10 et 11 Juin 2017 Side-car à Pau Arnos : une histoire d’amour


odile

Photos de Dédé et Fanfan

PAU ARNOS est le premier contrat ”course” signé par La Main Au Panier en 2011. Depuis que de chemin parcouru… et le lien étroit entre les deux partenaires perdure.

En 2017 en un mois de temps, PAU ARNOS a accueilli trois fois les sides : RSCP* (PROMO) mi-mai, RSCM* (CLASSIC et OPEN) mi juin et une semaine après le FSBK*.

*Voir définition des championnats ici : http://lesblogs.motomag.com/racingsidecarmania/2017/03/27/les-championnats-side-cars-en-france-ou-en-est-on/

Et oui, PAU ARNOS aime les sides!!!

Un grand merci à Nadia et toute son équipe pour l’organisation de ce PROMOSPORT et à la FFM pour avoir permis ces courses du championnat RSCM en courses annexes.

Nous en profitons pour un grand coup de chapeau à Bernard Teulé créateur du circuit et très actif sur le virage pris par le circuit vers le ”zéro émission” (ni bruit, ni particule) concrétisé par un contrat avec Tesla. Bernard, vous l’avez tous vu sur notre paddock, le voila sortant de la super BMW électrique.

 Et maintenant les courses RSCM :

les participants sont arrivés jeudi après midi pour attaquer les essais libres du vendredi. Dès l’installation faite, nous avons été pris dans un gros coup de vent, bien annoncé par Météo France mais subit et violent.

Vendredi belle météo : Les essais libres ont permis aux 3 nouveaux équipages de découvrir ce magnifique tracé, exigeant pour les passagers comme pour les pilotes… Importants essais de ”mise en harmonie pilote-passager” pour les singes de remplacement.

Samedi matin : essais chrono.

Pas de grosses surprises en Classic.

En Open, Franck Bajus & Bastien Herman n’ont fait qu’un tour en 13:47.481! et hop voila de quoi s’occuper sur le paddock.

Franck, habitué à la pôle partira en dernière ligne mais il adore ce type de challenge.

Et le fait notable, JB perd sa Caroline dans le Laguna Seca. Il repartira en course avec Paola Lavarino qui a sacrément assuré pour les deux courses même si le coupe circuit ”coup de poing” s’est malicieusement placé où? : sous son poing…

Nous souhaitons à Caroline de vite se remettre.

Première course des Classic vers 16h30, la chaleur est montée d’un gros cran, la température dépasse les 30°C.

Cette chaleur étant bien prévue, la procédure de ”départ réduite” avait donc été décidée en jury (un tour de formation et directement départ sans le tour de chauffe… pouf pouf oui il n’y avait pas besoin de faire chauffer).

Vous vous inquiétez pour la grosse fumée en fond de grille? Mais rassurez vous c’est juste un 2 temps et quel deux temps?

Très bel attelage pour l’équipage Michel Dufaur & Noël Lambert : le Renwick Konig fabriqué et préparé par Hervé Truchet bien testé en démo depuis deux ans (Moto Légende à Dijon par exemple). Ce side a terminé les deux courses, prouvant sa bonne fiabilité même par ce temps de canicule. La confiance aidant Michel et Noël vont commencer à passer les watts et les autres concurrents vont rapidement se sentir chatouillés.

Petit ”coup de la panne” pour Jean Claude Martineau et Jean Marie Denis qui en course 2 partiront donc en dernière ligne mais, eux aussi, cela leur convient bien d’avoir à remonter l’ensemble de la course.

Pour cette course 1 La victoire est pour Michel Dormal et Eric Lenser, Eric, singe de remplacement a super assuré.

Pour le reste, notons la progression visible d’Alexandre Benigno et Jean Philippe Bouchard, ça fait plaisir que les jeunes arrivent devant.

Et les Opens me direz vous… pas de courses samedi… les voila engagés dans un tournois de palets avant de s’acheminer doucement vers l’apéro des sidecaristes.

 Dimanche la course 1 des Open, prévue à 8h 45 est retardée par un épais brouillard encore légèrement présent lorsque les feux de départ s’éteignent.

Comme prévu, Franck Bajus assurera une belle remontée et finira 1er des Open.

4 sides ne finiront pas la course, le Yam 500cc ne repartira pas… les deux temps restent des machines difficiles a mettre au point et réparer…

On notera le 6eme temps pour l’équipage Pierre Paqueriaud et Julien Lafarge pour qui c’est la deuxième course après la course RSCP de Ledenon en début d’année. Leur commentaire : ”en Promo on avait trouvé le niveau très bon, on vient ici et le niveau est aussi très fort… ”. Ils reviendront.

Course 2 Classic en fin de matinée, le brouillard a cette fois disparu et la chaleur est supportable car le fond de l’air est frais. En tête Michel Dormal & Eric Lenser clôturent un week-end parfait.

Les sides accusent la chaleur de la veille

Les sides en grille de départ ce jour là n’auraient pas eu le label ”concours d’élégance”… beaucoup de carénages étaient absents pour refroidir les moteurs au maximum. Malgré cela 6 sides ne passeront pas la ligne d’arrivée et les 2 Guzzi ont rendu l’âme de concert.

Le fidèle Guzzi des Gledel père et fils ”fera” un joint de culasse.

Course 2 en Open…la grande surprise : Gérard et Françoise Mercier ont explosé le moteur… Gérard, un fin préparateur attentionné à sa machine, raconte : ”ce ne m’est jamais arrivé, pas un bruit, pas un signe et tout d’un coup comme un coup de fusil…” Oui il faisait chaud à Pau.

Résultat du week-end (cumul des deux courses) :

 Les résultats du championnat après les courses de PAU ARNOS:

Un grand merci à toute l’équipe des officiels et à tous les commissaires de piste bien au chaud pendant tout le week-end, nous avons bien pensé à eux.

Et toujours un grand merci à nos partenaires sans qui rien n’existerait

Rendez vous pour la prochaine étape : 4eme course RSCM 2017 les 1er et 2 juillet sur le pôle mécanique d’Alès.

14 et 15 avril 2017 sur le Paul Ricard : Comme l’an dernier, en Open les jeunes arrivent et raflent les places…


odile

Photos de Fanfan (sauf mentions spécifiques)

La saison 2017 du Racing Side-Car Mania est lancée au Paul Ricard (Var) sous un soleil qui fait oublier l’hiver ! Très belle organisation du Sunday Ride Classic que nous remercions vivement, ainsi que tous nos partenaires.

Un week-end qui commence avec un beau lot de difficultés et en définitif la passion reprend ses droits…

Deux singes de dépannage trouvés 8 jours avant, singe de rattrapage dégotté le mercredi matin, dernière licence le jeudi… nous pensions les tracas terminés lorsque Gérard et Fanfan Mercier cassent la boite de vitesse du fourgon à Nîmes… petit moment de déception et puis, à la surprise générale, les voila qui arrivent triomphants, la remorque plus grosse que le taxi avec le carénage du F2 fixé sur le toit… Ils seront quittes en dormant dans la remorque et en profitant des copains en particulier pour l’outillage (Gégé aime bien “son” matos…) mais la solidarité en side-car, on connait.

Deuxième étape de galère, 3 side-cars Classic ne passeront pas l’étape des essais libres laissant leurs places aux surnuméraires ravis de l’occasion et 6 ne finiront pas une course…. Coté Open, c’est mieux : un non partant et un seul ne finira pas les courses même si plusieurs ont du changer de moteur entre les deux courses (Clément pour boite de vitesse et Marcus* pour étanchéité).

On pensait le grand “carénage d’hiver” terminé… et bien non… et cela compromet pour certains la prochaine course à Croix en Ternois… C’est ça le réchauffement de la planète, en début d’hiver “coolos”, on ne pense plus que le temps passe.

* Marcus s’est juré de ne plus se laisser “phagocyter” et de conserver du temps pour “préparer” son side comme il aime le faire… non mais quoi, il y a des priorités…

Mais les bonnes nouvelles c’est que les jeunes sont là et ça va bien…

L’an dernier, c’est Paul Léglise et Sébastien Arifon qui menaient la danse.. les problèmes mécaniques les avaient obligés à partir de la dernière place mais à la fin du 1er tour, ils bagarraient déjà pour la 1ere place.

Cette année, Paul et Sébastien ont démarré au Mans le Championnat De France SuperBike.

Le Paul Ricard, c’était la 1ere course pour :

Et la course :

En Open 2 donc, Chustrac/Vias ont bagarré pour la 1ere place avec Franck Bajus qui repart pour une année avec son fils Bastien.

Course 1 : la 3e place a été pour Gérard et Françoise Mercier, pas plus stressés que cela de vivre dans leur remorque…

En Open 1 je te repasse devant tu me repasses devant… Marcus 1 & Gilles 2 puis Gilles1 & Marcus 2

Pour Mikel Vega venu d’Espagne, cette première place avec Gilles Berry est une belle satisfaction (on notera la touche très paternelle de Gilles)

Les Classic, avec 32 sides au départ, finiront 29 en course … et là on a l’impression de se retrouver deux ans en arrière… Michel Dormal avec Philippe Szendroï caracolent en tête sans être importunés.

Michel est un peu déçu car lors des essais à Lurcy, le Honda de Jean Claude Martineau & Jean Marie Denis semblait largement tenir la cadence dans la ligne droite… Dominique & Benoit Lacour, eux, n’ont pas pu être de la fête : un week-end : deux moteurs… ils n’ont pas fini une course et la prochaine à Croix est compromise… et oui ça arrive même aux meilleurs.

Résultat du championnat

Résultat du week-end (cumul des deux courses (total Nbr de tour / Temps)