Un biker retrouve sa moto volée …50 ans plus tard

Bonjour copain,

Ce soir, une chouette et improbable histoire !

Qui a autant de probabilités de t’arriver que de gagner le gros lot au loto.

Et encore, il y a une condition de départ : il faut que tu te fasses voler l’amour de ta vie (mais non banane, pas ta femme, ta moto). 

C’est Alex AYONES qui va nous coller l’ambiance musicale avec un titre extrait de son premier album, STOLEN NAME (particulièrement adapté au sujet du jour)

Stolen Name [Explicit]

avec BRING ME DOWN (mars 1999) :

http://www.youtube.com/watch?v=pmm2e9sNUCQ

Savais-tu que l’on roule aussi en motocyclette au Nebraska ?

M’étonnerait bien tiens !! …

Vu que tout comme moi, t’as pas l’ombre d’un iota de zeste d’idée oukeuçassetrouve le Nebraska … Bin wouais, ne nie que nenni mon titi.

File:Flag of Nebraska.svg

Et au Nebraska on roule en motocyclette… … depuis longtemps.

 C’est en tout état de cause le cas pour DONALD DEVAULT, anonyme harleyiste nebraskien (nebraskanien, nebraskanonien, nébraskatatonitinistien, kèsjencé moa ??!!!).

Biker de son état de son Etat qui peut même en témoigner, preuve à l’appui, depuis ce mois de novembre dernier, lorsque que toute la presse locale a repris son histoire de motocyclette volée, retrouvée et restituée quelques … 50 années plus tard.

Jackpot mon pote !

Le Donald, l’homme d’Omaha comme le surnomme la presse, se récupère pépère à 73 balais un vintage TRIUMPH TIGER 100 de 1953 !!!

YES !!!!

L’engin lui a été restitué RAIDE NEUF ce 20 novembre dernier devant la presse ébahie dans les locaux d’une compagnie de transport située près de l’aéroport d’Omaha.

I’a des gonz dans la vie kon un d’ces bol je te raconte pas (ben si, je te raconte justement) !!!

Donald DeVault, 73, gets on his motorcycle in Omaha, Neb., after it was returned to him on Wednesday, Nov. 20, 2013. It was the first time he had seen the bike since it was stolen 46 years ago. Califo

        (photo d’un homme heureux)

 Mais comment ce fait-ce ??!!!!

Evidemment, quand il a été contacté par l’administration du National Insurance Crime Bureau (NICB)

NICB

… Devault a pensé qu’il s’agissait d’une erreur, voire d’une plaisanterie … (seul 40% des deux roues volés aux USA sont retrouvés d’après les statistiques du NICB … je te laisse donc calculer la probabilité que la moto de Don’ lui soit restituée).

Bin moa j’y aurais cru immédiatement !

Des années que j’attends un appel de la gendarmerie de Vierzon ! J’espère bien que le salopiot qui m’a chouravé ma Bleue avé la selle panthère …

… il y a quelques décades va lire ça et me la rendre (restaurée, avec le plein)

Lucien_01.JPG

La première réaction de Donald, lorsqu’il a (re)vu sa motocyclette, fût de prendre dans ses bras Lou KOVEN (agent spécial du NICB), qui la lui ramenait.

Le National Insurance Crime Bureau a son siege à Des Plaines.C’est une organisation sans but lucratif dédiée exclusivement  à la prévention, la détection et la mise en échec de la fraude à l’assurance et au vol de véhicules par le biais d’analyses de données, d’enquêtes, de formations des professionnels, d’actions légales et communication auprès du grand public.

Voir www.nicb.org

Mr Donald DeVault (centre) thanks Mr Lou Koven, the customs agent who found his motorcycle in Omaha, Nebraska, on Nov 20, 2013.&nbsp;Mr DeVault has been reunited with his now-vintage motorcycle nearly 50 years after it was stolen. -- PHOTO: AP<br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br />

Et naturellement, l’instant d’après, il enfourchait l’engin pour aller faire un petit tour sur le parking d’à côté …  VEINARD !

Là où cela devient encore plus sympa c’est lorsque tu apprends que le retour triomphal du tigre au Nebraska a été rendu possible par Marty Mc MULLEN, patron d’une compagnie locale de transport, qui décida de ramener à Donald sa Triumph en affrétant un camion depuis la Californie avec en prime la présence de L. Koven.

       Un oeil ici pour voir la scène des retrouvailles :

http://www.youtube.com/watch?v=sKe1C6mcTq0&feature=youtu.be

(regarde jusqu’au bout quand ils font craquer la brêle, ça sonne bon).

 Devault avait appris deux semaines plus tôt que les autorités californiennes avaient retrouvé sa motocyclette sur le port de Los Angeles, à Long Beach.

Elle était fin prête à être expédiée au Japon lorsque Koven, qui travaillait avec les agents de la Customs and Border Patrol et de la California Highway Patrol, en vérifiant le numéro d’identification du châssis de l’engin s’aperçut qu’il avait été déclaré volé le    04 février 1967 à Omaha dans le Nebraska !

A l’époque Donald Devault, 26 ans, en était l’heureux propriétaire depuis moins d’une année lorsqu’il lui a été dérobé dans l’arrière cours de sa maison.

Evaluée à 300$ à l’époque, la Triumph, en vaut approximativement 9000 de nos jours.

La belle affaire !

Mais bon, pas question de la revendre. Une chignole de plus pour Donald qui possède déjà une HARLEY DAVIDSON et une KAWASAKI dans son garage

Coming home: DeVault currently owns two other motorcycles which he keeps in his garage. But he plans on keeping the Triumph closer - in his house. He even has plans to encase it in glass in his living room

Il pense garder la TRIUMPH pour de petites balades voire, l’installer « sous cloche » dans son salon.

Le gars d’Omaha explique que pendant quelques années il a cherché sa motocyclette, qu’il en parlait partout dès qu’il croisait d’autres motards, expliquant qu’elle était reconnaissable par certaines caractéristiques et notamment un cadre hardtail.

Devault nous rappelle un peu Brando sur sa 650 Thunderbird dans The wild one

Mais Donald précise qu’il roulait déjà en moto avant que le film ne sorte sur les écrans (bin l’a commencé tôt le môme) et qu’il a été biker toute sa vie depuis (il a possédé plus de 50 motocyclettes … un vrai motard quoi).

Regarde comme il est chouettos ce brélon :

Old friend: Devault was 26-years-old when the Triumph motorcycle was stolen from his fenced-in backyard in Omaha, Nebraska. He had owned the bike for less than two years at the time

A l’époque, Donald avait été séduit par la couleur bleue de la machine et avait fait peindre le nom « Li’l Bleu Bitch » sur le côté du réservoir.

 Il l’a immédiatement fait repeindre par un ami spécialiste.

Restoration: DeVault plans on repainting the motorcycle baby blue and putting the inscription 'Li'l Blue B****' back on with the addition of '46 Years Later'

Du bonheur sur pneu quoi !

50 years later, Nebraska man reunited with stolen motorcycle

Bon, je te laisse là, je fonce enfiler mon costume de Superman en cuir et vais immédiatement attendre sur mon parking que la douane me ramène ma Bleue avant qu’elle ne soit expédiée par un malhonnête à Oulan-Bator  (Hé, ho, c’est Noël hein … on peut rêver non ??!!).

L’Hervé, your Berrichon friend.

2 réflexions au sujet de « Un biker retrouve sa moto volée …50 ans plus tard »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*