RFVC 1984-2014 : merci à tous


papytoum

Bonjour à tous,

Comme prévu, la saison 2014 des Rallyes Routiers s’est achevée pour Papytoum et la Honda NX650 Dominator. Ce ne fut ni au lieu ni au moment que nous aurions souhaité mais ce sont les dures lois du sport….

Saison un peu courte tout de même pour le trentième anniversaire du moteur Honda RFVC dans les épreuves du Championnat de France des Rallyes Routiers.

Mais je tiens à tous vous remercier pour cette belle, quoique trop courte, saison de Rallyes Routiers.

Figure 1 : Papytoum dans Murles aux Garrigues 2014 (photo Cédric Houzet)

Votre fidélité en tant que lecteurs du blog motomag RFVC 1984-2014, m’a donné l’envie d’aller de l’avant. J’ai pris un vrai plaisir à vous écrire pendant toutes ces semaines.

Tout au long des 46 articles que j’ai rédigés sur le blog motomag depuis février 2014, votre présence a été essentielle.

A la fin de cette trop courte saison de Rallyes Routiers, je remercie tout particulièrement l’équipe d’Altitude Moto, concessionnaire Honda moto de Grenoble. Ils ne m’ont jamais fait défaut pour préparer la saison et être au top avec la Honda NX650 Dominator de 1988.

Figure 2 : Papytoum sur le Bugatti à la Sarthe 2014 (photo Julie Landais)

Mais, c’est à ma famille, notamment à mon épouse Floris, que je réserve mes plus tendres remerciements.

Depuis plus de 30 ans, je leur impose mon égoïste plaisir de faire du sport et d’y prendre des risques.

A chacune de mes casses physiques, c’est eux, parfois plus que moi, qui en paient l’addition.

Leur assistance a été de tous les instants et le plus souvent sans aucune plainte de leur part.

Figure 3 : Papytoum dans Cognocoli en Corse 2014 (photo Claude Leroy)

Un très grand merci final à tous les organisateurs de Rallyes Routiers. Depuis 30 ans, ils nous confectionnent des Rallyes comme on les aime.

Je souhaite longue vie à cette belle discipline que sont les Rallyes Routiers.

Dans quelques semaines, je ferai sans doute le point des dégâts et des étapes de la remise en état de Miss Dominator.

D’ici là, repos et patience sont nécessaires pour retaper le « papytoum ».

Encore merci à tous.

Papytoum

2014 : 8ème Rallye de Corse : promesses tenues


papytoum

Bonjour à tous,

Comme prévu, c’est l’un des brillants pilotes corses qui remporte la 8ème édition du Rallye de Corse moto organisée par le JMP Racing au départ de Porticcio (2B).

Figure 1 : Christophe Vélardi dans Cognocoli ES4 (photo Claude Leroy)

Retrouvez les résultats du 8ème Rallye de Corse moto ici :

http://archive.ffmoto.org/_RESULTATS/resultats.php?specialite=rallye

Figure 2 : Luc Deiana dans Cognocoli ES4 (photo Claude Leroy)

La bagarre fut de toute beauté entre Christophe Vélardi, au guidon d’un roadster Ducati 1200 Multistrada et Luc Déiana, autre pilote local, au guidon d’un mono supermotard Honda 450 CRF.

Le résultat final s’est joué lors de la dernière montée de Cognocoli.

Figure 3 : Thomas Verdoni dans Cognocoli ES4 (photo Claude Leroy)

Lors des 6 spéciales disputées de jour, Thomas Verdoni, Honda CBR1000RR, ou Laurent Filleton, Aprilia 1000 Tuono V4, sont parfois venus s’immiscer dans la lutte entre les 2 leaders.

Figure 4 : Laurent Filleton dans Cognocoli ES4 (photo Claude Leroy)

De nuit, avec la Yamaha MT09, comme à son habitude, Julien Toniutti se rapproche de la tête de la course.

Figure 5 : Julien Toniutti dans Cognocoli ES4 (photo Claude Leroy)

Florent Derrien et Maxime Delorme, KTM 690 SM, ou Benoit Nimis, Yamaha 450 YZF, avec leurs monos, n’atteignent pas les podiums lors des 4 spéciales disputées la nuit.

Figure 6 : Florent Derrien dans Cognocoli ES4 (photo Claude Leroy)

A l’occasion de la 3ème manche du CFRR 2014, le Championnat Constructeurs mis en place par la Commission Nationale des Rallyes Routiers de la FFM tient lui-aussi toutes ses promesses.

Figure 7 : Maxime Delorme dans Cognocoli ES4 (photo Claude Leroy)

Les constructeurs Ducati (premier), Aprilia (second), Yamaha (quatrième) et KTM (septième) sont bien représentés dans le classement scratch du 8ème Rallye de Corse.

Figure 8 : Benoit Nimis dans Cognocoli ES4 (photo Claude Leroy)

Dommage qu’Honda qui place 2 de ses meilleures motos actuelles, la Honda CBR1000RR et la Honda 450 CRF à la 3ème et la 5ème place du Rallye de Corse, après avoir mené l’épreuve jusqu’à l’ultime spéciale de nuit avec la seconde, ne participe pas au Championnat Constructeurs Rallyes Routiers de la FFM en 2014.

Figure 9 : Fanfan Monti CBR1000RR dans Cognocoli ES4 (photo Claude Leroy)

Avec nos moteurs Honda RFVC du passé, nous ne pouvions prétendre finir mieux placés dans les classements du 8ème Rallye de Corse.

Figure 10 : Antoine Caviglioli dans Cognocoli ES4 (photo Claude Leroy)

Mais quel plaisir ce fut de disputer les superbes spéciales du Rallye de Corse édition 2014 au guidon de nos vieilles machines.

Vous qui êtes restés sur le continent et n’avez pas eu la chance de rouler sur ces routes magnifiques, je vous propose quelques images prises en course lors de mes passages dans les spéciales d’Urbalacone ES3 (2 km 600) et Cognocoli-Monticchi ES2 (4 km 400) au guidon de la Honda NX650 Dominator de 1988. Regardez ici :

https://www.youtube.com/watch?v=jyc6xe0KLfo

https://www.youtube.com/watch?v=sCfv-6doV_4

Pour moi, le Rallye de Corse s’est terminé à l’hôpital après ma rencontre avec une clôture lors du premier passage de nuit d’Urbalacone ES9 (ES7 et ES8 de jour annulées).

Ne m’en demandez pas les raisons, je les ignore en grande partie : volonté de trop bien faire et/ou excès d’optimisme ?

Défaut de maîtrise du véhicule par le « papytoum » diront les plus perspicaces. « On a pas idée de rouler à des vitesses pareilles, et en plus de nuit, à un âge aussi avancé…. ».

La saison des Rallyes 2014 de Papytoum prend fin en « beauté » à l’occasion du 8ème Rallye de Corse.

Figure 11 : Philippe Thoumelin dans Cognocoli ES6 (photo Claude Leroy)

Je souhaite bonne continuation à tous les collègues du CFRR qui disputeront encore le Rallye de l’Ain, les 28 et 29 juin et le Rallye du Dourdou, les 18 et 19 juillet.

On se reverra certainement le Samedi 22 novembre au Salon Moto Légende à l’occasion de la remise des prix des Motos Classiques.


Figure 12 : Nick Ayrton dans Cognocoli ES4 (photo Claude Leroy)

Nous devrions y célébrer la domination de Nick Ayrton qui est bien parti pour remporter une fois de plus le Championnat de France des Rallyes Routiers chez les Classiques.

Papytoum

 

2014 : 8ème Rallye de Corse : ça promet…


papytoum

Bonjour à tous,

L’organisateur vient de communiquer la liste des engagés du 8ème Rallye de Corse.

Retrouvez là ici : http://motoclub-jmpracing.com/index.php?lang=fr&id=86&struct=0

Pour la nouvelle édition d’une manche du Championnat de France des Rallyes en territoire corse, c’est le monde à l’envers :

Chez les continentaux : Julien Toniutti, Yamaha 450 YZF, Florent Derrien KTM 690 SM et Benoît Nimis, Yamaha 450 YZF

Chez les corses : Thomas Verdoni, Honda CBR 1000 RR, Fanfan Monti, Honda CBR 1000 RR et Jean-Michel Grange, KTM 990 SMR.

Où est l’erreur ?

En fait, pas d’erreur chez les corses qui ont choisi les machines les mieux adaptées aux ES de l’édition 2014 du Rallye de Corse.

Figure 1 : Christophe Vélardi dans Cognocoli-Monticchi (photo Raphael Ottavi)

Pour une fois en Corse, Franck Coudert, Ducati 1200 Panigale, Laurent Filleton, Aprilia 1000 Tuono V4 ou le local Christophe Velardi, Ducati 1200 multistrada devraient pouvoir exprimer tout le potentiel de leurs bolides.

Le 8ème Rallye de Corse constitue un cruel dilemme pour le Champion de France des Rallyes Julien Toniutti : Supermotard ou Roadster ?

Figure 2 : Julien Toniutti dans Urbalacone (photo Raphael Ottavi)

On n’en saura plus vendredi 06 juin après-midi lors des contrôles administratifs et techniques à Porticcio.

Parmi les engagés, de nombreux pilotes de la catégorie des Classiques manquent à l’appel. Le coût du déplacement en Corse en a freiné pas mal.

Seuls les 4 pilotes en tête du classement du CFRR dans la catégorie des Classiques seront présents : Nick Ayrton, Suzuki 1100 GSXR, Philippe Thoumelin, Honda NX650 Dominator, Eric Mangematin, Yamaha 350 RDLC et le pilote local Antoine-François Caviglioli, Honda NX650 Dominator, hyper motivé sur ses terres.

Figure 3 : Nick Ayrton dans Cognocoli-Monticchi (photo Raphael Ottavi)

Un autre concurrent local les rejoindra au départ : Sacha Contesto, Honda 600 Transalp, la machine idéale pour les déplacements sur les routes corses.

Malgré la faiblesse des effectifs, la lutte n’en sera pas moins passionnante à suivre dans la catégorie des Classiques lors du 8ème Rallye de Corse.

Figure 4 : Jean-Pascal Cousin dans Cognocoli-Monticchi (photo Raphael Ottavi)

Rendez-vous samedi 07 juin à Porticcio, pour suivre les évolutions de tous les brillants pilotes de rallye lors des 4 passages de jour et des 2 passages de nuit prévus sur chacune des 2 ES d’Urbalacone (la petite sinueuse qui va vite) et de Cognocoli-Monticchi (la grande rapide qui tourne pas mal aussi).

Papytoum