L’édito du Moto Magazine 340 de septembre 2017

Radar mal éduqué

Après les radars, les radars-tronçon, les radars mobiles, les radars de feu et les radars de passage à niveau, voilà que vient d’être mis en service, à La Grande-Motte dans l’Hérault, le premier radar piéton. Un système de vidéosurveillance qui permet d’établir que vous n’avez pas laissé la priorité à un piéton alors qu’il s’engageait sur la chaussée.
Protéger les piétons, qui peut s’en offusquer ? On dénombre 91 victimes de plus en 2016 qu’en 2015, la plupart en ville. Mais que penser de cet énième dispositif répressif pour résoudre les problèmes de société que sont le manque de respect mutuel et l’absence de courtoisie ? Il en va de même pour le non-maintien des distances de sécurité auquel certains voudraient tordre le cou en lançant une flottille de drones sur les autoroutes ! Une expérience est menée en Gironde. Les possibilités offertes par les nouvelles technologies incitent carrément au délire… Les 30 000 euros que coûte ce radar piéton (source de notre confrère Auto Plus), qui se substitue à un feu tricolore et ne délivre un message d’alerte « Le piéton s’était engagé. Danger » qu’une fois le passage franchi – sans verbaliser pour le moment –, auraient pu être utilisés pour installer nombre de panneaux lumineux de prévention rappelant la vulnérabilité des passants, notamment des enfants et des personnes âgées !
Malheureusement, une fois engagée dans ce système, il y a fort à parier que la municipalité cherchera à rentabiliser ce matériel en verbalisant et en oubliant son objectif citoyen. Quand une société est tentée de punir avant même de convaincre, elle fait fausse route ! En attendant, soyons courtois et attentifs aux piétons pour décourager ce genre de dérive. Et rendre la ville plus sympa…

Jean-Pierre Théodore, rédacteur en chef de Moto Magazine

Une réflexion au sujet de « L’édito du Moto Magazine 340 de septembre 2017 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>