Sortis vivants des West Fjords Islandais…


tarmokeuf31

Miss Xjr et Mister Cyber se la pètent devant un panel de véhicules tout-terrains locaux : Ils peuvent être fiers, il ont fait les West Fjords et en sont sortis quasi entiers… Et nous, notre vaillant tas de ferrailles, on l’aime encore plus fort.

Ouf, ça c’est fait ! Nous sommes à présent et tous entiers à Laugarbaki, près de Hvammstangi, au sortir du graissage de chaîne quotidien du side et, pour ce qui nous concerne, d’une belle séance de relaxation à papoter de tout et de rien avec un Islandais et un couple de Danois dans un hot spot. Un hot spot, en gros, c’est un jacuzzi mais sans les bulles. Il y en a partout, dans la nature, dans les piscines municipales, dans certains campings et autre guesthouse. Le hot spot est à l’Islande ce que le sauna est à la Finlande : Une religion. Quand vous arrivez dans un bled, la première chose que vous indique votre hôte du jour, c’est le hot spot :

Ca fait un bien fou après 400 bornes à 4°… mais quand on sort, il fait toujours 4°… Le vestiaire, c’est la dernière porte de la maison au fond… Faut pas traîner sur la route…

Aujourd’hui, on a quasiment pas fait de photos, non que ça n’en valait pas la peine, au contraire, mais entre les portions de gravel road et le vent glacial le plus violent qu’on ait eu à affronter depuis notre arrivée en Islande, si j’ai beaucoup zieuté les derniers fjords de l’Ouest dont les plages de sable sombres s’éclairent de loin en loin de la blancheur des plumages de nuées d’oiseaux ainsi que celle, plus saline, des monceaux de bois flotté qui viennent y échouer, je n’ai pas eu le courage d’enlever les gants… Donc aujourd’hui sur notre Facebook, y’aura le blog du jour avec les quelques photos prises, une petite vidéo filmée hier à Dynanji et pi c tout ! Ça vous fera une pause parce que les 3 prochains jours (à minima) s’annoncent très chargés en fractures de rétine… Allez, quelques belles vues quand même parce que même gelés, faut faire des arrêts pipi et pis parce qu’on pense à vous un peu aussi :-)

Gravel road et belle lumière…

L’anecdote désignée « du jour », parce que tous les jours, il se passe quelque chose d’imprévu, c’est ça :Euh, plus exactement, ça :

Montrez un bébé et un biberon à une maman, et voilà le résultat… Heureusement que le side est plein jusqu’à la gueule, sinon, elle en piquait un…

Vers midi, il faisait faim et caillait grave quand, au sortir d’un virage, je vois un panneau indicateur marqué « CAFE ». Par la grâce de notre esquisse d’expérience islandaise, nous savons que les petits bouis-bouis perdus au milieu de nulle part sont souvent des plus accueillants, des meilleurs et, ce n’est pas rien ici, des moins chers… L’été, ça fait café et petit musée des traditions paysannes locales, l’hiver c’est fermé et tout le personnel retrouve sa ferme. On y a super bien mangé :

Le saumon (sur son lit de blinis, dirait un pro) est à tomber ! La charcuterie est servie sur une une sorte de cake sucré… (si si le sucré salé, ça se fait beaucoup dans les pays nordiques) et le cake en dessert, L’assiette, pas grosse, 10€… Et c’est vraiment pas cher…

Soupe maison façon bisque de poissons, avec crème maison, et petits pains beurrés maison, un délice à 10€ là-aussi…

Derrière le café, il y avait un enclos avec deux agneaux. Evidemment, SylvieJolie n’arrêtait pas de les regarder. A la fin du repas, la patronne, qui avait dû le remarquer, vint nous proposer d’assister au repas des 2 fauves dont la mère naturelle est morte… Mais les mamans et les bébés, qu’importe la barrière des espèces, c’est une histoire d’empathie irrépressible… Et c’est ainsi que de spectatrice, ma miss est devenue actrice…

See you soon, may be…

https://www.facebook.com/Tarmokeuf31/