Daytona bike Week 2019 (3) : Tropical Tattoo show

Bonjour copain (et copine),

Quand tu participes à la Daytona Bike Week il y a un évènement que tu ne dois /peux pas manquer sous peine de t’entendre dire par tes potes baillekeurs que tu as totalement raté ton séjour …

Le SPRING TROPICAL TATTOO CHOPPER TIME OLD SCHOOL CHOPPER SHOW (z’ont pas trouvé plus court comme intitulé) s’est donc tenu ce 14 mars 2019 chez WILLIE, le boss de ce petit salon de tatouage crachpoune à souhait qui a réussi au fil des années à en faire l’un des principaux spots de la Daytona bike Week … Un must see comme i’ disent là-bas …

Live music (Big Rick & the Trouble Makers cette année), remise de prix en cash et tout ce que compte le petit monde du old school de ce coin de l’Amérique qui se presse et se bouscule ici dans une cohue-pagaille pas possible …

Tiens, Marilyn Stemp, l’une des organisatrices des festivités du BUFFALO CHIP à Sturgis tous les ans et proprio du mag’ IRON TRADER NEWS

Si tu observes bien tu apercevras quelques motos …

On y vient à pied (le lieux n’est pas très loin de town center) …

… en wouature …

Voire même en motocyclette … peut importe, on y vient !

Et on se gare comme on peut … ça fait parti du charme du lieu …

Ici règne la rouille, la peinture rayée à souhait, taule tordue, le knuck’ dans son jus, le sissy torsadé fer forgé (surtout pas chromé), le rigide casse vertèbres, la pièce d’origine, la selle de tracteur en fer, l’absence de garde-boue, la commande-suicide, le carbu récalcitrant, le vintage qui doit pisser l’huile, le home made et tout ceci si possible de marque américaine …

Et éventuellement anglaise …

Bien sûr, nous sommes à les USA, donc dieu n’est jamais bien loin …

Et les vielles WLA non plus …

I’a un boucan musical rock à larsen pas possible, les bières circulent et tout le monde prend des photos comme il peut, impossible d’avoir un champs dégagé …

En tous cas, c’est sûr, tu vas photographier du bidon …

Si tu veux faire super méga branchouille-original, viens avec un casque, tout le monde va te remarquer … il se peut même que tu passes pour le rebelle du jour !

Forcément tu retrouves de nombreuses références au RAT FINK

Et le cuir travaillé a toujours autant de succès …

Dans les petites rues résidentielles derrière le salon de tatouage c’est la même pagaille, tout le monde se gare absolument partout et les voisins s’en accommodent (vaut mieux remarque parce qu’il n’y a vraiment rien à faire à part attendre que la marée baisse …), le tout dans une ambiance bon enfant …

Certains ne dorment pas à l’hôtel (une année sur deux c’est jouable, mais il est tout de même recommandé d’avoir fait suivre le caleçon long molletonné fourré loutre car même si le soleil brille toujours en Mars à Daytona, il peut néanmoins y faire frisquet, surtout si le vent se lève) …

On peut même faire ici quelques emplettes …

Bon en gros, objectivement, rien d’exceptionnel, juste l’un des évènements à ne pas manquer si tu es à Daytona pendant la bike Week …

Aller, la bise mon titou !

L’Hervé, your Berrichon friend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*