Marc Dugain : Kafka sur deux roues


Hervé

Bonjour copain (et copine),

J’ignore si tu connais Marc DUGAIN, réalisateur et écrivain …

2114579_marc-dugain-kafka-sur-deux-roues-web-030558473441

Moi-même je connais mal son œuvre mais par contre me délecte toutes les semaines de la tribune qu’il tient en dernière page du magazine LES ECHOS

Son verbe, toujours frappé du bon sens, sonne bien …

Il y a quelques jours il vient de commettre un article de motard, pour les motards … à destination de nos chères administrations nationales et européennes … ou de qui voudra bien se sentir concerné … je ne résiste pas au plaisir de le partager avec toi …

Ainsi peut-on lire :

- »Certains critiquent l’Europe à tour de bras. L’Europhobie monte. Et je ne comprends pas pourquoi. Pour montrer qu’une institution est à la hauteur de vos attentes, il faut toujours prendre l’exemple qui est le plus proche de vous. Les travailleurs détachés, les subventions agricoles, tout ça c’est très bien mais ça me concerne de loin. En revanche la législation sur les motocyclettes m’est plus familière. On a beau être écrivain et vouloir s’extraire du vulgaire, on est comme tous les autres, il faut bien se déplacer et il faut reconnaître que le deux-roues a ses avantages qui peuvent, j’en suis conscient, très vite se retourner en inconvénient comme faire la vedette aux urgences d’un grand hôpital urbain parce qu’un piéton s’est mis à traverser quand son feu passait au rouge ou qu’un automobiliste a déboîté sans regarder dans son rétroviseur - tout cela n’étant plus l’exception mais la règle.

Donc que dit la législation en matière d’aptitude à conduire une motocyclette ? Il faut un permis. Normal. Sauf si vous êtes vieux comme moi, avec le permis voiture vous pouvez conduire une 125 cm3 de 15 CV maximum. Par contre si c’est une moto à trois roues, pas besoin de permis moto. Sauf si c’est une moto avec un side-car, là il vous faut un permis moto. Et si en pilotant une moto avec un side-car, vous suivez exactement les règles de la conduite moto sans side-car, et bien vous êtes mort car il faut faire exactement le contraire. C’est pas beau ça ?

Si vous n’avez toujours pas le permis, vous pouvez toutefois conduire une moto de plus de 15 CV, à condition qu’elle soit électrique car sa puissance en crête et réelle est calculée différemment par l’administration. Donc de fait, vous pouvez vous déplacer sans permis moto sur une moto plus puissante que la majorité des motos thermiques. Et je parle d’expérience car je possède une moto électrique américaine, et je n’ai toujours pas osé mettre la poignée dans le coin de peur de m’envoler. Pour en finir, il faut également savoir que lorsque vous avez le permis, vous n’êtes pas tellement plus apte à conduire une moto, dans la mesure où la formation est basée sur la réussite à un examen plus que sur un apprentissage réel. Résultat de cette législation magnifique, plus de 700 morts par an en deux-roues sur les 3 500 qu’on déplore au total en France.

quinquennat-marc-dugain-3150177-jpg_2800413_1250x625

En revanche, si vous ne portez pas de gants certifiés CEE sur votre monture, vous êtes verbalisé d’une amende de l’ordre de 100 euros et vous perdez un point sur votre permis, sachant en revanche que l’airbag moto adopté par la gendarmerie n’est pas obligatoire pour le citoyen lambda. Voilà, c’est dit, je rêve de faire un stage à Bruxelles à la commission des transports. Littérairement c’est intéressant, ce serait une sorte de pèlerinage dans l’essence - mais non pas l’essence puisque je vous dis qu’elle est électrique ! -, dans l’essence de Kafka, un de mes maîtres, le très haut de la littérature européenne ».

Voilà, tout est dit !!!!!

Aller, la bise …

L’Hervé, your Berichon friend

David Uhl est à la Daytona Bike Week


Hervé

Bonjour copain (et copine),

16998215_10154399080682475_3057455584337795407_n

Il y a un petit moment déjà que je ne t’ai pas parlé de mon ami David UHL, artiste peintre américain, fameux et émérite …

IMAG2001

Tous les ans, pour chacune des Bike Weeks de Daytona (et Sturgis) David produit une œuvre spécialement dédiée à l’évènement …

56562fe9753e6d1529b4c686eacc63ee

En 2016 on lui devait cette œuvre intitulée 75th and main

Pour Daytona, David n’en n’est pas à son coup d’essai … Depuis 2005 il produit un artwork  à chacune des ces fameuses semaines de la moto en Floride …39df75c0959ab34b99b37b0850b45d7f

Le modèle ici est son épouse Elisabeth …

1c60bbddbd1119db0ca39574e85449a7

Ces derniers temps David nous a gâtés avec quelques aquarelles de gueules de bikers absolument superbes …

16939239_10154388409507475_3011582107507415948_n

Avec ici ce portait de Brian Cannon lors de la dernière west coast Race Of Gentlemen

Ou encore avec …

17190663_10154407930212475_5094489219425718140_n

Mel, lors de la même course …

et SHINYA KIMURA

16995974_10154391409602475_4346690615703608247_n

Pour revenir à la DAYTONA BIKE WEEK 2017David UHL a réalisé cette peinture intitulée …

STILL KICKIN’

17039217_10154399080682475_3057455584337795407_o

Magnifique ce vieux PANHEAD non ?

David avait demandé à ses fans de l’aider à trouver un nom à cette œuvre.

Après de nombreuses heures de délibérations difficiles avec son équipe, une fois que plus de 1200 personnes aient fait une proposition, Still Kickin’  suggéré par Jeffrey Quesenberry a été retenu …

Le tableau sera mis en vente à la fin de la bike week …

Tu peux voir ici toute la série Daytona de David UHL :

http://www.uhlstudios.com/fine-art/collections/daytona-commemorative/?id=26

Et si tu ne te rends pas à cette 76ème Daytona Bike Week 2017, MOTOMAG te propose le bouquin qui va bien pour tout savoir sur cet évènement mythique  : http://boutique.motomag.com/livres-romans-moto/989-livre-ma-daytona-bike-week-a-moi-de-herve-rebollo.html

989-4474-thickbox

Aller, la bise …

L’Hervé, your Berrichon friend

MOTOS de CUIVRE


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Tu sais que je me préoccupe du niveau de ta culture biker … et que j’aime bien le faire en te causant de mes potes américains pour cela … surtout quand ils ne sont pas forcément très connus ici en Europe alors qu’aux USA ce sont de véritables stars …

gravesend-cycles-copper-mike-steampunk-full-7502

Dans le milieu de la motocyclette, notamment lorsqu’elle est de marque américaine, contrairement à une fausse idée assez répandue …  l’originalité est rare … on croise beaucoup de tatoués, couverts de cuir et de chrome, adeptes de la tête de mort sous toutes ses formes (perso’ je n’en peux plus de ce folklore) …

M-Cole_22194

Et pourtant, certains parviennent au plus haut niveau en développant et en préservant une vraie originalité

coppa4

Permets-moi de te présenter un ami, artisan expert, alliant moderne et classique : MICHAEL COLE, surnommé COPPER MIKE (Aka comme i’ disent là-bas) par ses pairs. Mike appartient à cette race rare, mélange unique d’artiste, d’ouvrier métallurgiste et maître constructeur de motocyclettes

copperMike

Mike est né à Brooklyn (je le croyais californien du sud avant de le connaitre) ; il vit et travaille à Long Island. Le pur New-Yorkais dans toute sa splendeur

Son bouclard, ( http://coppermike.com/ ), est situé à Lindenhurst, mais ont peut voir ses travaux (motocyclettes, dessins, meubles, objets de décoration) dans les boutiques de luxe à New York ou Miami, ou en exposition dans divers hôtels et casinos un peu partout aux USA. Beaucoup de ses engins (il lui faut en moyenne six mois pour les produire) ont fait leur apparition dans les shows à Daytona Beach, Roanoke Civic Center, Miami Art Space, Las Vegas, New York City, et même en France et à Monte Carlo. La presse papier et audiovisuelle n’est pas en reste.

Une belle réussite  …

bikes-builder-11378

Son atelier (qu’il tient avec sa compagne Deborah Ann) se nomme GRAVESEND CYCLES

11385584_128635490802547_1350809139_n

(du nom du village où il a grandi, à Gravesend Brooklyn, NY)

Une de ses premières motos rend hommage à sa ville natale, Gravesend Brooklyn

IMG_9650

Elle est bâtie autour d’un moteur Harley Shovelhead 1972. Et dés le début, le cuivre est au cœur du travail de Mike

IMG_9731

Oui car tu te souviens que copper en anglais veut dire cuivre en gaulois …

La peinture sur le réservoir d’huile représente le pont de Brooklyn et bien sûr elle se nomme « Gravesend« .

Mike roule en moto depuis l’âge de 14 ans. Il y a moins d’une dizaine d’années qu’il a commencé à en construire. Il voulait faire « quelque-chose de spécial », des motocyclettes que personne n’aurait jamais vu avant …

24bikes-ward-custom1

Tout est donc réalisé à partir de zéro, principalement sur une base moteur Harley-Davidson nue.

Tout le reste est plus ou moins création maison. La grande caractéristique étant que les engins sont personnalisés à la main avec des revêtements de feuilles de platine et autres métaux précieux (or 14K par exemple) et surtout avec du cuivre qui est le matériaux de prédilection de Mike. Les motos sont construites pour rouler, mais certains collectionneurs pourraient les mettre dans leur salon comme objet décoratif sans hésitation

24bikes-ward-custom2

J’adore la photographie de cette tête de fourche de la Steampunk bike

Mike se considère d’abord comme un artiste avant d’être un motorcycle master builder. C’est ce qui (en plus de sa vraie créativité) en fait la grande particularité. Mike est capable de vous parler d’art et pas uniquement de moto (ce qui est assez exceptionnel dans le milieu aux USA). Il produit d’abord ce qu’il a en tête et ensuite espère que cela plaira au public en espérant qu’il … achètera (c’est exactement l’inverse d’une démarche marketing)

bikeCloseUp

Il aime construire des engins dans lesquels il incorpore des éléments constitutifs disparates et réunir divers autres artistes dans ses projets. Et tout doucement, il a glissé ces dernières années vers le style steampunk

poster-for-sale

On lui doit notamment STEAMPUNK autour d’un Shovelhead de 73…

Si tu as 180.000$ elle est à toi avec ses nombreux extincteurs recyclés, filtres à air en boîte en laiton, corne de trompette, feu arrière de sous-marin,                                     boussole de bord à l’ancienne et sacoches faites à partir de bacs à munitions russes …

…et SINISTER KID sur base Knuckle

sk2

Ces deux engins ont servi à un autre artiste, David UHL à produire les deux premiers de ses tableaux de la série Steampunk Ladies

11373982_1623232991284266_564890353_n

(tu peux revoir ici ces deux engins : http://lesblogs.motomag.com/tatoue-harley/2014/12/10/welcome-to-sturgis-2014-david-uhl/ )

Le travail du cuivre …

coppa-engine

… est esthétiquement bluffant ….

Copper Mike - Precious Metal

… en terme de résultats …

gravesend-cycles-copper-mike-steampunk-full-7506

A Denver cet été, chez David UHL, j’ai eu l’occasion de voir COPPA CHOPPA sur base Harley Davidson Knucklehead 1939

Elle est magnifique

DSC_0592 - Copie

Toutes les pièces en cuivre sont faites main par Mike

IMG_2103

Ci-dessus 7 DEADLY SINS

Pour ce qui est de ses « œuvres » à deux roues … elles se vendent chez les aficionados entre 80.000$ et 200.000$ …

Par exemple, PRECIOUS METAL dispose d’un cadre traité platine. L’engin a servi sur scène à Lady Gaga pour le lancement de son album « Born this way »

precious-metal21

Aux USA, Cole est un peu considéré à part parmi tous les gars qui comme lui sont coutumiers de l’émission « American Chopper ». Sa différence il la cultive en réalisant lui-même beaucoup de pièces et en intégrant d’autres qui à l’origine n’ont rien à voir avec le monde de la motocyclette tout en gardant en tête que son travail doit aboutir à un engin avec de vraies qualités routières.

Mais ce qui est aussi très intéressant avec Copper Mike c’est qu’il explore d’autres champs de création que celui de la motocyclette…

guitar

On lui doit des meubles, des instruments de musique, bijoux …

IMG_5042

… en cela il se différencie réellement des autres constructeurs de show-bikes, bobbers et autre choppers …

dogtag2

… ce qui le rapproche certainement le plus d’une démarche de création que l’on pourrait qualifier d’artistique …

bike

J’ai la chance de correspondre régulièrement avec lui en ce moment au sujet d’un projet qu’il a dans le sud de la France. J’espère que nous le verrons bientôt sous nos latitudes.

Aller la bise !

L’Hervé, your Berrichon friend

Et si tu veux voir DAYTONA, un clic ici tinyurl.com/Daytona002

BROUGH SUPERIOR à L’HUILE … et moi


Hervé

Bonjour copain (et copine),

IMG-20150623-WA0002

Tu te souviens que notre pote l’artiste David Uhl a inauguré il y a trois années de cela une nouvelle série d’huiles sur toile intitulée STEAMPUNK LADIES

IMAG2001

Les femmes ont toujours eu une place majeure dans l’oeuvre de David Uhl  

Afficher l'image d'origine

Pin-up ou femmes émancipées, il leur a toujours rendu hommage avec talent

Souviens toi de sa précédente série, jette un oeil ici :

http://lesblogs.motomag.com/tatoue-harley/2014/01/27/motorcyle-painting/

Après avoir consacré une dizaine d’années à cette première série, il entame donc avec les Steampunk ladies son second cycle dédié aux femmes et à la moto …

DSC_3629

Tout commence en 2013 lorsqu’il produit sa première Steampunk lady intitulée Seduction qui nous transporte dans l’Angleterre victorienne …

La moto a été fabriquée par notre ami le master builder COPPER MIKE (Gravesend Cycles) ; le modèle est ma copine newyorkaise Jennie Villano qui, depuis qu’elle a posé pour cette oeuvre, m’a souvent dit que cela a changé sa vie

DSC_3630

Entre autres choses, cela l’a convaincu de passer son permis moto (elle roule en Sports’ Harley), et lui a conféré une petite notoriété dans sa carrière de modèle qu’elle poursuit avec un certain succès. Regarde l’une des dernière photos qu’elle vient de faire il y a quelques jours pour une version un peu décalée de la Dame de cœur …

La seconde des Steampunk Ladies fût l’actrice Kristy Swanson pour une oeuvre intitulée The Huntress
Afficher l'image d'origine
Cette fois-ci, nous voici à Prague. Après la séduction, voici le piège tendu par la chasseresse de vampires …
La moto est une nouvelle fois de Copper Mike, la fameuse Sinister Kid sur base de Knuckle 47
Pour mémoire regarde ici :
Comme l’an passé, j’ai pu revoir Kristy cet été à l’occasion de la dernière Sturgis bike week. Elle est toujours aussi jolie et sympathique …
Et enfin, voici venir la troisième Steampunk lady … Intitulée Saboteur 
Oui, en français !
Saboteur by David Uhl
Et là, l’histoire devient carrément sympa … pour moi
T’impatiente pô mon titou, je t’esplikeuu …
David ayant vu le film « Why we ride « , il y fait la connaissance de la pilote de course professionnelle MELISSA PARIS
melissa paris
David entre en contact avec elle et lui propose de poser pour la troisième peinture de la série. Elle accepte immédiatement.
Il décide alors de peindre une scène qui se déroule à … PARIS et me demande de lui envoyer des photographies de la Ville lumière au temps de nos Brigades du Tigre … Parmi celles-ci, il va rapidement s’arrêter sur la photo du fameux accident de la gare Montparnasse du 22 octobre 1895 …
IMG-20150603-WA0000
Premier essai photomontage avec Isabella la fille de David
Concernant la moto, cette fois-ci, Copper Mike n’est pas dans le coup  … c’est un client collectionneur de David qui possède vingt-et-une motocyclettes BROUGH SUPERIOR, qui voulait lui passer commande d’une toile, qui va fournir l’engin … j’ai pu voir l’un d’entre eux à Denver dans l’atelier du maestro …
DSC_0934
(dans le fond, une des dernières créations de Copper Mike)
DSC_0593
La motocyclette que tu vois ici est une BROUGH SUPERIOR SS 100 de 1934
Qualifié en son temps de « Rolls-Royce de la moto », le modèle originel de la « Super Sports 100″ était équipé d’un bicylindre JAP en V de 998 cc à simple arbre à cames en tête développant 45 chevaux, autour duquel se lovait un cadre simple berceau
IMG-20150623-WA0002
Ainsi, Melissa est venue passer une journée au studio de David et le travail a pu débuter …
J’étais heureux que David se soit servi des photos que je lui avait fais découvrir mais là où c’est devenu carrément géant, c’est lorsque que fin mai il me propose … d’être moi aussi dans le tableau … le crois tu ça mon titi ????? Sa famille devant passer quelques jours chez moi en juin il souhaitait me remercier ainsi …
DSC_0939
(motard à face rouge cramée dans les plaines du Wyoming)
Et donc … si tu regardes attentivement l’oeuvre en question, tu verras que l’espionne anglaise qui vient de faire dérailler ce train à la gare Montparnasse et s’apprête à s’enfuir sur son magnifique engin, surveille dans son miroir de poche un policier français qui lui fait signe …
IMG-20150623-WA0028
… bien le little cop dans le fond … c’est moi … Ci-dessus le montage qui va être reproduit sur la toile – j’ai l’air finaud comme c’est pô possib’ non ??  …
Pour la petit histoire, l’original de l’oeuvre a été présenté à la soixante quinzième Sturgis bike week cet été et a été vendue … 45.000$ YES!!!!
IMAG1972 - Copie
Là où ça devient fou et où tu prends toute la mesure du talent de David Uhl c’est que n’ayant aucune photo de mon visage il me demanda de lui adresser une dizaine de selfies que j’ai réalisés … dans le métro … Lui ayant envoyé dans l’instant, trois heures après, de l’autre côté de la planète il avait intégré mon visage dans son oeuvre. Et le plus dingue, c’est que lorsque tu vois le tableau de près … et bien on me reconnait parfaitement …
IMAG1972
L’est pas belle la vie ???!!!!
Aller, la bise !

L’Hervé your Berrichon friend

Et si tu veux voir DAYTONA, un clic ici tinyurl.com/Daytona002

ARTISTE, PAS MOTARDE …


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Dessin 2

Tu me connais, je suis un motard moderne !

1 (17)

Pas de malentendu entre nous mon titou, je t’arrête immédiatement si tu t’imagines ne serait-ce qu’une nanoseconde que je puisse avoir un GPS sur mon brélon ou encore le téléphone en blou touffe greffé à la gamelle … Certes non !

DSC03156 - Copie

Néanmoins, heureux rédacteur sur plusieurs blogs, j’ai aussi le plaisir d’alimenter en moult photographies (motardes bien sûr) une galerie / un compte sur un fameux réseau social (dont nous tairons le nom).

Ainsi donc, déambulant  il y a quelques temps de cela dans les couloirs électroniques dudit réseau social, c’est totalement par hasard que je « rencontre » une artiste (si je puis m’exprimer ainsi – sachant que quelques mois après je n’ai toujours pas la moindre idée de l’identité de la personne), qui a pour logo :

Son travail me plait immédiatement … A des années lumières du monde de la moto, cette artiste, que je crois être perchée quelque-part sur la colline parisienne de Montmartre, a une production des plus intéressantes …

Je t’invite à y jeter un oeil (elle ne nous en voudra pas, après tout, ses oeuvres sont faites pour être vues) …

J’adore cette variation du portrait de mon idole Napoléon de David …

C’est parfois même coquin sympa …

Bon bref, un vrai talent !!

Finalement, jamais très loin de ma passion pour la motocyclette, ni une ni deux, face à cette artiste parisienne qui semble ne pas posséder le moindre iota de « culture motarde » (peut-on vivre ainsi ?) je lui demande, sans me prendre pour Saint-Exupéry : – « S’il te plait, dessine-moi une moto »  (j’ai orienté son hypothétique acceptation vers Harley Davidson évidement) …

Et voualatipa qu’elle A REPONDU FAVORABLEMENT !!! YES !!!!!!!!!!!!!!!!!

C’est ainsi donc que devant tes yeux ébahis j’ai l’inénarrable plaisir de dévoiler les magnifiques artworks suivants …

Dessin 1

Dessin 2

J’adore !!!!!!!!

L’est pas belle la vie ??!!!!

Merci madame MAYA O MAYA artiste montmartienne (ça se dit non?)

Tu peux aller voir son travail ici https://plus.google.com/108129407785351667215/posts

Du coup, vais aller solliciter d’autres z’artistes … serait marrant que ça marche non ?

La bise.

L’Hervé your Berrichon friend.

Et si tu veux voir DAYTONA, un clic ici tinyurl.com/Daytona002

Welcome to STURGIS 2014 : DAVID UHL


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Ainsi donc te disais-je, j’ai eu l’immense privilège de passer quelques jours à Denver chez David Uhl, artiste peintre officiel pour HARLEY DAVIDSON et véritable star dans le milieu biker américain …

1 (147)(pour te rafraîchir la mémoire, relis ce que j’avais écris à son sujet il y a quelques temps de cela : http://lesblogs.motomag.com/tatoue-harley/2014/01/27/motorcyle-painting/ )

1 (641)

 … puis, de le rejoindre lui et son équipe (il est parti un jour avant moi) avec quelques membres de son HDMC à la Sturgis Bike Week où il exposait

1 (125)

A STURGIS et surtout au casino Gold Dust de DEADWOOD

1 (126)

Il y a été rejoint par l’actrice Kristy SWANSON qui avait posé pour lui quelques mois plus tôt pour le second tableau de la série STEAMPUNK LADY  

1 (226)

1 (250)

Le studio de David se trouve dans la banlieue de Denver

Immense, sur deux étages

DSC_3980

Il y travaille avec 5 collaborateurs. Le mec bosse comme un dingue, 08h00 / 20h00 non-stop quasiment tous les jours …

1 (63)

Il enchaîne salon sur salon à travers les USA (il a même reçu en septembre dernier les participants au Canonball 2014 en moto ancienne qui font traditionnellement une halte à son studio pour une soirée de fête – 400 personnes) et de plus en plus en Europe

Il était exposant à l’EICMA de Milan en novembre dernier (où d’ailleurs il s’est fait faucher une toile sur son stand – Inimaginable aux USA – Bienvenu en Europe David !)

1 (64)

Il envisage sérieusement le rassemblement Harley-Davidson Faaker See 2015 en Autriche (et avec l’ami Jack 1340 nous essayons de le convaincre de venir à Grimaud en 2014 …)

DSC_3991

(moi au paradis …)

Rappelle-toi du premier tableau de la série STEAMPUNK LADY

1 (65)

… avec une moto fabriquée par COPPER MIKE

… et avec pour modèle ma copine JENNIE VILANO

DSC_3630

(NYC, salon de la moto, janvier 2013)

 … et donc, pour la seconde Steampunk Lady

 … c’est une fois encore COPPER MIKE qui a produit une deuxième moto. J’ai pu la voir, elle trône dans le studio de David

Welcome to Sturgis

Pour l’avoir approchée de près et m’être assis dessus, je confirme, c’est un monstre. Elle est dénommée SINISTER KID

Custom front brake master cylinder

Le moteur est un véritable KNUCKLE HEAD 1947 pas un réplica

Gas tank with aluminum milled side panels

La bestiole sublime le style STEAMPUNK et même si je n’adhère pas à cette approche je reconnais que le travail réalisé est d’une rare qualité. Par contre, pas pu rouler avec … faudra que j’y retourne …

Custom Fishtail Exhaust

Kristy pose pour moi à Deadwood pour un article que j’ai rédigé en septembre pour le NEW YORK RIDER MAGAZINE …

1 (279)

Pour me rendre à Sturgis David m’avait incorporé dans un groupe de quelques membres de son MC. Ce MC a pour particularité de regrouper célébrités et anonymes en toute simplicité. On peut notamment y croiser les membres de ZZ TOP ou encore …

(l’homme à la casquette est Willy G. DAVIDSON ici avec son épouse)

Love Ride 14

Peter FONDA et Jay LENO en sont …

J’ai donc roulé avec les … UGLY ME … un HDMC où l’on trouve du beau monde …

Au final, j’aurais parcouru de l’ordre de 2200km en bécane … tout seul (mis à part le trajet Denver / Sturgis, avec les Ugly Me, j’ai fait le retour seul). Le pied intégral.

Cela m’a notamment permis de découvrir une motocyclette sur laquelle je n’avais jamais roulé : un SPRINGER 2006, la seconde moto de David qu’il m’avait prêtée pour l’occasion.

Paskeu sa première moto à lui, son vrai « amour », un autre KNUCKLE, c’est ça :

1 (67)

La bestiole est magnifique …

(me l’a pô prêtée … l’a bien eu raison, si j’avais pareil brélon t’aurais pas la moindre chance d’y poser ne serait-ce qu’une demie de tes superbes fesses … ). 

 J’ai été bluffé par le Springer. C’était donc la première fois que j’en pilotais un …

DSC_4070

(avec madame Uhl, Elisabeth …)

Même sans pare-brise et sans saccoche avec le packetage saussissoné à l’arrière n’importe comment (j’ai honte) la tenue de route est restée excellente en montagne dans le vent et sous la pluie

2014-08-08 09.38.56

Excellente motocyclette, très confortable (il lui manque la boite 6 tout de même)

Tiens au passage, si tu prévois de te rendre à Sturgis, tu peux y aller sans casque … mais n’oublie surtout pas la combarde de pluie … la montagne même en été ça reste … la montagne

2014-08-08 15.12.39

Et même s’il fait généralement beau, il peut aussi méchament pleuvoir … la météo évolue rapidement, passant parfois d’un extrême à l’autre en 5 minutes

1 (564)

La crème solaire non plus tu n’oublieras pas ! Car lorsque le soleil revient, il cogne dur

1 (552)

C’est bien au soleil que je dois mon magnifique nez rouge ce soir-là et non pas à ma bouille de clown ou au pinard de ce dernier repas de la Sturgis Bike Week 2014

1 (1003) - Copie

Aller, la bise, la suite bientôt

L’Hervé your Berrichon friend

Et si tu veux voir DAYTONA, un clic ici tinyurl.com/Daytona002

Welcome to STURGIS 2014 (4) : le PATCH FAIT le BIKER


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Ainsi donc, cette année, woui, je suis retourné à les USA … pour participer à ma première STURGIS BIKE WEEK

Je dis première bicoz, c’est certain, il y en aura d’autres ….

Je suis donc parti en wouature de Houston- Texas et suis remonté plein nord via l’Oklahoma (rien à wouar) puis le Nouveau Mexique (rien à wouar) pour rejoindre le Colorado (un vrai paradis, plein de choses à wouar).

DSC_3969

Et passer quelques jours chez David Uhl

(je ne te parlerais pas de la Route 66 et son marketing pour touriste. Comme tu le sais, je l’ai empruntée assez longuement et je suis très loin d’avoir été transcendé).

Chemin faisant, j’en ai profité pour m’arrêter dans quelques concess’ de notre marque de motocyclettes américaine fétiche … mais pas beaucoup hein …

Juste à STAFFORD …

1 (9) 2 (7)

… CORPUS CHRISTI

1 (12) 2 (6)

Je me demande vraiment comment on appelle les habitants d’une ville nommée « Corps du Christ » ?

… ALAMO

1 (25)2 (3)

… AMARILLO

1 (48a)

 MOORE

1 (43)2 (10)                                                                                                                                                                          … PUEBLO1 (51)2 (18)

… COLORADO SPRING

1 (53)2 (21)

… DENVER

1 (58)2 (2)

… CUSTER

1 (700)

… LOVELAND

1 (1006)2 (8)

Bah woui koa, il me les fallait ces patchs de concess’ pour ma collec … et encore, jé pô pu m’arrêter à chaque fois que j’en croisais une, mô femme avoulaipô.

Enfin bon …

Je sais bien, c’est puéril …mais j’ai arrêté les tee-shirts docteur … plus d’une centaine cétépô raisonab’.

Pi, … le patch c’est ça qui fait le biker, le vrai … et il y en un choix absolument incroyable.

Aller, un petit palmarès des patchs encore bien tendance aux Zamériques, rien que pour toi.

Commençons par deux très grands classiques dans la famille biker que tu connais forcément.

Naturellement, le fameux … 

… et son petit frère que l’on ne présentent plus …  

… qui ont encore une sacrée côte et nombre de bikers les portent sur leur gilet.

On va s’éviter tous les patchs liés aux USA, l’Amérique, l’armée, les vétérans, les têtes de mort, de loup, d’indien, d’aigle, les serpents, flingues,  etc. … ils sont légion.

Quant à lui, le Stars n’ Stripes est décliné sous toutes les formes possibles … quasiment porté par tous motards américains.

Très, très souvent accompagné du désormais célèbre POW / MIA (Prisoner of War /Missing in Action)

Tu peux toujours faire plus pour affirmer ta fierté d’être américain et biker

(Américain par naissance, biker par choix)

Dans le registre politico-nationaliste anti Etat, énormément de déclarations anti Obama

       

(et ceux-ci compte parmi les plus aimables)

Bien sûr les références au frangin « D’ji jeusse » ton sauveur (pas le mien, hein) sont très nombreuses aussi  …

(les bikers chrétiens sont très présents et très organisés dans leur prosélytisme)

Celui est assez célèbre car bien pensé avec de l’humour en prime

Toujours dans les grands classiques on voit beaucoup le fameux DILLIGAF

DOES IT LOOK LIKE I GIVE A FLIP (si tu es bien élevé) ou bien DOES IT LOOK LIKE I GIVE A FUCK (si tu n’es pas bien élevé).

En gros : – « Ai-je l’ai d’en avoir quelque-chose à faire / foutre ? »

Dans ces Etats américains où le port du casque n’est pas obligatoire, nombreux sont les bikers à afficher leur attachement à cette liberté de choix

(Les lois sur le port du casque craignent / font chier)

Après ces best of tu trouves un nombre absolument incroyable de propositions.

Quelques-uns m’ont beaucoup plus.

Celui-ci est ancien, il affiche ta solidarité avec les femmes seules qui travaillent … Hum … 

Celui-ci t’engage à tordre la poignée (Conduit la comme si tu l’avais volée)

Celui-ci, au pays du Nice to meet you, est assez agressif, mieux vaut avoir de larges épaules si tu veux le porter …

(Ne m’appelle pas frangin si tu ne me connais pas / reste à distance)

Quant aux deux derniers que je me suis ramené ils me plaisent beaucoup.

L’excellent et paradoxal

Et le très, très, très  bon et particulièrement adapté

Wouis, je sais, suis pas bien futé com’ gars mais tu sais maintenant que …

…mon pioupiou

Woualà, ma maman me les a même déjà cousus sur mon jean fétiche (celui qui tient debout tout seul tellement il y a de patchs justement … te le montrerais peut-être un jour … pô certain ça)

Si tu veux voir un « beau » (question de goût) panel de ce qu’il est possible de trouver en terme de patchs à la mode de là-bas, vas sur le site du grand spécialiste américain des trucs et machins inutiles mais indispensables pour vrai biker, HOT LEATHERS (qui s’intitule lui-même The leader in motorcyle apparel) :

Le site : http://www.hotleathers.com/Hot-leathers-Original-Embroidered-Patches-C1253.aspx

Bon, aller, la suite plus tard.

La bise.

L’Hervé your Berrichon friend

Et si tu veux voir DAYTONA, un clic ici tinyurl.com/Daytona002


BIKER SCULPTEUR : JEFF DECKER A PARIS


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Le grand, l’immense, le talentueux, et sympathique …

… JEFF DECKER

 … était à Paris il y a quelques jours de cela

Jeudi soir 6 novembre, rue Montorgueil, un petit comité était convié à venir admirer en exposition une partie de sa légendaire collection de Colors d’anciens HDMC et autres MC américains qui pour certains d’entre eux sont notamment à l’origine de la mouvance one percenter

Si la mémoire te fait défaut, mais c’est impossible, je n’y crois pas, pas toi (les z’otres peut-être …), je te rappelle que l’on doit à cet artiste les quelques bricoles suivantes …

… et bien d’autres

Mais surtout à l’échelle 1

Daytona 2010 090

Le splendide JOE PETRALI / SMOKEY JOE dans la boutique CORBIN à Ormond au nord de DAYTONA/ Floride          

Le magnifique Elvis Presley à l’entrée de la concession HD ROSSMEYER de ORMOND justement …

Daytona 2010 064J’ai la chance d’avoir vu ces deux oeuvres, elles sont extraordinaires

Daytona 2010 523

Et bien évidement, la fameuse commande que WILLY G. DAVIDSON lui a passé pour le musée HARLEY DAVIDSON de MILWAUKEE

(150 moules de fonderie, deux ans de travail)

En 2010, à Daytona, j’avais fait connaissance du maestro …

Daytona 2010 529

Ainsi donc il y a quelques jours, il était de passage à Paris où il exposait certaines pièces de sa collection de Colors à laquelle il avait ajouté quelques photos de mon ami le photographe JACK 1340 (ils sont friends depuis des années)

t

Pour ce qui me concerne j’ai eu l’immense plaisir de lui remettre mon bouquin … dans lequel il apparaît … 1 (13)

Touché il n’arrêtait pas de me remercier … le monde à l’envers …je ne savais plus où me mettre …

1 (22)Je suis heureux d’avoir réalisé cette photo de Jeff devant une photo de JACK 1340 du visage du bronze d’Elvis

1 (84)

Soirée intimiste, on a pu y croiser LE DUB (Fred, le boss de DUB PERFORMANCE)

1 (28)

(avec Jack, Kelly l’épouse de Jeff et Bérangère l’épouse de Fred)

Bruce FRANCI de HARLEY DAVIDSON FRANCE   

1 (32) - Copie

Et quelques représentants de la RED n’ WHITE MACHINE                                         

1 (64) - Copie

Etaient donc exposées une vingtaine de pièces parmi les quelques 200 de la collection de Jeff DECKER

a

Si je ne me trompe pas c’est la première fois qu’il les donnait à voir en France (alors qu’aux USA plusieurs expositions plus ou moins importantes ont déjà été organisées)

b

Certains de ces jackets avaient bien vécu …

Tous arboraient des pacths / rockers d’une autre époque …

d

e

f

Etonnant de constater qu’en fait …

g

… le gilet de cuir n’était pas comme aujourd’hui le standard … (le cuir n’était pas disponible à l’époque comme de nos jours)

l

Le célèbre et quelque peu controversé HELL’S UNION était là lui aussi  …

h

Accompagné des quelques commentaires / explications rédigés par Jeff lui-même … Les symboles nazi étaient à l’époque portés par d’anciens combattants (Vet’) comme autant de trophées et de preuves de leur engagement au combat pendant la seconde guerre mondiale

s

C’était aussi un moyen de jeter à la face de la société un « Moi j’y étais et pas vous » … depuis, tout ceci à beaucoup « évolué » …

Il fût un temps où la forme et l’emplacement des patchs n’étaient pas codifiés comme de nos jours (le central, les rockers, la banane ou les bandes)

m

Le COUNCIL en est l’illustration  …

Donc après tout ceci, tu as bien compris que si tu veux faire le vrai biker, celui à l’ancienne, à qui on la fait plus, il faut que tu reviennes au gilet en jean.

n

Le plus beau de la soirée, mon préféré …

j

Quelques shirts et pull-over étaient aussi exposés …

c

p

q

Tu ajoutes à tout cela une chaleureuse ambiance, des passionnés, quelques bières fraîches et tu obtiens une soirée des plus sympathiques.

1 (56) - Copie

Vivement la prochaine …

La bise

L’Hervé your Berrichon friend

 Et si tu veux voir DAYTONA, un clic ici tinyurl.com/Daytona002