COSTA RICA : SPORTSTER LATINO

Bonjour copain (et copine),

Bon, à le Costa Rica, j’ai respecté la tradition, je me suis rendu à la concess’ Harley Davidson locale pour dire bonjour : Hola caballeros, como estan ?

Salut à vous les bikers Ticos !

Run , pas run , si pas run ben lisez

 SALUT A TOI par les dérangés dérangeants BERURIER NOIR qui en 1985 nous sortent ça : http://www.youtube.com/watch?v=X75ce-CAorU

Sono à fond, pousse la table du salon et pogote à gogo comme un gogol, ça envoie grave.

Run , pas run , si pas run ben lisez

… Un chanteur, une guitare, un saxo, une boite à rythme, une énergie d’enfer, une carrière météorique et chaotique et finalement un groupe qui programme son suicide scénique en 1989 dans un Olympia plein à craquer.

Donc, la concess’ HD de San José … bon courage pour la trouver à coup de gps récalcitrant, de plan pas à l’échelle et d’un concierge d’hôtel qui t’avait juré sobre la virgen que ‘’no es difficil senor’’ … ben voyons.

Dés que tu as compris que la concess’ de San José se trouve à San Rafael de Escazú tout devient clair.

Bon, on y est finalement arrivé. Pura Vida !

Run , pas run , si pas run ben lisez

Peu de motocyclettes mais les standards classiques d’une concession HD official sont bien là avec l’inévitable chapitre du HOG

             Run , pas run , si pas run ben lisez

Rien à en dire, doivent vendre entre 50 et 80 unités à l’année et le chapitre doit compter une trentaine de membres. A noter une importante activité de location puisque juste à côté de la concess’ elle-même, un autre bâtiment est dédié à cette seule activité (qui doit marcher fort entre octobre et mai).

Bon mais i’ sont où ces fameux bikers Ticos ? Parce qu’il en existe tout de même quelques-uns …

En fait on recense un certain nombre de clubs qui regroupent les possesseurs de grosses cylindrées (clairement, pour la plupart, il s’agit de gens dont les revenus sont au-dessus de la moyenne dans ce pays – les grosses motos restent ici un privilège de ‘’riches’’).

On trouve donc :

Le chapitre HOG local

Motos Choppers Costa Rica

L’Asociación Costarricense de Motociclismo Recreativo   

Fondée en 1983 et qui regroupe essentiellement des possesseurs de motocyclettes japonaises (c’est apparemment l’organisation motarde la plus ancienne du pays – tous les autres clubs ci-dessous ayant été créés à la fin des 90’s, début / milieu des années 2000).

Motos Choppers Costa Rica

Tout un ensemble de clubs Harley ou custom bike (qui ressemblent à des MC ou des HDC mais restent très policés et propres sur eux – en rapport avec la catégorie sociale ci-dessus évoquée) :

Motos Choppers Costa Rica Motos Choppers Costa Rica Motos Choppers Costa Rica Motos Choppers Costa Rica logo-amigos-3

Et un chapitre 1% des Motos Choppers Costa Rica  (je n’ai pas identifié de hangaround 1% dans ce pays)

Tout ce petit monde a bien sûr son site internet, son autonomie, sa propre organisation interne comme tout club digne de ce nom.

Mais ici, plus étonnant, tous acceptent d’être recensés, tous ensemble, sur un média commun dénommé TICO CHOPPERS qui semble rassembler une partie de la mouvance biker et clubs moto un peu organisés au Costa Rica.

TICO CHOPPERS se défini comme un canal de communication virtuel pour tous les motards de grosses cylindrées du Costa Rica à qui il offre un site internet avec chat et forum, un blog, une radio, des articles, des infos sur les évènements motards, les fiestas, les swap meet, une banque de photos et une revue papier qui semble être éditée de façon assez irrégulière …

TICO CHOPPERS se prépare à fêter son 10ème anniv’ en novembre prochain (faut y aller vieux gars, alors qu’à Paname il fera froa, c’est la belle saison là-bas)

Un œil à jeter ici : http://www.ticochoppers.com/

Corrige-moi si je me trompe mais je crois que c’est la première fois que je vois un club 1% notoire de réputation internationale présenté sur un même média côte à côte avec un chapitre du HOG.

Généralement ces deux mondes ne font que se croiser et s’affichent rarement ensemble.

Bon, ça s’passe com’ ça au Costa Rica !! Why not, n’ no comment !

Pura Vida !!!

Mais alors, tu fais quoi dans ce pays si tu veux rouler en Harley Davidson ou en gros cube pour faire le baill’ keur qui l’en a mais … que tu n’as pas les brouzoufs pour te le permettre ??!!

Ben tu peux faire semblant et c’est UNITED MOTORS (UM) qui te propose une chti’te solution sympa et pas chère.

UM tu connais bien sûr ?

Mais si, j’t’en ai causé dans mon premier billet, souviens-toi :

Alors, de koateskon cause là ?

Pour ce que j’en ai compris, UM est une marque de motocyclettes née en Amérique latine mais qui a été enregistrée au Bureau US des marques et brevets par ses fondateurs, la famille Villegas, au début des années 2000.

Le siège actuel se trouve en Floride à Miami et la production  … en Colombie. La jeune histoire de UM est marquée par le patriarche de la famille, Octavio Villegas Llano, qui rêvait de créer des véhicules.

Grand entrepreneur, fondateur d’usines d’automobiles, de sociétés de distribution de véhicules asiatiques et d’une large gamme de véhicules de transport, il a toujours été inspiré dans sa démarche par les conditions de vie précaires des populations latino-américaines du milieu du 20e siècle, pour lesquelles il a voulu créer et offrir des produits de transport adaptés aux possibilités d’une population à faibles et moyens revenus.

Aujourd’hui UM ce sont 1200 distributeurs en Amérique latine et au Moyen Orient et une large gamme de scooters et motocyclettes de petites cylindrées.

Alors effectivement sur les routes latinas, tu vois beaucoup de moto UM et notamment ce modèle

Run , pas run , si pas run ben lisez

Et quand on fouille un peu on découvre avec surprise que UNITED MOTORS vient de sortir en 2014 cet incroyable copycat du célèbre Sportster de Harley Davidson, la RENEGADE DUTY

Run , pas run , si pas run ben lisez 

Pour une somme de l’ordre de 3000$ tu roules avec un « mini Sportster » de 198cc, monocylindre, 4 temps, boite 5

Le bureau d’études UM a fait très fort : rappel du design peanut tank, et bien qu’il s’agisse d’un mono, la ligne générale est telle que la moto ressemble malgré tout au bicylindre 883 de HD.

Tu t’assures le look du parfait biker latino : original et pas cher !

Un oeil à jeter ici : http://umglobal.com/en/index.php/sport/renegade_duty_2014#gallery

UM propose aussi depuis quelques années la RENEGADE COMMANDO

Run , pas run , si pas run ben lisez

Etonnant n’est-il pas ?!

ça tient pas mal du FAT BOY HARLEY non ???!!!!

Là aussi je suis total bluffé après le coup des vénézuéliens, j’ignorais qu’en Colombie on pouvait trouver pareille production motocycliste (http://umglobal.com/).

J’adore faire ce genre de découverte qui fatalement t’amène à reconsidérer la vision que tu peux avoir du monde … (c’est bô hein keskeu jeudi là ??!!).

Voilà mon pioupiou, c’est terminado, si tu pars à le Costa Rica fais-moi signe je viendrai avec toi (surtout si tu finances).

A bientôt.

La Bise. PURA VIDA !

L’Hervé your Berrichon friend.

Une réflexion au sujet de « COSTA RICA : SPORTSTER LATINO »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*