40ème Paris-Bourges en motocyclettes anciennes


Hervé

Bonjour copain (et copine),

1 (160)

Bienvenue sur le 40ème PARIS – BOURGES en motocyclettes anciennes …

visuel_affiche_pb_2017_rvb (002)

Pour l’édition 2017, l’organisateur, l’ACETYLENE MOTO-CLUB, voulait marquer le coup de ses 40 années d’existence. Je te confirme que l’objectif a été atteint …

1 (88)

Bien évidement, les ingrédients qui font depuis longtemps le succès de ce rallye étaient réunis comme à l’accoutumée …

D’abord, le nombre de participants …1 (18)

Du monde sur la ligne de départ ce samedi 15 avril matin à 08h00 … avec des habitués (qui remarquaient avec plaisir que pour une fois, sur un PARIS-BOURGES, la météo était clémente) et de nouveaux participants … une fois encore une belle délégation anglaise avec une quinzaine de personnes …

1 (37)

… oui, du beau monde …1 (43)

… et sur la route une immense colonne de motos qui s’étale sur plusieurs kilomètres (cette année, entre les participants sur route et ceux qui exposaient à l’arrivée au pied de la cathédrale de Bourges, ce sont plusieurs centaines d’engins qui participaient finalement à l’évènement …)

De la bonne humeur …

1 (360)

… et de la convivialité …

1 (211b)

… de bonnes agapes …

1 (448)

… et de superbes routes …

1 (400)

 …tout le long d’un parcours toujours interressant …

1 (413)

…qui alterne les passages en forêt …

 1 (395)

… en campagne …

1 (398)

… nous fait découvrir les beaux villages de la région …

1 (199)

 … et des endroits que nous n’aurions peut-être jamais connus …

 1 (380)

… si nous n’étions pas viendus …

1 (95)

 Des sites légendaires que le mon dentier nous envie … (photo floue de Plou) …

1 (80)

Et toujours de bien beaux motards …

1 (350)

TERROT HST 1930

 1 (181)

YAMAHA XT500

1 (437)

PEUGEOT 125cc de 52

Même des motards en herbe … qui participeront certainement au 100ème Paris-Bourges en motocyclettes anciennes … électriques …1 (147)

1 (38)        1 (185)

Panier BMW, RATHIER et MATCHLESS

Et bien évidement, si on veut des enfants …

1 (68)

…mieux vaut être en couple …

Ne manquera alors plus qu’un bon chien, et la famille sera au complet …1 (304)

Sens du détail, classe innée, clébard et brélon sont du même coloris …

 Les femmes sont aussi omniprésentes au Paris-Bourges … Motardes bien sûr, elles sont là nombreuses  …

 1 (442)

PEUGEOT 250 à panier et TERROT 125

1 (191)

Jeune anglaise sur vieille italienne

 MOTO GUZZI 850S

1 (71)

TERROT 125 1955

1 (429)

YAMAHA 125 VIRAGO

… mais aussi, une présidente pour l’ACETYLENE MC

1 (227)

 A droite sur la photo, en pleine interview par France 3 Centre ce samedi après-midi …

1 (14)               1 (358)

Au Paris-Bourges on retrouve ces dames absolument à tous les niveaux de ce bel évènement … au guidon, à la logistique / organisation et …

1 (202)

… au volant de l’assistance technique …

 Cette année encore nous avons retrouvé les grands classiques de l’épreuve …

Les coups de kick …

1 (28)

La mécanique …

1 (279a)

Très souvent causée par de récalcitrantes bougies qui calaminent à mort …

1 (279c)

… ou divers bouchons qui refusent désespérément de s’ouvrir …alors qu’il faut faire le plein en bord de route …

1 (443)

Naturellement, pour certains, ça fume toujours autant … 1 (170)

J’ai tenu deux minutes derrière ces deux là … irrespirable …

D’autres coups de kick …

1 (32)

( et nombre d’autres que je n’ai pas pu tous photographier …)

Et enfin, l’indispensable assistance technique toujours dans la modération mais au top à la fin de la journée …

1 (370)

Et puis, toujours des détails qui nous étonnent …

1 (23)

La lampe à acétylène montée sur la fourche du Suzuki Bandit S600

1 (195)

Le (re)gonflage de roue avant à la pompe à vélo …

1 (220)

L’incroyable présence d’un panier MOTOBECANE qui était là … lors de la première édition du Paris-Bourges il y a 40 ans …

 1 (460)

L’accessoire de sécurité qui fût certainement homologué … à une époque …

1 (456)

La rencontre des générations …

HARLEY DAVIDSON WLA 1942 / HARLEY DAVIDSON Softail Slim 2015 …

1 (138a)

Sous les pavés, toujours la plage …

1 (371)

La foule en délire au passage du peloton …

1 (294r)

Et le parvis de la cathédrale de Bourges fréquenté par de nouveaux pèlerins …

 Ce 40ème PARIS-BOURGES 2017 a connu une bonne couverture médiatique …

1 (228)

France 3

IMAG5455

Le BERRY REPUBLICAIN

Et la mairie de BOURGES, qui avait ouvert le parvis de la cathédrale ainsi que les jardins alentours pour permettre l’exposition de nombreuses motocyclettes toute la journée du samedi (pendant que le reste de la troupe parcourait ses 200 et quelques km dans la campagne berrichonne), accueillait même les participants en ses salons …

Discours de l’adjoint aux sports et loisirs …

1 (281)1 (282)

Devant une foule ébahie …

Avec, s’il te plait, fermeture du ban par la présidente de l’Acétylène MC elle-même …

 1 (283)

Une solennité toute en détente et un moment bien sympathique qui donne à ce 40ème Paris-Bourges une idée de sa belle dimension …

Et pendant ce temps là, à l’extérieur, devant la magnifique cathédrale …

1 (287)

 De la belle machine …

 1 (291)

… en un cadre exceptionnel …

 1 (292)

Te rends-tu compte de la somme de travail que tout ceci représente pour un MC constitué de seuls bénévoles ? Sans grands moyens financiers qui plus est …

1 (294b)

Les potes de la FFMC Cher / 18 avaient planté aussi la guitoune …

1 (294a)

…tout comme l’ ACETYLENE MC en maître de cérémonie …

1 (294d)

Pour résumer simplement, journée totalement réussie, tout plein de motards partout avec la banane …

1 (294j)

Admirons une dernière fois ces magnifiques motocyclettes d’antan et leur superbes motards …

1 (93)

ARIEL rouge (la noire à droite je ne la reconnais pas … ça te parle ?)

Je me suis gavé grave le Kodak (presque 800 photographies en deux jours ) …

1 (122)

Me suis même pris pendant une minute pour David Hamilton …

 1 (144)

DUCAT’ des familles

1 (180a)

ROYAL ENFIELD, SOYER, PEUGEOT

C’est ti pô bô ça mon cousin ???!!!!!!

1 (182)

Cet YAM’ et son pilote sont au top du look. Le détail qui tue, le casque et sa visière années 70 …

1 (187)

Même le gars derrière ne peut pas s’empêcher d’admirer cette MATCHLESS

 1 (233)

RATHIER, TRIUMPH

1 (201a)

Franchement, le design des cette GNOME RHONE est à tomber … Remarquable !

1 (235)

Et que dire de cette splendide MOTOSACOCHE avec son superbe pilote à rouflaquettes (si, si, on les voit quand il enlève le casque le gars) ?

1 (300)

Quand à cette exceptionnelle beauté tchécoslovaque, OGAR, tu n’as pas du en voir beaucoup … et certainement pas en cet état …

1 (279)

Pas à dire, une bonne vielle BM‘ c’est toujours aussi sympa’ à voir …

1 (476)

Et vive le mélange des genres !!          BSA, YAM’, ROYAL ENFIELD

1 (441)

JAWA l’dire à tout le monde qu’il est bien beau cet équipage …

1 (306)

Et la plus belle pour la fin !

Petit panier, petit doudou, petite fille, petite PEUGEOT

Aller copain (et copine) à l’année prochaine pour un 41ème PARIS-BOURGES en motocyclette ancienne !!!!

1 (313)

La bise

 L’Hervé, your Berrichon friend

Le Défi des 999 : 3e édition en Avignon (très réussie)


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Bon, tu te souviens que je suis amateur de long distance runs …

DSC_0446 (2)

Partout je fais le motard kéké en rapppelant bien à tous que je suis membre de l’Iron Butt Association (IBA) …

Iron butt(pour mémoire je t’engage à relire ceci : http://lesblogs.motomag.com/tatoue-harley/2013/11/20/iron-butt-association-les-biker-au-cul-de-fer/ )

IMAG4991 - Copie

… et que mon brélon est toujours sale bicoz’ c’est une moto qui roule beaucoup …(d’après moi, les vrais motards ont des motos sales) … Voilà, c’était ma minute arrogante cradoc (ça fait un bien fou) …

Ceci dit, l’édition 2017 du DEFI 999 proposé ce week-end du 1er avril, pour la troisième année consécutive, par l’AVIGNON BRIDGE CHAPTER, m’a comblé à tous les niveaux …

abc2-2

… la distance parcourue, la boue accumulée et mon arrogance qui en a pris un vieux coup dans la cheutron vu que j’ai pô été foutu de le finir ce DEFI 2017 (contrairement à l’an passé je tiens à le préciser) …

1 (30)

Ainsi donc, à bien des égards, nos amis harleyistes avignonnais ont fait vraiment très très fort cette année … vais t’expliquer ça, ne t’impatiente pas … (à noter que le chapter et la concession Harley Davidson de Roquebrune sur Argens étaient aussi partie prenante dans l’affaire) …

TOUT A ETE EXCEPTIONNEL !!!!!

1 (120)

Alors, le DEFI 999 qu’est-ce donc ?!

Et bien cet évènement réservé aux motards pilotant une motocyclette de marque HARLEY DAVIDSON ou BUELL annonce d’entrée la couleur en s’affichant comme étant la plus grande épreuve d’endurance au road book d’Europe. Pas moins !!!

1 (24)

1000 km à parcourir en 24h00 « aux alentours » d’Avignon et sa région

Remet-toi en tête l’édition 2016 ici : http://www.motomag.com/Evenement-Le-Defi-des-999-vu-de-l-interieur.html#.WPzc24VOKUk

Quelques chiffres pour commencer. Il y a trois ans de cela, le 999 débutait avec une trentaine de participants. L’année dernière nous étions 130. En 2017 ce sont 247 motards qui se sont inscrits … Le bouche à oreille a fonctionné … Beau succès !

1 (17)

A ma première participation en 2016 j’avais été impressionné par les ingrédients réunis par les organisateurs : originalité de l’épreuve, convivialité, positionnement international (11 nationalités représentées), beauté du parcours, vrai épreuve d’endurance, organisation au cordeau …

1 (9)

… tout était déjà réuni pour en faire un évènement destiné à grandir … visiblement je ne m’étais pas trompé, l’édition 2017 a pris une sacrée dimension …

1 (2)

Tout débute le vendredi soir à l’occasion d’une soirée (au Planet Rock aux environs d’Avignon) qui accueille traditionnellement, autour d’un buffet, les concurrents et nombreux sympathisants de l’épreuve du lendemain … un bon moyen de retrouver, un verre à la main, les copains d’un peu partout et notamment ceux qui étaient là l’an dernier pour le DEFI 2016 …

1 (22)

Beaucoup de monde attendu donc ce samedi matin 1er avril pour l’enregistrement des concurrents à la concession Harley Davidson d’Avignon …

1 (19)

De la bonne humeur et déjà pas mal de combardes de pluie en vue …

C’est à une trentaine de kilomètres d’ici que sera donné le départ, à 14h00, du village de CABANNES dont la municipalité a joué le jeu a fond pour proposer les meilleures conditions d’accueil qui soit …

1 (42)

Sur la place du village nous attendaient stands et restauration …

1 (44)

 … Exposition de véhicules américains, démonstration de danse américaine …

1 (5)  1 (6)

1 (47)

Même l’antenne FFMC 13 Bouches du Rhône avait planté la guitoune …

1 (48)

ET LA PLUIE …

1 (41)

On remarquait aussi cette fois encore plus d’une dizaine de nationalités représentées …

1 (52)

Un motard chinois de Shanghai avait même fait spécialement le déplacement pour participer à l’évènement …

Tout se présentait donc parfaitement bien, tout était sous contrôle …

Tout sauf : LA METEO !

1 (49)

Purée vieux gars … keskon a pris !!!!!!

1 (51)

L’épreuve qui se déroule du samedi 1er avril 14h00 au dimanche 2 avril 14h00 s’est tenue sous des trombes d’eau quasi incessantes (nous avons du avoir moins de deux heures – fractionnées – de répit) …

1 (58)

Dès le briefing de départ tout le monde est déjà trempé… Résultat, ce ne sont pas 247 motards qui vont s’élancer à l’assaut des routes mais… 180. A la décharge de ceux qui ont renoncé à la dernière minute, je reconnais que ce matin là il fallait avoir un léger pète au casque pour se lancer dans cette épreuve sous pareilles averses… Ou bien comme moi, être arrivé de Paname la veille et n’avoir rien d’autre à faire de la sainte journée. Ceci dit, je n’ai jamais roulé aussi longtemps dans de telles conditions de pluie… De nuit avec la combarde multicouches, les mains et les pieds détrempés, sur des routes ruisselantes, i’a un ou deux moments où tu te demandes ce que tu fais ici… A noter que le parcours prévu a même été dévié dans la nuit… pour cause de neige…

1 (39)

Certains n’hésitent pas à se lancer là-dedans avec des engins qui a priori n’invitent pas à tel périple … Bon courage monsieur et bravo à vous !

Le DEFI 999, même s’il y règne une réelle convivialité, est donc bien une vraie épreuve d’endurance qui reste réservée à des motards expérimentés et qui connaissent bien leur capacité à rouler longtemps … Ce côté détente et défi en même temps est d’ailleurs ce qui en fait le grand intérêt à mon humble avis …

1 (88)

Quoi qu’il en soit, il y a eut de sacrés bons moments de route et de rigolade … par exemple quand nous avons tenté de sécher nos tenues autours de braseros à la concession Harley Davidson de Roquebrune sur Argens qui nous attendait pour un (excellent) dîner pris sur le pouce dans la nuit du samedi soir …

1 (79)

Certains ont tout essayé pour rester étanche …

1 (68)

Finalement toute cette eau est restée supportable car, chance, il n’a pas fait (trop) froid …

L’ambiance a été extraordinaire du début à la fin et rien, absolument rien, ne nous a empêché de faire les couillons (humides) …

 1 (167)

Ainsi donc, ce samedi 1er avril 2017 à 14h00, nous nous élançâmes dans une joyeuse bruyante et déjà détrempée pagaille de la jolie place du village de CABANNES

1 (62)

…sous les hourras des quelques courageux autochtones venus nous encourager malgrés les conditions météorologiques …

 Pour en revenir à l’épreuve elle-même, elle est très bien rodée maintenant …

1 (63)

 Les check points se succèdent dans la bonne humeur …

1 (64)

 Tu noteras le caractère tout à fait exceptionnel des deux photos ci-dessus prisent lors de l’une des deux demi-heures où cessa la pluie …

Nous étions à ce moment précis à quelques kilomètres du Castelet … Et là, on nous annonce qu’il faut nous diriger vers le circuit fameux …

Nooooon !????!!!  Siiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Chouette alors !

1 (75)

Aller hop, direction le restau’ panoramique du circuit ou nous allons pouvoir admirer (chocolat chaud à la main dans nos odeurs de chiens de la route mouillés) pendant quelques minutes les bolides qui tournent en essais privés …

1 (70)

Et bien évidement faire la photo comémo’ qui va bien …

1 (71)

 Et là … vieux gars (woui, j’aime bien cette expression … qui se décline assez mal au féminin reconnais-je) … quand je te dis que ce DEFI 999 2017 a été exceptionnel : v’là ti pas que les organisateurs nous remettent sur nos motocyclettes et nous annoncent que la piste a été privatisée pour nous seuls  … et qu’on nous y attend pour un tour, la poignée dans le coin … Rhâââ lovely !!!!

hqdefaultCY237EBJ

Deux cent gamins en Harley qui s’élancent heureux comme un jour de sortie des classes pour les grandes vacances … UNIQUE MON POTE ! (ma pote !)

Tiens, regarde : https://www.youtube.com/watch?v=xQA9zBHQtdo

Etant bon dernier du groupe (tu peux pas me rater sur la vidéo), j’ai pu me faire la ligne droite des stands à la sidérale vitesse de 140 km à l’heure … Hé ho ça va hein, c’t'une Harley avec un pare-brise additionnel en plus … Bon, on s’en moque, j’étais à donf’ et bien dedans comme on dit par chez moi …

1 (74)

Quel cadeau !!!

Du bonheur de motard …

MERCI à l’AVIGNON BRIDGE CHAPTER pour cette parenthèse magique …

1 (73)

Et nous voici repartis …

Les road books s’enchainent les uns après les autres au fil des étapes … (car tu découvres le parcours au fur et à mesure, ce n’est pas un itinéraire complet qui t’est communiqué au départ) …

1 (108)

1 (109) 1 (105)

 Avignon, Cabannes, le Castelet, Roquebrune, Canne, Nice, St-Tropez … la nuit arrive … chacun roule à son rythme, les groupes se font et se défont au fil des kilomètres ou des erreurs d’orientation …

1 (81)

La bonne humeur règne … les échanges entre motards sont permanents (cet aspect est très sympa) …1 (85)

 … et les ravito’ café aux divers check points sont toujours de bons moments …

1 (86)

Le plus déplaisant étant finalement constitué par les arrêts carburants … dessapper le motard, trouver la carte de crédit quelque part dans le multicouches, patauger dans les flaques et finalement remettre des gants éponges  … tout beurk tout ça … et repartir en remobilisant une vigilance maxi’ … ça glisse et par endroit ce sont de véritables piscines qui barrent la chaussée … le bas côté quant à lui est impraticable … pour ce qui est de la visibilité, de nuit, sous la pluie avec la visière embuée …

1 (207)

A six heure du matin, il pleut tellement que l’humidité est même entrée dans le boitier de mon Nikon, impossible de faire une photo nette … c’est ici, à 400km de l’arrivée(nous n’avions parcouru que 600km sur les 1000 à réaliser), que mon groupe a décidé d’arrêter l’aventure …nous avancions à 35 / 40 km/h de moyenne … jamais nous ne serions à l’arrivée à CABANNES pour 14h00 ou même 16h00 … direction le bistrot, puis l’hôtel (douche CHAUDE) et retour sur la finish line pour aller applaudir les vaillants finishers

1 (101)

Et là, à CABANNES, en ce début de dimanche après-midi 02 avril …

Le crois-tu mon titou … vers 14h00, le soleil fait enfin son apparition …

Aller loup i’a brozeur !!!!

 Et d’un coup d’un seul … 1 (91)

Les exposants ont pu z’exposer …

1 (119)

Les photographes officiels officiellement photographier …

1 (92)

Le SMOKE AND IRON MC (qui donnait déjà la main l’an passé) a pu payer le café …

1 (95)

Les danseurs, gardent des boots sèches …

1 (106)

Les cosplayers peuvent cosplayer vintage …

1 (97)

Et les courageux finishers d’arriver sous le soleil et les applaudissements d’une haie d’honneur … (seul 130 franchiront la ligne finale) …

1 (98)

Une vraie réussite cette arrivée …

1 (110)

La foule a enfin pu se faire … les spectateurs de la région ont pu en profiter pour nous rejoindre sur cette petite place de CABANNES … permettant à la fête de prendre sa vraie dimension pour la satisfaction de tous … enfin du soleil !!!

1 (111)

Belle fin d’épreuve …

1 (118)

 … où les copains se retrouvent dans la bonne humeur …

1 (89)

… profitant une dernière fois du spectacles de tous ces engins que nous aimons tant …

 1 (93)

1 (94)

 … se narrant les anecdotes et exploits de la nuit passée sur la route …

1 (113)

Et surtout, se promettant bien d’être tous au rendez-vous du DEFI 2018 !

Toi je ne sais pas, mais moi j’y retourne !!!!

Aller, la bise.

L’Hervé, your Berrichon friend …

1 (26)