF Janvier sauf mention contraire)

- 82 sides au Val de Vienne : du jamais vu.. il a bien fallu faire la photo mais cela n’a pas été simple…

Ça c’est le final mais bien sur ça a pris un  »petit peu de temps » …

Et oui, c’est ça les sidecaristes…

Courses d’enfer

Du fun et du spectacle

Bien suivi par notre public.

Les paddocks ont toujours quelque chose à montrer:

De jour comme de nuit..

Dès la fin des courses, important  »trafic de sides »: Les pauvres, moteur encore chaud, ont été enlevés dès la course finie pour être confiés à leur nouveaux équipages qui auront tout l’hiver pour les remettre à leur main et à leur goût…

- Une remise de PRIX : 48 coupes.

Les coupes FSBK rivalisant avec celles du RSCM (Photo Odile)

2018 démarrage sur les chapeaux de roues…

L’hiver a été très très actif… ça sent la graisse et l’huile de coude dans tous les garages… un peu la peinture… on aurait d’ailleurs aimé : un peu plus vite  »la peinture »… beaucoup sont  »à la bourre » : la saison s’annonce intense sur la piste et les premiers roulages serviront vraiment de  »débourrage » ou prise en main.

Une saison 2018 RSCM au TOP…

Dès le 31 janvier, les grilles Classic et Promo étaient pleines… Il a fallu doubler les grilles Classic sur Croix, Carole, et Haute Saintonge pour continuer à accepter des nouveaux. Cela permet des courses de niveau et redonne des chances de pôle position à des équipages qui n’en ont pas l’habitude…

La course du Paul Ricard ouvre en fanfare la saison au SUNDAY RIDE CLASSIC (23, 24 & 25 Mars) : Les sides se préparent pour être les plus beaux… car là bas, leurs paddocks sont très visités.

Encore quelques places libres en Classic (Changement de side ou grosse remise à niveau : l’hiver est trop court pour certains…) alors que les OPEN-PROMO explosent les inscriptions avec 11 sides sur la liste d’attente… 6 ont déjà décidé de venir en surnuméraire pour au moins participer aux essais…

Notre ETOILE, marraine du RSCM, Estelle avec Mélanie seront avec nous et tout sera fait pour que nos deux championnes soient bien connues et  »adorées » du public… Ce sera facile, elles le méritent et sont adorables…(Photo LC-racepics)

En PROMO : quelques places libres pour l’Anneau du Rhin OUI, mais pas pour longtemps, ces places intéressent fortement les sides du Nord et de l’Est.

Ce sera la 1ère fois que des sides roulent en course sur ce circuit… et pour rouler, ils rouleront… les horaires en préparation sont super conséquents.

Et les OPEN? me direz vous… et bien, ils tardent à s’inscrire mais ce sont nos chouchous…

Les OPEN c’est QUI? des nouveaux qui viennent d’acheter à un prix raisonnable leur premier side,

Une deuxième sorte d’OPEN arrivent : de sides anciens parfaitement restaurés… de très belles choses mais comme toutes les  »BELLES », ils se font bien attendre.

Nous attendrons… Les visiteurs en raffolent.

DES NOUVEAUX, DES TRES BEAUX… voila pourquoi les OPEN sont nos chouchous

Toujours très applaudis, les sides font le spectacle.

Très belle saison en perspective : venez nous voir nombreux le spectacle est décoiffant.

Pour vous permettre d’organiser vos week-end, voici l’agenda des courses side-cars en France :

14 & 15 Octobre 2017 : Trèèès grande finale des trois championnats Side-cars sur le circuit du Val de Vienne


odile

Rédaction Lesley & Odile

Photos de Jean François, Michside et Lesley

Très bien accueillis par l’équipe du Val de Vienne Moto (VVM) tous les équipages étaient impatients de revenir sur ce circuit rapide et technique. C’est 81 side-cars, le maximum admis par l’homologation du circuit, qui ont pris la piste avec une météo magique, du jamais vu.

Les courses de side-cars étaient organisées dans le cadre du Championnat de ligue Poitou Charente de vitesse et d’endurance et comme d’habitude, Emmanuel, Bernard et Stéphane du VVM avaient tout prévu avec entre autre, des horaires permettant aux participants qui habitent loin : Belfort, Marseille, Namur en Belgique… de rentrer dimanche après midi pour reprendre le collier lundi matin.

Week-end très chargé pour les participants. Lorsqu’il y a 3 séries de sides, il faut rouler dans sa série… et bien sur, aller voir les autres… sans compter que les festivités prennent du temps.

Les festivités : Vendredi soir c’est photo sur la piste, pour chaque course présence des Umbrella girls.

Samedi soir spectacle de danse suivi du traditionnel  »apéro des sidecaristes »

et pour finir podium avec une participation exceptionnelle pour applaudir nos vainqueurs.

Samedi soir, plusieurs équipages ont  »mécaniqué » très tard et n’ont rien vu du spectacle… il ne leur reste donc que les photos car enfin la course reste la priorité du week-end.

Ce week-end grande solidarité side-car, plusieurs PROMO ont roulé avec les OPEN pour permettre cette magnifique fête à 81sides où les FSBK sont venus en complément de grilles pour leur plaisir et la joie d’accompagner par leurs conseils les moins expérimentés.

Une course avec beaucoup de jeunes, première course pour Delphine, Kristen et Florent qui courent avec leurs pères et pour Léopold

Première course aussi en tant que pilote pour : Stéphane Gadet, un grand habitué des FSBK mais en passager, Marlène Couillard,

Retour à la piste de Jérémy et Jonathan Boucher qui n’avaient pas roulé depuis 4 ans…

Pour cette course exceptionnelle, nous avions nos partenaires avec nous. :

Partenaires  »métier » : Mike Richards (MREquipe), Mike Capon (Shock Factory) et Philippe Le Bail (Auto Moto Pontivy) sont monté sur le podium pour remettre aux vainqueurs du week-end les trophées (trophées de notre partenaire OPTIMARK) en présence d’Harald (HP Parts / AVON tyres) toujours aux petits soins des sidecaristes.

Présence aussi de Simon Perillat parti à fond dans la préparation des »moteurs rapides » et réglages/réparation de châssis de side : Jeune préparateur mais déjà débordé, tout le monde le réclame… c’est bien un signe.

Bien sur, Sam Gache notre brillant constructeur de F2 était là… comme participant en OPEN sur un de ses châssis

Les deux Mike ont eu un week end très actif, Mike Richards a chouchouté son dernier side classic livré il y a un mois : la première course a permis les ajustements finaux. Mike Capon a été très sollicité autour des amortisseurs : régler, équilibrer, expliquer etc… Quelques sidecaristes arrivés avec un tank sont repartis avec un vélo…

Tout ce beau monde accompagne notre championnat pour l’aider à progresser.

Podium avec La Mutuelle des Motards, partenaire depuis 2013, très engagée sur ces courses où l’accès aux jeunes, l’apprentissage, et la convivialité sont les maîtres mots, La Mutuelle a offert un T-Shirt à chaque pilotes & passager (voir les photos de podium) et Optimark note sa présence a travers les trophées remis ce jour par Mike Richards en Classic, Mike Capon en Promo et Philippe Le bail en Open.

Résultats du week-end

Résultat du championnat.

Nogaro: Un pilote side car en salle de Direction de course


odile

  Par Stéphane Decourtray

Odile avait besoin d’un représentant en salle vidéo.

But répondre aux éventuelles questions du directeur de course.

J’entre dans une mini salle digne de la NASA , une quinzaine d’écrans plats, une salle peinte en noir avec quelques bureaux en gradins , au premier rang le directeur de course et le responsable de la piste. Derrière le médecin responsable de l’épreuve.

Nous étions cinq ou six personnes présentes dans cette salle je ne devais donc rien dire sauf répondre à d’éventuelles questions : le silence est impressionnant, le sérieux des personnes présentes montre l’importance des responsabilités pour les très strictes procédures de départ et les instructions données aux commissaires de piste par radio :

 »5 4 3 2 1 ouverture de la grille..

2 sides sortent  sur la piste  et puis plus rien. Que se passe-t-il?

Ah, enfin les autres suivent mais pas régulièrement pourquoi?

Attention  car nous sommes en procédure réduite, il n’y a pas de tour de chauffe , tous les sides sont maintenant sur  la piste; le véhicule médical démarre, soudain un autre Side veut quitter la pré grille : ‘peut-on le laisser rentrer sur la piste ?

Ok : le directeur de course donne son feu vert… »

J’essaye de suivre la progression sur  les écrans, ce n’est vraiment pas facile. Enfin les voilà sur l’écran central : la ligne de départ avec la grille complète et dans le coin supérieur gauche  la lampe rouge qui donnera le signal de départ. Le dernier side a pris place : TOP départ.

Très vite je me rends compte de la difficulté que le directeur de course doit gérer : il reçoit des infos par les commissaires en bord de piste. Il a des sides en mouvement sur plus de la moitié de ses écrans.

Différents faits  de course l’oblige à prendre des décisions rapides, à donner des directives claires, avec la principal  préoccupation : notre sécurité à tous, concurrents et commissaires de piste

Un side au ralenti : une perte d’huile est signalée. Arrêts immédiat du concurrent, sortir le drapeau de changement d’adhérence. La camera, bien que très performante, ne permet pas de voir  l’étendue des dégâts sur la piste. Envoyer un commissaire pour vérifier avant de lancer des actions. Heureusement pas de dégâts sur la piste ce n’était qu’un carénage qui, touchant le pneu avant, produisait de la fumée bleue. Enlever le drapeau…

Au même moment, un autre side ralenti devant un autre poste : que se passe-t-il ?

Il s’arrête dans le bac à graviers en bords de piste et il ne reste que 2 tours : impossible d’évacuer l’obstacle. Il faut protéger les autres :  » allez poser un gros coussin amortisseur devant le side ».

Il faut prendre des décisions rapides; déterminer des actions dans la seconde, les transmettre de manière claire. Je suis content de ne pas être directeur de course, j’aurais beaucoup de mal à le faire aussi rapidement que lui.

Ce rythme continue jusqu’à la fin de la course et même pendant le tour d’honneur il y a encore eu des évènements qui ont demandé des interventions d’urgence.

Je quitte la salle lorsque la procédure de course est terminée, sans oublier de remercier et de féliciter le directeur de course. CHAPEAU Messieurs car  comme les arbitres de FOOTBALL : souvent critiqués mais personne ne veut faire leur boulot.

26 & 27 août 2017 à NOGARO, une 1ére pour les sidecars Classic et des nouveaux hyper doués.


odile

Rédaction Lesley & Odile

Photos de Jean François, Lesley et team Raffier/Ferreira

A l’occasion de la finale de la Coupe de France PROMOSPORT, nous avons été bien accueillis par l’équipe du circuit de Nogaro.

Pour le RSCM, c’est la 5éme course de la saison… la finale aura lieu au Val de Vienne le week-end du 14 & 15 Octobre : la fête se prépare déjà.

Temps extrêmement chaud, les pilotes et singes fondent à l’intérieur de leurs cuirs.

Les grilles sont belles : 25 en Classic et 22 en Open : le 22éme s’est inscrit sur place et a eu bien du courage : Laurent Palacoeur et Daniel Hurier ont en effet travaillé une bonne partie de la nuit et tout le samedi pour remonter un moteur à partir de leur culasse, dont les arbres à came étaient  »à changer », et celle d’un copain dont il a fallu changer les soupapes…

Bel effort de mécanique qui leur a permis d’être parmi nous.

Les festivités commencent le vendredi avec, comme d’habitude, les essais libres auxquels participeront la quasi totalité des équipages.

Pendant ce temps, les contrôles techniques, en l’absence de Laurent Lioret, se déroulent sous l’égide d’Hervé Truchet (le constructeur et préparateur du Renwich/Koenig) assisté de Paola Lavarino.Voila 2 nouvelles compétences qui renforcent avec bonheur notre équipe de sidecaristes.

Vous voyez ici le nouveau side de l’équipage N° 12 Raffier /Ferreira. Ce nouveau side pour l’équipage effectuait ici sa première sortie après une très grosse réfection : essai réussi pour David et Joachim, heureux de l’efficacité de leur side. Ils remporteront les deux courses dans la catégorie OPEN 1.

Nouvel équipage, le N° 46 Pascal Verhaeghe & Olivier Bouyjou. Le side est bien connu puisque l’équipage Dufaur/Lambert roulait encore avec lui début 2017… Le pilote? il a fait 10 ans de sidecar cross et du rallye routier.Le passager, fasciné par les sides, a commencé la pratique comme singe à la Sidecar Party 2016 (opération singe isolé), puis il s’est mis en chasse de l’âme sœur et du bon side.Voila une collaboration qui semble bien partie puisqu’ils feront une 8 ème place en course 1 et une 9ème place en course 2

Du nouveau aussi sur le side (N° 62) de Franck Bajus. Celui-ci, resté pour entourer Armelle à qui nous souhaitons un prompt rétablissement, a donné son side à piloter à son fils Bastien Herman (habituellement passager de ce side) avec Marion Huzé comme passagère… Hyper sportive, Marion suit le rythme pour cette 1ère course en side : l’équipage arrivera en 2éme place au scratch (1ere place Open 2 en course 2)… Voila qui renforce encore notre petit monde du side-car.

SAMEDI (en ordre des évènements)

Le bal s’ouvre avec les essais de qualification des Classic, en final le meilleur temps a été établi par l’équipage Lacour : Dominique et Benoit N°82.

A midi, la température est déjà bien montée pour les qualifications Open.

Gregory Cornu/Franck Dubrisay (N°7 non classé car en injection) se qualifient en pole position devant David Raffier/Joachim Ferreira(N°12) en OPEN 1 et Morgan Chustrac / Antony Vias (N°117) en Open 2

Dans l’après midi : Classic Course 1, la plupart des sides roulent sans carénage.

Le Renwick/Koenig (Dufaur/Lambert) et les équipage Piétu & Cloups/Plas ne feront pas un tour.

Drapeau rouge au troisième tour qui interrompt les festivités : Olivier en sortie de virage pensait faire un bout de jardinage mais l’efficacité des graviers a transformé la balade en labourage : freinage de la mort et Grazzi passe par-dessus mais rien : après une vérif. rapide à l’hosto d’Aire sur Adour pour s’assurer que tout est en place, la voila qui, dimanche matin, prendra le départ de la course 2.Vous voyez ici le side très proche de la piste et bien enfoncé dans les graviers.

Nouveau départ pour 5 tours mais par cette chaleur, deux départs sur une course est trop contraignant pour les moteurs et embrayages. Trois ne repartiront pas et 2 feront un tour…seulement 16 sides sur 25 finiront cette course 1.

Excellente performance de l’équipage de Thomas/Pince qui roulent ensemble pour la première fois.

Pour la fin d’après midi, grosse activité de mécanique sur l’ensemble du paddock…et oui c’est ça le side…

L’apéritif de rigueur s’est déroulé devant ‘’Chez Palace Marcus’’ et, comme d’habitude, il a été savouré copieusement et avec enthousiasme par tous. Les huitres de Xavier n’étaient pas de mise vu la température mais les spécialités de partout nous les ont vite fait oublier.

 DIMANCHE(en ordre des évènements)

 Le jour a commencé tôt avec Open Course 1. Les résultats au damier:

Première Position(7) Gregory Cornu/Franck Dubrisay.

Deuxième Position (12) David Raffier/Joachim Ferreira.

Troisième Position(117) Morgan Chustrac/Anthony Vias

mais derrière la bagarre a fait rage toute la course.

Course suivante Classic Course 2, les résultats au damier:

Première Position (82) Dominique et Benoit Lacour.

Deuxième Position (49) Jean Claude Martineau/Jean Marie Denis.

Troisième Position (11) Patrick Thomas/Steeven Pince

Encore une excellente performance de l’équipage de Thomas/Pince bien heureux de pouvoir offrir cette place à Rémi, le singe attitré du N° 11

Le seul incident à noter dans le premier tour : un 180 pour le Renwick qui n’a pas pu redémarrer.

En finale la Course Open 2, tard dans l’après-midi.

Après leur troisième place de la veille, Morgan Chustrac/ Anthony Vias mènent la danse jusqu’à une sortie de piste due à une défaillance mécanique (heureusement sans conséquences graves pour l’équipage). Drapeau rouge, la course est interrompue et non relancée car les 75% de la course étaient juste passés… merci pour les hommes et les moteurs.

Résultats au damier:

Première Position (7) Gregory Cornu/Franck Dubrisay.

Deuxième Position (62) Bastien Herman/Marion Huzé

Troisième position (12) David Raffier/Joachim Ferreira.

La chaleur torride a poussé les machines et équipages jusqu’à l’extrême… voir jusqu’à la rupture, heureusement que la prochaine course est dans un mois et demi.

Que dire de plus : Tartine? comme d’habitude, des commentaires superbes.

Un grand merci aux officiels de la FFM et en particulier à Anne Boully responsable du PROMOSPORT qui facilite toujours la participation des side-cars lors des épreuves PROMOSPORT.

Vu le temps du week-end, des remerciements très ciblés vers les commissaires de piste toujours vigilants et réactifs malgré la chaleur.

Un grand merci à Caroline Divies, responsable du circuit, et à toute son équipe pour toute la préparation amont et surtout pour le travail fait sur la sécurité.

Résultats du week-end (cumul des deux courses) :

Course Side-car Classic et Open à Alès les 1er et 2 juillet 2017


odile

Alès, les side-cars dans le virage dit  »La Mutuelle des Motards »…

Photos de  »Moumouss » pour ambiance et podium,  »Instants Sides » pour les Open, Quentin Jourde pour les Classics

Un grand merci au RACING MOTO SIDE CAR CLUB VILLEURBANNAIS en particulier à Fina, Michel et tous les bénévoles venus les aider. Nous avons regretté l’absence du Président : Simon qui se faisait une grande joie de recevoir les sides. Nous lui souhaitons une rapide convalescence. Un grand merci aussi à la FFM, aux officiels, aux commissaires de piste et à tous ceux qui font la réussite de ces courses

Alès, pour les sides, c’est une grande première, 90% des équipages n’y avaient jamais roulé. Circuit magnifique mais difficile d’abord car très technique et sans ligne droite de repos. Revêtement très abrasif (bonjour les pneus…) mais qui reste glissant à souhait.

Les singes Classic en essais ont quasiment tous  »tâté » de la bulle et les techniques de sortie se sont longuement discutées pendant que certains ajoutaient des  »cale pied »… et oui les sides sans barre de survie et cale pied, c’était quand les circuits étaient rapides et sans pif paf… il y a longtemps.

Qualif  »normale » avec une bonne surprise en Classic : les petits jeunes commencent à être affutés : Alexandre Benigno avec J.Philippe Bouchard.. voila un équipage qui après avoir enfin déverminé le side commence à montrer les performances de pilotage : ça promet.

Les courses:

1ere course Classic le samedi après midi, 12 tours de prévus mais arrêt de jeu au bout de 9 tours… Une petite pluie a inquiété la direction de course après une  »virgule » de celui que nous ne nommerons pas. Dommage nous commencions à prendre nos marques.

Notre travail de communication est encore insuffisant : la FFM habituée aux FSBK a pensé que nous avions des  »slick » d’où un petit débriefing sur les pneus  »tous temps » des Classics.

Courses encore une fois cassante pour la mécanique :

Xavier Aurin & Julie Grosset Bourbange ne feront pas un tour : leur problème thermique semble résolu mais la culasse juste refaite… est à refaire (grrrrr)

Pierre Wozny et Yann Mathieu : même problème qu’à Croix… Pas de départ en course 2. Voila des heures d’atelier en perspective.

Et puis la vie normale des sides : beaucoup ne finiront pas…

2eme course Classic plus que 22 sides en piste, et seul 18 finiront la course… Le petit Laverda qu’une très forte solidarité à travers toute la France avait sauvé encore une fois in extrémiste, le petit Laverda donc a cassé la chaine de distri… La guigne cette année.

Méchante baston entre les deux challengers : ils gagneront chacun leur course.

Vu la température, les champions partiront sans carénage… Moins beau mais beaucoup plus sûr.Une exception : le side de Christian Durand et Jérôme Satragno : side toujours très fiable.

Courses open : deux courses le dimanche : difficile par temps chaud sur ce circuit particulièrement fatigant… il faut avoir pitié des singes…

La deuxième course fixée à 14 tours sera réduite à 12 suite à un arrêt de course sur une course solo.. certains sont déçus mais beaucoup rassurés car le chemin de retour est long et pour la pluspart par des routes sinueuses. Lors de cette course, la bagarre des deux premier est  »à perdre le souffle ». Les spectateurs placés sur les bâtiments voient en effet quasiment toute la course et les rares portions invisibles ne font que rajouter du piquant dans cette poursuite infernale. Les jeunes Morgan Chustrac & Anthony Vias remporteront les deux courses… devant les quasi aussi jeunes Clément Carré et Yvan Quesne. Premier Open 1 Marc Reulet & J.Philippe Bouchard.

Belle série d’Open avec en haut à droite les 3 Open en enfilade. En bas, départ en pit lane : Yvan donnant les dernières directives à Clément puis Morgan et Anthony

Course avec beaucoup de remplaçants des passagers habituels : N°5 Pascal Lafon qui repose pied à terre après le dernier tour, tête en bas en  »poirier ». N°79 J.Philippe Bouchard, N° 13 Jonathan Bonnard qui avec Charly Gaillard remporteront les deux courses, bien déçus d’être en « Non Classé » : ils ont un moteur plus récent que ceux de la série. N° 15 en Classic : Eric ayant encore fait des excentricités en solo, Benjamin le fils de Bernard Ragonnet retrouve sa plateforme… vu le sourire je pense qu’Eric a du soucis à se faire : la place va être chère. N° 259, Fabienne a du déclarer forfait et qui vient sauver Thierry? : Paola bien sûre, comme elle l’a déjà fait à Pau… il va falloir lui remettre la médaille des sauveteurs de side en détresse. N° 63 : Bruno Picquoin le pass habituel de Fanch Leblond en FSBK et au TT a profité de son déplacement à Alès pour tenir la planche de JB.

Et puis des nouveaux : N° 575 Stéphane Morel et Valentin Pirat qui viennent des courses de côte et ont du s’arréter sur problème de refroidissement. N°166 Pas si nouveaux que ça : Sam Gache et Mary : Ils testent leur nouveau châssis pour l’an prochain. N° 131 sur la ligne de départ J.Charles et Estelle Regnard nous arrivent des Vosges pour faire leur première course. A coté le N°77 est un revenant qui nous fait bien plaisir : Stéphane Hubert reprennait pour la 1ere fois le guidon depuis le TT 2016. Il est accompagné par Julie Morin qui trépignait depuis un moment : 1ere course pour elle aussi. et puis le très beau BSA N° 141 des frères Loison… c’est bien que le circuit soit large vu la difference de vitesse… ceci dit, les malheureux ont été en panne et n’ont fait que 3 tours en course 1 et 2 tours en course 2. Pas grave ils ont profité du spectacle au premières loges.

Et puis la détente, en haut l’apéritif des sidecaristes, Jean Charles fait gouter le fromage de sa production et un paté de viande mariné qui laisse des souvenirs. A droite, c’est plus tout à fait la détente : pendant l’apéro… séance de mécanique tard dans la nuit… et oui c’est ça le side. En bas, les Open ne roulaient pas samedi après midi, il a bien fallut les occuper.

Et le paddock me direz vous… D’habitude, nous racontons des courses et pas le guide touristique des paddocks mais là, pas possible de passer cela sous silence : paddock deux fois plus petit que celui demandé… ils pensaient qu’on exagérait…

Après analyse des alentours et négociation, un paddock de délestage nous a été attribué et les occupants (en bas à droite) ont trouvé un espace plat, convivial, avec électricité et  »commodités » sans compter que la zone était beaucoup moins bruyante que le paddock principal… des coqs en pâte et un bel espace d’exposition.

Les podiums : Classic à gauche, Open à droite… juste dommage que Marc et J.Philippe ne rentrent pas dans l’épure. Le photographe a une excuse, c’est la 1ere fois que l’équipage du 79 monte sur la 1ere marche cette année et puis J.Philippe est vraiment trop grand.

Résultats du week-end :

 Résultats du championnat:

Carole les 17 et 18 juin 2017 : initiation aux courses de side-car


odile

Photos de Julie Morin et Olivier Dumoutier

Grand merci à Motors Events (Marc & Julie Mothré) qui nous a permis,avec le support de la Mutuelle des Motards, de faire une  »initiation course » avec de grands airs de fête.

Les courses de Classic Racing Side-Car Mania étaient trop rapprochées et les sides demandent trop de maintenance pour participer à Carole entre deux courses (11 juin PAU et 1er juillet Alès). La course de Carole a donc été utilisée pour les jeunes et nouveaux arrivants… bien accompagnés par quelques anciens mais avec un passager à former ou un side à prendre en main…

Je n’ai rien à dire : toute la joie est dans les photos.

Si quand même… Grands merci aux 4 équipages belges venus supporter cette opération, même si le 4ème a déclaré forfait juste avant les essais chrono.

Et puis un grand merci a tous les participants à cette courses, les officiels FFM : direction de course et jury, les responsables et l’équipe du circuit Carole, les commissaires de piste, notre commissaire technique (Laurent Lioret), Thierry Rose qui, on ne peut pas le louper, sait toujours dire les bonnes choses au bon moment… mais aussi un grand merci pour tous ceux que vous ne voyez pas et qui permettent ces grandes journées (Véronique, Pascal etc…).

PODIUM il fait tellement chaud que la pellicule a fondu

Samedi petit training pour les plus jeunes: François roule avec Stéphane

Nouvel équipage pour le MRE et singe en apprentissage pour le 71

Nos amis belges Jean Luc et Vincent bien connus pour leurs escargots

Les nouveaux singes au boulot

Les champions passent entre les 2 derniers qui jouent à je passe tu passes

Le deuxième Ducati Le proprio est dans le panier 1ere course

Jean Claude heureux de ressortir sa petite vieille

Equipage en Ducati Marco et Stéphane

C’est juste Francky qui met la roue du panier dans la terre

Allez roulez jeunesse: Maxime avec Michside

3eme course pour Emilie et Serge son papa

Initiation: on démarre très jeune!!!

Francky et Olivier Villette devant la banderolle de notre partenaire!!!

10 et 11 Juin 2017 Side-car à Pau Arnos : une histoire d’amour


odile

Photos de Dédé et Fanfan

PAU ARNOS est le premier contrat  »course » signé par La Main Au Panier en 2011. Depuis que de chemin parcouru… et le lien étroit entre les deux partenaires perdure.

En 2017 en un mois de temps, PAU ARNOS a accueilli trois fois les sides : RSCP* (PROMO) mi-mai, RSCM* (CLASSIC et OPEN) mi juin et une semaine après le FSBK*.

*Voir définition des championnats ici : http://lesblogs.motomag.com/racingsidecarmania/2017/03/27/les-championnats-side-cars-en-france-ou-en-est-on/

Et oui, PAU ARNOS aime les sides!!!

Un grand merci à Nadia et toute son équipe pour l’organisation de ce PROMOSPORT et à la FFM pour avoir permis ces courses du championnat RSCM en courses annexes.

Nous en profitons pour un grand coup de chapeau à Bernard Teulé créateur du circuit et très actif sur le virage pris par le circuit vers le  »zéro émission » (ni bruit, ni particule) concrétisé par un contrat avec Tesla. Bernard, vous l’avez tous vu sur notre paddock, le voila sortant de la super BMW électrique.

 Et maintenant les courses RSCM :

les participants sont arrivés jeudi après midi pour attaquer les essais libres du vendredi. Dès l’installation faite, nous avons été pris dans un gros coup de vent, bien annoncé par Météo France mais subit et violent.

Vendredi belle météo : Les essais libres ont permis aux 3 nouveaux équipages de découvrir ce magnifique tracé, exigeant pour les passagers comme pour les pilotes… Importants essais de  »mise en harmonie pilote-passager » pour les singes de remplacement.

Samedi matin : essais chrono.

Pas de grosses surprises en Classic.

En Open, Franck Bajus & Bastien Herman n’ont fait qu’un tour en 13:47.481! et hop voila de quoi s’occuper sur le paddock.

Franck, habitué à la pôle partira en dernière ligne mais il adore ce type de challenge.

Et le fait notable, JB perd sa Caroline dans le Laguna Seca. Il repartira en course avec Paola Lavarino qui a sacrément assuré pour les deux courses même si le coupe circuit  »coup de poing » s’est malicieusement placé où? : sous son poing…

Nous souhaitons à Caroline de vite se remettre.

Première course des Classic vers 16h30, la chaleur est montée d’un gros cran, la température dépasse les 30°C.

Cette chaleur étant bien prévue, la procédure de  »départ réduite » avait donc été décidée en jury (un tour de formation et directement départ sans le tour de chauffe… pouf pouf oui il n’y avait pas besoin de faire chauffer).

Vous vous inquiétez pour la grosse fumée en fond de grille? Mais rassurez vous c’est juste un 2 temps et quel deux temps?

Très bel attelage pour l’équipage Michel Dufaur & Noël Lambert : le Renwick Konig fabriqué et préparé par Hervé Truchet bien testé en démo depuis deux ans (Moto Légende à Dijon par exemple). Ce side a terminé les deux courses, prouvant sa bonne fiabilité même par ce temps de canicule. La confiance aidant Michel et Noël vont commencer à passer les watts et les autres concurrents vont rapidement se sentir chatouillés.

Petit  »coup de la panne » pour Jean Claude Martineau et Jean Marie Denis qui en course 2 partiront donc en dernière ligne mais, eux aussi, cela leur convient bien d’avoir à remonter l’ensemble de la course.

Pour cette course 1 La victoire est pour Michel Dormal et Eric Lenser, Eric, singe de remplacement a super assuré.

Pour le reste, notons la progression visible d’Alexandre Benigno et Jean Philippe Bouchard, ça fait plaisir que les jeunes arrivent devant.

Et les Opens me direz vous… pas de courses samedi… les voila engagés dans un tournois de palets avant de s’acheminer doucement vers l’apéro des sidecaristes.

 Dimanche la course 1 des Open, prévue à 8h 45 est retardée par un épais brouillard encore légèrement présent lorsque les feux de départ s’éteignent.

Comme prévu, Franck Bajus assurera une belle remontée et finira 1er des Open.

4 sides ne finiront pas la course, le Yam 500cc ne repartira pas… les deux temps restent des machines difficiles a mettre au point et réparer…

On notera le 6eme temps pour l’équipage Pierre Paqueriaud et Julien Lafarge pour qui c’est la deuxième course après la course RSCP de Ledenon en début d’année. Leur commentaire :  »en Promo on avait trouvé le niveau très bon, on vient ici et le niveau est aussi très fort…  ». Ils reviendront.

Course 2 Classic en fin de matinée, le brouillard a cette fois disparu et la chaleur est supportable car le fond de l’air est frais. En tête Michel Dormal & Eric Lenser clôturent un week-end parfait.

Les sides accusent la chaleur de la veille

Les sides en grille de départ ce jour là n’auraient pas eu le label  »concours d’élégance »… beaucoup de carénages étaient absents pour refroidir les moteurs au maximum. Malgré cela 6 sides ne passeront pas la ligne d’arrivée et les 2 Guzzi ont rendu l’âme de concert.

Le fidèle Guzzi des Gledel père et fils  »fera » un joint de culasse.

Course 2 en Open…la grande surprise : Gérard et Françoise Mercier ont explosé le moteur… Gérard, un fin préparateur attentionné à sa machine, raconte :  »ce ne m’est jamais arrivé, pas un bruit, pas un signe et tout d’un coup comme un coup de fusil… » Oui il faisait chaud à Pau.

Résultat du week-end (cumul des deux courses) :

 Les résultats du championnat après les courses de PAU ARNOS:

Un grand merci à toute l’équipe des officiels et à tous les commissaires de piste bien au chaud pendant tout le week-end, nous avons bien pensé à eux.

Et toujours un grand merci à nos partenaires sans qui rien n’existerait

Rendez vous pour la prochaine étape : 4eme course RSCM 2017 les 1er et 2 juillet sur le pôle mécanique d’Alès.