1984 : au paradis des Rallyes Routiers moto


papytoum

Bonjour à tous,

le menu du Championnat de France des Rallyes Routiers 1984 est alléchant. En Rhône-Alpes, nous sommes particulièrement gâtés car plusieurs épreuves inscrites au calendrier national se déroulent dans notre région ; Beaujolais et Vercors ou pas très loin ; Languedoc, Lou Mounta Cala à Nice et Pays d’Aix en Provence.  

Figure 1 : Calendrier du Championnat de France des Rallyes 1984 (Lettre FFM du 22 novembre 1983)

D’autres très belles épreuves, le Rallye de l’Ain en mars et le Rallye de l’Ardèche en juin, sont également organisées dans le Sud-Est sans être inscrites au calendrier du Championnat de France des Rallyes 1984.

Après une ravissante entrée en matière au Rallye de l’Ain à la mi-mars, je vais continuer à apprendre le mode d’emploi des Rallyes Routiers en participant au 23ème Rallye du Beaujolais organisé par le Club Motocycliste du Beaujolais les 12 et 13 mai 1984.

 

Figure 2 : Au départ de l’étape de nuit du Rallye du Beaujolais en mai 1984

Là, on ne rigole plus. J’ai posé le sac à dos. J’ai monté une paire de phares sur la XLR. Mais je n’ai toujours pas quitté les lunettes de cross avec mon casque intégral GPA.

Derrière moi, au départ de nuit du Rallye du Beaujolais, on aperçoit Didier Janaudy sur sa Yamaha 600 Ténéré (la bleue avec le très gros bidon). Ce brillant pilote de l’Union Motocycliste de l’Ain vient de remporter la catégorie plus de 500 au Rallye de l’Ain et fera à nouveau un très bon résultat au Rallye du Beaujolais.

Au Rallye du Beaujolais, les choses sont sérieuses en effet. Il s’agit de la 3ème épreuve du Championnat de France des Rallyes 1984. Le gratin de la discipline est présent notamment les « flics » du CMPN.

Lors des reconnaissances du routier le week-end précédant le rallye, j’ai eu l’occasion de voir rouler Patrick Orioli dans la spéciale du Nesme. Une toute petite route avec des graviers où j’ai bien du mal à rouler un peu vite avec ma XLR.

 

Figure 3 : Classement scratch du Rallye du Beaujolais 1984 (Lettre FFM du 15 mai 1984)

Sur ces petites routes, avec sa grosse Kawasaki 750 ZX, Patrick Orioli est dans un autre monde. D’ailleurs, malgré une opposition de grande valeur où figure Jean-Yves Rivollet avec sa Honda 480 CR, qui finit second, Patrick Orioli survole cette édition du Rallye du Beaujolais 1984.

Quant à moi, j’aurais encore pas mal appris à l’occasion de ce second Rallye Routier notamment en évitant de tirer tout droit dans les virages des spéciales chronométrées. A force de rouler sur les petites routes, le métier commence à rentrer.

Au second Rallye du Vercors moto, les 02 et 03 juin 1984, le tracé concocté par Jean-Yves Rivollet au départ de Varces (38) nous amène dans la Drôme par le col de Menée. Le retour à Varces se fait par le col du Rousset et une longue traversée du Vercors.

Figure 4 : La petite famille venue m’encourager à Gresse en Vercors en juin 1984

Avant le départ de la spéciale de Gresse en Vercors, toute la petite famille, Floris, Brice, Maud et Emeline sont venus me soutenir. Ça me fait très plaisir.

Sur cette épreuve comptant pour le Championnat de France des Rallyes, très belle performance pour Christophe Vidal du Moto Club du Vercors qui emporte la catégorie 125 cm3 au guidon de sa 125 DTLC.

Pour le Rallye de l’Ardèche, les 23 et 24 juin 1984, Daniel Martin a tracé un long circuit autour de l’Argentières (07). Les petites routes de l’Ardèche sont un ravissement pour les pilotes de Rallyes Routiers moto. Il est possible d’y rouler des dizaines de kilomètres sans trouver un bout de route droite.

Reconnaître ce tracé le week-end précédent puis venir y rouler pour le rallye est un exercice extrêmement favorable à l’apprentissage dans la discipline des Rallyes Routiers.

Le Rallye du Pays d’Aix en Provence est organisé par l’équipe du Président Georges Bagousse du Moto Club d’Aix en Provence, les 08 et 09 septembre 1984. Le tracé du routier que je suis venu reconnaître le week-end précédent n’est pas trop sélectif sauf dans un secteur au voisinage de la Sainte Baume.

 

Figure 5 : Résultats du Rallye du Pays d’Aix en Provence en septembre 1984 (le monde de la moto)

Au Rallye du Pays d’Aix en Provence, Christophe Vidal remporte à nouveau la catégorie en 125 cc. Dommage que Christophe n’ait pas participé aux épreuves de début de saison du Championnat de France des Rallyes. Mais ce n’est que partie remise, il se rattrapera la saison suivante.

Pour ma part, je termine 15ème au scratch avec ma licence à la journée ce qui me satisfait pleinement sur cette manche du Championnat de France des Rallyes.

Au départ de la promenade des Anglais à Nice, le Rallye Lou Mounta Cala est organisé par le Moto Club de Nice les 29 et 30 septembre 1984. Il constitue pour moi une superbe clôture de la saison. Le parcours dans l’arrière-pays niçois est de toute beauté et les épreuves chronométrées sont splendides. Elles empruntent les routes célèbres vers le Turini, Lantosque, Lucéram, la Cabanette, col de l’Orme, col de l’Ablé, col de Braus….

Figure 6 : Plaque de course du Rallye Lou Mounta Cala en septembre 1984

A la suite de cette première année en licence à la journée dans les superbes épreuves du Sud-Est, l’envie est bien là de poursuivre l’aventure des Rallyes Routiers et de prendre une « vraie » licence auprès du Moto Club du Vercors afin de figurer dans les classements officiels.

A Jeudi

Papytoum