Culture biker : les MC américains et leurs couleurs (1) …


Hervé

Bonjour copain (et copine),

A les USA, dès que tu appartiens d’une façon ou d’une autre à une corporation, quelle qu’elle soit, tout le monde doit le savoir …

23ink_lg

C’est ainsi que tee-shirts, patchs, casquettes, pin’s, uniformes divers et variés pullulent de tous côtés pour affirmer à la face du monde que toi, tu en fait partie de ladite corpo’, du club, du chapitre, de l’église, de l’administration, des pompiers, des alcooliques anonymes ou pas, de l’université, etc …

C’est une des raisons pour laquelle le moindre garde forestier américain ressemble à un général de brigade tellement son uniforme en jette …

sans-titre

Ceux-ci sont de Emmitsburg dans le Maryland

Donc tu imagines bien que les clubs motos (les fameux MC pour Motorcycle Club - Moto Club en french, ce qui en jette moins n’est-il pas ?) s’en donnent à coeur joie et ne sont pas les derniers à ce petit jeu. C’est un excellent moyen de montrer combien le club auquel on appartient est fort, présent, actif … Un vrai jeu de pouvoir … on ne plaisante pas avec ça … et cela, quelle que soit la marque de la motocyclette que tu chevauches …

Molly_HatchetA

Bien, on va se le jouer ce soir avec Molly Hatchet et Power play 

Ecoute ça !

https://www.youtube.com/watch?v=IUCYGOPBJjY&list=RDIUCYGOPBJjY#t=0

Ainsi donc, la dernière fois que j’ai assisté à un salon de la moto à New-York et bien que je connaisse assez bien le milieu biker américain, je reconnais que je ne m’attendais pas à voir autant de clubs et leurs représentants (dans la mesure où, aux USA, le port des couleurs est interdit en de nombreux endroits) … DSC_3921 Ils étaient des dizaines et des dizaines (ça doit faire des centaines non ?) de MC représentés par leur membres et tous arboraient fièrement leurs fameuses COULEURS. Impressionnant !!! Et très rigolo ce petit jeu qui consistait à les prendre en chasse pour les photographier. Les gars se prêtent d’ailleurs au jeu et ça donne même lieu à de franches rigolades … notamment quand une superbe blonde à décolleté te sort son sourire du dimanche toute persuadée que tu es venu spécialement de Paris pour la prendre en photo et que tu lui expliques que ben non mademoiselle c’est le gros balaise à côté de vous que je voudrais shooter … vous pourriez sortir du cadre s’il vous plait ? Merki !! (ça veut dire « merci » en américain) …

DSC_3785

Et toujours des intitulés créatifs : BRING DA NOIZE RIDERZ

On y remarque les noms les plus fous : Arresting Souls, Assassins Speed, Evil Runners, Widows Sons, God’s Outcast, Frontline Riderz, Crazy Pistons, Ruff Ryders, … et des back side patchs déments. On n’est pas obligé d’apprécier bien sûr. Personnellement la référence claire aux flingues me gêne et la violence sous-jacente me dérange. Mais apparemment c’est le but recherché …

a12

DSC_3809

Contrairement aux apparences, les ARRESTING SOULS ne sont pas un gang de motards mais bien un club de représentants des forces de l’ordre (vas voir leur site : http://arrestingsoulsmc.com). C’est même ce que l’on appelle ici un LAW ENFORCEMENT MOTORCYCLE CLUB (que l’on peut donc littéralement opposer aux clubs de la mouvance 1%) 

a9

Pour tous les membres de ces clubs, c’est une vraie fierté de porter leurs couleurs, mais aux USA, c’est bien plus que cela, c’est un lifestyle (qu’à quelques exceptions prets on retrouve peu en France et un peu plus en UK et au nord de l’Europe) et ça peut devenir aussi une sacrée source d’emmerdes … C’est pourquoi un patch wearer américain ne fera que très rarerement le kéké (contrairement à ce que tu peux voir parfois sous nos latitudes à nous) … 

DSC_3699

Au fil des années les différends entre les clubs ont régulièrement dégénérés en bagarres violentes lors de salons ou de manifestations moto et ont parfois conduit à ce que la presse américaine a souvent qualifié de massacres. Nous n’en sommes pas à ce niveau en Europe / France. Rien de comparable par exemple à ce qui a pu se passer à Waco en 2015 (9 morts en deux heures), où à Denver l’an dernier : des morts dans des fusillades dignes d’Hollywood … Ces incidents sont fréquents aux USA …

Bario

Aussi, sur beaucoup de ces rassemblement de bikers ou dans certains bar on peut lire un peu partout : « NO WEAPONS. NO COLORS. NO ATTITUDES » …

no colors 166

Pas besoin de parler anglais, c’est clair (regarde la photo ci-dessous que j’avais prise à l’entrée du célèbre IRON HORSE SALOON dans la banlieue de DAYTONA en 2010) …

Daytona 2010 084

Si tu sais ce que veut dire NO BYOB, tu me payes une mousse. Si tu ne sais pas, tu me payes deux mousses : envoies-moi ta réponse que je saches si j’ai à faire à un vrai initié (le vainqueur gagne une tringle à rideaux parfum viande hachée) …
DSC_3896
Mais ici, à Manhattan, ils sont des milliers à porter leurs couleurs. Et le porte-parole du Motorcycle Show, confirme que les clubs sont encouragés à participer : – « Ici ce n’est pas ce vieux stéréotype des gangs qui domine, c’est une chose du passé» ajoutant que le salon accueillant de nombreuses familles ceci permet de lutter contre les stéréotypes qui collent à la culture biker. Mouais, j’y était et disons que … ça se discute …
DSC_3712
Il existe de nombreux type de club : en fonction de la moto pilotée, du métier du motard, de la région d’origine, du mode de vie qu’il revendique … il y a même un club des services sanitaires de la ville de NYC.

Tu vois absolument de tout …

ANCIENS COMBATTANTS (VETS)

a6
MARINES
DSC_3819
POMPIERS
 a1
LATINOS
a5
CHRETIENS
a4
On croise de nombreuses obédiences
FRANCS MACON
a15
COLORED (Black)
 a10
Tout ceci est souvent strictement « réglementé » par les MC eux-mêmes (pas tous, certains n’y prêtent pas attention et d’autres ne plaisantent absolument pas avec cela) : emplacement des patchs, dimension, positionnement, nombre, coloris. Si tu veux évoluer sereinement dans ce milieu, tu doit absolument savoir « lire » les bikers que tu croises. Cette simple « lecture » t’évitera au mieux de faire des gaffes, au pire de connaître des ennuis plus ou moins graves … Aware ! Comme i’ disait Jean-Claude Van Damme.
HYPER SPORT
DSC_3793
Etc …
Alors bien sûr, parmi tous ces « porteurs de couleurs », tu vois bien que certains d’entre eux sont des motards du dimanche (et pourquoi pas après-tout ?!), que leur gilet en cuir tout brillant avec des patchs tout neufs n’ont pas beaucoup vu la route (voire même qu’il y a une année de cela, le rebel qui porte fièrement ses couleurs, là juste deux mètres devant toi, avec son air « pas tibulaire » mais presque … n’avait même pas sa driving licence moto) et la vielle polémique qui fait rage partout dans le petit monde de la moto, de NYC à Vierzon, re-pointe le bout de son nez : i’a les vrais et les z’otres, les faux, les ceusse qu’en sont pas vraiment des vrais … c’est reparti pour un tour …
DSC_3749
Quand tu abordes le sujet avec Chris Montesione, surnommé Psycho, membre du club LEGION OF DOOM (fondé il y a une vingtaine d’années à Brooklyn et à la réputation assez … comment dire ??? … enfin, tu vois quoi …) c’est simple, il te dit que : – They’re imposters !!!
sans-titr
La photo en bas à gauche te montre un des membres du Legion of Dom 
C’est un MC pas un HDMC 
Ainsi, durant ce show à NYC, tout se passe très bien. Et tu peux même voir les clubs ONE PERCENTER (1%) et LAW ENFORCEMENT se croiser paisiblement. Les BLUE KNIGHTS sont donc présents aussi, membres (ou anciens) des forces de l’ordre avec leur superbe gilet bleu …
Blue Knights
Le choix du bleu et du blanc n’est pas seulement là pour rappeler la notion de défense de la loi et ses couleurs traditionnelles mais aussi pour marquer clairement la différence avec les couleurs plus classiques (beaucoup de noir, rouge, jaune) des outlaw clubs. Comme disent les policiers présents sur le salon au sujet de cette différenciation dans le choix des couleurs : – « C’est comme la ligne Mason-Dixon ; nous ne franchissons pas leur frontière, ils ne franchissent pas la notre » …
Pour ton nympho mon loupiot, depuis la fin de la guerre d’indépendance des Etats-Unis, la Mason-Dixon était la ligne de démarcation entre les États abolitionnistes du Nord et les États esclavagistes du Sud …
Chose que nous français ne pouvons que difficilement comprendre (et pour cause, le phénomène n’existe pas ici en Gaule – pas de manière aussi forte et flagrante en tous cas)
 Patch-onepercenter
C’est la guerre ici (je pèse mes mots en utilisant celui-ci) entre les forces de l’ordre et les clubs moto one percenter en particulier et même tout autre patch wearer comme i’ disent ici (un porteur de patchs, par extension un motard qui porte des couleurs) …
Aller, la suite très bientôt …
La bise
L’Hervé, your Berrichon friend
.

Indian Motorcycle a célèbré l’héritage de Burt Munro cet été sur le grand lac salé …


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Bonnveille_Munro50th_IndianMotorcycle-300x200

J’espère que tu as passé d’excellents congés d’été, éventuellement que tu as même gagné le gros lot à la loterie nationale qui t’évitera cette rentrée et te permettra de passer ton temps chez les concessionnaires distributeurs de motocyclettes diverses et variées …

IMG_20170823_194024_869

Pour ma part, retour à la mine, c’est la rentrée tout bronzé et poilu …

Tu te souviens qu’en juin dernier je t’avais annoncé que la compagnie INDIAN s’apprêtait à rendre hommage à BURT MUNRO et son record de vitesse sur le lac salé en ce mois d’août  … tu peux relire mon post d’alors ici : http://lesblogs.motomag.com/tatoue-harley/2017/06/05/50eme-anniversaire-du-record-de-vitesse-de-burt-munro/

who-is-burt-munro

Ainsi donc, début août, Indian Motorcycle participait à la 69e Semaine annuelle de la vitesse de Bonneville (Utah / USA) pour rendre hommage à son héritage emblématique et au 50e anniversaire du record de vitesse historique de Burt Munro

Cet évènement hommage a été concrétisé par plusieurs runs réalisés sur une motocyclette Indian (une Scout 2017 dénomée Spirit of Munro ) spécialement préparée pour Lee Munro (petit neveu de Burt) …

20786086_1379678445480774_4784191712482796496_o

Au cours de ce week-end Indian a même offert quelque-chose de très sympathique aux nombreux chanceux qui ont assisté à cette semaine de la vitesse, quelque-chose qui n’avait jamais été fait auparavant : une projection nocturne du film The World’s Fastest Indian (avec Anthony Hopkins dans le rôle de Burt Munro comme tu le sais) sous les étoiles, en plein désert de sel …

Bonneville_Munro50th_AlfonsePalaima1-768x512

Indian Motorcycle s’est associée au pilote Kiwi (c’est ainsi que les anglo-saxon nomment les néo-zélandais), Lee Munro, pour célébrer ce 50e anniversaire et recréer le parcours historique de grand tonton Burt lors de la 69e édition annuelle de la Semaine de la vitesse …

20861872_1379678452147440_4562088903911110011_o

Une équipe d’ingénieurs bénévoles a travaillé des nuits entières et des week-end complets pour créer et mettre au point la moto de Lee. Le but de l’équipe était d’égaler le record de vitesse terrestre de Burt (184 mph / 295 kmh) pour rendre hommage à sa course …

fastest indians

Pour se qualifier pour Bonneville, Lee a obtenu ses autorisations en participant à des courses de vitesse à El Mirage Dry Lakebed en Californie où il a réalisé un record de vitesse terrestre de 186.681 mph (300 kmh) dans la classe 1350cc MPS-G / Modified Partial Streamliner (dépassant ainsi l’objectif initial de l’équipe) …

20818996_1379678472147438_7947322340816445797_o

Et une fois à Bonneville 

082517-indian-scout-spirit-of-munro-bonneville-salt-flats-speed-week-AB9T6797-582x388

… dès le premier jour, la Scout 2017 sous carénage dépassait de 5 mph (8 kmh) son propre record, soit 191.98 mph (307,83 km/h) sur le fameux lac salé …

indian-munro-tribute-15-635x423

 Effectivement, en arrivant à Bonneville, le nouvel objectif de l’équipe était de dépasser la barre des 200 mph (322kmh). Cependant, les runs de Lee se sont révélées être une véritable bataille contre les éléments. Lee a tenté ses deux premières courses sur le parcours court de cinq milles (8 km), réalisant sa meilleure performance du week-end avec 191,28 mph ( 307,8 kmh) et un run non officialisé suite à une erreur technique de chronométrage …

20819097_1379678518814100_2089652683223888188_o

Le lendemain, Lee et l’équipe ont fait des changements de boite de vitesse et lancé  l’Indian scout sur le parcours de neuf milles (14,5 km). Malheureusement, des vents forts et des conditions générales dégradées se sont liguées contre la moto et ses performances. A l’arrivée, sur un seul et unique run, les 186,415 mph (300 kmh) « seulement » sont atteints ce dimanche …

indian-munro-tribute-10-635x423

Le lundi, l’équipe a tenté un nouvel essai sur un parcours long nouvellement viabilisé, mais des conditions de surface difficiles ont forcé Munro à sortir de son parcours avant de terminer la section chronométrée …

indianscoutstreamliner-14

Et Lee Munro de conclure : –  » Ce fût pour moi un très grand honneur de représenter Indian Motorcycle dans cet incroyable hommage à mon grand oncle sur ce 50e anniversaire historique  » …

Indian-Land-Speed-Record-SCTA-official

- « Nous n’avons peut-être pas eu les résultats escomptés, mais le pilotage de cette Indian Scout modifié sur ce même sel que mon grand oncle Burt restera pour toujours une de mes expériences les plus chères » …

082517-indian-scout-spirit-of-munro-bonneville-salt-flats-speed-week-AB9T5972-582x388

A les belles vacances que ce fût !!!!

L’Hervé your Berrichon friend

L’histoire de la Harley du mémorial du 11 septembre à New-York


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Bon… New-York, je suppose que tu connais ? Alors permets-moi te raconter une histoire de motocyclette, de biker et de MC (Harley-Davidson bien évidement) que la triste actualité du terrorisme international m’a remémoré ces derniers jours…

11949444_426408674228159_8937328285711338057_n

Il y a quelques années de cela, en janvier 2013, je participais avec le NEW-YORK RIDER MAGAZINE (pour lequel j’écris tous les mois)…

la_sortie_jour1_6

… à l’édition new-yorkaise du Motorcycle International Shows (salon itinérant américain de la moto qui fait le tour des USA tous les ans)…

la_sortie_jour1_5

http://www.motorcycleshows.com/

Bien évidement, entre les journées sur le salon et quelques nuits au bar de Barry sur la 32e rue avec les potes américains l’occasion était belle de trainer dans la Grosse pomme… d’autant qu’il y faisait un temps exceptionnellement beau alors que Paname était sous la neige…

la_sortie_jour1_3

En une fin d’après-midi, déambulant dans Lower Manhattan, je me trouve à passer, par hasard (le crois-tu ?), à hauteur du 20 Vesey Street à l’angle de Church Street et mon regard est immédiatement attiré par ceci :

image021

Dans une vitrine, un custom sur base de ce qui semble être une Harley… chouette alors ! Un bouclard custom en plein Manhattan ! Lucky me !!! Je vais me gaver le Kodak et me faire de nouveaux potes !

Euh… ah non, non, pas sûr… pas sûr du tout, du tout, c’est même beaucoup moins fun et bien plus sérieux : nous sommes face au 9/11 Memorial Preview Site. Pas très loin de Ground Zero. Me voici donc juste devant l’entrée du musée dédié aux victimes des attentats du 26 février 1993 et du 11 septembre 2001 contre les deux tours du World trade Center (WTC)

998692_150611131807916_1918245828_n

Et la toute première chose que l’on voit depuis la rue est une moto de marque Harley-Davidson… et ça ne ressemble pas du tout à un don de la Moco… là, je suis carrément intrigué…

PreviewSiteFacade-e1271095229569

Le site du mémorial : https://www.911memorial.org/

Bon, tu me connais, avant d’aller plus loin, il me faut l’accompagnement musical approprié. Quelque chose de grave et sérieux mais toujours rock. Allons chercher du côté d’Apocalyptica… Ou lorsque les instruments de la musique classique s’emparent des grands standards de la rock music : au violoncelle, Nothing else matter de Metallica  : https://www.youtube.com/watch?v=kmn1LvbqsaM (ferme les yeux et écoute)…

image005

Il y a quelques années de cela, j’avais déjà été très impressionné par la photo du pompier TIM DUFFY au guidon de sa Dyna HD au cœur des attentats du 11 septembre 2001… Un Roy Rogers / Dunkin’ Donuts / Pizza-Hut,  le pompier sur sa Harley, la poussière… vision de fin du monde… incongru, poignant, incompréhensible …

Janvier 2013… où sommes-nous, devant quoi me trouve-je ?

Le mémorial recueille tous les jours les dons qui sont laissés devant ses portes par de nombreuses personnes (il existe même un protocole de sécurisation : détection d’explosifs, de poisons, passage au scanner et si l’objet respecte un certain critère de taille, il est conservé avec les nombreux autres tributes que le musée du mémorial a collecté au fil des années).

Mais alors, que fait cette moto ici ?

image019

Cette motocyclette est bien un modèle 883 Sportster de marque Harley Davidson (j’ignore l’année modèle). Elle a appartenu à un certain JAMES MARCEL CARTIER

image027

James Cartier (né le 22 juin 1975) avait 26 ans et était le sixième enfant d’une fratrie de sept frères et sœurs. Il avait acheté sa première moto moins d’un an avant le 11 septembre 2001 et était devenu un motard passionné. Il roulait souvent avec son frère John…

image007

Ce 11 septembre, James faisait partie d’une équipe d’électriciens qui travaillaient au 105e étage de la tour sud…

image026

Il a utilisé plusieurs fois son téléphone portable pour appeler sa famille et notamment son frère John…

image033… pour l’avertir que leur sœur, Michèle, se trouvait dans la tour nord qui venait juste d’être percutée par le premier avion. Il demandait à John de venir de toute urgence pour tenter de la sauver. John est arrivé sur sa moto et, incroyablement, dans cet apocalypse, Michèle et lui se retrouvèrent sur Church Street, côté Est du WTC… et jamais ils ne devaient revoir leur jeune frère James…

image024

Des années plus tard, Michèle et John sont persuadés que c’est grâce à James que John a pu retrouver leur sœur et la sauver du chaos. D’après Michèle, la probabilité d’être trouvée par John ce jour-là relève de l’intervention divine et c’est James qui l’a permise…

1000433_150611128474583_972648092_n

Plus tard, beaucoup plus tard, lorsque les autorités systématisèrent les analyses ADN sur les restes trouvés dans les décombres, la famille pu procéder aux obsèques du jeune homme. Même si la peine était toujours là et pour toujours, ce fut aussi un soulagement.

De retour en France j’ai fait quelques recherches et, magie d’Internet, j’ai pu entrer en contact avec JOHN CARTIER, le frère ainé de James. John a accepté de me fournir quelques informations sur cette moto, son frère, sur ce qu’il est lui-même devenu…

image006

John Cartier a aujourd’hui 45 ans, il était le frère de James et l’ami de Lester Merino. James et Lester étaient membres du syndicat des électriciens d’Astoria (International Brotherhood of electrical Workers, Local 3)…

image030-copie-1

Tous deux travaillaient au World Trade Center (WTC) ce 11 septembre 2001 quand les tours s’effondrèrent. Comme beaucoup d’autres victimes aucun d’eux ne seront retrouvés…

la_sortie_jour9_1

Hasard étonnant, alors que je participais comme je te l’ai dis précédemment en ce mois de janvier 2013 au Progressive International Motorcycle Shows j’avais croisé sans le savoir un membre de ce syndicat et l’avais d’ailleurs pris pour un biker. Je m’étais trompé (je suppose malgré tout que sa présence sur le salon s’expliquait par le fait qu’il était motard lui aussi) …

image029

 J’avais pris ce cliché croyant photographier les couleurs d’un MC que je ne connaissais pas encore… tout faux, ce sont celles d’un syndicat professionnel d’électriciens…

Pour en revenir à John, des semaines après les attentats du 11 septembre, attendant toujours la confirmation officielle de la disparition de son frère, il se lançait dans la transformation du Sportster 883 de James, pour lui rendre hommage ainsi qu’à tous ceux qui furent tués ce jour-là. Cette promesse se reflète dans la décoration de la moto qui incorpore des références à diverses passions de James comme par exemple son affection pour le personnage de livre pour enfant Curious Georges

image017

image011

Sur le réservoir on peut y voir James en tee-shirt des New-York Yankees

039a0b16-af35-4a4e-97c9-360804a76b53_l (2)

James étant alors candidat pour devenir membre à part entière de lInternational Brotherhood of Electrical Workers (le syndicat), le logo du Local 3 a été incorporé, sur le garde-boue avant, avec le nom de 17 de ses membres qui disparurent dans l’effondrement des tours…

image012

Plusieurs symboles patriotiques sont aussi visibles sur le garde-boue arrière, dédiés à ceux qui s’engagèrent dans l’armée américaine à l’issue des attaques du 11/9…

image009

John s’est présenté au bureau de recrutement des armées par la suite. L’Army apprenant qu’il était de la famille d’une victime des attentats a refusé son incorporation au motif qu’il était émotionnellement trop impliqué et qu’il présentait un risque de perte de contrôle au regard de la colère immense qu’il portait en lui …

 image014

Et ainsi, John fit don de la moto au mémorial qui l’expose depuis dans la vitrine de son gift shop

039a0b16-af35-4a4e-97c9-360804a76b53_l

John se souvient que sa sœur était au téléphone avec James seulement 20 mn avant que la tour sud ne s’effondre. Et des années plus tard, il se rappelle de James comme d’un jeune homme respectueux, le genre que tout parent voudrait avoir pour gendre.

Juste après l’effondrement, John s’est rendu au WTC pour aider… et depuis, il n’a jamais cessé d’aider ses concitoyens…

image008

Profondément marqué par la disparition de son frère, par l’horreur de ces attentats, par son impuissance ce jour-là, par la rage qui ne la jamais quitté depuis, John a radicalement engagé sa vie sur la voie du souvenir à la mémoire des victimes et de l’aide à ceux qui sont dans le besoin …

image025

Cela a commencé par la création de l’AMERICAN BROTHERHOOD NEW-YORK MC

Le club a été fondé par John le 13 septembre 2002 en mémoire de James (on peut voir ses initiales, JC, sur le backpacth) et de tous ceux qui ont disparu dans la catastrophe). C’est un groupe de bikers qui rassemble des amis de Lester et James…

image013

Il participe à des commémorations, à l’envoi de colis aux GI’s, à des collectes de fonds pour les enfants autistes et à d’autres actions caritatives au bénéfice d’indigents. Comme savent si bien le faire les citoyens américains lorsqu’ils se dévouent à la communauté…

image016

Leur engagement est en mémoire de ceux qui ne sont plus, ceux qui sont tombés, the fallen

999606_167525600116469_1131048393_n

C’est l’un des paradoxes qui marquent énormément les Américains, les New-yorkais : de l’enfer des tours est sorti quelque-chose de bien. De nombreuses personnes, qui peut-être ne l’auraient jamais fait, ont engagé leur vie sur la voie de l’entraide, du don, en souvenir des disparus. Et comme ils aiment le dire : – « And so out of the ashes, rises the Phoenix …  » (Et des cendres renait le Phœnix).

Le site du MC : http://americanbrotherhoodmc.com/

Au fil des années, John est devenu une figure incontournable des cérémonies commémoratives des attentats du WTC

image034

Interviewé régulièrement, on le voit sur CNN, NBC et dans les colonnes de la presse écrite new-yorkaise. Il a même fait partie des personnes qui ont rencontré Barack Obama à l’occasion de ces commémorations. On l’a beaucoup vu aussi dans les médias après que les Special Forces en opération search n’ destroy eurent débusqué et éliminé O. Ben Laden…

image020-copie-1

Les New-yorkais n’oublient pas et tous les ans, ils commémorent la mémoire des disparus.

C’est à cette occasion qu’en octobre 2011 le maire de NYC, Michael R. Bloomberg, conviait Paul Teutul Jr. à venir présenter la moto que celui-ci avait réalisée en hommage à la reconstruction du WTC autour de Ground Zero

MayorChopper2_1

911memorial-04

D’aucuns parlent à Dieu, font de la politique, du sport, se réfugient dans l’alimentation, parfois s’adonnent à diverses substances, ou vont au cinéma… pour ma part, je fais de la moto… le nez au vent, la tête dans les nuages, la pluie, le soleil ou les étoiles ; 320 kilogrammes de métal et de plastique à qui je voue une éternelle reconnaissance pour tout ce qu’ils m’ont apporté, ces personnes qu’ils m’ont fait rencontrer, toutes ces histoires qu’ils m’ont permis de croiser et raconter…

image028

R.I.P. James Cartier.

image020-copie-1

La bise

L’Hervé, your Berrichon friend …

Tout premier tour féminin de Cuba en motocyclette …


Hervé

Bonjour copain (et copine, spécialement aujourd’hui),

Motardes, Baill’keuzeswheely girls, babes on bike, motorcycle women ce post s’adresse à vous !!!

sans-titre

Women’s Motorcycle Tours et MotoDiscovery viennent d’annoncer que la toute première édition du tour de l’île de Cuba en motocyclette réservée aux femmes est à moitié complète en termes d’inscritpions. Prévue du 18 au 26 mars 2017, ce ride de neuf jours a été spécialement pensé sur un concept d’échanges People-to-People (P2P) conçus pour informer, éduquer et promouvoir une interaction significative avec les Cubains de tous les horizons …

AlisaClickengerTEMP

- « Cuba « m’appelle » depuis mon plus jeune âge. Hypnotisée par ce pays interdit si proche et pourtant si loin, j’ai eu envie de le visiter la plus grande partie de ma vie »,  déclare Alisa Clickenger (l’organisatrice de cet événement) à Women’s Motorcycle Tours.- « À la lumière des changements récents dans les gouvernements américain et cubain, je suis extrêmement satisfaite de notre calendrier. Je ne pense pas qu’il y aura un meilleur moment pour aller là-bas. C’est maintenant qu’il faut faire ce voyage !  »

SA_Trip_Bolivia-208-300x225

Pour notre culture motocycliste à tous rappelons qu’Alisa Clickenger a une belle réputation dans le monde de la moto américaine au féminin. Elle est notamment l’une des contributrices du site Women Ride Now (WRN) et passe plus de temps en selle à l’étranger qu’à la maison en Californie du Sud …

IMG-1054

Elle roule depuis 1995, si possible sur les routes les plus isolées du monde et totalise des centaines de milliers de km en passant par le Mexique, l’Amérique centrale et l’Amérique du Sud. Alisa est l’organisatrice du Sister’s Centennial Motorcycle Ride et aime partager sa passion pour le motocyclisme par le biais des articles qu’elle rédige, ses blogs, de coaching personnel et de conférences …

DSC4954-300x200

MotoDiscovery organise des circuits internationaux depuis 1981, ayant ajouté Cuba à son catalogue de « tours moto » après avoir obtenu la licence du Département du Trésor américain en 2012.  –  » Il n’y a pas de meilleure façon de rencontrer le peuple de Cuba que de voyager sur deux roues «  déclare Skip Mascorro, fondateur de MotoDiscovery

cuba logo simple copy

Les participants parcourront des routes avec peu de trafic, verront des paysages variés, y compris les tropiques luxuriants, de belles montagnes, les eaux cristallines des Caraïbes et le golfe du Mexique …

CarBikeMoto

 - » Nous sommes les premiers à organiser un circuit motocycliste réservé aux femmes ici « , explique Mascorro.  » Travailler avec Alisa sur l’organisation de cette première mondiale à Cuba est un véritable honneur. Ce tour est très spécial et le timing ne pouvait pas être meilleur. « 

IMG_0425-300x200

Les inscriptions se terminent dans quelques semaines seulement …

Voir :

http://www.motodiscovery.com/Alisa-Clickenger-All-Womens-Cuba-Motocycle-Tour

ou : womensmotorcycletours.com.

sans-titre

Aller les filles, la bise … et bon voyage !!

L’Hervé, your Berrichon friend

Le trike Stallion du King (3)


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Le second trike acquis par le King chez SUPER CYCLE (qui était donc son troisième après son premier RUPP) …

63850

…fût le superbe modèle STALLION au design soooo seventies !

Quelques jours (ou semaines, les versions diffèrent) après avoir fait l’acquisition de son STINGER VW, Elvis est retourné chez SUPER CYCLE et leur a acheté un second trike. Celui-ci était un nouveau modèle, le STALLION, une version à deux passagers également construite à partir d’un kit produit par TRIKES BY STIRES

RockandRollHOF_Trike

Tu contemples ici de tes z’oeils ébahis le SUPER CYCLE STALLIONS VW TRIKE du King exposé au Rock and Roll of Fame de Cleveland dans l’Ohio …

elvistrike

C’est le trike sur lequel on a pu voir le King se balader le plus souvent … parfois avec sa petite amie Linda Thompson, son cousin Billy Smith, son pote Stanley, et même Lisa-Marie et Ginger Alden. Le STALLION dispose d’un bloc moteur 1600cc Volkswagen refroidi par air …

VW_StallionTrike

Ce modèle semble être basé sur des dessins et certains trikes construits par Ed « Big Daddy » Roth (une légende dans le monde du Hot Rodding – je t’en reparle bientôt - et l’un des fondateurs de ce que l’on appellera la Kustom Kulture) et plus particulièrement son PANZER TRIKES de 1969 …

MotorcyclepediaMuseumRide6-1-13113_zps463af209

V’là la bête au goût et couleurs des seventies

 La légende dit que Ron voulait personnaliser le STALLION d’Elvis en y ajoutant une couronne ou son nom. Elvis n’était pas particulièrement intéressé, mais Ron a tout de même peint TCB à l’avant, portant un soin tout particulier au design du célèbre acronyme …

Elvis-and-TCB-Band-All-in-White

Tu te souviens naturellement que le TCB Band était le groupe de musicos qui accompagnait le King (d’août 1969 jusqu’à sa mort en 1977). TCB signifie Taking Care of Business, le mantra qu’avait adopté Presley …

elvis-tcb-case_FPO

Il existe tout un business autours des ces trois lettres : bagouses, cravates, tee-shirt, stickers, lunettes, calbutes et autres trucs zarbi …

3wheeler090875

La fois où Ron revît le trike il fût déçu de constater qu’Elvis avait mis une antenne radio juste au milieu de « l’œuvre d’art ». Philosophe Ron a alors dit :  – « Je suppose qu’il n’avait pas besoin de s’afficher » …

ad

Avec le temps, le STALLION a évolué et fût proposé avec nombre d’accessoires (porte-bagages, pare-brise, tour pack). Au début des années quatre-vingt, Clyde Stires proposait cinq modèles juste avant de vendre l’entreprise à Arizona Trikes Inc. à Phoenix …

AMMotorCyclistJan86

D’Elvis, Ron a toujours dit : -  »Il était un parfait gentleman. Il m’appelait, ainsi que mon frère, Monsieur Elliott. Il n’a jamais été présomptueux du tout. Il était toujours très reconnaissant de tout ce que nous faisions « .

stallion

Le STALLION 1975 d’Elvis a été exposé au Musée de l’Auto à Memphis pendant des années ; depuis 2013 il est prêté au Rock and Roll Hall of Fame à Cleveland

RockandRollHOF_Trike - Copie

En cherchant bien, tu peux encore trouver des STALLION en Amérique du nord (USA et Canada). Quelques passionnés en ont conservé / restauré …

965420

Look incomparable non ??!!! …

 $_1

Pour mémoire, la petite liste complète des motocyclettes du King :

§ 1956 Harley-Davidson KH

§ 1957 Harley-Davidson FLH Hyrda-Glide

§ 1958 Harley-Davidson FLH Duo-Glide

§ 1965 Harley-Davidson FLH Electra-Glide

§ 1965 Honda Dream CA77 images

§ 1966 Harley-Davidson FLH Electra-Glide

§ 1966 Harley-Davidson Chopper

§ 1971 Harley-Davidson FLH Electra-Glide

§ 1975 Harley-Davidson FLH 1200

§ 1975 Rupp Centaur Trike

§ 1975 Super Cycle Stinger VW Trike

§ 1975 Super Cycle Stallion VW Trike

§ 1976 Harley-Davidson FLH 1200 Electra-Glide Vetter Liberator

§ 1976 Harley-Davidson FLH 1200 Electra-Glide in Murdo

§ 1976 Harley-Davidson FLH 1200 Electra-Glide (w/ custom paint)

ebay

Aller, la suite bientôt  pour te parler d’Ed ROTH

La bise

L’Hervé, your Berrichon friend

HARLEY DAVIDSON CAFE LAS VEGAS : C’EST FINI


Hervé

Bonjour copain (et copine),

harleydavidsoncafefront

 … (presque) tout voyageur qui a fait un trip aux USA est passé par LAS VEGAS

ob_0d5e72_las-vegas2

Pour ma part, j’ai eu la chance d’y travailler, d’y passer quelques jours de vacances, d’y arriver en avion, en voiture, de connaître l’ancien et le nouveau Vegas et bien évidement d’aller faire un tour au légendaire HARLEY DAVIDSON CAFE

14480475_636715703156330_8936454673534989353_o

Et même si tu n’as jamais mis les pieds dans l’Etat du Nevada, tu connais forcément la célèbre devanture du lieu qui a fait le tour de toutes les brochures des voyagistes de la planète depuis des années …

Harley_Davidson_Cafe_Sign_and_Motorcycle

Et bien tu n’auras plus l’occasion de la revoir « en vrai » puisqu’après 19 ans d’activité, le Harley-Davidson Café sur South Las Vegas Blvd a fermé ses portes ce 30 octobre 2016 !!!!

sans-titre

Avec sa réplique d’un softail Heritage géant bondissant hors de sa façade, le Las Vegas Harley Café a été l’un des restaurants emblématiques de Vegas. Notamment pour tous les fans de Harley-Davidson et autres nostalgiques du bon temps du rock & roll …

On pouvait même s’y faire marier dans la Chopper Chapel ou officiait  un sosie d’Elvis …

harley-davidson-las-vegas[5]

Voici l’annonce de fermeture affichée sur la page Facebook de l’établissement

Attention, Attention!

Après 19 ans d’activité, le Harley-Davidson Cafe fermera ses portes le dimanche 30 octobre 2016.

Venez et profitez des deux prochaines semaines jusqu’à ce que nous fermions.
Et comme toujours, Harley-Party
1997-2016.

harleydavidsondr1

Alors que l’annonce de la fermeture du café est une mauvaise nouvelle, il en sort tout de même une bonne chose. Toutes les décorations et souvenirs qui se trouvent à l’intérieur du café sont à vendre.harleycafe-lasvegas-20121013-088

C’est à Nellis Auction qu’a été confiée l’organisation d’une vente aux enchères en ligne. Les articles seront expédiés aux acheteurs s’ils ne peuvent pas venir les chercher en personne (service payant, bien sûr).

Il y a des trucs géniaux, dont une réplique d’une Harley board track de 1913 …

11393_8690234

… une réplique de la FLH d’Elvis de 1957 …

13639_6489951

… des tonnes de souvenirs en relation avec la rock music comme une veste en peau de serpent ayant appartenu à Bon Jovi signée par lui-même …

11400_3576203

 … et de nombreux réservoirs Harley signés par des acteurs, animateurs et personnalités sportives …

11728_6451762

OFFREZ-VOUS UNE PIÈCE DE L’HISTOIRE DE LAS VEGAS !

11723_4682664

Plus de 500 pièces …
Vendredi 28 octobre 18h-21h

Les objets mis aux enchères seront visibles le vendredi 28 octobre 2016 de 10 h à 16 h au 3725, boulevard Las Vegas, Las Vegas, NV 89109. Notre personnel sera là pour répondre à vos questions.

La vente s’achève le vendredi 28 octobre 2016 entre 18h00. et 19h55″.2006.02.17.us.nv.lasvegas18

La license pour le HD cafe appartenait à Marc Packer, homme d’affaire connu localement en tant qu’associé du groupe Tao. A ce jour, on ne sait rien d’autre … Aucune communication n’a été faite quant à une éventuelle continuation du concept ou une quelconque réouverture d’un lieu équivalent à Vegas …

Et voilà, fin de l’histoire mon titou.

IMG-20170305-WA0000 (002)

Pas grave, on ira boire notre Coca ailleurs, ça ne sont pas les bars à motards qui manquent aux USA.

Aller, la bise.

L’Hervé, your Berrichon friend.

VIEUX BRELONS FRANCAIS … en Australie


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Connais-tu le PETERBOROUGH MOTORCYCLE and ANTIQUE MUSEUM … en  … AUSTRALIE ?

PA_2012-FranceYvel-055-768x512

Il y a une très forte probabilité pour que la réponse soit « non »

A 250km au nord d’Adélaïde … en Australie méridionale … un lieu assez improbable pour tout Berrichon qui se respecte et où tu ne t’attends certainement pas à tomber sur certaines des motocyclettes françaises exposées ici …  bikes

Ce superbe petit musée qui regroupe une collection de 54 motocyclettes est abrité dans une ancienne église baptiste … il a ouvert en 2008 et il est fièrement tenu par Ian et  Belinda SPOONER … à qui il vaut mieux téléphoner avant de débarquer impromptu chez eux pour une visite … qui risquerait de n’avoir pas lieu car Ian et Belinda seraient peut-être partis faire un tour …

museum-hall

Son originalité, au-delà de sa situation géographique, est qu’il propose à voir des engins qui sont quasiment inconnus de ce côté-ci de la planète … et même rares dans leur pays d’origine … et que pour tout amateur français de motocyclettes, c’est la divine surprise quand tu tombes notamment sur la GITANE TESTI qui a fait de toi le héros du village dans les années 70 … PA_2012-GTSuperCorsa50-013

Si je ne me goure-je c’est une super Corsa 50 non ?

PA_2012-SAmuseum-027

Ian n’est pas à proprement parler un conservateur du patrimoine motocycliste mondial. Disons qu’au fil des années il a fait un certain nombre d’acquisitions et qu’il a fini, avec son épouse, par les offrir à l’admiration de tous dans un lieu inattendu  … une histoire bien sympathique finalement … PA_2012-SAmuseum-030

La collection témoigne d’un réel éclectisme …

PA_2012-SAmuseum-011

Et les petites françaises y occupent une belle place …

PA_2012-SAmuseum-008

… notamment ces deux engins à l’esthétique exceptionnelle …

PA_2012-FranceYvel-055-768x512

 De ce magnifique boardtrack haut en couleur, on sait peu de choses …

PA_2012-France-002

Ce petit racer français est daté de 1927

PA_2012-France-006

Le cadre a été fabriqué à Paris …PA_2012-France-012

… avec le réservoir d’huile on retrouve une ressemblance avec certains modèles de TERROTPA_2012-France-015Moteur 350cc JAP

PA_2012-France-018

L’engin a été exposé au mur d’un atelier / usine … En 1942, il a été emmené en Allemagne par la Wehrmacht …

PA_2012-France-009

… puis il réapparut au mur d’une ancienne brasserie en Saxe, où il a été acheté et restauré. Il est ensuite à nouveau racheté et termine en Australie au Peterborough Motorcycle Museum

 PA_2012-Yvel250-012
Ce second magnifique modèle de marque YVEL a été produit à Paris de 1921 à 1924 au 94 de la rue Lauriston …
PA_2012-Yvel250-013
Deux modèles ont été produits – l’un avec un moteur 250 JAP et l’autre (celui-ci) avec un moteur (pas de série mais de course) VILLIERS
PA_2012-Yvel250-015

Ils ont été construits à l’origine pour participer au Grand Prix I’ACF de 1921 (où le pilote VERNISE termine 9e et dernier de la classe 250, à une heure et neuf minutes derrière le vainqueur)

PA_2012-Yvel250-005

Deux vitesses, 2-temps, vitesse de pointe 90km/h PA_2012-Yvel250-010

Magnifique n’est-il pas ?

Merci à PHIL ANSLEY (à qui l’on doit certaines de ces superbes photographies), qui lui a eut la chance d’approcher en 2012 ces deux superbes motocyclettes …

Aller, la bise

L’Hervé, your Berrichon friend

STURGIS BIKE WEEK 2015 : un million de bikers et DYNA / FXR à l’honneur


Hervé

Bonjour copain (et copine),

DSC_0706

Pour la seconde année consécutive cet été, j’ai eu le privilège motard de participer à la Sturgis Bike Week dans le Dakota du Sud …

Afficher l'image d'origine

En 2015, pour cette soixante quinzième édition, les organisateurs avaient vu grand …  … et la chambre de commerce locale confirmait dés le milieu de semaine qu’un million de véhicules étaient attendus … Enorme !

Sturgis® Motorcycle Rally™

Le Département des transports du Dakota du Sud a finalement fait savoir que 965.130 véhicules sont entrés dans la ville de Sturgis entre le 24 juillet et le 9 août

C’est bien simple, l’édition 2015 n’avait rien à voir avec la précédente en terme de fréquentation … à peine imaginable … j’avais déjà été impressionné en 2014 mais alors cette année … je pourrais t’en parler pendant des heures, jamais je ne te restituerai ce que ce fût … il ne te reste plus qu’à t’y rendre pour te faire une idée de la chose …

Afficher l'image d'origine

La photo ci-dessous a été prise le lundi 03 août, jour officiel de l’ouverture du rally qui allait établir un record avec 96.409 véhicules entrant dans la journée à Sturgis

Fort heureusement on pouvait encore assez facilement s’échapper et trouver de merveilleuses routes totalement désertes …

DSC_0891

Je t’ai déjà longuement entretenu de l’édition 2014 et ne vais pas revenir à nouveau sur tout ce que tu pourras y faire lorsque tu t’y rendras …

Néanmoins il y a une ou deux choses que je veux te narrer, c’est très important pour ta culture de base biker (et pas « ta culture de biker de base », tu as vu comme je respecte la nuance en ce qui te concerne)

Ainsi donc, me voici parti de bon matin de Denver, seul, biker frimeur au mieux de sa forme … les chaps, les mitaines en cuir, l’air arrogant et … sans casque sur une moto (Springer 2006) dépouillée au possible … pas d’erreur, chui’ un vrai qui se la pête à les z’USA, moa !!!

IMG-20150731-WA0002_1_1

La 85 plein nord jusqu’à Cheyenne, traversée du Wyoming et ses immenses plaines et enfin, arrivée en milieu d’après-midi dans les Black Hills, à Deadwood à une vingtaine de Km de Sturgis, là où je vais résider avec David Uhl et quelques autres copains …

IMAG1952

Alors, pour ce qui est de la joie (la bêtise ?) de rouler sans casque sous le soleil de feu du Wyoming … bin wouala le résultat … woui, je sais, c’est pô malin … remarque, j’ai tellement dégusté que je ne suis pas prêt de recommencer (35 ans de moto et commettre encore de pareilles erreurs … la honte) … grave cramé le baill’ keur !

IMAG2118

Là j’ai bobo …

Bon, une fois sur place, pas grand chose de plus à raconter que lors de la dernière édition (rien ne t’empêche de relire tout ce que je t’ai déjà écrit sur le sujet), en 2015 c’est toujours la même chose mais en deux fois plus grand avec des embouteillages de motocyclettes titanesques en prime …

DSC_0922

Je voulais plutôt te parler d’une tendance dans le milieu HD aux USA qui est en train de monter et qui concerne un modèle bien particulier :  Dyna / FXR  … et ses adorateurs

DSC_0684

A la sortie de Sturgis, sur la gauche, en direction du fameux Buffalo Ship …

DSC_0626

 … se trouve un lieu dénommé City Park, particulièrement dédié à ce type de motocyclette de la marque Harley Davidson

Afficher l'image d'origine

Tu trouvais ici tous les tenants de la culture Dyna US … des préparateurs (comme l’immense Roland Sandsmy idol, … )  ou Big Bear ChoppersDSC_0724… les casques Simpson, les accessoiristes comme Speed Marchands, FXR Division, FXR or DIE et surtout les fameux clubs vouant un culte sans borne à la DYNA (Dynamite crew, Dyna disciples, Lane SplittersFXR warriors, …) qui se retrouvent pour stunter et participer au fameux FXR SHOW qui va primer le plus bel engin …

Sturgis 2015  FXR Show-Perewitz Bike Show 144

Ici le look c’est : casque Simpson, chaussettes montantes blanches de foot, short bermuda, t-shirt, gilet de cuir, pas de gants, un max’ de tatouages et full throttle

Yes we’re riders !!!!!

Et bien sûr tout ce petit monde exposait son brélon préparé sauce booster. Oui car en plus d’être méga lookées, certaines de ces motocyclettes DYNA / FXR sont préparées pour la vitesse … le stunt, le drift et le wheelie à outrance …

téléchargement

Les gars s’en donnent à cœur joie n’hésitant cramer un embrayage ou péter une courroie / chaîne pour la beauté du geste et les photographies qui vont avec … le must étant de réussir à démolir un fender arrière (si possible en explosant le feu arrière, c’est plus drôle comme ça) tout en posant la main au sol …

Fondus les mecs te dis-je !!!

Mais alors leurs bécanes … j’adore. Et les mecs stuntent avec des custom bikes à 35.000 $ … Ci-dessus les dingos de UNKNOWN INDUSTRIES en action …

wheelie-kevin-slider

On doit ce engin-ci à BIG BEAR CHOPPERS … une merveille

Afficher l'image d'origine

La fameuse batwing du Street ou de l’Electra est bannie. On retrouve des carénages que seul les Rouges et Blancs américains utilisaient jusqu’alors où bien les polices US des années 70 / 80 …

IMAG2026_1

DSC_0690

DSC_0692

A noter un certain nombre de kits WARBIRD (proposée par CORBIN depuis au moins une vingtaine d’année déjà, cette carrosserie au style finalement intemporel est toujours aussi belle sur un FXR)

IMAG2038

 Ces motos sont très loin de faire l’unanimité et comptent nombre de détracteurs qui leur trouvent une laideur toute fonctionnelle … Quant à mettre tant de $ sur un engin pour aller ensuite jouer au cascadeur sur le parking du supermarché d’à côté …

DSC_0682

Effectivement, nous sommes en pleine controverse de l’art … ça se discute …

DSC_0701

Résultat, des bécanes au look affirmé et au style unique … Perso, je like à donf’ !!!

IMAG2037

Cela fait deux ou trois ans que je « suis » ces clubs et leurs motocyclettes et il y en a une en particulier qui m’a fait craquer à l’instant où je l’ai découverte ; la fameuse JAILBAIT (je te laisse traduire tout seul ce que signifie ce nom) de Daniel Dolan

DSC_0710

Et ce jour là, non seulement je retrouve Cyril Huze sur le site mais je tombe sur l’engin et son proprio (à qui l’on doit aussi le magnifique Road King JEFE de JEFES)

IMAG2047

MAGNIFIQUE !!!!!!!

DSC_0707

J’ADOREUUUUUUUUUU ….

Laurent, j’veux la même (t’en fais pas, il se reconnaîtra le bougre) !!!!

DSC_0705

En 2014 l’engin a gagné la troisième place au FXR Show ici à Sturgis

Il a été construit par FRONT RANGE CYCLE à Fort Collins dans le Colorado cette année là

Sinon je te disais que Daniel Dolan était aussi l’heureux propriétaire de l’incroyable Road King JEFE de JEFES. Chance, l’engin était lui aussi exposé ce jour là …

 DSC_0711

La base change donc (FXRT Road King 2004) mais l’esprit est exactement le même avec cet incroyable carennage et sa magnifique peinture

Après les méga baggers hydrauliques, les roues avant surdimensionnées, les turbo-compressions démesurées, les chromes partout, voici la nouvelle tendance HD qui monte aux USA …

IMAG2020

Donc, si tu veux avoir l’air d’être un vrai, dans le move, bin tu sais ce qu’il te reste à faire : commence par ressortir tes chaussette de foot (auquel tu ne joues plus depuis que tu as ce petit bidon … ne nie pas stp !!), c’est un début qui de plus ne te coûtera rien …Afficher l'image d'origine

Et quand tu en sera arrivé à faire ceci avec ta DYNA en off road, appelle-moi je viendrai faire de photos …

7858f20c276ed554be50d6669f5a918f

Aller, à bientôt pour la suite

La bise

L’Hervé, your Berrichon friend

Et si tu veux voir DAYTONA, un clic ici tinyurl.com/Daytona002

MONSTER TRIKE


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Aller, un p’tit dernier pour la route !

z51

Enfin, quand je dis « petit » … attends, tu vas wouar …

Bon, tout à ma vadrouille dans les Black Hills, il me fallait bien tout de même parfois m’arrêter pour remettre de la gasoline dans mon tank

Entrée sud de Deadwwod, de retour de Custer Park, je m’arrête donc à la pompe et je tombe nez à cul avec ça :z52

Késako ce truc ?

Un truck ?

(woui moa je ne dis plus « camion » depuis que je vais à les Amériques)

Bonjour le choc visuel !!

Je viens de tomber par hasard sur l’un des plus gros monster trike américains, le fameux UNDRPSI (un nom que l’on pourrait traduire pas Under Pressure / Sous pression) de Walt MOSS

z50

Les dimensions du machin sont proprement incroyables

Je regrette vraiment que les photos que je te propose ne permettent pas réellement d’en prendre la vraie (dé)mesure

Avec des pneumatiques 11R22.5, d’origine (43 pouces, soit 1,10 mètres la roue du truc / truck). Les roues d’origine quoi …

z64

Regarde la taille de la roue à côté du gars avec la chemise jaune derrière moi

Il a fallut 9 mois pour construire la bête qui est alimentée par un moteur V8 quatre temps double turbo 3208 Cat Diesel. Pour l’avoir entendu tourner je te confirme que le son est bien celui d’un (énorme) camion rugissant

Selon les versions, entre 450 et 550 chevaux avec boite manuelle de 18 rapports

Tiens, regarde à quoi ça ressemble un 3208 Cat (pour Caterpillar comme tu le sais)

Sturgis by Hervé 15 ième  épisodes et fin

On l’aperçoit encore au milieu des chromes …

z54

La fourche avant est elle aussi monstrueuse …

z53

Capot, calandre, pots d’échappement et avertisseurs d’un Kenworth T800 …

t800

… ont été utilisés

z51

C’est en 2013 qu’UNDERPSI fait son apparition au show-bike de Sturgis où il va remporter tous les prix dans la catégorie « Three Wheeler class » (tu m’étonnes)

En fait Walt MOSS est propriétaire d’une entreprise de transport à Lake Nebagamon (une bourgade d’un millier d’habitants dans le Wisconsin) …

Lake Nebagamon, WI locator map

…. de sorte que l’on comprend un peu mieux ce qui a motivé le design et la conception de l’engin

Deux énormes réservoirs d’origine eux aussi (de part et d’autre du poste de pilotage sous les marches-pieds) font du proprio l’ami de tous les pompistes d’Amérique du nord …

z55

Tu remarqueras que lesdits réservoirs sont aussi gros que le siège conducteur lui-même …

Tu t’en doutes …

z56

 … je n’allais tout de même pas laisser partir la bestiole …

z58

… sans rouler un peu à ses côtes

z57Et effectivement, tu prends la mesure de ce tricycle lorsqu’il se meut dans le trafic …

z63

… notamment lorsqu’il double deux autres trikes Harley Davidson qui ressemblent à ses côtés à deux youpalas pour enfant (tu connais le trike Harley, ça n’est pourtant pas un petit format). Je ne suis toujours pas revenu de mon étonnement quelque mois après avoir fait cette photo

Je dois te faire un aveu …

z62

… de tout mon séjour dans la région, je n’ai commis qu’une seule erreur sur la route …

z61

… celle d’avoir oublié qu’on ne roule pas impunément derrière un diesel de presque 600CV qui envoie la sauce …

Huit mois après mes poumons et mes yeux s’en souviennent encore …

 Le monstre en mouvement : https://www.youtube.com/watch?v=aC9hBTKqPmg

Voilà mon titi joli, c’est fini !!!

J’espère que ce petit récit t’a diverti ces deux derniers mois. Et surtout qu’il t’aura donné l’envie d’aller user un peu de gomme dans cette superbe région

It worths it, believe me

Aller, il est temps de reprendre la route …

La Bise.

L’Hervé, your Berrichon friend

Et si tu veux voir DAYTONA, un clic ici tinyurl.com/Daytona002

Les motos tout(es) en couleur de STURGIS


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Ça y est, on va causer brélons et on va en wouar maintenant … l’était temps non ?

p

Ainsi donc te disais-je, c’est … le grand retour de la couleur, de la peinture qui déchire son berrichon, colorée, mélangée, partant « dans toutes les directions » … c’est l’avènement de la 30 inch front wheel (la 21 est enterrée) et l’affirmation des baggers « inroulables »  …  C’est l’actuelle mode motarde ricaine sur les rassemblements …

A noter que le style Old School est ici quasi absent (à l’opposé de ce qui se passe à Daytona) …

z15

z11

… d’ailleurs c’est marrant, un des rares stands à te proposer ce genre de customisation vient justement de Daytona, BLINGS CYCLES qui ont en Floride une réputation bien établie déjà …

z13

Quelques un traînent dans les rues … mais avec ce genre d’engin, tu restes scotché sur main street à faire le kakou …

z12

… quasi-impossible d’aller tailler la route des heures dans les Black Hills avec ça …

z14

z15a

… et le vintage est à peine plus présent …

z17

… tu verras quelques très beaux spécimens mais ils seront rares,

z16

ça relève de l’exceptionnel …

z 17

Knuck’ et Pan’ ont toujours la cote

Donc te disais-je, de la COULEUR

l

o

z4

… encore de la couleur …

q

n

w

… jusqu’à l’indigestion (voire, au grand n’importe quoi) …

p

(roule devant, je te suis … de très loin … je préfère qu’on ne nous voit pas ensemble)

z9

… de la GROSSE ROUE …  (mini 30 pouces sinon en dessous tu fais petit joueur)  

z6

z3

y

… et même sur non bagger

z7

Sais pas quoi penser de cet engin là …

… et justement, en parlant de Baggers, alors là c’est l’escalade …

z

Tous plus bas les uns que les autres …

z2

… avec pour nombre d’entre eux système hydraulique incorporé de gestion de la garde au sol …

z5

Quid de la fiabilité, du confort … ???

 x

J’ai des doutes (pas sur le prix dudit système par contre)

v

Les moteurs, bien sûr beaucoup de HD, de S&S et autres marques américaines (on compte de l’ordre d’une quinzaine de fabricants de moteurs en V type HD aux USA), beaucoup sont turbo compressés, les cylindrées sont les plus grosses possibles … toujours plus, c’est l’Amérique !

On relève aussi un gros travail sur l’évolution de la traditionnelle forme avant …

k

… dite Bat Wing

z1

z2a

Alors bien sûr, ce genre de brélon, tu en as plein les stands d’exposants, en veux-tu en woualà … sauf que dans la rue (à part sur main street), t’en woua pratiquement pô. Bin woui … au-delà du prix (on tape dans les 30 mille boulons américains, voire plus, ce qui aux US est très cher) … c’est « inroulable » (échappements libres qui rendent sourd, selles symboliques casse coccyx, guidons casse épaules, amorti réduit, roue avant idéale en ligne droite et bonjours les virages sous la pluie ; tout ceci sans parler de la peur des rayures sur ta peinture à 15.000$)

Quant aux bikers qui sont venus ici avec ce type d’engin (les quelques que tu aperçois en train de rouler), ils sont arrivés en trailer … (tu n’en croises absolument aucun sur les routes alentours).

« Inroulable » te dis-je …

Z9a

… ah bin le monsieur là, malgré un sérieux souci à la jambe gauche il n’est pas d’accord avec moi dis donc …

Bon aller, j’arrête de faire mon critiqueur, la fois prochaine je te parle de les quelques motocyclettes qu’a’ m’ont bien plus à moa à la Sturgis bike week.

La suite bientôt donc …

La Bise.

L’Hervé, your Berrichon friend.

Et si tu veux voir DAYTONA, un clic ici tinyurl.com/Daytona002