LE PAYS DES MOTARDS : COSTA RICA (1)

Hola amigo mio, quel tal?

Alors cet été ?

Les vacances ont-elles été à la hauteur de tes espérances ?

Aujourd’hui je viens te narrer mes vacances … 2013. Qui furent … le gros dépaysement, en famille, en Amérique Centrale au …

COSTA RICA.

Au pays des Motars

Un voyage qui nous a enchanté !

Au pays des Motars
Une quinzaine d’heures pour se rendre dans ce superbe pays où à la douceur de vivre et à la gentillesse de la population s’ajoute (point essentiel s’il en est pour le mangeur de bitume qui sommeille en toi) un réseau routier absolument exceptionnel (équivalent – pour ne pas dire en meilleur état – à son homologue français – le crois-tu ça ?!) qui en fait un paradis pour motard (de belle routes, bien entretenues … mais qui peuvent parfois s’achever en piste … bien lire la carte avant de s’y lancer).

Et bien évidement, puisque les gens sont charmants, la conduite auto / moto y est d’une cordialité et d’une coolitude que nous européens ne connaissons plus depuis de nombreuses années déjà.

Au pays des Motars

La route redevient un vrai plaisir au beau milieu de superbes paysages (gaffe tout de même aux nombreux chiens, chevaux, iguanes, singes qui peuvent indolemment se retrouver sur ta trajec’)

Cela faisait des années que j’avais envie d’aller dans ce pays dont j’avais toujours entendu parler en bien.

Au pays des Motars

Quelques données pour te situer la chose : Le Costa Rica, est une république constitutionnelle unitaire ayant un régime présidentiel.

J’ai découvert qu’en fait, c’est un pays certes à la faune et la flore exceptionnelle mais aussi assez moderne. Pas en voie de développement, c’est un pays développé … en pleine nature.

Au pays des Motars

Preuve de sa modernité, quel que soit l’endroit où tu arrives pour déguster la binouze du jour, même en pleine jungle, tu trouves quasi systématiquement : l’accès wifi gratuit. Bluffant !

Au pays des Motars

Ici, la bière nationale c’est : IMPERIAL. Equivalent de notre 1664, crée en 1924 avec l’ambition de marier le savoir-faire allemand au goût des Costaricains. Pas un troquet qui n’ait le panneau, les publicités pour cette boisson sont absolument partout dans le pays. Je dois dire que cela crée un effet étonnant ce logo, partout dans les rues et les campagnes quand, on arrive d’Europe. C’est assez incongru cet aigle revendiquant son germanisme. Mais bon … elle se laisse boire

Au pays des MotarsPour en revenir à cette histoire de Wifi … je me vois bien arriver dans mon village, dans mon Berry natal et demander à le Roger, taulier du lieux, s’il a du Wifi gratuit … a tous les coups il sort le deux coups chevrotine gros sel en me gueulant que non il n’offre pas le whisky gratuit … le Roger, c’est quelqu’un … peu d’étude mais une vraie personnalité.

Autre preuve de la modernité de ce pays, une femme en a été la dirigeant de mai 2010 à mai 2014 : la présidente Laura Chinchilla Miranda

Au pays des Motars

L’actuel président étant Luis Guillermo Solis

 Moderne te dis-je. On a compté plusieurs femmes au gouvernement de ce pays et, comme chez nous, elles se font virer … mais pas tout à fait pour les mêmes raisons qu’à Paris …

En 2012 / 2013, l’une d’entre elle a défrayé la chronique …

Fin 2012, Karina Bolanos, la vice-ministre attachée au ministère de la Culture et de la Jeunesse, a été dans l’obligation de présenter sa démission à cause d’une vidéo volée d’elle, en sous-vêtements, et mise en ligne surYouTube (je te laisse la chercher).

Au pays des Motars

D’après certains commentateurs politiques l’apparition de cette vidéo ne serait pas étrangère à quelques affaires de corruption … en gros, « si tu me dénonces je montre des photos de toi à poil » … Bon depuis la belle (ex) ministre semble s’en être remise puisqu’elle a posé en petite tenue pour un magazine. Sacré Karina. Calliente !!

 Au pays des MotarsAu pays des Motars

C’est beau la politique non ? Heureusement qu’en France c’est très différent …

Au pays des Motars

La majeure partie du Costa Rica est située sur l’isthme centraméricain, encadré par la mer des Caraïbes à l’est et l’océan Pacifique à l’ouest et au sud, bordé au nord par le Nicaragua et au sud-est par le Panama. La capitale est San José, la langue officielle l’espagnol et la monnaie le colon. Sa devise est « ¡Vivan siempre el trabajo y la paz! » (« Que vivent pour toujours le travail et la paix ! »).

Au pays des Motars

Mais c’est surtout le slogan « PURA VIDA » que l’on retrouve partout. C’est même devenu une expression quotidienne de courtoisie. Tu dis « Bonjour » ou « Merci » et on te répond, « PURA VIDA ! ».

Etonnant mais très sympa.

Le Costa Rica est souvent surnommé « la Suisse de l’Amérique Centrale ». A noté que le moindre gamin parle espagnol (évidement) et … anglais (des écoles absolument partout).

Colonisé par les Espagnols du XVIe au XIXe siècle, le Costa Rica acquiert son indépendance en 1821. Depuis 1959, c’est un pays neutre, devenu la première nation du monde à avoir constitutionnellement supprimé son armée (en 1948).

Au pays des Motars

Incroyable non ?!! Tanks, sous-marins, avions, missiles, radars, etc … tous cet argent et consacré a autre chose ?

Au pays des Motars

(un œil a jeter ici : http://www.costa-rica.fr/pays-sans-armee/

Dès lors, le pays se distingue en Amérique Centrale par son modèle de développement donnant la priorité à l’éducation, à la santé et à la protection de l’environnement. Le tourisme y est la première économie et je te confirme que l’accueil y est exceptionnel. Un bonheur.

En 2011, le Costa Rica était peuplé de 4,3 millions d’habitants et constituait ainsi le 123e pays le plus peuplé du monde et le cinquième des sept pays d’Amérique Centrale, devant le Panama et le Bélize.

Aller, avant d’aller plus loin et pour respecter la tradition qui s’est instaurée entre nous, on s’écoute un peu de rock pour accompagner cette narration / lecture.

Là par contre au Costa Rica, question rock musique c’est plus pauvre. Partout les radios te déversent de la musique latina, du rap, beaucoup de reggae (à Porto Viejo à l’extrême sud, à la frontière du Panama tu croises Bob Marley tous les dix mètres, sa photo-poster est partout et la fumée a une drôle d’odeur dans les rues).

Le groupe de rock hard Ticos (c’est ainsi que ce nomment eux-mêmes les gens du pays, Ticos / Ticas) c’est SINNER OF MERCY (formé en 2009) ou SLEAZER

Au pays des MotarsAu pays des Motars

On s’écoute Coming to Get you :

 http://www.youtube.com/watch?v=SXJRpy5OQL8 par Sleazer (extrait de leur album sorti en mars 2013)

et Rules of the Night http://www.youtube.com/watch?v=G18-bDRv0G8 par Sinner of Mercy

Mouais bof … on a eu ça en Europe / USA dans les années 80 … musicalement parlant c’est un peu has been tout ça.

Ah woui aussi : c’est un pays où il pleut pas mal (la belle saison étant entre octobre et mars – par contre en juillet / août c’est donc la basse saison ici. Résultat : très peu de touristes, un vrai bonheur alors qu’au même moment en Europe tout le monde se bouscule sur les mêmes plages). Mais c’est très supportable car il ne fait pas froid et que l’on sèche très vite (emporter sa combarde est donc recommandé).

Au pays des Motars

Pour en revenir à nos motocyclettes chéries, je te confirme donc que le Costa Rica c’est LE pays de la moto.

Avec une fédération d’importateurs organisée

aima costa rica

Voir http://www.crmotos.com/aima/index.html

D’une part, même si le parc automobile est très développé (d’assez bonne qualité avec de très nombreux 4×4 et autres pick-up) on y croise un nombre astronomique de motocyclettes (surtout utilitaires).

C’est le règne du monocylindre de 125 à 300cm cubes (très peu de grosses cylindrées).

Les grandes marques japonaises se taillent la part du lion évidement.

Ensuite, c’est une multitude de marques qui n’existent pas en France / Europe (ou de façon anecdotique).

Voici donc

Motocicletas AHM Costa RicaMotocicletas United Motor Costa RicaMotocicletas TVS Costa RicaMotocicletas Unico Costa Rica

Motocicletas Loncin Costa RicaMotocicletas Formula Costa RicaMotos Electro Bike Costa RicaMotocicletas Pitster Pro Costa Rica

Motocicletas Unico Costa Rica etc …

Je ne connais pas la moitié de ces marques. A noter qu’APRILIA, BMW, BENELLI, DUCATI, HARLEY-DAVIDSON, KTM, KYMCO, SYM, TRIUMPH sont importés officiellement et ont leur représentant ici (ainsi que tout un tas d’autres marques bizarres venues de Chine aux noms improbables faisant penser aux principales marques japonaises).

En conclusion, de très, très, très nombreuses motocyclettes, utilitaires (quelques trails), de petite cylindrée (jusqu’à 300), pas très jolies, partout (sur les côtes, en montagne, à la campagne) conduites par tout le monde (de une à quatre personnes par engin) et pas une seule (pas une) tenue adaptée à une protection digne de ce nom.

Au pays des MotarsAu pays des Motars

Au pays des Motars

Au pays des Motars

Très peu de gros cubes et quasi aucune hyper sport (en 3 semaines j’ai aperçu deux Kawa Ninja et un vieux GSXR).

Quelques grosses cylindrées sont souvent à des touristes américains qui descendent de Californie (respect), lourdement équipées (notamment en matos HAPPY TRAIL :http://www.happy-trail.com/Default.aspx ) ou des locations de tours opérateurs.

Au pays des Motars

Les femmes ne sont pas en reste (c’est un pays moderne te dis-je) et comme tous les motards TICOS, les motardes TICAS portent l’équipement qui va bien : tongs, pas de gants, pas de lunettes, tee-shirt, short, parfois un casque et toujours un beau sourire. La vida loca!!

Au pays des Motars

Par contre tu remarques que celle-ci porte un bandeau orange fluo. C’est dingue : c’est le seul équipement que quasiment tous les motards portent systématiquement dans ce pays. Tu vas croiser des mecs en maillot de bain sur un deux roues … mais ils portent ces deux petites bandes orange ou jaune fluo.

Au pays des Motars

Sinon ce qui se pratique beaucoup aussi c’est le casque … au bras.

A noter que dans les grandes villes le port du casque est général, la police veille.

Oui parce que s’il n’y a pas d’armée, crénom qu’est-ce qu’il peut y avoir comme policiers – ils sont un peu moins de 15000 dans le pays (pour 4,3 myions d’hab’) …

… et on les voit partout

Au pays des Motars

Qui se répartissent en 50% de fonctionnaires dignes de confiance et 50% … moins digne de confiance. En tout état de cause la première chose que te dira l’agence de location de ton véhicule sur place : quoi qu’il arrive ne jamais confier son passeport à un policier. C’est rassurant quand tu arrives de nuit après presque 20 heures de voyage pour ton premier trip en Amérique Centrale avec ta petite famille …

A eux les gros cubes Suzuk’

Au pays des Motars

Au pays des Motars

Ceci mis à part le pays est super safe, les gens très accueillants et à aucun moment nous n’avons eu le sentiment d’être en « danger » (sachant que du Nord au Sud et d’Est en Ouest nous avons été partout).

Aller, on rigole, on rigole.

La suite bientôt et la bise de suite.

L’Hervé, your Berrichon friend.

One thought on “LE PAYS DES MOTARDS : COSTA RICA (1)

  1. Oui oui oui je connais…..quel beau pays tout vert……les arbres et les fleurs sont gigantesques…….Merci encore pour toutes ces infos.
    Il faut aller au Costa Rica et pousser sur le Panama. Merveilleux
    La bise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*