JESSI COMBS : mort d’une championne / copine …


Hervé

Bonjour copain (et copine),

L’été s’achève sur une triste nouvelle : JESSI COMBS, championne de vitesse, femme la plus rapide du monde sur 4 roues, présentatrice de nombreux shows auto / moto pour les télévisions américaines, mécanicienne, pilote de course (principalement auto mais très à l’aise avec une motocyclette aussi) n’est plus …

Je ne vais pas m’appesantir sur sa carrière …

… tu trouveras tous les éléments intéressant dans la presse ou sur le Net …

Tu n’oublieras pas notamment d’admirer la superbe oeuvre que David Uhl avait réalisée avec Jessi en 2014  … c’est l’un des tableau de sa série Women of Harley Davidson. Souviens toi du post que je t’avais proposé à l’époque sur ce superbe travail :

http://lesblogs.motomag.com/tatoue-harley/2014/01/27/motorcyle-painting/

Je veux juste ici lui rendre hommage et dire combien elle était une personne abordable, sympathique et gentille … à des années lumières de son statut de star (bien qu’en Europe nous ne la connaissions que peu, aux USA elle était connu de tous les amateurs de sports mécaniques) …

Il se trouve que cet été j’ai passé deux jours avec elle début août au fameux Buffalo Chip à Sturgis pendant cette bike Week 2019 …

Je connaissais Jessi depuis 2014, l’année ou notre ami commun David Uhl avait réalisé la peinture d’elle …

A Sturgis, Jessi était comme un poisson dans l’eau, figure incontournable de l’évènement auquel elle participait tous les ans, invitée, au milieu des master builders, champions moto, présentateurs média et autres rock stars  …

Amie de tous, chacun voulait se faire prendre en photo avec elle

et toujours elle jouait le jeu en souriant …

Avec mon ami Jack McIntyre, l’un des douze photographes accrédités du Buffalo Chip cet été …

Qu’est-ce qu’on a rigolé en ce début août … (avec David Big Tow Campbell)

Ce sont les deux dernières photos que j’ai prises d’elle ce 04 août 2019 …

Nous évoquions à cet instant précis l’invitation que je lui avait faite de venir passer quelques jours à Paname …

Salut JESSI, merci pour ta gentillesse, bonne route  …

Hervé, your Berrichon friend

Endurance sur route en Harley : cinquième Défi des 999


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Tu te souviens peut-être que je suis un grand fan d’endurance sur route …

… et que depuis quatre années consécutives je participe avec bonheur au DEFI des 999 qui te propose de parcourir à chaque nouveau printemps 1000 kilomètres en vingt-quatre heures dans le sud de la France …

Pour cette cinquième édition de leur épreuve d’endurance de vingt-quatre heures sur routes ouvertes entre Alpes-de-Haute-Provence, Bouches-du-Rhône, Var et Vaucluse (réservée aux propriétaires de motocyclette de marque Harley Davidson ou Buell) …

… les organisateurs (l’association LDD 999) ont une fois encore fait très fort avec ce rallye unique en France (dont on ne retrouve que deux ou trois équivalents en Europe – Belgique et Suisse) …

Après avoir revu leur organisation en cours d’année ils ont une nouvelle fois su attirer 210 bikers de toute l’Europe (plus d’une dizaine de nationalités – grosse participation italienne et pour la première fois un motard venant du Portugal) …

… proposer un parcours toujours aussi intéressant (qui combine difficultés de pilotage et beauté des sites traversés) ainsi qu’un accueil et une ambiance uniques (c’est l‘un des atouts de cet évènement) …

… où novices et anciens de l’épreuve se retrouvent sur la petite place du village de Cabannes / Bouches-du-Rhône pour relever cet exceptionnel défi …

Le Défi des 999 débute toujours le vendredi soir, dans un restaurant diner américain d’Avignon ou organisateurs, sympathisants et participants se retrouvent pour un verre de l’amitié et un diner concert …

Cette année c’est le groupe MISS AMERICA qui a mis le feu à la salle. Cette jeune formation pure blues rock’ a surpris tout le monde. Ce band de quatre jeunes perfomers avec leur chanteur à la voix éraillée exceptionnelle, sa bassiste et la jeune batteuse ont bluffé les plus récalcitrants …

Ce samedi 06 avril, débutait par un premier rendez-vous à Barbentane au bar / restaurant « Aux Pieds Tanqués »  …

La tenue du jour … avec un bel exemple de pieds tanqués, non ?? … lol !!! (l’ami Patrick, seconde participation, le sourire toujours aux lèvres et le cœur sur la main)

Les participants venaient procéder aux dernières formalités administratives : leur carte (à faire tamponner à chacun des points de contrôle) ainsi que le roadbook de la première étape leur étaient remis (pas de roadbook intégral de l’épreuve au départ. A chaque étape le concurrent se voit remettre le trajet suivant) …

Et ce sont finalement 173 motards (une majorité de hoggers, beaucoup d’indépendants et quelques membres de MC – notamment le Smoke and Iron / Firefighters fidèle de l’épreuve) qui se présentaient à Cabannes à 13h30, totalement détrempés, sur la ligne de départ avec pour objectif de parcourir 1000 kilomètres sur les routes de l’arrière-pays en 24h00 …

La météo était quant à elle la seule à « faire la tête »

Il fallait néanmoins une sacrée dose d’optimisme et d’envie pour se lancer dans cette épreuve tant il pleuvait ce jour-là …

Et surtout, être un motard confirmé connaissant bien ses capacités

A noter plusieurs équipages constitués de couples d’amoureux (de la route) …

C’est la troisième année consécutive que Cabannes accueille le Défi des 999. Toutes les associations locales sont présentes, instaurant une ambiance des plus sympathiques (elles avaient fort à faire en lutte contre une pluie incessante) …

Le départ est donné sous la bénédiction du prêtre du village, en présence du maire et du député de la circonscription …

Les concessionnaires Harley Sun Road / Salon de Provence et Prestige Motorcycles / Roquebrune sur Argens sont aussi présents, soit au départ / arrivée avec un stand …

… soit sur le parcours où ils reçoivent les participants pour un point de contrôle au cours duquel les membres de leur Chapter offrent accueil chaleureux et café (très chaud et avec 8 sucres svp !!) …

A noter le passage en pleine nuit à la concession de Roquebrune sur Argens, Prestige Motorcycles, qui n’en n’est pas à sa première participation et sort toujours les grands moyens …

… ses braseros, la restauration, le groupe rock et le Chapter aux petits soins avec les concurrents …

Cette halte est très importante : il est aux alentours de 23h, les participants vont réellement entrer dans la difficulté de l’épreuve à partir d’ici ; les premières fatigues et crampes se font sentir …

… c’est le cœur de la nuit qui les attend, qui va jauger leurs facultés de résistance et capacité de pilotage. Cet arrêt fût de bonne augure, à partir d’ici la pluie va quasiment disparaitre de l’épreuve (qui s’achèvera finalement le lendemain dimanche sous le soleil) …

Le 999 n’est pas une épreuve de vitesse et le respect des règles de la route y est impératif. Néanmoins aucun des participants (seul ou en groupe parfois spontanément constitué au fil des kilomètres) ne flâne et la moyenne horaire est soutenue …

Pour preuve, les « gagnants » de cette édition 2019 ont franchi la ligne d’arrivée le dimanche matin à 10h40 (soit l’intégralité du parcours en quasiment 21 heures) …

Quoi qu’il en soit, il n’y a pas de perdants. Ceux qui ont jeté l’éponge (c’est le cas de dire) en cours de route en repartent enthousiastes tant il ont apprécié le parcours, interpelés par ce qu’ils ont découvert sur eux-mêmes …

Avec aussi à l’esprit quelques lieux improbables que l’on se promet de venir revisiter bientôt …

Notamment le Bar du Soleil et son étonnante tenancière, à Jouques – un peu hors parcours mais il est fréquent de s’égarer sur les routes du 999, ce qui participe aussi au charme de cette épreuve qui de fait peut pour certain s’achever avec quelques 1200 kilomètres au compteur, voire plus …

Cabannes, Cavaillon, Salon de Provence, Aix en Provence, Saint-Tropez, les lacets de la montée sur la Garde Freinet, l’incroyable vue sur Marseille à l’horizon depuis le col de l’Espigoulier …

…Toulon, le bord de mer en falaise vers Cassis, l’Estaque, Istres et enfin Cabannes …

Des abandons bien sûr, quelques frayeurs dans les descentes de cols sur routes détrempées, une roue avant dans un fossé et un beau Street Glide orange tout rayé une fois couché dans la caillasse du bord de route …

Aucun incident grave, du bonheur intégral sur pneumatiques et des motards épuisés mais surtout fiers et heureux qui franchissent la ligne d’arrivée sous les applaudissements d’un public enfin présent avec le soleil revenu. La grande majorité des participants a réussi l’épreuve …

Rendez-vous au printemps 2020 les 04 et 05 avril

pour la sixième édition du

Défi des 999 !

Aller, la bise mon titou …

L’Hervé, your Berrichon friend

CROSS COUNTRY CHASE 2019 : un Cannonball en anciennes


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Bon, je suppose que tu connais le principe du Cannonball

Littéralement “Boulet de canon,à la simple traduction de cette expression on comprend immédiatement que  … ça sent la poudre …

La figurine historique emblématique de l’épreuve dite Cannonball dans le monde de la moto américaine reste ERWIN GORGES CANNONBALL BAKER

Pour mémoire, le Cannonball, ou Cannonball Baker, ou Cannonball Run est un ancien raid automobile sur routes ouvertes organisé illégalement durant les années 1970 aux États-Unis, qui traversait d’est en ouest le continent nord américain
Son nom exact était le Cannonball Baker Sea-To-Shining-Sea Memorial Trophy Dash, en mémoire du coureur motocycliste et automobile Erwin Baker. Autos, camions et motos pouvaient alors s’affronter sans aucune restriction, aucune règle, ni aucun itinéraire conseillé, les amendes récoltées étant à la charge de chaque équipe. Un Gentlemen’s agreement désapprouvait cependant le transport d’un véhicule par un autre, ou encore le fait de cacher une voiture identique tout près de l’arrivée…

En Europe nous, les ado’ français(es) de l’époque nous allions découvrir le Cannonball grâce au cinéma …

D’abord en 1976 avec David Carradine

Et surtout en 1981 avec Burt Reynolds

Quel super souvenir que ce film à l’époque …

En 2018 le Cannonball “clandestin” qui imposait aux concurrents (généralement pétés de tunes, se croyant au dessus des lois et autres réglementations de la route) de rallier le Royaume-Unis à l’Italie a donné lieu à plusieurs retraits de permis du côté de Reims où quelques tristes records de vitesse sur route (de l’ordre de 265km/h sur l’A6) ont été relevés par la maréchaussée … et tant pis pour le pauvre pékin en Clio ou en motocyclette qui roule peinard et risque de se prendre dans la tronche un des ces richissimes connards déguisés en missile de la route  …

A noter qu’il existe des Cannonballs sur tous les continents des USA à l’Inde en passant par l’Europe et le Moyen-Orient …

Fort heureusement, nous les Tardmo’ sommes des gens raisonnables, respectueux de la réglementation, ne roulant jamais au-delà de la limitation de vitesse, c’est bien connu… et notamment ceux d’entre nous qui rident en anciennes …

C’est ainsi qu’à Sturgis ce 21 janvier 2019 a été annoncé que le vendredi 6 septembre 2019, un groupe d’environ 100 âmes aventureuses sur d’antiques motocyclettes allait prendre d’assaut les routes de l’Amérique et que le monde entier était invité à les encourager …

Le CROSS COUNTRY CHASE 2019 était donc annoncé.

YES!!!!!!!!!!

Le Cross Country Chase, le plus récent défi en motos anciennes en Amérique, est proposé par l’équipe éprouvée du Motorcycle Cannonball en partenariat avec le Legends Motorcycle Museum. Le communiqué insistait bien sur le côté insensé de cette course d’endurance qui aura pour vocation de démontrer «Qui est Qui» dans le petit monde de la moto ancienne. Le gagnant sera non seulement couronné «Légende» mais il aura aussi et surtout le droit de se vanter et faire le kéké à vie après avoir terminé cette course qualifié pour le moins de “ardue” …

On ne court pas que pour la gloire et / ou le fun, en prime, un prix en monnaie locale ($) sera également attribué …

Alors si le défi t’intéresse (surtout dis-le moi, je viendrai avec toi), tu dois impérativement avoir plus de 18 ans, piloter une moto fabriquée entre 1930-1948, avoir de réelles qualités d’endurance, être capable de tenir une certaine moyenne avec ton brélon antique (pour ne pas parler de vitesse), avoir des compétences en navigation et surtout de vraies connaissances en mécanique bicoz tu fais toi même ta maintenance (souvent sur le bord de la route) … quant à la motivation, nous n’allons même pas en parler n’est-il pas !?!

Parce qu’effectivement, le programme, c’est du lourd mon pioupiou : une moyenne de 250 à 350 miles par jour (soit 400 à 550 km par jour) sur une période 10 jours, par des froideurs et chaleurs extrêmes, des dénivelés importants et une météo qui dans les grands espaces américains ne manquera pas de te bousculer. Déjà en Gold Wing Honda cela serait respectable, mais en moto anciennes … on parle ici de vraies qualités physiques et mentales qu’il faut savoir sérieusement évaluer avant de se lancer dans pareille escapade  …

Les coureurs seront seuls avec eux-mêmes face à ce CROSS COUNTRY CHASSE 2019.  Aucun équipage de soutien d’aucune sorte ne sera autorisé pendant l’événement. Les participants devront anticiper ce qui est vital pour toute la durée. Tous les outils, pièces et bagages doivent être embarqués sur leur motocyclette.

C’est juste toi, ta moto et quelques-unes des meilleures routes à deux voies d’Amérique du Nord. C’est du sérieux, réservé uniquement à les ceusse qui z’en ont !!!

Vitesse : les coureurs et les machines seront mis au défi de terminer les étapes dans les temps donnés, ce qui nécessitera de maintenir la vitesse requise, d’effectuer des arrêts planifiés de manière stratégique tout en réduisant le temps de la journée afin de se rendre au dernier point de contrôle quotidien à l’heure requise.

Navigation : les coureurs sont tenus de parcourir avec succès l’itinéraire de 10 jours sans dériver ou se perdre. L’organisateur leur délivrera quotidiennement une carte de navigation fournissant des instructions détaillées en fonction du kilométrage à parcourir.

Connaissances : les coureurs passeront un test de 100 questions couvrant des aspects de l’histoire de la moto américaine, qui compteront dans leur score final. Ce n’est donc pas que du muscle, c’est aussi du neurone !

Prérequis : motocyclettes fabriqués entre 1930-1948.

Les motos se verront attribuer un handicap : plus la moto est âgée, plus le handicap est élevé (les cylindrées inférieures auront un handicap plus élevé que les cylindrées supérieures).
Vitesse moyenne : une partie du handicap sera basée sur la vitesse de croisière moyenne.
Carters de moteur et transmission d’origine. Carburateur correspondant à la période retenue (pas de modèles anciens type Mikunis, S & S, etc.). Peinture de la période correspondante aussi. Pas de moto chopperisée ou de bobberisée (sauf si d’époque) …

Pilote : 18 ans révolus, permis de conduire valide, inscription et assurance obligatoire.

Donc, si tout ceci te convient, que tu es prêt, alors inscris-toi rapidement : www.themotorcyclechase.com

Et surtout, préviens-moi je veux être là quand tu franchiras la ligne d’arrivée !

Avec toi de tout cœur mon titou.

Allez, la bise.

L’hervé your berrichon friend.

MONTLHERY ce dernier week-end …


Hervé

Bonjour copain (et copine),

As-tu été trainer tes bottes de moto à l’autodrome ce week-end dernier ?

J’espère bien que oui, parce qu’il y avait de bien belles choses à voir et que la météo était simplement idéale pour flâner le nez au vent au milieu d’engins d’exception …

Ce tenait donc ces 23 et 24 juin, le 6ème CAFE RACER FESTIVAL

Logiquement (quand on songe historiquement à l’origine du “mouvement” Café Racer) c’est une marque anglaise qui se taille la part du lion pendant ce festival : TRIUMPH !

La marque exposait les modèles de bobber qu’elle avait demandés à ses concessionnaires de retravailler selon leur inspiration  …

On pouvait y voir de très intéressantes machines …

Le public était encouragé à donner son avis sur ces machines et à participer à un jeu-concours avec tirage au sort …

INDIAN aussi était là avec de nombreuses SCOUT préparées elles aussi  …

Toutes plus originales / belles les unes que les autres …

Ici aussi jeu concours avec tirage au sort et une machine à gagner …

ROYAL ENFIELD assurait une belle présence aussi …

Avec des modèles classiques et …

De superbes et surprenantes réalisations …

A l’esthétique des plus réussies !

D’autres grands constructeurs exposaient eux aussi …

DUCATI

HUSQUVARNA 

KAWASAKI 

BMW avait aussi un énorme stand …

Bien sûr, puisque l’on est à l’autodrome, la piste est là qui n’attend que les pilotes …

Dont de très nombreuses femmes ..

Le tout dans une belle ambiance, détendue, encadrée par une organisation parfaitement rodée …

C’est toujours un grand plaisir de voir ainsi courir ces engins ….

… et de se promener dans les paddocks …

On vient aussi pour admirer les vieux brélons, et ils sont en nombre …

JAP

Notamment dans le pavillon d’exposition de l’autodrome on l’on peut admirer une vingtaine de motocyclettes abolument magnifiques …

VINCENT

TRIUMPH encore … 

A l’extérieur, sur les stands, divers particuliers, clubs, boutiques, exposent leurs machines aussi …

  SCOTT

VINCENT

VINCENT encore 

JAWA

Le célèbre club TRITON avec les machines nombreuses de ses membres …

Et bien évidement quelques HARLEY DAVIDSON (mais pas tant que cela en fait) …

Avec surtout cette magnifique préparation course d’une XR TT par Phil Darcy Racing de FT. Worth au Texas …

Quasiment aucune wouature sauf une exceptionnelle beauté française …

ALPINE RENAULT REDELE

Et enfin, grand intérêt de ce rassemblement, les créations diverses et (très) variées de nombreux professionnels …

Chez LOUIS

Chez les KUSTOM SURFERS

Chez MIDUAL

Sur le stand KAWA’

Les toujours surprenantes TRIPLETTES DE BONNEVILLE

STRAKELL

YAMAHA

Chez FCR 

Etc, etc, etc …

 

Un magnifique Week-end à l’autodrome de Montlhéry exactement comme on les aime. Vivement l’édition 2019 !

Allez, la bise.

L’Hervé, your Berrichon friend.

SONS OF SPEED : Daytona Biketoberfest


Hervé

Bonjour copain (et copine),

sons_of_speed_logo

Le revival vintage fait des ravages dans le monde de la motocyclette …

12

Aujourd’hui il te faut le look hypster, barbe “négligée” (mais taillée au millimètre), le brélon dépouillé au possible (inroulable ?), vintage à mort (et tant pis si tu ne peux enquiller plus de 100 bornes) et bien sûr les fringues oldstyle qui vont avec  … SINON T’ES PAS UN VRAI mon pôvre  !!!! …  (Rhaaa zutalor, j’ai oublié les tatouages et les bagouzes !!!) …

e463a8c91fbd579dff76333610486837--barber-tattoo-triumph-motorcycles

L’extension “naturelle” de cette tendance ce sont les rassemblements et autres courses vintage sur anneau …

IMG_5867-1024x683

De LINAS MONTLHERY à DAYTONA ça roule en anciennes comme jamais  … et donne lieux à de biens beaux évènements (souviens toi du dernier VINTAGE REVIVAL en mai dernier à Montlhéry : http://lesblogs.motomag.com/tatoue-harley/2017/05/06/vintage-revival-2017/ )

C’est ainsi que vieux cuirs, poils, chemises à carreaux, huile suintante, tatouages et plus d’une douzaine de motos de course vintage se sont donné rdv ce 21 octobre 2017 pour recréer les courses sur piste du début du XXe siècle lors de la seconde édition de la SONS OF SPEED

SOS14-1024x683

L’événement s’est à nouveau déroulé au fameux NEW SMYRNA SPEEDWAY pendant la BIKETOBERFEST à Daytona Beach 

 SOS6-1024x711

A gauche, Billy LANE  avec Matt HARRIS (second – la canne c’est pô pour faire vintage, c’est simplement que le Matt s’était cassé la jambe il y a quelques temps – vintage le barbu mais costaud tout de même), Matt WALKSLER (troisième) et Ebay JAKE grand vainqueur de cette seconde édition du SONS OF SPEED 2017

Cette course, réservée aux motocyclettes d’avant 1925, initiée par BILLY LANE  le boss de CHOPPERS INC. (qui n’a rien perdu de sa passion motocycliste depuis sa sortie de prison), s’est déroulée pour la première fois en mars 2017 lors de la Daytona Bike Week sur la piste d’asphalte de New Smyrna

 5-1-768x576

Et en ce beau mois de mars, malgré toute cette testostérone ambiante, c’est la célèbre (aux USA chez les amateurs de classic bikes) BRITTNEY OLSON qui avait mis la pile à tous ces vrais mecs en prenant la première place sur sa Harley 1923 “J” Model boardtracker (suivie de Matt Harris second et Shelly Rossmeyer-Pepe troisième). Mdr les mecs, suffit pas d’avoir le look … Bravo Brittney !!!!

Matt-Sons-of-Speed-768x512

Matt Harris de Cal Customs en mars dernier

7-1

L’emblème créé par Billy LANE pour la première édition du SONS OF SPEED

Pour cette seconde édition d’octobre de nombreux coureurs sont revenus ; nombre d’entre eux avec les mêmes machines qu’en mars dernier et d’autres sur de «nouveaux» engins récemment sortis de l’atelier de BILLY LANE (pour certains juste quelques heures avant la course) …

SOS1-683x1024

Rhett Rotten adepte du style Wall of Death 

Les groupes motopropulseurs des engins réunis pour cet évènement sont de diverses fabrications, mais tous d’origine. Ils datent des premiers jours de la moto et végétaient depuis des décennies dans divers ateliers, garages, remises ou autres granges …

SOS11-1024x683

B. LANE a reconstruit des cadres, des têtes de fourche et des carrosseries pour recréer des berceaux de support afin que ces moteurs puissent redémarrer et revenir sur la piste …

SOS4-1024x654

Billy LANE sur l’anneau de New Smyrna 

Le concept revient aux beaux jours de la moto d’antan. LANE a eu le nez creux de se lancer dans cette organisation …

SOS13-1024x693

…qui correspond à une vraie attente des pilotes et du public …

IMG_5778-768x512

Aspect super sympatoche de la chose : les female pilots étaient nombreuses !

SOS12-1024x683

Le spectacle débutait avant même la course, dès les entrainements, les qualif’ …

BW2_0629-768x511

Ces machines, d’avant 1925, dépourvues d’embrayage ou de freins, vielles, totalement démontées (puis remontées) qui doivent être mises en marche “à la poussette” semblaient “revenir à la vie” comme par magie …

SOS5-1024x683

En 1912, Eddie HASHA se tua en course de board track, emportant dans la mort 5 autres pilotes et blessant 10 spectateurs … c’est ce tragique évènement qui donna aux courses de board track le célèbre surnoms de MURDER DROME (en lieu et place de MOTORDROME)

IMG_5914-1024x683

Même avec la bonne ambiance régnante et l’esprit de bonne camaraderie qui règne entre les compétiteurs (qui se connaissent de longue date, étant tous plus ou moins dans le business bike) et l’angoisse prodiguée par la quasi absence de concurrence entre eux, il fallait bien un vainqueur tout de même !!!

SOS17-1024x683

ça bastonne à 100 / 110km heure sur la piste !!  … Heuuu ?!? Sans freins, vraiment ???

C’est finalement Ebay JAKE, qui s’est classé à la première place sur HARLEY DAVIDSON J MODEL de 1919 appartenant à Curtis Wear

SOS15-1024x683

En deuxième position – une fois encore – Matt Harris, du 40 Cal Customs (qui soignait sa jambe cassée mais ne se retenait pas sur la piste). Matt Walksler de Period Modified a terminé tout sourire en troisième position ….

SOS18-1024x683

Tu imagines bien qu’il y aurait des dizaine d’anecdotes et autres histoires secondaires à raconter … les coureurs ont pris le temps de rencontrer les spectateurs et les équipes dans les stands ont tout fait pour répondre aux nombreuses sollicitations …

sans-titre

Au lieu de tout raconter ici, le plus simple c’est que la fois prochaine, tu te rendes toi même à Daytona pour participer / voir la troisième édition des SONS OF SPEED … tu ne devrais pas le regretter …

SOS8-1024x683

Aller, la bise vintage …

L’Hervé your Berrichon friend …

200 km/h sur Triumph T110 1955 à Bonneville il y a quelques jours …


Hervé

Bonjour copain (et copine),

200 kilomètres à l’heure avec un moteur de TRIUMPH T110 de 1955 dans un cadre fait maison, ça te tente ?

Bonnevillespeedweek2017web (2)

En tous cas, TYLER MALINKY, le fondateur de LOWBROW CUSTOMS lui ça le botte …

Bonneville-Speed-Week-2017-1349

Au point que ce 17 septembre dernier il s’est réapproprié un record de vitesse au guidon de son improbable engin lors de la BONNEVILLE SPEED WEEK 2017

 Bonneville-Speed-Week-2017-0369

Tyler Malinky est donc le boss de Lowbrow Customs … 

Bonnevillespeedweek2017web

(voir https://www.lowbrowcustoms.com )  et il vient de vient de réussir à récupérer un record de vitesse sur dont il avait été dépossédé il y a quelques mois de cela … 

Bonneville-Speed-Week-2017-0185

Bonneville-Speed-Week-2017-1055

Tyler a débuté sa carrière de pilote de vitesse en 2010 et a établi des records dans cinq catégories différentes, dont celui de la classe « A-VG 750 » en 2011 (construction spéciale en 750cc qui n’est pas streamlining – a noter qu’il y a tellement de catégories que le nombre potentiel de records à battre ou à établir est quasi astronomique)

Bonneville-Speed-Week-2017-0419

«C’est génial de se fixer un objectif et de l’accomplir, surtout quand cet objectif est difficile à atteindre atteindre, comme un record de vitesse de terre “, a déclaré Malinky …

Bonneville-Speed-Week-2017-0634

Ce nouveau record est de 124, 593 miles / 200,512 km à l’heure sur une TRIUMPH de 1955 qui à l’origine était dotée d’une puissance de 33 chevaux. La moto de course de Malinky construite sur mesure, dénommée POISON IVY revendique presque le double de la puissance et du couple de l’original …

Bonneville-Speed-Week-2017-0278

L’est belle hein la bestiole !?!?!!!!!

«Aller vite est amusant certes. Mais prendre quelque chose de lent et le faire aller plus vite qu’il ne le devrait est ce que j’aime», a déclaré Malinky, «surtout quand je l’ai construit dans mon garage à partir de pièces trouvées dans les brocantes et autres swap meets.” …

Bonneville-Speed-Week-2017-0449

Il faut bien garder à l’esprit que les mordus qui se lancent dans ces défis de vitesse ne disposent pas de moyens importants et que très souvent les teams qui participent à ces courses aux records sont constitués de gars très doués mettant en œuvre des méthodes souvent … artisanales … c’est d’ailleurs aussi ce qui fait la saveur et la réputation de ces courses …

Bonneville-Speed-Week-2017-0117

Ramené aux vitesses atteintes et aux risques courus, les moyens paraissent parfois dérisoires … et pourtant, les résultats suivent …

 Bonneville-Speed-Week-2017-1093

Le record précédent, un peu plus « lent » de 1 mile à l’heure, avait été établi pendant la Bonneville Speed Week 2016 par le team suisse CHEETAH sur une Triumph 650 T110 de 1950 avec une vitesse de 123,534 miles / 198,208 à l’heure …

pre_unit_bonneville_salt

Visiblement nos helvètes se sont bien marrés l’an dernier …

Les suisses avaient battu le précédent record de vitesse de 117,108 miles  / 188,467 km à l’heure établi par Poison Ivy en 2011 …

 cheetah_salt_flats

On reconnaît le mécano’ suisse à son chapeau de paille  … paraît-il …

Cette baston entre TRIUMPH des fifties dure donc depuis quelques temps dans cette A-VG750 class pour le plus grand plaisir des fans de la marque …

 Bonneville-Speed-Week-2017-0650

«Nous serons de retour sur le Sel en 2018 avec Poison Ivy pour à battre ce nouveau record 2017 et essayer aussi de décrocher le record de meilleure consommation carburant » a déclaré Malinky.  «La vraie compétition se déroule est entre moi, ma moto et la piste salée. Le problème avec la vitesse, c’est qu’une fois que vous y avez goûté … vous en voulez toujours plus »

Bonneville-Speed-Week-2017-1571

 Tu peux regarder aussi cette petite vidéo de l’exploit du LOWBROW CUSTOMS TEAM https://youtu.be/j8kgd1RFfbE

times

Le ticket gagnant de ce 17 septembre 2017 à BONNEVILLE

LOWBROW CUSTOMS lancé en 2004, se défini comme étant une véritable manifestation physique de la « fièvre du chopper » et de la passion pour les motos …

Bonneville-Speed-Week-2017-1755-1

L’entreprise se positionne comme l’un des premiers fournisseurs de pièces pour custom et chopper, basé dans le nord-ouest de l’Ohio …

lowbrow-employees

LOWBROW veut fournir aux motards du monde entier des pièces cool de sa conception / fabrication et a acquis ses dernières années une réelle notoriété dans le monde du chopper et custom bike …

lowbrow_logo

Notamment via une communication forte sur les réseaux sociaux – perso’ je les suis via leur compte Instagram (avec 198k autres followers, bonjour le succès) qui déroule un max de photos plus sympa’ les unes que les autres …

Bonneville-Speed-Week-2017-2184-300x200

Bravo Tyler, t’es un champion et un as du marketing, bien joué !

La bise salée …

L’Hervé your Berrichon friend

 

Indian Motorcycle a célèbré l’héritage de Burt Munro cet été sur le grand lac salé …


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Bonnveille_Munro50th_IndianMotorcycle-300x200

J’espère que tu as passé d’excellents congés d’été, éventuellement que tu as même gagné le gros lot à la loterie nationale qui t’évitera cette rentrée et te permettra de passer ton temps chez les concessionnaires distributeurs de motocyclettes diverses et variées …

IMG_20170823_194024_869

Pour ma part, retour à la mine, c’est la rentrée tout bronzé et poilu …

Tu te souviens qu’en juin dernier je t’avais annoncé que la compagnie INDIAN s’apprêtait à rendre hommage à BURT MUNRO et son record de vitesse sur le lac salé en ce mois d’août  … tu peux relire mon post d’alors ici : http://lesblogs.motomag.com/tatoue-harley/2017/06/05/50eme-anniversaire-du-record-de-vitesse-de-burt-munro/

who-is-burt-munro

Ainsi donc, début août, Indian Motorcycle participait à la 69e Semaine annuelle de la vitesse de Bonneville (Utah / USA) pour rendre hommage à son héritage emblématique et au 50e anniversaire du record de vitesse historique de Burt Munro

Cet évènement hommage a été concrétisé par plusieurs runs réalisés sur une motocyclette Indian (une Scout 2017 dénomée Spirit of Munro ) spécialement préparée pour Lee Munro (petit neveu de Burt) …

20786086_1379678445480774_4784191712482796496_o

Au cours de ce week-end Indian a même offert quelque-chose de très sympathique aux nombreux chanceux qui ont assisté à cette semaine de la vitesse, quelque-chose qui n’avait jamais été fait auparavant : une projection nocturne du film The World’s Fastest Indian (avec Anthony Hopkins dans le rôle de Burt Munro comme tu le sais) sous les étoiles, en plein désert de sel …

Bonneville_Munro50th_AlfonsePalaima1-768x512

Indian Motorcycle s’est associée au pilote Kiwi (c’est ainsi que les anglo-saxon nomment les néo-zélandais), Lee Munro, pour célébrer ce 50e anniversaire et recréer le parcours historique de grand tonton Burt lors de la 69e édition annuelle de la Semaine de la vitesse …

20861872_1379678452147440_4562088903911110011_o

Une équipe d’ingénieurs bénévoles a travaillé des nuits entières et des week-end complets pour créer et mettre au point la moto de Lee. Le but de l’équipe était d’égaler le record de vitesse terrestre de Burt (184 mph / 295 kmh) pour rendre hommage à sa course …

fastest indians

Pour se qualifier pour Bonneville, Lee a obtenu ses autorisations en participant à des courses de vitesse à El Mirage Dry Lakebed en Californie où il a réalisé un record de vitesse terrestre de 186.681 mph (300 kmh) dans la classe 1350cc MPS-G / Modified Partial Streamliner (dépassant ainsi l’objectif initial de l’équipe) …

20818996_1379678472147438_7947322340816445797_o

Et une fois à Bonneville 

082517-indian-scout-spirit-of-munro-bonneville-salt-flats-speed-week-AB9T6797-582x388

… dès le premier jour, la Scout 2017 sous carénage dépassait de 5 mph (8 kmh) son propre record, soit 191.98 mph (307,83 km/h) sur le fameux lac salé …

indian-munro-tribute-15-635x423

 Effectivement, en arrivant à Bonneville, le nouvel objectif de l’équipe était de dépasser la barre des 200 mph (322kmh). Cependant, les runs de Lee se sont révélées être une véritable bataille contre les éléments. Lee a tenté ses deux premières courses sur le parcours court de cinq milles (8 km), réalisant sa meilleure performance du week-end avec 191,28 mph ( 307,8 kmh) et un run non officialisé suite à une erreur technique de chronométrage …

20819097_1379678518814100_2089652683223888188_o

Le lendemain, Lee et l’équipe ont fait des changements de boite de vitesse et lancé  l’Indian scout sur le parcours de neuf milles (14,5 km). Malheureusement, des vents forts et des conditions générales dégradées se sont liguées contre la moto et ses performances. A l’arrivée, sur un seul et unique run, les 186,415 mph (300 kmh) “seulement” sont atteints ce dimanche …

indian-munro-tribute-10-635x423

Le lundi, l’équipe a tenté un nouvel essai sur un parcours long nouvellement viabilisé, mais des conditions de surface difficiles ont forcé Munro à sortir de son parcours avant de terminer la section chronométrée …

indianscoutstreamliner-14

Et Lee Munro de conclure : – ” Ce fût pour moi un très grand honneur de représenter Indian Motorcycle dans cet incroyable hommage à mon grand oncle sur ce 50e anniversaire historique ” …

Indian-Land-Speed-Record-SCTA-official

– “Nous n’avons peut-être pas eu les résultats escomptés, mais le pilotage de cette Indian Scout modifié sur ce même sel que mon grand oncle Burt restera pour toujours une de mes expériences les plus chères” …

082517-indian-scout-spirit-of-munro-bonneville-salt-flats-speed-week-AB9T5972-582x388

A les belles vacances que ce fût !!!!

Allez, la bise mon titou

L’Hervé your Berrichon friend

50e anniversaire du record de vitesse de Burt Munro


Hervé

Bonjour copain (et copine),

AB9T1901

Savais-tu que l’INDIAN MOTORCYCLE COMPANY avait décidé de rendre hommage au 50e anniversaire du record de vitesse de BURT MUNRO sur le lac salé de BONNEVILLE ?

burt-munro

Mais si voyons, tu connais, forcément … HERBERT JAMES « BURT » MUNRO, amateur néo-zélandais de motocyclettes et détenteur d’un record du monde de vitesse sur terre avec une moto de marque INDIAN (catégorie moins de 1 000 cm³).

close-up-of-burt-munro-mosaic-tile-on-burts-gravestone

Né en 1899 à Edendale (Nouvelle-Zélande), mort en 1978, légende motarde immortalisée par le cinéma … ne me dis pas que tu n’as pas vu ce film et encore moins que ton petit cœur de midinette motarde n’a pas été tout serré d’émotion hollywodienne à sa vue…

18479526

Tiens, tu peux même te procurer le film dans la boutique de MOTOMAG’ : http://boutique.motomag.com/dvd-moto-fiction/283-burt-munro-1355.html

En 1920, à l’âge de 21 ans, il achète sa fameuse INDIAN SCOUT rouge de 600 cm3, avec un moteur bicylindre, chez un concessionnaire de motos d’Invercargill. Il a passé plusieurs années à la modifier en vue de battre le record du monde de vitesse sur terre. Il a réalisé lui-même certaines pièces de son engin (pistons, culasses, embrayage, guidon)… la suite, on la connaît…

worlds-fastest-indian-em

Il y a quelques années de cela, INDIAN lui avait déjà rendu hommage en produisant ce magnifique cigare …

WG_DAVIDSON_TSHIRT_19

Souviens-toi, nous étions tous les deux à New-York en janvier 2013 à l’occasion de l’International Motorcycle Shows au Javit Center quand les ingénieurs de l’usine avaient fait craquer le moteur de la bête originale à côté de son hertzat new-age … tiens relis ce que j’avais écrit à l’époque à ce sujet : http://lesblogs.motomag.com/tatoue-harley/2014/02/03/willy-g-davidson-porte-mon-tee-shirt/

Van_halen_2

Bien évidement, tu me connais, j’en avais profité pour faire mon arrogant frenchie car je portais ce jour-là le tee-shirt special tribute to BURT édité en série limitée par l’ami JACK 1340 … collector mon copain !!

Bon, pour en revenir à nos boulons et notre célébration spéciale Burt Munro 2017 par INDIAN, un communiqué de presse du 24 mai annonçait qu “‘il y avait 50 ans de cela Burt Munro et son Indian Scout Streamliner se rendaient sur le lac salé de BONNEVILLE pour entrer dans l’Histoire …

Munro5

C’est pourquoi, depuis, l’héritage de Munro transcende le monde de la moto et symbolise un vaste mouvement de dépassement des limites conventionnelles et de la réalisation de ce qui est apparemment impossible. Burt Munro est maintenant un nom familier parmi les gear heads (têtes d’engrenage si je puis dire / traduire ainsi) à travers le monde et l’exemple ultime du passe-temps qui carbure à l’adrénaline repoussant les limites de vitesse sur le lac salé de Bonneville…

AB9T2493

Afin de célébrer le cinquantième anniversaire du record établi par MUNRO, Indian Motorcycle s’associe au pilote Kiwi, LEE MUNRO, le petit neveu de Burt Munro pour reproduire la fameuse course historique à Bonneville ce 13 août prochain …

AB9T1439

…regarde comme il est bô le petit neveu en question sur son joli brélon d’usine…

AB9T2061

 Le communiqué poursuit : ” La moto consiste à repousser les limites et limitations pour aller au-delà de la norme, et il n’y a pas un meilleur exemple que Burt Munro”, a déclaré Reid Wilson, directeur du marketing d’INDIAN motorcycle”…

AB9T2377

… la Dainese du pilote est tout légitimement brodée MUNRO

 “Porté une détermination inégalée et une passion légendaire pour la course, Burt Munro incarne l’esprit d’INDIAN Motorcycle, et nous ne pourrions pas être plus fiers que d’honorer son héritage avec une version contemporaine de son record historique sur les Salins de Bonneville en août prochain” …

AB9T2335

Pour cette nouvelle tentative de record, Lee Munro pilotera une Scout indian moderne avec un groupe motopropulseur modifié par l’équipe d’ingénierie de l’usine dans l’objectif de devenir la moto Indian contemporaine la plus rapide au monde. La tentative ne battra pas le record de Burt, mais elle honorera son héritage historique dans le monde de la moto. Motivée par son ambition de repousser les limites, l’équipe d’ingénieurs Indian s’est engagée dans cette  tentative historique, en travaillant sur le projet «après ses heures de travail». L’équipe effectuera plusieurs essais à El Mirage, en Californie, avant que Lee Munro ne se rende au lac salé de Bonneville …

AB9T2897

Mon oncle Burt a été une source d’inspiration pour ma carrière de pilote, et son appétit pour la vitesse fait clairement parti de mon ADN ” a déclaré Lee Munro. “Ce que fait Indian Motorcycle est fantastique, et je ne pourrais pas être plus fier de me joindre à eux et de piloter mon propre Scout à Bonneville en l’honneur de mon oncle et le cinquantième anniversaire de son record historique”.

AB9T2812

LEE MUNRO est né et a grandi à Invercargill, en Nouvelle-Zélande, dans la même ville que son grand oncle Burt. Lee a entamé sa vie de sportif sur deux roues par la descente en VTT. Après avoir remporté de nombreuses courses locales et même avoir terminé cinquième au Championnat néo-zélandais en 2002, Lee s’est lancé dans les courses de moto. Il a remporté de nombreux titres sur circuit et sur route en Nouvelle-Zélande. Avec l’idée de courir sur l’Ile de Man, Lee a participé au GP Manx en 2016 pour acquérir une connaissance de la piste et parfaire sa préparation. Plus récemment, Lee a remporté la classe vintage aux courses Methven Street plus tôt cette année sur une Indian de 1941 …

AB9T2054

Bon, allez, souhaitons-lui toute la réussite possible au kiwi Lee !

On attend avec impatience ce mois d’août pour aller visionner sa perf’… sur internet pour les Berrichons comme moa et en live sur les salins de Bonneville pour les plus chanceux d’entre nous …

sans-titre

Ride save, fast n’ take care Lee!!!

Merci à Jeff ALLEN à qui l’on doit les superbes photos du proto’ Indian et de son pilote.

La bise.

L’Hervé, your Berrichon friend.

Le Défi des 999 : 3e édition en Avignon (très réussie)


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Bon, tu te souviens que je suis amateur de long distance runs …

DSC_0446 (2)

Partout je fais le motard kéké en rapppelant bien à tous que je suis membre de l’Iron Butt Association (IBA) …

Iron butt(pour mémoire je t’engage à relire ceci : http://lesblogs.motomag.com/tatoue-harley/2013/11/20/iron-butt-association-les-biker-au-cul-de-fer/ )

IMAG4991 - Copie

… et que mon brélon est toujours sale bicoz’ c’est une moto qui roule beaucoup …(d’après moi, les vrais motards ont des motos sales) … Voilà, c’était ma minute arrogante cradoc (ça fait un bien fou) …

Ceci dit, l’édition 2017 du DEFI 999 proposé ce week-end du 1er avril, pour la troisième année consécutive, par l’AVIGNON BRIDGE CHAPTER, m’a comblé à tous les niveaux …

abc2-2

… la distance parcourue, la boue accumulée et mon arrogance qui en a pris un vieux coup dans la cheutron vu que j’ai pô été foutu de le finir ce DEFI 2017 (contrairement à l’an passé je tiens à le préciser) …

1 (30)

Ainsi donc, à bien des égards, nos amis harleyistes avignonnais ont fait vraiment très très fort cette année … vais t’expliquer ça, ne t’impatiente pas … (à noter que le chapter et la concession Harley Davidson de Roquebrune sur Argens étaient aussi partie prenante dans l’affaire) …

TOUT A ETE EXCEPTIONNEL !!!!!

1 (120)

Alors, le DEFI 999 qu’est-ce donc ?!

Et bien cet évènement réservé aux motards pilotant une motocyclette de marque HARLEY DAVIDSON ou BUELL annonce d’entrée la couleur en s’affichant comme étant la plus grande épreuve d’endurance au road book d’Europe. Pas moins !!!

1 (24)

1000 km à parcourir en 24h00 “aux alentours” d’Avignon et sa région

Remet-toi en tête l’édition 2016 ici : http://www.motomag.com/Evenement-Le-Defi-des-999-vu-de-l-interieur.html#.WPzc24VOKUk

Quelques chiffres pour commencer. Il y a trois ans de cela, le 999 débutait avec une trentaine de participants. L’année dernière nous étions 130. En 2017 ce sont 247 motards qui se sont inscrits … Le bouche à oreille a fonctionné … Beau succès !

1 (17)

A ma première participation en 2016 j’avais été impressionné par les ingrédients réunis par les organisateurs : originalité de l’épreuve, convivialité, positionnement international (11 nationalités représentées), beauté du parcours, vrai épreuve d’endurance, organisation au cordeau …

1 (9)

… tout était déjà réuni pour en faire un évènement destiné à grandir … visiblement je ne m’étais pas trompé, l’édition 2017 a pris une sacrée dimension …

1 (2)

Tout débute le vendredi soir à l’occasion d’une soirée (au Planet Rock aux environs d’Avignon) qui accueille traditionnellement, autour d’un buffet, les concurrents et nombreux sympathisants de l’épreuve du lendemain … un bon moyen de retrouver, un verre à la main, les copains d’un peu partout et notamment ceux qui étaient là l’an dernier pour le DEFI 2016 …

1 (22)

Beaucoup de monde attendu donc ce samedi matin 1er avril pour l’enregistrement des concurrents à la concession Harley Davidson d’Avignon …

1 (19)

De la bonne humeur et déjà pas mal de combardes de pluie en vue …

C’est à une trentaine de kilomètres d’ici que sera donné le départ, à 14h00, du village de CABANNES dont la municipalité a joué le jeu a fond pour proposer les meilleures conditions d’accueil qui soit …

1 (42)

Sur la place du village nous attendaient stands et restauration …

1 (44)

 … Exposition de véhicules américains, démonstration de danse américaine …

1 (5)  1 (6)

1 (47)

Même l’antenne FFMC 13 Bouches du Rhône avait planté la guitoune …

1 (48)

ET LA PLUIE …

1 (41)

On remarquait aussi cette fois encore plus d’une dizaine de nationalités représentées …

1 (52)

Un motard chinois de Shanghai avait même fait spécialement le déplacement pour participer à l’évènement …

Tout se présentait donc parfaitement bien, tout était sous contrôle …

Tout sauf : LA METEO !

1 (49)

Purée vieux gars … keskon a pris !!!!!!

1 (51)

L’épreuve qui se déroule du samedi 1er avril 14h00 au dimanche 2 avril 14h00 s’est tenue sous des trombes d’eau quasi incessantes (nous avons du avoir moins de deux heures – fractionnées – de répit) …

1 (58)

Dès le briefing de départ tout le monde est déjà trempé… Résultat, ce ne sont pas 247 motards qui vont s’élancer à l’assaut des routes mais… 180. A la décharge de ceux qui ont renoncé à la dernière minute, je reconnais que ce matin là il fallait avoir un léger pète au casque pour se lancer dans cette épreuve sous pareilles averses… Ou bien comme moi, être arrivé de Paname la veille et n’avoir rien d’autre à faire de la sainte journée. Ceci dit, je n’ai jamais roulé aussi longtemps dans de telles conditions de pluie… De nuit avec la combarde multicouches, les mains et les pieds détrempés, sur des routes ruisselantes, i’a un ou deux moments où tu te demandes ce que tu fais ici… A noter que le parcours prévu a même été dévié dans la nuit… pour cause de neige…

1 (39)

Certains n’hésitent pas à se lancer là-dedans avec des engins qui a priori n’invitent pas à tel périple … Bon courage monsieur et bravo à vous !

Le DEFI 999, même s’il y règne une réelle convivialité, est donc bien une vraie épreuve d’endurance qui reste réservée à des motards expérimentés et qui connaissent bien leur capacité à rouler longtemps … Ce côté détente et défi en même temps est d’ailleurs ce qui en fait le grand intérêt à mon humble avis …

1 (88)

Quoi qu’il en soit, il y a eut de sacrés bons moments de route et de rigolade … par exemple quand nous avons tenté de sécher nos tenues autours de braseros à la concession Harley Davidson de Roquebrune sur Argens qui nous attendait pour un (excellent) dîner pris sur le pouce dans la nuit du samedi soir …

1 (79)

Certains ont tout essayé pour rester étanche …

1 (68)

Finalement toute cette eau est restée supportable car, chance, il n’a pas fait (trop) froid …

L’ambiance a été extraordinaire du début à la fin et rien, absolument rien, ne nous a empêché de faire les couillons (humides) …

 1 (167)

Ainsi donc, ce samedi 1er avril 2017 à 14h00, nous nous élançâmes dans une joyeuse bruyante et déjà détrempée pagaille de la jolie place du village de CABANNES

1 (62)

…sous les hourras des quelques courageux autochtones venus nous encourager malgrés les conditions météorologiques …

 Pour en revenir à l’épreuve elle-même, elle est très bien rodée maintenant …

1 (63)

 Les check points se succèdent dans la bonne humeur …

1 (64)

 Tu noteras le caractère tout à fait exceptionnel des deux photos ci-dessus prisent lors de l’une des deux demi-heures où cessa la pluie …

Nous étions à ce moment précis à quelques kilomètres du Castelet … Et là, on nous annonce qu’il faut nous diriger vers le circuit fameux …

Nooooon !????!!!  Siiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Chouette alors !

1 (75)

Aller hop, direction le restau’ panoramique du circuit ou nous allons pouvoir admirer (chocolat chaud à la main dans nos odeurs de chiens de la route mouillés) pendant quelques minutes les bolides qui tournent en essais privés …

1 (70)

Et bien évidement faire la photo comémo’ qui va bien …

1 (71)

 Et là … vieux gars (woui, j’aime bien cette expression … qui se décline assez mal au féminin reconnais-je) … quand je te dis que ce DEFI 999 2017 a été exceptionnel : v’là ti pas que les organisateurs nous remettent sur nos motocyclettes et nous annoncent que la piste a été privatisée pour nous seuls  … et qu’on nous y attend pour un tour, la poignée dans le coin … Rhâââ lovely !!!!

hqdefaultCY237EBJ

Deux cent gamins en Harley qui s’élancent heureux comme un jour de sortie des classes pour les grandes vacances … UNIQUE MON POTE ! (ma pote !)

Tiens, regarde : https://www.youtube.com/watch?v=xQA9zBHQtdo

Etant bon dernier du groupe (tu peux pas me rater sur la vidéo), j’ai pu me faire la ligne droite des stands à la sidérale vitesse de 140 km à l’heure … Hé ho ça va hein, c’t’une Harley avec un pare-brise additionnel en plus … Bon, on s’en moque, j’étais à donf’ et bien dedans comme on dit par chez moi …

1 (74)

Quel cadeau !!!

Du bonheur de motard …

MERCI à l’AVIGNON BRIDGE CHAPTER pour cette parenthèse magique …

1 (73)

Et nous voici repartis …

Les road books s’enchainent les uns après les autres au fil des étapes … (car tu découvres le parcours au fur et à mesure, ce n’est pas un itinéraire complet qui t’est communiqué au départ) …

1 (108)

1 (109) 1 (105)

 Avignon, Cabannes, le Castelet, Roquebrune, Canne, Nice, St-Tropez … la nuit arrive … chacun roule à son rythme, les groupes se font et se défont au fil des kilomètres ou des erreurs d’orientation …

1 (81)

La bonne humeur règne … les échanges entre motards sont permanents (cet aspect est très sympa) …1 (85)

 … et les ravito’ café aux divers check points sont toujours de bons moments …

1 (86)

Le plus déplaisant étant finalement constitué par les arrêts carburants … dessapper le motard, trouver la carte de crédit quelque part dans le multicouches, patauger dans les flaques et finalement remettre des gants éponges  … tout beurk tout ça … et repartir en remobilisant une vigilance maxi’ … ça glisse et par endroit ce sont de véritables piscines qui barrent la chaussée … le bas côté quant à lui est impraticable … pour ce qui est de la visibilité, de nuit, sous la pluie avec la visière embuée …

1 (207)

A six heure du matin, il pleut tellement que l’humidité est même entrée dans le boitier de mon Nikon, impossible de faire une photo nette … c’est ici, à 400km de l’arrivée(nous n’avions parcouru que 600km sur les 1000 à réaliser), que mon groupe a décidé d’arrêter l’aventure …nous avancions à 35 / 40 km/h de moyenne … jamais nous ne serions à l’arrivée à CABANNES pour 14h00 ou même 16h00 … direction le bistrot, puis l’hôtel (douche CHAUDE) et retour sur la finish line pour aller applaudir les vaillants finishers

1 (101)

Et là, à CABANNES, en ce début de dimanche après-midi 02 avril …

Le crois-tu mon titou … vers 14h00, le soleil fait enfin son apparition …

Aller loup i’a brozeur !!!!

 Et d’un coup d’un seul … 1 (91)

Les exposants ont pu z’exposer …

1 (119)

Les photographes officiels officiellement photographier …

1 (92)

Le SMOKE AND IRON MC (qui donnait déjà la main l’an passé) a pu payer le café …

1 (95)

Les danseurs, gardent des boots sèches …

1 (106)

Les cosplayers peuvent cosplayer vintage …

1 (97)

Et les courageux finishers d’arriver sous le soleil et les applaudissements d’une haie d’honneur … (seul 130 franchiront la ligne finale) …

1 (98)

Une vraie réussite cette arrivée …

1 (110)

La foule a enfin pu se faire … les spectateurs de la région ont pu en profiter pour nous rejoindre sur cette petite place de CABANNES … permettant à la fête de prendre sa vraie dimension pour la satisfaction de tous … enfin du soleil !!!

1 (111)

Belle fin d’épreuve …

1 (118)

 … où les copains se retrouvent dans la bonne humeur …

1 (89)

… profitant une dernière fois du spectacles de tous ces engins que nous aimons tant …

 1 (93)

1 (94)

 … se narrant les anecdotes et exploits de la nuit passée sur la route …

1 (113)

Et surtout, se promettant bien d’être tous au rendez-vous du DEFI 2018 !

Toi je ne sais pas, mais moi j’y retourne !!!!

Aller, la bise.

L’Hervé, your Berrichon friend …

1 (26)

VICTORY : l’incroyable record d’endurance sur route …


Hervé

Bonjour copain (et copine),

tu te souviens qu’en février dernier je te “causais” de l’incroyable défi que se préparait à relever un motard suisse (au mignon diminutif de GRIZZLY) autour de la planète au guidon d’une VICTORY CROSS COUNTRY TOUR ??? …

Grisu-2-Pix-of-Grisu

Tiens (re)jette un oeil sur le post que j’avais alors publié à ce sujet : http://lesblogs.motomag.com/tatoue-harley/2016/02/21/le-plus-long-et-plus-rapide-tour-du-monde-en-moto/

Bin, ça y est, ça s’est terminé cet été cette aventure sur deux roues …

zieleinlauf_FahneGirls

La fête à l’arrivée en Floride …

Urs “Grizzly” Pedraita a donc établi un nouveau record du monde en parcourant cinq continents en moins de 100 jours sur son Victory Cross Country Tour personnalisé.
Grizzly est parti du Daytona International Speedway le 11 mars dernier, flanqué de quelques centaines de propriétaires de motos Victory qui avaient été conviés à faire un tour du mythique anneau du circuit de Daytona avec lui avant de l’escorter jusqu’à la sortie de la ville d’où il entamait ainsi la première partie de son voyage …

photo-5

Le départ de Daytona …

Il est retourné à Daytona le 10 juillet, salué par les fans de la marque VICTORY du concessionnaire Volusia Motorsports

13599854_1251033138270123_5698248663202922542_n

L’annonce de la concession de Volusia qui convie ses clients à venir fêter Grizzly …

 Parti de Daytona Beach, en Floride, il a parcouru 3 971 miles en six jours et 14 heures (soit 6 390 km) pour terminer la première étape de sa course jusqu’à Panama City. Il a ensuite continué à descendre vers le sud 6 269 miles pendant neuf jours et 23 heures pour atteindre Ushuaia, en Argentine, à la pointe de l’Amérique du Sud (soit 10 088 km)

thumb_GOPR1188_1024-e1478527796235

On the road again

De là, il est retourné en 2 088 miles à Santiago du Chili (3 360 km), est monté avec son engin à bord d’un avion en partance pour l’Australie, où il a roulé six jours et cinq heures (4 604 miles / 7 409 km), traversant le continent de Sydney à Perth …

13483174_967963526653492_3399785334211861034_o

Le parcours de la petite balade planétaire …

De Perth, Grizzly et sa Victory ont été transportés à Cape Town, en Afrique du Sud, où ils ont attendu les autorisations du service des douanes. De là, il enchaine 13 jours et 23 heures de route, 7 509 milles, du Cap au Caire, en Egypte (12 084 km) …

14063792_1002890293160815_4143808935482202973_n

Quelque-part au Soudan …

… où il embarque sur un ferry, traverse la Méditerranée, et se rend à Tarragone en Espagne. De là, il parcourt 5 447 milles en six jours et 23 heures (8 766 km) du nord de l’Espagne pour rejoindre Gibraltar et remonter au Cap Nord en Norvège …

13237865_948331991949979_1827802407010662702_n

Notre ami suisse évite la France au maximum …

Grizzly tourne ensuite sa roue avant vers l’Est, traversant Saint-Pétersbourg, Moscou, Irkoutsk et Vladivostok au cours d’un voyage de 11 jours, 7 heures et 7 280 milles à travers la Russie (11 716 km) …

14264020_1025455984237579_1180886995686515361_n

 La presse écrite et la radio russe vont s’intéresser à ce motard

Puis un “petit” tour de 4 heures et 249 milles en Corée du Sud (400 km) et un saut de 5 jours, 11 heures et 2 989 miles (4 810 km) à travers la Thaïlande jusqu’en Malaisie …

13509026_966078730175305_8130673045515499384_n

… où à Kuala Lumpur, Grizzly embarque une nouvelle fois sa motocyclette dans un avion direction Anchorage, Alaska pour reprendre la route en Amérique du Nord par Edmonton, Winnipeg, Toronto, Chicago et Santa Monica / Californie et achever son trip à Daytona Beach …

13606686_971512659631912_7495247904156553590_n

Retour en Amérique du Nord …

Toutes les mesures de temps et de position sur le parcours de Grizzly ont été effectuées par GPS et satellite. La synchronisation n’a pas été interrompue sur routes terrestres (c’est-à-dire en attendant de franchir une frontière ou lorsque le pilote dort). Cependant, le chrono’ a été arrêté lors des transferts aériens et maritimes intercontinentaux et relancé une fois que la moto est arrivée sur un nouveau continent …

A “la sortie” ça nous donne 72 JOURS et 13 HEURES

13934955_993422564107588_7899951560567808531_n

Bravo monsieur Grizzly !!

14900316_10150746743274955_6197664180288385629_n

Aucun autre véhicule sur cette planète n’a réalisé un tel parcours …

47 385 miles / 76258 km parcourus

5 continents traversés

650 miles / 1046 km en moyenne par jour

Victory Cross Country Tour avec un réservoir de 9 gallons / 41 litres, selle sur mesure, section arrière modifiée, espace de rangement à la place des hauts-parleurs, roue avant à rayons pour faciliter les réparations en cas de crevaison. De nombreux GoPro, caméras et GPS ainsi que des portes gourdes pour le voyage. La moto n’a pas été modifiée uniquement pour résister à la distance et améliorer le confort du pilote mais l’a été aussi pour améliorer la sécurité

 sans-titre

Impressionnant n’est-il pas ?

Aller, la bise …

L’Hervé, your Berrichon friend

Et si tu veux (re)voir DAYTONA, un clic ici : http://boutique.motomag.com/livres-romans-moto/989-livre-ma-daytona-bike-week-a-moi-de-herve-rebollo.html