2014-2018 : Honda dominator RFVC et Papytoum en rééducation

Bonsoir,

Après la jolie cabriole que la Honda NX650 et Papytoum ont fait ensemble sur la petite route qui mène d’Urbalacone à Guargale en Corse dans la nuit du samedi 08 juin 2014, il fallait pas mal de temps pour consolider l’une et l’autre.

Figure 1 : Honda NX650 chiffonnée lors du rallye de Corse en juin 2014

Pour Papytoum, la prise en charge assurée au CHU de Grenoble par le docteur Christophe Chaussard fut en tous points excellente. Ce spécialiste des fractures bi malléolaires assura une réduction quasi parfaite des fractures du tibia et du péroné de la jambe droite.

Figure 2 : après le passage au bloc de Papytoum le 10 juin 2014

La rupture partielle du triceps droit n’aura pas cette chance et je devrais me contenter de la partie encore fonctionnelle de ce muscle pour mes acrobaties futures.

Mais au final pour le bonhomme, les suites ont été elles aussi excellentes si l’on en croit mes résultats sur un VTT :

Figure 3 : podium master 8 au championnat de France de VTT le 14 juillet 2017

Quant à la Honda dominator, elle attendra plus d’un an que je puisse la récupérer pour commencer le démontage et enfin connaitre l’étendue des dégâts.

Au final rien de très grave : garde boue et feu arrières, porte bagages, clignotants avant et arrière, té inférieur de fourche, tube de fourche droit, garde boue avant, carénage tête de fourche, guidon, rétroviseurs, araignée porte phare et phare à remplacer, boucle arrière de cadre à redresser et à repeindre.

Heureusement, en prévision de ce genre d’incident, j’avais déjà une bonne partie des pièces de rechange en attente dans le garage.

Figure 4 : la Honda dominator comme neuve 2 ans plus tard

Pour l’anniversaire de Rémi, le 25 novembre 2016, la Honda dominator a enfin craqué.

https://www.youtube.com/watch?v=0AZLPFslPnE

Bises Rémi.

Prochainement, comme promis, nous reviendrons sur les Honda à moteur RFVC, objet principal d’intérêt du blog RFVC-1984-2014, et leurs aventures dans le championnat de France des rallyes routiers.

A bientôt

Papytoum

2 réflexions au sujet de « 2014-2018 : Honda dominator RFVC et Papytoum en rééducation »

  1. Oui donc tu viens en 2019…..
    Dommage mais pour moi 2019, rien de prévu, après se battre contre des 600 et 900 CBR, on y arrive mais bof. Sur les 3 premiers rallye, je fait 2 podiums, Sarthe et Dourdou, car à l’Ain elle à commencé à déconner et donc j’ai perdu pas mal de points déjà….La suite on la connait….2 abandons en Ardèche et Ardennes. Les années de 2007 à 2011 on connu le succès de nos machines, avec quelques titres et des podiums en masse. Il y à encore moyen sur des rallyes où le routier est normal, c’est à dire comme dans le années 80. Sinon de spéciale en spéciale, avec de la liaison où on arrive avec 10 mn d’avance ; aucun intérêt.

    • Bonsoir Rob, tu as bien raison. La période 2014-2018 me rappelle la période 1984-1988. A l’époque nos 600 trails plus ou moins améliorés ont du affronter progressivement toute une tripotée de machines plus performantes. Des 2 temps d’enduro, des routières sportives (350 RDLC, 240 tDR), et plein de 4 cylindres de plus en plus performant. Deux solutions, continuer à se faire plaisir sur nos trapanelles ou passer à plus performant. Malgré leurs efforts louables, les organisateurs ne feront plus de parcours très corsés. Les pilotes actuels n’apprécieraient pas et les autorités non plus. Mais dans les Cévennes ?? A+ papytoum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*