MUSEU DE LA MOTOCICLETA : Barcelone (1)

Salut copain (et copine),

Bon, tu sais que j’adore voyager, des USA à Vierzon, donc pour rester dans la logique du mouvement il nous manque … Barcelone ! (si, si, logique te dis-je).

Et ne te plains pas j’aurais pu te convier ici aussi (j’y ai été, ça aurait été vache de t’y emmener je le reconnais) :

DSC_3040

(je me faisais une autre idée de la Route 66, j’ai été très déçu ce jour-là …).

Alors, Barcelone disions-nous ?

D’abord, il nous faut LA chanson  adéquat, souviens-toi, là où traine petit Joe d’après Jean-Patrick CAPDEVIELLE (toute notre adolescence boutonneuse) :

http://www.youtube.com/watch?v=ZHGmJz69j7s

Barcelone donc, cette semaine dernière … la Sagrada familia, l’Institut Miro, le Musée Picasso, la Rambla, le parc Guell, son circuit moto historique de Monjuïc et ces trois concess’ Harley official , …

DSC_3793

Un esprit affuté comme le tient se souvient que BCN signifie Barcelona …DSC_3805

… espace commercial totalement aseptisé comme la MoCo se plait à en reproduire à l’identique partout dans le monde.

Sans grand intérêt, sans aucune originalité (je suppose que la concess’ d’Oulan-Bator a exactement le même aspect), c’est un super marché de la frime chromé pour les ceusses qui n’en n’ont (des $ /€. … ce qui actuellement en Espagne frise l’exploit).

Ah si, tout d’même, à signaler, accolé à la concess’ l’Espacio, l’entrée du 99% Moto BAR (http://www.facebook.com/el.99.por.ciento), la cervesa à 2€ dans un cadre american diner

DSC_3791

Mais bon, ça aussi ça fini par sentir le réchauffé …  woui je sais, je suis extrêmement critique, mais aux prix que pratique HD j’ai le droit !

Non, question motocyclette, ça n’est pas ici que ça se joue quand on recherche l’émotion.

Or dans ce domaine-là, l’émotion, Barcelone a toujours une réponse adéquat et te sort de sa manche le MUSUE MOTO de BARCELONA

C’est à la Fundacion Privida Museo de la Moto « Mario Soler » que l’on doit ce musée (ainsi que celui de Bassella inauguré en 2002). Il a ouvert ses portes en novembre 2011 et se situe en plein centre de Barcelone, à 200m de la Rembla (métro Liceu) dans une improbable petite ruelle.

C’est simple, je suis tombé dessus par hasard … et comme le hasard fait en général bien les choses, il se trouve être l’un des plus beaux musées européens dédiés à la motocyclette (dans la ville revendiquant le plus grand nombre de deux-roues par habitant d’Europe).

Mario Soler (1907 – 1991)   est une petite légende dans le monde de la moto ancienne en Espagne.

image009.jpg

Il a passé sa vie à récupérer des pièces et restaurer des motos, ses fils ayant évidement attrapé le virus ont repris le flambeau …

Son « œuvre » est aujourd’hui magnifiée par ces deux musées absolument superbes.

Celui de Barcelone, assez petit finalement (avec une surface de 600m carrés) se trouve en plein centre de la ville dans l’ancien couvent Santo Felip Neri, lieux prestigieux, historique, que rien ne prédestinait au monde de la moto.

Le couvent

          image010-copie-2.jpg

Le site après restauration

           image012-copie-1.jpg

     Le site aménagé

image013-copie-1.jpg

On peut s’étonner de la passion des Espagnols (à Barcelone mieux vaux parler de la passion Catalane) pour la motocyclette et la compétition mais ça serait oublier que ce pays a connu une grande Histoire avec l’industrie de la moto.

Bien évidement tu connais les trois grandes marques espagnoles emblématiques  (auxquelles il convient d’ajouter DERBI bien sûr).

 image014.jpg

Mais savais-tu que la seule Catalogne revendique entre 1905 et 2010, 196 marques en relation avec la motocyclette.

Soit :

  • 88 marques motos de série,
  • 7 fabricants de moteurs,
  • 56 marques de motos de course,
  • 45 fabricants de protos et autres « marques singulières » comme ils disent ici.

Amazing ain’t it ??!!!!!!

L’entrée du musée donc, à moins d’avoir l’info parce que tu cherches justement à t’y rendre, tu ne peux la trouver que  … par hasard.

image015.jpg

Dans une ruelle (petite, oui je sais c’est un pléonasme mais quand tu peux pratiquement toucher les deux murs de ladite ruelle tu es autorisé à pléonasmer), tu peux même passer devant s’en t’en apercevoir si tu n’y prends garde.

Dans l’entrée deux magnifiques antic bikes.

Une NORTON des années trente et une superbe Harley Davidson 1927 de 350cc dans un état « sortie d’usine » (c’est d’ailleurs à l’image des quelques 80 motos exposées ici, j’ai rarement vu un tel niveau de qualité de restauration. Bluffant).

image017-copie-1.jpg

C’est la seule HD du musée d’ailleurs qui est essentiellement consacré, pour ce qui est de l’exposition permanente, aux marques espagnoles (quelques anciennes italiennes et allemandes et 3 ou 4 japonaises hyper sport des années 80 ayant participées avec des pilotes nationaux aux 24h00 de Montjuc).

Justement l’exposition temporaire, quant à elle, est consacrée au 24h00 de Monjuïc :

image018-copie-1.jpg

On peut voir à ce propos un petit film de 15mn vraiment sympa (course de fous dans les rues de la ville avec trottoirs sécurisés à la bonne vielle botte de paille des familles – au secours !!!!!!) .

image019.jpg

J’ai visité le musée en un peu moins de deux heures (oui, j’ai pris mon temps pied) et n’ai été « gêné » que par 4 autres visiteurs.

Bon bin, comme d’hab’ hein : la suite bientôt.

La bise.

L’Hervé, your Berrichon friend.

Le site del Museu : http://www.museumoto.com/es/

Une réflexion au sujet de « MUSEU DE LA MOTOCICLETA : Barcelone (1) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*