STURGIS BIKE WEEK 2019 au BUFFALO CHIP


Hervé

Bonjour copain (et copine),

J’ai eu l’immense plaisir de participer à nouveau cet été à la bike week de STURGIS, 79ème du genre ; dont la date officielle d’ouverture était fixée au 02 août (elle s’achevait le dimanche 11 août) …

Départ de bon matin de Denver (Colorado), plein nord à travers le Wyoming pour rejoindre le Dakota du Sud … c’est tout à fait jouable dans la journée (600km). A condition bien sûr de bien se souvenir que sur la 85 Nord, entre Lusk et Newcastle (presque 200km) il n’y a aucune station service. J’ai oublié ce « petit » détail et donc failli tomber en panne d’essence pour la première fois de ma vie sur deux roues. J’étions pô fier au milieu de ces plaines désertiques … heureusement traversées par des milliers de bikers … toujours prêts à filer un galon d’essence à un pauvre gaulois en (presque) panne et vexé comme un poux …

Mon ami David Uhl m’avait prêté son Springer 2005 au réglage moteur si particulier qui associe confort, puissance et fiabilité. Du bonheur sur pneumatiques que de gommer le bitume sur ce brélon …

David de son côté se rendait à Sturgis comme chaque année pour y installer deux stands sur lesquels, avec son équipe …

… il rencontre ses clients (fans devrais-je dire)

Il expose à DEADWOOD et au BUFFALO CHIP à STURGIS

Cerise sur le paquebot, cette année j’étais accueilli sur place par mon amie Marylin STEMP (la proprio’ du magazine IRON TRADER NEWS : https://irontradernews.com ), qui est en charge de l’organisation d’une partie des festivités du fameux BUFFALO CHIP… ce qui m’a permis de voir les coulisses de toute cette immense organisation …

Mais késako ça le BUFFALO CHIP  dont je te ressasse les oreilles depuis  5 minutes???

Le BUFFALO CHIP, situé à la sortie ouest (en direction de Fort Meade) de STURGIS est  un camp / camping qui peut accueillir plusieurs dizaines de milliers de bikers …

C’est un lieu de légende pour tous les bikers américains

Ici, pendant presque deux semaines vont se dérouler bike-shows …

… courses du championnat US de flat-track, …

… stunt, essais / démo’ …

…expositions des plus belles machines du moment.

Souviens-toi du post que je t’ai proposé il y a quelques semaines sur l’exposition de Michael LICHTER : lesblogs.motomag.com/tatoue-harley/2019/05/26/michael-lichter-prepare-une-nouvelle-exposition-pour-la-sturgis-bike-week-2019/

… concerts géants tous les soirs … La scène a vu défiler sur ses planches STYX, Dee Snyder, Keith Urban, Toby Keith, Snoop Dog et bien d’autres. Programmation de très bon niveau et non-stop tout au long de la semaine (les plus grands groupes rock américains passent au BUFFALO CHIP au moins une fois dans leur carrière). Chacun de ces concerts réuni plusieurs dizaines de milliers de personnes …

… et où bars, restaurants, exposants accueillent motards, touristes et autres curieux, seuls ou en famille …

Et comme le lieu est privé, inutile de préciser que … la nuit venue, les excès en tous genres y sont … nombreux et variés …

Cette photo ci-dessus, je peux te la montrer, ça n’est pas le cas de toutes …

Fréquentation titanesque, le BUFFALO CHIP se transforme littéralement en ville – éphémère – de plusieurs dizaines de milliers « d’habitants », on ne sait jamais exactement combien …

J’y retrouvais aussi mon ami Jack McIntyre l’un des photographes accrédités du lieu (à l’issue de la semaine ce sont plusieurs dizaines de milliers de photos prises) qui me logeait dans son R.V.

Pour ce qui est de notre camps de base, où je retrouvais quelques connaissances américaines, nous étions idéalement installés au cœur du dispositif …

Comme tu peux le constater, c’est du lourd dans l’escadrille …

Un seul inconvénient : impossible de dormir avec le barouf ambiant permanent around the clock

Va voir ici ce qu’est le BUFFALO CHIP, véritable institution / poumon au cœur de la bike week de Sturgis : https://www.buffalochip.com/HOME/Why-The-Chip

Fidèle à sa réputation le BUFFALO CHIP a été une fois encore formidable en 2019. Une vraie ambiance, absolument unique : la famille bikers / master builders s’y retrouve …

… avec plaisir et décontraction en une joyeuse pagaille colorée !

Bravo à l’organisation !

Si tu veux admirer les bécanes, les bike-shows, l’ambiance, les bikers, les concerts, les expos jette un œil sur le travail photographique de Jack sur le lien suivant : https://bikerpics.smugmug.com/STURGIS-EVENTS/2019-STURGIS-MY-FAVORITE-SHOTS/

Bah wouiche, comme j’étais avec les organisateurs / photographes j’ai pu tripatouiller pratiquement toutes les mobylettes qui me passaient à portée de fesses … et faire plein de chouettos photos …

Et l’un des plus fameux show-bike, toujours par Jack, celui du RAT’S HOLE :
https://bikerpics.smugmug.com/STURGIS-EVENTS/THE-2019-RATS-HOLS-CUSTOM-BIKE-SHOW/

Impossible de tout te montrer, c’est trop énorme !

« Welcome Home » était le thème de cette année et c’est exactement l’impression que nombre de participants ont éprouvée : être de retour chez eux en terre de biker … oui, je sais, écrit comme cela, ça fait un peu neuneu … et pourtant !

Avec une météo qui a été parfaite (à peine quelques épisodes pluvieux espacés – il valait mieux ne pas avoir oublié lunettes et couvre-chef), aucun des méga concerts, spectacles ou concours n’ont été interrompus. Les journées ont été chaudes et ensoleillées, les nuits fraîches et agréables …

Ainsi donc le BUFFALO CHIP permet aux bikers, quand ils ne « rident » pas dans les Black Hills ou Bad Lands, de pouvoir faire la fête toute la journée / nuit totalement à l’écart des autorités locales qui, à l’extérieur, veillent strictement à la conduite des motards et « allument » à tour de bras …

Aucun écart de conduite n’est toléré (comme partout aux USA d’ailleurs) par le bureau du shérif sur les routes aux alentours proches de Sturgis, les amendent pleuvent littéralement. 199 arrestations annoncées officiellement cette année, en hausse par rapport à 2018 : ce qui est finalement assez peu au regard des quelques 700000 mille participants qui veillent à maintenir une ambiance des plus conviviales…

L’autre lieu proche de Sturgis qui est un point de passage obligé, est la ville de DEADWOOD (j’ai déjà décrit tous les sites alentours, tu peux relire cela en te rendant ici : http://lesblogs.motomag.com/tatoue-harley/2015/01/26/sturgis-bike-week-9-deadwood-ville-de-legende/ )

La rue principale est toujours aussi agréable à remonter / descendre (woui, ça marche dans les deux sens). Sur le trottoir de droite, en haut, au Gold Dust Casino tu ne manqueras pas d’aller admirer / saluer DAVID UHL qui travaille et expose ses peintures (Va voir son travail ici : https://www.uhlstudios.com )

Cette année, il inaugurait spécialement pour la bike-week une série totalement nouvelle (par rapport à ce qu’il propose habituellement), dans le genre univers Mad Max /  motard post apocalyptique. L’accueil du public a été excellent.

Et pour finir, c’est d’ailleurs surtout pour cela que l’on vient ici, les routes sont magnifiques et le sentiment de liberté qui s’en dégage est absolument unique
(wouiche, je sais, j’ai pô de gants ni de kaskeu … c’est pô bien, faut pas faire ça)

Et bien évidement, ne surtout pas z’oublier de faire l’acquisition du patch qui va te permettre de faire l’arrogant-suffisant tout au long de l’année auprès des ceusses qui eux n’y étaient pas les pôvreux …

Aller la bise mon titou, on se retrouve à Sturgis pour la 80ème édition en 2020 qui, comme le veut la tradition tous les cinq ans, promet d’être un cru exceptionnel !!

L’Hervé, your Berrichon friend.

JESSI COMBS : mort d’une championne / copine …


Hervé

Bonjour copain (et copine),

L’été s’achève sur une triste nouvelle : JESSI COMBS, championne de vitesse, femme la plus rapide du monde sur 4 roues, présentatrice de nombreux shows auto / moto pour les télévisions américaines, mécanicienne, pilote de course (principalement auto mais très à l’aise avec une motocyclette aussi) n’est plus …

Je ne vais pas m’appesantir sur sa carrière …

… tu trouveras tous les éléments intéressant dans la presse ou sur le Net …

Tu n’oublieras pas notamment d’admirer la superbe oeuvre que David Uhl avait réalisée avec Jessi en 2014  … c’est l’un des tableau de sa série Women of Harley Davidson. Souviens toi du post que je t’avais proposé à l’époque sur ce superbe travail :

http://lesblogs.motomag.com/tatoue-harley/2014/01/27/motorcyle-painting/

Je veux juste ici lui rendre hommage et dire combien elle était une personne abordable, sympathique et gentille … à des années lumières de son statut de star (bien qu’en Europe nous ne la connaissions que peu, aux USA elle était connu de tous les amateurs de sports mécaniques) …

Il se trouve que cet été j’ai passé deux jours avec elle début août au fameux Buffalo Chip à Sturgis pendant cette bike Week 2019 …

Je connaissais Jessi depuis 2014, l’année ou notre ami commun David Uhl avait réalisé la peinture d’elle …

A Sturgis, Jessi était comme un poisson dans l’eau, figure incontournable de l’évènement auquel elle participait tous les ans, invitée, au milieu des master builders, champions moto, présentateurs média et autres rock stars  …

Amie de tous, chacun voulait se faire prendre en photo avec elle

et toujours elle jouait le jeu en souriant …

Avec mon ami Jack McIntyre, l’un des douze photographes accrédités du Buffalo Chip cet été …

Qu’est-ce qu’on a rigolé en ce début août … (avec David Big Tow Campbell)

Ce sont les deux dernières photos que j’ai prises d’elle ce 04 août 2019 …

Nous évoquions à cet instant précis l’invitation que je lui avait faite de venir passer quelques jours à Paname …

Salut JESSI, merci pour ta gentillesse, bonne route  …

Hervé, your Berrichon friend