1990 : Yves Gras et le moteur Honda RFVC double Champions de France des Rallyes

Bonjour à tous,

Yves Gras a commencé à faire parler de lui bien avant de devenir le premier double vainqueur du Championnat de France des Rallyes au guidon d’un Honda XR équipé du moteur RFVC 600 cm3.

Yves Gras est licencié au CET Cannes. Ce club est aussi celui de Thierry Magnaldi, une autre célébrité de la moto en tout terrain à la même période.

Dans les archives, j’ai retrouvé la trace d’Yves Gras sur de nombreux podiums du Rallye Lou Mounta Cala à Nice.

En 1983, Yves Gras, au guidon d’une moto Honda, remporte la catégorie 125 du Rallye de Nice qui compte pour le Trophée de France des Rallyes. Ce sera la seule épreuve comptant pour ce trophée où Yves marquera des points. Je pense que ce fut sa seule participation au Trophée de France des Rallyes 1983.

Figure 1 : Classements du Rallye Lou Mounta Cala en juin 1983 (lettre FFM du 14 juin 1983)

Au terme d’une nuit difficile lors du Rallye Lou Mounta Cala 1984, manche finale du Championnat de France des Rallyes, Yves Gras atteint la 7ème place du classement scratch de l’épreuve niçoise. L’enduriste du CET a mis à profit la qualité de son pilotage et la légèreté de sa Honda 200 MTX pour dominer la catégorie 250 cm3. Au général du rallye, il devance notamment Thierry Hardy, un autre régional et futur Champion de France des Rallyes comme lui, qui roule alors avec la Ducati 500 Pantah.

 

Figure 2 : Scratch du Rallye Lou Mounta Cala à Nice en septembre 1984 (lettre FFM du 02 octobre 1984)

Nous retrouvons Yves Gras en haut des classements du Rallye de Nice en 1988. Il n’est battu que par Pierre-Jean Padovani qui a déjà remporté brillamment le premier Rallye moto de La Cinarca en février 1988. La manche corse faisait l’ouverture du Championnat de France des Rallyes 1988.

Lors de cette édition, Yves Gras roule déjà avec le moteur RFVC, celui d’une Honda XL600R.

 

Figure 3 : Classement scratch du Rallye de Nice en septembre 1988 (lettre FFM du 12 septembre 1988)

Après la Honda XL600R en 1988, Yves Gras restera fidèle au moteur RFVC en 1989 pour sa première saison complète de Championnat de France des Rallyes.

Avant de dominer les Championnats de France des Rallyes 1990 et 1991 avec la Honda XR600 à moteur RFVC, Yves Gras se fera la main sur le Championnat de France des Rallyes 1989 au guidon d’une Honda NX650 Dominator équipée elle aussi du moteur Honda RFVC.

En 1989, avec la Honda NX650 Dominator, face à des motos souvent plus performantes ou plus légères que la Honda Dominator, Yves Gras fera quelques beaux résultats : 12ème à la Cinarca, 3ème à la Sarthe, juste derrière un certain Philippe Thoumelin, enfin remis de ses émotions de la saison 1987, 4ème au Beaujolais, 6ème au Rallye de l’Ain.

 

Figure 4 : Yves Gras pris en flagrant délit d’excès de générosité au Rallye du Beaujolais 1989

Lors de la première saison de la Honda NX 650 Dominator à moteur RFVC dans les Rallyes Routiers, l’enduriste Yves Gras très volontaire fait une jolie figure sous l’œil du photographe lors du Rallye du Beaujolais 1989.

Lors de la saison 1989, le titre échappera à une moto équipée du moteur Honda RFVC. Philippe Many au guidon d’une étonnante 250 TDR fera étalage de toute sa fougue pour remporter le titre de Champion de France des Rallyes 1989. Il privera ainsi le policier Philippe Letiec au guidon de la Honda XR à moteur RFVC 600 cm3 du plaisir de devenir le premier double Champion de France des Rallyes.

Revenant bien mieux armé pour la saison 1990, Yves Gras ne tardera pas à prendre la tête du Championnat de France des Rallyes avec sa nouvelle moto, une 600 Stey, autrement dit un Honda XR à moteur RFVC 600 cm3 homologué par Stey.

La saison 1990 d’Yves Gras est un bel exemple de ce qu’il faut faire pour gagner le titre de Champion de France des Rallyes.

Figure 5 : Yves Gras, Honda XR600 à moteur RFVC au Rallye de la Sarthe 1990 (France Moto juin 1990)

Second à la Sarthe puis à l’Ain en avril 1990, derrière Philippe Many, Champion de France des Rallyes 1989, qui roule avec la petite bombe de 250 cm3 de Kawasaki, la KR1, Yves Gras est premier au Beaujolais, second derrière le side car de Jean-Michel Meuret à la Loire, premier au Vercors mais seulement 3ème au Rallye Francilien organisé par le CMPN derrière les policiers Bruno Viaud et Philippe Letiec.

Figure 6 : Yves Gras, Honda XR 600, Champion de France des Rallyes 1990 (France Moto octobre 1990)

Yves Gras gagne la finale au Rallye des Châtaignes en octobre 1990, en Ardèche, et empoche son premier titre de Champion de France des Rallyes.

Figure 7 : Yves Gras, Bruno Viaud et Philippe Many au Rallye de l’Ardèche 1990 (Moto Verte n°221 Janvier 1991)

En 1991, Yves Gras reprend la route avec une machine identique, au moins en apparence, une Honda XR600 à moteur RFVC.

Son début de saison est époustouflant : vainqueur à la Sarthe (où on assiste au passage de témoin entre Mr Raymond Lala et notre collègue pilote Christian Brébion à la tête de l’organisation de la magnifique épreuve sarthoise), vainqueur dans l’Ain, au Beaujolais, au Vercors et au Rallye des Baous à Nice.

Mais la belle pendule se dérègle au Rallye des Châtaignes où Yves se blesse.

Figure 8 : Yves Gras au départ de spéciale du Rallye des Châtaignes 1991 (article signé Daniel Martin et Philippe Horville)

Yves Gras ne pourra pas défendre ses chances au Rallye Francilien 1991 dernière manche de la saison. Mais la solidarité sudiste jouera à plein et la victoire de Fred Gencel, 250 TDR, devant le policier Bruno Viaud, Kawasaki 650 Tengai, sauvera in extremis le second titre de Champion de France des Rallyes d’Yves Gras.

Figure 9 : le policier Bruno Viaud au Rallye de l’Ardèche 1990 (Moto Verte n°221 Janvier 1991)

Petite consolation pour moi en cette fin de saison 1991, je terminerai à la seconde place du Championnat du Sud Est des Rallyes derrière le grand Champion des Rallyes Routiers Yves Gras.

Mais la saga des moteurs Honda RFVC dans le Championnat de France des Rallyes n’est pas encore finie.

A demain

Papytoum

3 réflexions au sujet de « 1990 : Yves Gras et le moteur Honda RFVC double Champions de France des Rallyes »

  1. papytoum ma fille a trouvée ce super article sur le moteur rfvc et surtout sur moi ma carrière est presque complète dans ton article. rallye du soleil fin 81 douzième sur une 500 xls. en 83 avec le 125 comme tu l écrit premier 125 mais surtout deuxième au scratch .un mounta cala en 87 troisièmes avec déjà un 600 xlr et toujours sur un rfvc 650 dominator le monte carlo 88 trente trois spéciales trois circuits dans le top 5 je saute dans la loire vingt minute de perdu pas grave troisième a digne deuxième a grasse je gagne les six dernière spéciales autour de monaco énorme pied avec cette moto .merci pour cet article si tu passe vers cannes arrête toi chez carol motos 10 rue de la verrerie 06150 cannes la bocca . sportivement YVES GRAS

    • Bonsoir Yves, très content d’avoir de tes nouvelles grâce à la curiosité de ta fille. Lors de la rédaction de mon article, je n’avais pas toutes les infos mais j’ai pris beaucoup de plaisir à en rechercher pour écrire à propos de ta brillante carrière dans la CFRR avec le RFVC. Les 2 premiers titres consécutifs ce n’est pas rien. Et pour y avoir un peu assisté à l’époque je me souviens d’un sacré bon pilote de rallye. Ces dernières années, je parlais de toi à Gérard Spagli. Bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*