2014 : 8ème Rallye de Corse : promesses tenues


papytoum

Bonjour à tous,

Comme prévu, c’est l’un des brillants pilotes corses qui remporte la 8ème édition du Rallye de Corse moto organisée par le JMP Racing au départ de Porticcio (2B).

Figure 1 : Christophe Vélardi dans Cognocoli ES4 (photo Claude Leroy)

Retrouvez les résultats du 8ème Rallye de Corse moto ici :

http://archive.ffmoto.org/_RESULTATS/resultats.php?specialite=rallye

Figure 2 : Luc Deiana dans Cognocoli ES4 (photo Claude Leroy)

La bagarre fut de toute beauté entre Christophe Vélardi, au guidon d’un roadster Ducati 1200 Multistrada et Luc Déiana, autre pilote local, au guidon d’un mono supermotard Honda 450 CRF.

Le résultat final s’est joué lors de la dernière montée de Cognocoli.

Figure 3 : Thomas Verdoni dans Cognocoli ES4 (photo Claude Leroy)

Lors des 6 spéciales disputées de jour, Thomas Verdoni, Honda CBR1000RR, ou Laurent Filleton, Aprilia 1000 Tuono V4, sont parfois venus s’immiscer dans la lutte entre les 2 leaders.

Figure 4 : Laurent Filleton dans Cognocoli ES4 (photo Claude Leroy)

De nuit, avec la Yamaha MT09, comme à son habitude, Julien Toniutti se rapproche de la tête de la course.

Figure 5 : Julien Toniutti dans Cognocoli ES4 (photo Claude Leroy)

Florent Derrien et Maxime Delorme, KTM 690 SM, ou Benoit Nimis, Yamaha 450 YZF, avec leurs monos, n’atteignent pas les podiums lors des 4 spéciales disputées la nuit.

Figure 6 : Florent Derrien dans Cognocoli ES4 (photo Claude Leroy)

A l’occasion de la 3ème manche du CFRR 2014, le Championnat Constructeurs mis en place par la Commission Nationale des Rallyes Routiers de la FFM tient lui-aussi toutes ses promesses.

Figure 7 : Maxime Delorme dans Cognocoli ES4 (photo Claude Leroy)

Les constructeurs Ducati (premier), Aprilia (second), Yamaha (quatrième) et KTM (septième) sont bien représentés dans le classement scratch du 8ème Rallye de Corse.

Figure 8 : Benoit Nimis dans Cognocoli ES4 (photo Claude Leroy)

Dommage qu’Honda qui place 2 de ses meilleures motos actuelles, la Honda CBR1000RR et la Honda 450 CRF à la 3ème et la 5ème place du Rallye de Corse, après avoir mené l’épreuve jusqu’à l’ultime spéciale de nuit avec la seconde, ne participe pas au Championnat Constructeurs Rallyes Routiers de la FFM en 2014.

Figure 9 : Fanfan Monti CBR1000RR dans Cognocoli ES4 (photo Claude Leroy)

Avec nos moteurs Honda RFVC du passé, nous ne pouvions prétendre finir mieux placés dans les classements du 8ème Rallye de Corse.

Figure 10 : Antoine Caviglioli dans Cognocoli ES4 (photo Claude Leroy)

Mais quel plaisir ce fut de disputer les superbes spéciales du Rallye de Corse édition 2014 au guidon de nos vieilles machines.

Vous qui êtes restés sur le continent et n’avez pas eu la chance de rouler sur ces routes magnifiques, je vous propose quelques images prises en course lors de mes passages dans les spéciales d’Urbalacone ES3 (2 km 600) et Cognocoli-Monticchi ES2 (4 km 400) au guidon de la Honda NX650 Dominator de 1988. Regardez ici :

https://www.youtube.com/watch?v=jyc6xe0KLfo

https://www.youtube.com/watch?v=sCfv-6doV_4

Pour moi, le Rallye de Corse s’est terminé à l’hôpital après ma rencontre avec une clôture lors du premier passage de nuit d’Urbalacone ES9 (ES7 et ES8 de jour annulées).

Ne m’en demandez pas les raisons, je les ignore en grande partie : volonté de trop bien faire et/ou excès d’optimisme ?

Défaut de maîtrise du véhicule par le « papytoum » diront les plus perspicaces. « On a pas idée de rouler à des vitesses pareilles, et en plus de nuit, à un âge aussi avancé…. ».

La saison des Rallyes 2014 de Papytoum prend fin en « beauté » à l’occasion du 8ème Rallye de Corse.

Figure 11 : Philippe Thoumelin dans Cognocoli ES6 (photo Claude Leroy)

Je souhaite bonne continuation à tous les collègues du CFRR qui disputeront encore le Rallye de l’Ain, les 28 et 29 juin et le Rallye du Dourdou, les 18 et 19 juillet.

On se reverra certainement le Samedi 22 novembre au Salon Moto Légende à l’occasion de la remise des prix des Motos Classiques.


Figure 12 : Nick Ayrton dans Cognocoli ES4 (photo Claude Leroy)

Nous devrions y célébrer la domination de Nick Ayrton qui est bien parti pour remporter une fois de plus le Championnat de France des Rallyes Routiers chez les Classiques.

Papytoum

 

2014 : Où sont passés les Top-Sport au 57ème Rallye de la Sarthe ?


papytoum

Bonjour à tous,

Avec la naissance de la nouvelle catégorie Roadster dans le Championnat de France des Rallyes Routiers (CFRR), assisterions-nous à la disparition de la belle catégorie des Top-Sport ?

Au 57ème Rallye de la Sarthe, avec 21 engagés sur 146, la catégorie fait pâle figure malgré le circuit Bugatti. Quelle sera la situation lors des prochaines épreuves du CFRR ?

Si l’on regarde les résultats des 2 premières épreuves du CFRR, Rallye des Garrigues et Rallye de la Sarthe, c’est la déroute de la catégorie.

Le pilote de la Ducati Panigale, Franck Coudert, n’apparaît qu’à la onzième place du scratch du Rallye des Garrigues et à la sixième du scratch du Rallye de la Sarthe. Il sauve cependant l’honneur des Top-Sport, enfin presque, avec sa seconde place sur le circuit Bugatti. Le roadster de Laurent Filleton y commettant le crime de lèse-majesté.

Figure 1 : Laurent Filleton vainqueur du circuit Bugatti lors du 57ème Rallye de la Sarthe (photo Francesco Scuderi)

En 2014, la catégorie est arrivée à un tournant de sa brillante carrière dans le CFRR. Avec les trois épreuves à venir, Corse, Ain et Dourdou, le coup de grâce pourrait bien lui être donné.

Après le Rallye des Garrigues, la Honda 1000 VTR de Renaud Neumann domine le classement provisoire du Championnat de France des Rallyes dans la catégorie Top-Sport. Renaud devance la Ducati 1199 Panigale de Franck Coudert et les 2 petites Triumph 675 Daytona de Thibaut Bernard et Sébastien Padovani.

Sur le circuit Bugatti, Franck, second, est le seul à glisser son Top-Sport parmi les puissants roadsters qui monopolisent les meilleures places. La seconde machine de la catégorie Top-Sport, la Honda 1000 VTR de Renaud, pointe à la neuvième place.

Figure 2 : Franck Coudert sur le circuit Bugatti lors du 57ème Rallye de la Sarthe (photo Sandra Kientz)

Sur les épreuves chronométrées du routier, les Top-Sport auront bien du mal à entrer dans le top 10 à l’exception notable du premier passage dans la rapide spéciale de Maigné où 2 Top-Sport figureront aux 4ème et 6ème places.

Retrouvez l’interview de Franck Coudert par Raphael Ottavi ici :

https://www.youtube.com/watch?v=oNUPfwk4bSk

De jour, Franck Coudert emporte le classement des Top-Sport devant Renaud Neumann et Thibaut Bernard. De nuit, Sébastien Padovani devance Renaud et Franck.

Figure 3 : Thibaut Bernard dans la spéciale de Maigné lors du 57ème Rallye de la Sarthe (photo Raphael Ottavi)

Après le Rallye de la Sarthe, au classement provisoire du CFRR, Renaud Neumann passe devant Franck qui rencontre plus de mal que ses jeunes compagnons de la catégorie Top-Sport lors des étapes de nuit. Sébastien et Thibaut suivent à peu de distance.

Les Top-Sport qui occupaient les 13ème et 17ème places parmi les Elites après le Rallye des Garrigues sont remontés aux 11ème et 13ème places des Elites grâce au circuit Bugatti. Ces places seront difficiles à conserver lors des 3 prochaines épreuves du Championnat de France des Rallyes.

Compte tenu de ses bonnes performances sur les épreuves routières à la Sarthe et aux Garrigues, Sébastien devrait être un sérieux client lors de la prochaine épreuve, chez lui en Corse, les 07 et 08 juin. Renaud très en verve la nuit devrait lui apporter une bonne réplique. Mais le vétéran, au guidon de la belle italienne, ne devrait pas leur laisser si facilement le champ libre.

Figure 4 : Sébastien Padovani lors du 57ème Rallye de la Sarthe (photo Sandra Kientz)

Dans tous les cas, la lutte sera passionnante à suivre au départ de Porticcio dans un mois chez les Top-Sport.

A lundi, les filles se mêlent à la lutte dans les rallyes routiers.

Vivement la Corse

Papytoum

2014 : Julien Toniutti résiste à l’armada corse au 4ème Rallye des Garrigues


papytoum

Bonjour à tous,

Les brillants pilotes corses avec leurs monos supermotards n’ont pas réussi à venir à bout du brillant pilote lyonnais Julien Toniutti au guidon de sa nouvelle monture.

Julien gagne le 4ème Rallye des Garrigues devant Benoit Nimis et Laurent Filleton.

Retrouver les résultats complets du 4ème Rallye des Garrigues dans vos blogs habituels sur moto-mag, moto-net, moto-station, le site de la FFM etc… Pour Face bouque, je ne sais pas ce qui s’y passe.

Voici le reportage de Raphael Ottavi sur le 4ème Rallye des Garrigues :

http://youtu.be/6n-xyw8Gl8E

Vous ne trouverez rien sur les Classiques dans ce reportage car Raphael nous prépare un film de 60 minutes sur toute la saison en Classiques. Ca va être dur d’attendre….

Rendez-vous à tous les 12 et 13 avril à la Suze sur Sarthe pour le Rallye de la Sarthe.

Ça va chauffer chez les Classiques.

Papytoum