Culture biker : les MC américains et leurs couleurs (2)


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Tu sais que depuis quelques années j’écris tous les mois un ou deux articles pour le NEW YORK RIDER MAGAZINE … Avec ce mag’ tu entres de plein pied dans cette sous-culture (attention un tel qualificatif n’a ici rien de péjoratif) américaine des bikers telle que t’abreuve ton imagination depuis que tu es enfant …

Cover

L’approche est très HDC, beaucoup moins HOG (mais les HOG members sont aussi les bienvenus dans ses pages), un peu MC (autres que Harley), très nationaliste – la grande Amérique, terre des libertés individuelles, qui affiche clairement son soutien aux troupes américaines en opérations dans le monde (Welcome home, Vets!) …
Capture
L’idée : distribuer un mensuel gratuit (financé par la pub locale) à la communauté rider de l’Etat de New-York, dans lequel chacun peut adresser ses propres articles sur sa vie de motard / de club. L’air de rien, selon les mois le tirage se situe entre 10000 et 12000 exemplaires (pour mémoire, cet état compte presque 20 millions d’habitants pour une superficie équivalente à celle de l’Angleterre) …
Capture 2
Mais aussi et surtout le mag’ se veut un moyen de défense des bikers américains et le revendique haut et fort. Et là, grosse surprise : tu n’imagines pas à quel point les autorités (police et FBI) mettent la pression sur les MC locaux. J’ai découvert au fil des mois une situation et une tension qui n’a pas d’équivalent chez nous …
Capture 3
Le mag et ses avocats (spécialisés en affaires « motardes » – on les nomment aux USA les motorcycle attorneys – ont en trouve dans tous les états, je t’en reparlerai bientôt) passent leur temps à représenter les motards victimes d’accident, de discrimination et de ce qu’ils qualifient clairement de harcèlement de la part desdites autorités. Impressionnant !
Capture 5
Tu sens que l’ambiance est … « chaude ». Et comme d’habitude, les américains sont très bien organisés pour répondre à la menace. Notamment autours du mouvement Bikers Against Discrimination / B.A.D. que soutient le mag’ …
sans-tit
BAD cherche à mettre fin à la discrimination contre les bikers par tout moyen légal et veut notamment lutter contre l’idée trop répandue en Amérique du Nord selon laquelle tout membre d’un MC ou Patch wearer (Porteur de pacth ) est au mieux un citoyen de seconde classe et au pire un criminel en puissance. BAD estime clairement que cet état de fait relève d’une propagande erronée du gouvernement …
copblock-wallpaper-badges-dont-grant-extra-right-side-by-side
Quant à Carmella Brown (la proprio du mag’) elle déclare que dans les années à venir, elle espère faire la différence dans ce combat pour restaurer les droits constitutionnels des Bikers / Riders …
La volonté est de faire obstacle à certains débordement de la police américaine vis à vis de nombreux bikers / riders … BAD et COPBLOCK ont un peu le même combat et se sont rapprochés sur certaines actions ces dernières années … COPBLOCK est littéralement une organisation indépendante qui « surveille » la police et ses éventuels abus … en ayant un positionnement qui n’est pas « anti-police » …
 CopBlock-logo-
 Jette un œil ici :
On trouve des organisations BAD aussi dans certains pays d’Europe et en France on pourrait dire que son équivalent est la récente Fédération des Bikers de France :   http://www.federationdesbikersdefrance.fr/
Alors oui, bien sûr, vive le droit des motards, riders et autres bikers, veillons bien à nos droits constitutionnels partout dans le monde … Mais ne soyons pas non plus totalement aveugles ou (pire) naïfs : le mouvement one percenter  est assez impliqué dans le mouvement BAD … D’ailleurs, si tu prends garde aux couleurs (et oui, on en reparle à nouveau de ces fameuses couleurs) reprises par ladite Fédération des Bikers de France … (les initiés me comprendrons) …
 Capture 7
Pour revenir au motorcycle show de New-York dont je te parlais il y a deux semaines de cela, là où ça devient comique à mon petit niveau de touriste français, c’est quand je me pointe sur le stand juste à côté de celui du New-York Rider Magazine …
DSC_3750
Carmella Brown (la petite brune), propriétaire du mag’
DSC_3872
 … sur lequel DAVE BROCK le champion MMA des Hells Angels de New-York signait des autographes … (purée je me tiens une de ces coupes de cheveux sur cette photo avec le champion) …
DSC_3869
… qui se trouve être comme un fait exprès celui de la police de l’Etat de New-York. Gloups !!!!!!!!
a2
 - « Coucou bonjour policemen, j’arrive de Paname, je peux l’awouar ma photo avé le policeman biker ?. No problem sir, you’re welcome ».
 Le sympathique policier à mon côté se prénomme Scott. L’archétype du fonctionnaire de police américain …
Patch_of_the_New_York_State_Police

Ce qui est rigolo c’est qu’en fait, les policiers sur le stand ont vu d’où j’arrivais. C’est-à-dire du stand d’à côté où une dizaine de Hells Angels accompagnent Dave Brock qui est en pleine séance de dédicace.Et là, tu sens bien que les policiers en questions se demandent si je les provoque ou si je suis vraiment un couillon de touriste français un peu niais qui ne sait pas au milieu de quoi il se trouve (alors la réponse c’est : 1) je sais très bien où et avec qui je suis 2) je suis un couillon de touriste français un peu niais – mais ici à NYC je fais passer ça pour ce fameux French style que le mon dentier nous envie) …
DSC_3890
Mais bon, sur le motorcycle show tout se passe bien (et c’est tant mieux parce que je n’ose imaginer un incident ici avec le monde qui se presse sur les stands et dans les allées) …
DSC_3917

Finalement, c’est un membre des Hells Angels qui me résuma bien la situation au sujet des clubs – nouveaux ou plus anciens – me rappelant que tout cela c’est le droit de s’associer – THE RIGHT TO ASSOCIATE. Ce qui est totalement exact dans un régime démocratique …

sans-titre

Et en anglais ça sonne bien : – « THAT’S THE BOTTOM LINE, IT’S ALL ABOUT FREEDOM » (je te laisse traduire sinon à quoi ça sert que Google il se décarcasse ?!)

 DSC_3666

Isson forts ces américains tout d’même n’est-il pas, hein ?!!

Et moi, après 20 années de photographies de Colors, je ne te raconte pas la collection que j’ai …

Aller, à très bientôt pour évoquer d’autres aspects de la culture biker américaine !

La bise

L’Hervé, your Berrichon friend

David Uhl est à la Daytona Bike Week


Hervé

Bonjour copain (et copine),

16998215_10154399080682475_3057455584337795407_n

Il y a un petit moment déjà que je ne t’ai pas parlé de mon ami David UHL, artiste peintre américain, fameux et émérite …

IMAG2001

Tous les ans, pour chacune des Bike Weeks de Daytona (et Sturgis) David produit une œuvre spécialement dédiée à l’évènement …

56562fe9753e6d1529b4c686eacc63ee

En 2016 on lui devait cette œuvre intitulée 75th and main

Pour Daytona, David n’en n’est pas à son coup d’essai … Depuis 2005 il produit un artwork  à chacune des ces fameuses semaines de la moto en Floride …39df75c0959ab34b99b37b0850b45d7f

Le modèle ici est son épouse Elisabeth …

1c60bbddbd1119db0ca39574e85449a7

Ces derniers temps David nous a gâtés avec quelques aquarelles de gueules de bikers absolument superbes …

16939239_10154388409507475_3011582107507415948_n

Avec ici ce portait de Brian Cannon lors de la dernière west coast Race Of Gentlemen

Ou encore avec …

17190663_10154407930212475_5094489219425718140_n

Mel, lors de la même course …

et SHINYA KIMURA

16995974_10154391409602475_4346690615703608247_n

Pour revenir à la DAYTONA BIKE WEEK 2017David UHL a réalisé cette peinture intitulée …

STILL KICKIN’

17039217_10154399080682475_3057455584337795407_o

Magnifique ce vieux PANHEAD non ?

David avait demandé à ses fans de l’aider à trouver un nom à cette œuvre.

Après de nombreuses heures de délibérations difficiles avec son équipe, une fois que plus de 1200 personnes aient fait une proposition, Still Kickin’  suggéré par Jeffrey Quesenberry a été retenu …

Le tableau sera mis en vente à la fin de la bike week …

Tu peux voir ici toute la série Daytona de David UHL :

http://www.uhlstudios.com/fine-art/collections/daytona-commemorative/?id=26

Et si tu ne te rends pas à cette 76ème Daytona Bike Week 2017, MOTOMAG te propose le bouquin qui va bien pour tout savoir sur cet évènement mythique  : http://boutique.motomag.com/livres-romans-moto/989-livre-ma-daytona-bike-week-a-moi-de-herve-rebollo.html

989-4474-thickbox

Aller, la bise …

L’Hervé, your Berrichon friend

STURGIS 2015 : NOIR MAT, un artiste français aux USA


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Bon, Sturgis, je t’en ai quasiment narré tous les aspects ces derniers mois …

DSC_0898 - Copie

… tu n’as maintenant plus qu’à t’y rendre pour vérifier si je t’ai bobardé ou pas …   : )

Bon voyage, tu vas t’éclater, c’est gagné d’avance !

Ceci dit, il me reste une dernière chose à te raconter qui m’a vraiment plu cette année …IMAG2093

…  la présence de nombreux artistes peintres (je vais te parler ici des plus connus / talentueux mais ils sont vraiment nombreux à venir de toute part pour exposer leurs oeuvres picturales … plus ou moins réussies pour certains d’ailleurs) et surtout pour la première fois de sa carrière, la présence de plusieurs peintures de notre ami, le français Dom’ dit NOIR MAT (en bon américain il nous faut dite : Dom’ Aka NOIR MAT – Aka pour Also Known As …)

IMAG1720 - Copie

Dom’ n’étant pas présent lui-même cette année à Sturgis

Bon je t’ai déjà parlé en long, large et travers de DAVID UHL, j’arrête promis

Saches juste que deux mois avant la bike week David a produit pas moins de cinq oeuvres … un travail incroyable (notamment compte tenu du niveau de qualité de sa production) en un laps de temps aussi court …

SABOTEUR (avec ma pomme en arrière plan) …

IMG_0737 - Copie

TARYN

Taryn

Cette peinture à sa petite histoire … quand tu connais l’oeuvre et le style de David, le Springer que tu vois derrière est  … « bizarre ». ça ne correspond pas totalement à son style et surtout son goût pour la moto vintage … mais, c’était une commande du patron du casino Gold Dust de Deadwood … qui voulait une peinture avec sa copine (qui, pour l’avoir rencontrée est absolument superbe et fidèlement reproduite ici) pour la bike week … il fallait donc faire vite et David ne s’est pas du tout attardé sur la moto … Apparemment le boss en question a du être très satisfait vu qu’il a commandé pour chacune des 100 et quelques chambres de l’hôtel qu’il possède aussi à Deawood un exemplaire d’une des peintures de maître Uhl … Art n’ business te dis-je !!

SMOKIN GUN (toujours avec ladite jolie copine)

Smokin Guns

NEW ARM JERKER

New Arm Jerker

De très grande dimension, cette peinture est magnifique en réalité …

Oui, pas mal de références au monde des cow-boys, nous sommes dans les Black-Hills, berceau de l’histoire US du XIXème et début du XXème siècle …

Et enfin, retour au monde la moto avec la peinture réalisée pour BETSY HUELSKAMP (souviens-toi, je t’ai parlé d’elle il y a quelques mois de cela, j’avais fait les photos qui ont servi à cette oeuvre l’an passé sur les hauteurs de Deadwood avec David : http://lesblogs.motomag.com/tatoue-harley/2015/01/05/welcome-to-sturgis-7-quelques-raisons-daller-a-strugis/ ), intitulée FREE SPIRIT

Free Spirit

Ce fût d’ailleurs très sympa de revoir Betsy cette année …

7 Betsy Huelkamps

A une cinquantaine de kilomètres de Deadwood, dans l’immense concession Black Hills Harley Davidson de Rapid City, c’est SCOTT JACOBS qui exposait ses oeuvres …  quand je dis immense je te laisse te faire une idée par toi même :

Afficher l'image d'origine

Pendant la bike week, c’est littéralement un mini salon de la moto qui se tient ici … J’ai d’ailleurs pu y retrouver Brian KLOCK et son épouse Laura. Ils dirigent KLOCK WERKS depuis un certain nombre d’années déjà et produisent des pièces originales et de grande qualité  … C’est notre pote Ludo qui a un full dresser Klock Werks déniché chez BORIE il y a deux ans de cela … un des seuls que je connaisse en France

Perso’ j’adore …Klock 2 J’ai même eu le plaisir de le piloter … (le full dresser hein, pas Ludo …)

Klock 1

Toute la famille KLOCK est dans la moto jusqu’au cou …

laura1

Les deux filles pilotent en course et Laura détient plusieurs records de vitesse sur le lac salé …

Laura-Klock-Bonneville

Dans leur genre, les KLOCK sont eux aussi une grande famille d’artistes …

3 Laura & Brian KLOCK

Je suis heureux d’avoir pu les revoir ici et les interviewer pour un petit article paru à la rentrée dans le NEW YORK RIDER MAGAZINE

3b Laura Klock

Et moa j’ai uneuuuu jolieeeeee photo avekeuuuu Laurahahaahahaha …

Pour en revenir à Scott Jacobs , il est considéré aux USA comme LA référence en terme de peinture contemporaine moto / auto … Ce qui ne cesse de me surprendre car son style a un côté naïf que l’on ne retrouve par du tout chez David Uhl qui de plus maîtrise bien mieux la lumière que Scott … enfin bon, le débat est ouvert depuis des années entre les fans … je dirais juste que Scott est plus éclectique dans le choix de ses thèmes (il aborde plus les lifestyles, arts de la table et du vin, Venise et ses masques …). Mais pour moi, David est le meilleur des deux.

1

Enfin bon, peu importe … le fait est que grâce à leur art respectif ils sont dans une concurrence permanente et  … millionnaires tous les deux …

1aa

La peinture que tu vois ici, qui était exposée dans la concess’ de Rapid City durant la bike week, s’intitule A CLOSE ENCOUNTER et figure les deux filles de Scott, Olivia et Alexa en Harley devant la fameuse DEVILS TOWER dans le Wyoming …

1aaa

Ce tableau original aurait été vendu 109.000$ durant la bike week à un newyorkais …

1 (602)

Vas te faire un avis sur l’art de ces deux grands artistes sur leur site internet …

Scott : http://www.scottjacobsstudio.com/

David : http://www.uhlstudios.com/

Mais ce que j’ai vraiment adoré ce jour la à Rapid City, c’est de trouver les oeuvres de notre ami NOIR MAT , exposées pour la première fois aux USA … Dom’ m’avait donné toutes les informations pour retrouver Shelley qui s’occupe de lui pour la RALLY FINE ART GALLERY

IMAG1987

C’est notre pote JACK 1340 qui a réalisé ce superbe portrait de Dom’ (qui a énormément plu aux américaines sensibles … au french charm de notre stéphanois ..)

Pour ne rien gâcher, NOIR MAT était carrément exposé avec les plus grands. Notamment l’allemand MICHAEL KNEPPER (‘scusez du peu …) …

IMAG1988

La toile du dessus comme tu le sais est un hyperréalisme de NOIR MAT intitulé AMERICA et juste en dessous tu aperçois le fameux WELCOME TO STURGIS de KNEPPER  

1 (212)

Perso’, suis très moyennement fan de KNEPPER, trop naïf à mon goût sur la forme et sur le fond (les loups, aigles, indiens, toute la panoplie traditionnelle du biker d’Epinal …ça me gave grave … bien sûr, ceci n’engage que moi, il est tout à fait possible d’aimer le genre et être mon meilleur pote tout en étant fan de Johnny Halliday)

Tu peux admirer sa production ici : http://www.michael-knepper.com/

Et pour NOIR MAT ici : http://www.noirmatart.com/

Dom’ n’était pas aux USA cette année, son travail l’y précédait (de fortes chances pour qu’il y soit en 2016 me disait-il en octobre lorsqu’il exposait au Carousel du Louvre sur Art Shopping)

IMAG2406

Jack 1340, Noir Mat … pi’ moa ke j’ai l’air couillon sans surnom …

IMAG2409_1

Pour en revenir (et en finir avec) à Sturgis, Dom’ m’a bien manqué sur place mais j’ai tout de même eu l’immense plaisir d’y voir son travail et surtout l’intérêt que les américains lui portait (notamment Scott Jacobs qui a été … « interpellé »)  …

… et de me faire ce petit selfie souvenir en tant que premier frenchie à finalement l’accueillir aux USA

YES !!…

IMAG1986

Bravo mon Dom’, tous mes voeux de succès t’accompagnent, je n’ai aucun doute sur ta futur réussite sur ce marché américain où à mon humble avis, avec David Uhl tu es le meilleurs dans le genre …

Et toi copain / copine ?  …

C’est quoi ton classement NOIR MAT / UHL /JACCOBS / KNEPPER ?

Aller, la bise.

L’Hervé, your Berrichon friend

Et si tu veux voir DAYTONA, un clic ici tinyurl.com/Daytona002

STURGIS BIKE WEEK 2015 : un million de bikers et DYNA / FXR à l’honneur


Hervé

Bonjour copain (et copine),

DSC_0706

Pour la seconde année consécutive cet été, j’ai eu le privilège motard de participer à la Sturgis Bike Week dans le Dakota du Sud …

Afficher l'image d'origine

En 2015, pour cette soixante quinzième édition, les organisateurs avaient vu grand …  … et la chambre de commerce locale confirmait dés le milieu de semaine qu’un million de véhicules étaient attendus … Enorme !

Sturgis® Motorcycle Rally™

Le Département des transports du Dakota du Sud a finalement fait savoir que 965.130 véhicules sont entrés dans la ville de Sturgis entre le 24 juillet et le 9 août

C’est bien simple, l’édition 2015 n’avait rien à voir avec la précédente en terme de fréquentation … à peine imaginable … j’avais déjà été impressionné en 2014 mais alors cette année … je pourrais t’en parler pendant des heures, jamais je ne te restituerai ce que ce fût … il ne te reste plus qu’à t’y rendre pour te faire une idée de la chose …

Afficher l'image d'origine

La photo ci-dessous a été prise le lundi 03 août, jour officiel de l’ouverture du rally qui allait établir un record avec 96.409 véhicules entrant dans la journée à Sturgis

Fort heureusement on pouvait encore assez facilement s’échapper et trouver de merveilleuses routes totalement désertes …

DSC_0891

Je t’ai déjà longuement entretenu de l’édition 2014 et ne vais pas revenir à nouveau sur tout ce que tu pourras y faire lorsque tu t’y rendras …

Néanmoins il y a une ou deux choses que je veux te narrer, c’est très important pour ta culture de base biker (et pas « ta culture de biker de base », tu as vu comme je respecte la nuance en ce qui te concerne)

Ainsi donc, me voici parti de bon matin de Denver, seul, biker frimeur au mieux de sa forme … les chaps, les mitaines en cuir, l’air arrogant et … sans casque sur une moto (Springer 2006) dépouillée au possible … pas d’erreur, chui’ un vrai qui se la pête à les z’USA, moa !!!

IMG-20150731-WA0002_1_1

La 85 plein nord jusqu’à Cheyenne, traversée du Wyoming et ses immenses plaines et enfin, arrivée en milieu d’après-midi dans les Black Hills, à Deadwood à une vingtaine de Km de Sturgis, là où je vais résider avec David Uhl et quelques autres copains …

IMAG1952

Alors, pour ce qui est de la joie (la bêtise ?) de rouler sans casque sous le soleil de feu du Wyoming … bin wouala le résultat … woui, je sais, c’est pô malin … remarque, j’ai tellement dégusté que je ne suis pas prêt de recommencer (35 ans de moto et commettre encore de pareilles erreurs … la honte) … grave cramé le baill’ keur !

IMAG2118

Là j’ai bobo …

Bon, une fois sur place, pas grand chose de plus à raconter que lors de la dernière édition (rien ne t’empêche de relire tout ce que je t’ai déjà écrit sur le sujet), en 2015 c’est toujours la même chose mais en deux fois plus grand avec des embouteillages de motocyclettes titanesques en prime …

DSC_0922

Je voulais plutôt te parler d’une tendance dans le milieu HD aux USA qui est en train de monter et qui concerne un modèle bien particulier :  Dyna / FXR  … et ses adorateurs

DSC_0684

A la sortie de Sturgis, sur la gauche, en direction du fameux Buffalo Ship …

DSC_0626

 … se trouve un lieu dénommé City Park, particulièrement dédié à ce type de motocyclette de la marque Harley Davidson

Afficher l'image d'origine

Tu trouvais ici tous les tenants de la culture Dyna US … des préparateurs (comme l’immense Roland Sandsmy idol, … )  ou Big Bear ChoppersDSC_0724… les casques Simpson, les accessoiristes comme Speed Marchands, FXR Division, FXR or DIE et surtout les fameux clubs vouant un culte sans borne à la DYNA (Dynamite crew, Dyna disciples, Lane SplittersFXR warriors, …) qui se retrouvent pour stunter et participer au fameux FXR SHOW qui va primer le plus bel engin …

Sturgis 2015  FXR Show-Perewitz Bike Show 144

Ici le look c’est : casque Simpson, chaussettes montantes blanches de foot, short bermuda, t-shirt, gilet de cuir, pas de gants, un max’ de tatouages et full throttle

Yes we’re riders !!!!!

Et bien sûr tout ce petit monde exposait son brélon préparé sauce booster. Oui car en plus d’être méga lookées, certaines de ces motocyclettes DYNA / FXR sont préparées pour la vitesse … le stunt, le drift et le wheelie à outrance …

téléchargement

Les gars s’en donnent à cœur joie n’hésitant cramer un embrayage ou péter une courroie / chaîne pour la beauté du geste et les photographies qui vont avec … le must étant de réussir à démolir un fender arrière (si possible en explosant le feu arrière, c’est plus drôle comme ça) tout en posant la main au sol …

Fondus les mecs te dis-je !!!

Mais alors leurs bécanes … j’adore. Et les mecs stuntent avec des custom bikes à 35.000 $ … Ci-dessus les dingos de UNKNOWN INDUSTRIES en action …

wheelie-kevin-slider

On doit ce engin-ci à BIG BEAR CHOPPERS … une merveille

Afficher l'image d'origine

La fameuse batwing du Street ou de l’Electra est bannie. On retrouve des carénages que seul les Rouges et Blancs américains utilisaient jusqu’alors où bien les polices US des années 70 / 80 …

IMAG2026_1

DSC_0690

DSC_0692

A noter un certain nombre de kits WARBIRD (proposée par CORBIN depuis au moins une vingtaine d’année déjà, cette carrosserie au style finalement intemporel est toujours aussi belle sur un FXR)

IMAG2038

 Ces motos sont très loin de faire l’unanimité et comptent nombre de détracteurs qui leur trouvent une laideur toute fonctionnelle … Quant à mettre tant de $ sur un engin pour aller ensuite jouer au cascadeur sur le parking du supermarché d’à côté …

DSC_0682

Effectivement, nous sommes en pleine controverse de l’art … ça se discute …

DSC_0701

Résultat, des bécanes au look affirmé et au style unique … Perso, je like à donf’ !!!

IMAG2037

Cela fait deux ou trois ans que je « suis » ces clubs et leurs motocyclettes et il y en a une en particulier qui m’a fait craquer à l’instant où je l’ai découverte ; la fameuse JAILBAIT (je te laisse traduire tout seul ce que signifie ce nom) de Daniel Dolan

DSC_0710

Et ce jour là, non seulement je retrouve Cyril Huze sur le site mais je tombe sur l’engin et son proprio (à qui l’on doit aussi le magnifique Road King JEFE de JEFES)

IMAG2047

MAGNIFIQUE !!!!!!!

DSC_0707

J’ADOREUUUUUUUUUU ….

Laurent, j’veux la même (t’en fais pas, il se reconnaîtra le bougre) !!!!

DSC_0705

En 2014 l’engin a gagné la troisième place au FXR Show ici à Sturgis

Il a été construit par FRONT RANGE CYCLE à Fort Collins dans le Colorado cette année là

Sinon je te disais que Daniel Dolan était aussi l’heureux propriétaire de l’incroyable Road King JEFE de JEFES. Chance, l’engin était lui aussi exposé ce jour là …

 DSC_0711

La base change donc (FXRT Road King 2004) mais l’esprit est exactement le même avec cet incroyable carennage et sa magnifique peinture

Après les méga baggers hydrauliques, les roues avant surdimensionnées, les turbo-compressions démesurées, les chromes partout, voici la nouvelle tendance HD qui monte aux USA …

IMAG2020

Donc, si tu veux avoir l’air d’être un vrai, dans le move, bin tu sais ce qu’il te reste à faire : commence par ressortir tes chaussette de foot (auquel tu ne joues plus depuis que tu as ce petit bidon … ne nie pas stp !!), c’est un début qui de plus ne te coûtera rien …Afficher l'image d'origine

Et quand tu en sera arrivé à faire ceci avec ta DYNA en off road, appelle-moi je viendrai faire de photos …

7858f20c276ed554be50d6669f5a918f

Aller, à bientôt pour la suite

La bise

L’Hervé, your Berrichon friend

Et si tu veux voir DAYTONA, un clic ici tinyurl.com/Daytona002

Les motos tout(es) en couleur de STURGIS


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Ça y est, on va causer brélons et on va en wouar maintenant … l’était temps non ?

p

Ainsi donc te disais-je, c’est … le grand retour de la couleur, de la peinture qui déchire son berrichon, colorée, mélangée, partant « dans toutes les directions » … c’est l’avènement de la 30 inch front wheel (la 21 est enterrée) et l’affirmation des baggers « inroulables »  …  C’est l’actuelle mode motarde ricaine sur les rassemblements …

A noter que le style Old School est ici quasi absent (à l’opposé de ce qui se passe à Daytona) …

z15

z11

… d’ailleurs c’est marrant, un des rares stands à te proposer ce genre de customisation vient justement de Daytona, BLINGS CYCLES qui ont en Floride une réputation bien établie déjà …

z13

Quelques un traînent dans les rues … mais avec ce genre d’engin, tu restes scotché sur main street à faire le kakou …

z12

… quasi-impossible d’aller tailler la route des heures dans les Black Hills avec ça …

z14

z15a

… et le vintage est à peine plus présent …

z17

… tu verras quelques très beaux spécimens mais ils seront rares,

z16

ça relève de l’exceptionnel …

z 17

Knuck’ et Pan’ ont toujours la cote

Donc te disais-je, de la COULEUR

l

o

z4

… encore de la couleur …

q

n

w

… jusqu’à l’indigestion (voire, au grand n’importe quoi) …

p

(roule devant, je te suis … de très loin … je préfère qu’on ne nous voit pas ensemble)

z9

… de la GROSSE ROUE …  (mini 30 pouces sinon en dessous tu fais petit joueur)  

z6

z3

y

… et même sur non bagger

z7

Sais pas quoi penser de cet engin là …

… et justement, en parlant de Baggers, alors là c’est l’escalade …

z

Tous plus bas les uns que les autres …

z2

… avec pour nombre d’entre eux système hydraulique incorporé de gestion de la garde au sol …

z5

Quid de la fiabilité, du confort … ???

 x

J’ai des doutes (pas sur le prix dudit système par contre)

v

Les moteurs, bien sûr beaucoup de HD, de S&S et autres marques américaines (on compte de l’ordre d’une quinzaine de fabricants de moteurs en V type HD aux USA), beaucoup sont turbo compressés, les cylindrées sont les plus grosses possibles … toujours plus, c’est l’Amérique !

On relève aussi un gros travail sur l’évolution de la traditionnelle forme avant …

k

… dite Bat Wing

z1

z2a

Alors bien sûr, ce genre de brélon, tu en as plein les stands d’exposants, en veux-tu en woualà … sauf que dans la rue (à part sur main street), t’en woua pratiquement pô. Bin woui … au-delà du prix (on tape dans les 30 mille boulons américains, voire plus, ce qui aux US est très cher) … c’est « inroulable » (échappements libres qui rendent sourd, selles symboliques casse coccyx, guidons casse épaules, amorti réduit, roue avant idéale en ligne droite et bonjours les virages sous la pluie ; tout ceci sans parler de la peur des rayures sur ta peinture à 15.000$)

Quant aux bikers qui sont venus ici avec ce type d’engin (les quelques que tu aperçois en train de rouler), ils sont arrivés en trailer … (tu n’en croises absolument aucun sur les routes alentours).

« Inroulable » te dis-je …

Z9a

… ah bin le monsieur là, malgré un sérieux souci à la jambe gauche il n’est pas d’accord avec moi dis donc …

Bon aller, j’arrête de faire mon critiqueur, la fois prochaine je te parle de les quelques motocyclettes qu’a’ m’ont bien plus à moa à la Sturgis bike week.

La suite bientôt donc …

La Bise.

L’Hervé, your Berrichon friend.

Et si tu veux voir DAYTONA, un clic ici tinyurl.com/Daytona002

Sturgis Bike Week (9) : DEADWOOD ville de légende


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Mais la vérité vraie en fait c’est que … non, on ne va pas à STURGIS pour la bike week !

On ne va surtout pas à STURGIS !

Bin wouais …

Je te l’ai dit, la ville est laide, surpeuplée et souvent excessive

Non, ceux qui savent ne vont pas à STURGIS même, ils vont à …

1 (803)

Bon, je fais le malin là mais à vrai dire, je n’en savais rien non plus ; j’ai séjourné à DEADWOOD pour la simple et unique raison que c’est là que David UHL résidait et qu’il m’avait collé dans le même hôtel que lui

1 (639)

Et DEADWOOD, ç’a été pour moi la divine surprise dans le DAKOTA DU SUD

DEADWOOD a été fondée illégalement sur un territoire indien concédé par le gouvernement américain par le traité de Fort Laramie en 1868 au peuple LAKOTA

2 (14)

En 1874, le colonel Georges Armstrong Custer annonça la découverte de gisements d’or dans les Black Hills provoquant une ruée vers l’or et la fondation de Deadwood qui devint en 1876 un ville réputée pour ses « bandits-manchots » et ses maisons closes (base du scénario de la série télévisée Deadwood)

1 (130)

En quelques années, la ville devint renommée pour ses prostituées mais aussi pour avoir été le théâtre du meurtre de WILD BILL HICKOK

1 (808)

… et pour être le lieu de sépulture de CALAMITY JANE

1 (882)

Le chop’ de BETSY HUELSKAMP est immatriculé en hommage à cette héroïne de l’histoire des USA

1 (883)

En 1879, la ville fut dévastée par un incendie puis reconstruite

          1 (134)

1 (138)

Elle continua de prospérer, devenant un centre minier important des BLACK HILLS

                          1 (171)

1 (159)

1 (173)En 1961, la ville fût inscrite au patrimoine national américain

1 (256)

DSC_0001

1 (655)

DEADWOOD se trouve dans un écrin de verdure au coeur des montagnes à une vingtaine de kilomètres de STURGIS ; c’est une petite ville superbe et préservée à l’architecture remarquable

Pendant la bike week il y a effectivement du monde, mais l’ambiance y est calme, on y a de la place, on y respire. C’est ici que viennent loger les participants à la bike week qui veulent un peu de calme tout en étant complétement immergés dans la fête mais aussi dans l’histoire des USA.

Comme on dit là-bas : – « This place is a must see / be »

En gros : l’endroit où il faut être …

1 (974)

Bienvenu dans les BLACK HILLS !

Tu y retombes en enfance, tu te remémores tous ces westerns que tu regardais gamin et tu cherches John Wayne à chaque coin de rue … et bien sûr, tu te promets de ressortir toute ta collec’ de vieux PIF GADGET et de PILOTE pour te relire l’intégrale de TEDDY TED et de BLUEBERRY

Surtout … ne viens pas me dire là que tu ignores ignare qui est TEDDY TED !!

(bon, d’accord, là je m’adresse plutôt aux vieux …de mon âge … qui ont encore un peu de mémoire)

 TEDDY TED, une série de BD française, bien de chez nous !

Créée en 1963 par Jacques Kamb (scénariste) et dessinée par Yves Roy. Au bout de trois épisodes, ils cédèrent la place à Roger Lecureux (scénar’) et Gérald Fortonau (dessin) qui en firent la réputation

(le nom du personnage choisi par Kamb s’inspire de l’allitération formée par le nom de Lucky Luke)

On a le droit de lui préférer BLUEBERRY (créé en 1963 lui aussi)

 Enfin bon, tout ça pour te dire dans quelle ambiance tu vas te retrouver à DEADWOOD (ce qui ne sera absolument pas le cas à STURGIS)

C’est simple, pour te permettre de mieux saisir mon enthousiasme concernant cette ville, je dirais que l’on pourrait la comparer à un PROVINS ou un SARLAT en FRANCE (alors que Sturgis m’a beaucoup plus fait penser au parking d’Auchan Fontenay-sous-Bois … qui me fait un effet tout autre … vas comprendre)

1 (220)

C’est pas tout lapinou (non pas toi Gégé) : main street est agréable, bordée de nombreux casinos et de quelques restaurants proprement étonnants dans la mesure où en 30 années d’aller-retours divers et variés aux USA, je n’ai jamais aussi bien mangé qu’à Deadwood …

… et bu !

1 (315)

On s’est notamment trouvé deux restaurants avec une cave incroyable. Un petit Saint-Emilion à tomber … tellement inattendu ici …

              1 (317)

(par contre le prix pas inattendu du tout, je te confirme que ça m’a coûté un œil …)

 Tu te rendras donc au casino MIDNIGHT STAR, sur main street (juste en face du GOLD DUST)

1 (229)

…  et monteras au dernier étage au restaurant ouvert par KEVIN COSTNER, le JAKES

Tu peux arriver en tee-shirt et casquette de base ball et tee-shirt …

… mais n’oublies surtout pas d’une part de réserver avant (c’est blindé de monde) et surtout …

… comme Green Lantern, ton pouvoir vert

 

Donc DEADWOOD, oui da, c’est là où il faut être, qu’on se le dise !

Sinon, à signaler aussi, un peu plus loin plein sud sur la route du Mont RUSHMORE, tu peux loger à HILL CITY (ou à KEYSTONE). Très chouette aussi, plus petit que DEADWOOD

DSC_0003

Pas mal non plus, par contre ça t’éloigne un peu de STURGIS … mais c’est un détail sans importance et ça te fera rouler un peu plus

1 (688)

Une dernière précision

Si l’’envie te prend de séjourner dans ces petites villes, réserves très, très vite.

Les places sont rares et surtout lorsque les bikers quittent les hôtels du coin pour rentrer chez eux une fois la bike week terminée … ils réservent immédiatement leur chambre pour l’année suivante.

Résultat : peu de disponibilité et des prix déments (300$ la nuit … grâce à David j’ai eu ma piaule à 150$ … j’ai dit merci)

1 (766) - Copie

Aller, la bise, la suite bientôt.

L’Hervé, your Berrichon friend

Et si tu veux voir DAYTONA, un clic ici tinyurl.com/Daytona002

Welcome to Sturgis 2014 (6) : la ville de STURGIS


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Finalement, pourquoi va-t-on à Sturgis ?

1 (204)

 Pour la ville elle-même ?

1 (365)

Nan, elle n’a aucun intérêt. Même pô belle

Pour remonter 100 fois main street ?

1 (540)

Nan, tu parles, on l’a déjà tellement fait …

1 (361)

Pour croiser des gens extravagants ?

1 (145) - Copie

Nan, passé 23h00 ça lasse …

1 (654)

Nombre d’habitués de la bike week ne mettent plus les pieds à Sturgis passé 23h00

Welcome to Sturgis 1

Trop d’excès, trop de substances illicites, trop de gens déjantés grave

Welcome to Sturgis 1

Pour voir des motocyclettes extravagantes ?

1 (538)

1 (132)

1 (374)

1 (507)

1 (377)

1 (402)

Nan, on les as déjà toutes vues dans les magazines  …

Pour voir de jolies wouatures ?

1 (528)

1 (162)

Nan j’aime pô les wouatures …

Pour voir de jolies motocyclettes ?

1 (480)

1 (433)

Nan, on les a déjà toutes vues te dis-je …

Pour voir de jolies motocyclette qu’on n’a pas encore vu à l’époque de par chez nous ?

1 (503)

1 (504)

Nan, on va les voir dans pas longtemps à Paname et à Vierzon …

1 (513)

(Polaris / Victory / Indian avaient bien réussi leur coup en plaçant leur stand face à la colline marquée du nom de Sturgis)

Pour voir des Harley et des customs américains ?

1 (462)

1 (463)

Nan, c’est dépassé, les japonais font mieux pour moins cher …

Notamment J&P Cycles proposait un kit très intéressant pour Yamaha BOLT

1 (388)

Voir https://www.youtube.com/watch?v=YJ2xaQDb0vY

Pour voir de petites cylindrées ?

1 (475)

Le fameux moteur V8 CHEVY … no comment, simplement monstrueux …

Nan, laisse tomber, t’en trouveras pô …

Pour voir de vieilles marques comme EXCELSIOR ?

2014-08-06 19.38.58

Nan, i’a que du neuf quasiment là-bas …

2014-08-06 19 39 48

(EXCELSIOR ENDERSON après plusieurs revivals a définitivement fondu les plombs en 1999 … jusqu’à la prochaine fois où un investisseur rachètera la marque …)

Pour voir des bikers parmi les plus célèbres ?

1 (338)

1 (367) - Copie

Nan, on les connait déjà …

Pour acheter des tee-shirts ?

1 (359)

Nan, on en a déjà trop …

Pour acheter quelques pasties ?

1 (333)

(une fois collés sur la pointe des seins toute dame de tout âge pourra se promener dans la rue sans avoir affaire avec la marée-chaussée) ?

1 (334)

Nan, on n’a pas d’assez gros seins toi et moi …

Pour éprouver un sentiment de sécurité ?

1 (320a) - Copie

(Armes bienvenues dans ces locaux. Svp, gardez toutes les armes dans leur holster, sauf en cas de besoin. En un tel cas, l’adresse au tir est appréciée)

Nan, on te l’a déjà dit tu risques de t’en prendre une …

Pour rouler en toute sécurité ?

1 (424) - Copie

Nan, oublie, ça tombe comme des mouches (j’ai assisté à 3 accidents totalement incompréhensibles, et je n’ai toujours pas compris comment les gonz’ ont fait pour se rentrer dedans …au premier problème, plus personne au guidon …)

Pour porter tes couleurs ?

1 (142)

Nan, t’as pô l’droit …

Pour rencontrer Dieu et son armée ?

1 (534) - Copie

Nan, j’veux pas avoir de ventre et porter une chemise jaune …

Pour rouler au soleil ?

1 (564)

Nan, i’ pleut souvent …

1 (552)

Tu peux oublier ton casque à la maison, pas obligatoire, mais surtout pas ta combard’

Pour rouler au soleil tranquilou sur de sympathiques routes de montagne ?

1 (560)

Nan, tu oublies …

Dans un rayon de 200 bornes autour de Sturgis, …

1 (724)

… 800 000 bikers transforment le moindre col de montagne en sortie de caisse d’hypermarché un samedi de paye …

1 (683)

Pour voir Peter Fonda et Captain America ?

1 (536)

Nan, c’était pô lui … (mais l’illusion était presque parfaite)

Pour voir les fameux bisons du parc Custer ?

1 (703)

Nan, i’ sont futés les bisons, les 800.000 motos rugissantes les font grimper aux arbres, tu les verras pô …

Pour profiter d’une nature sauvage et préservée de toutes trace de passage de l’homme ?

1 (589)

Nan, si tu as un copain bison i’t’essplikera …

Pour faire laver sa jolie motocyclette ?

1 (826)

Nan, elle était même pas sale …

Naannnnnn … tout ça on connait toi et moi, on a déjà vu, ça n’a plus d’intérêt pour de vieux motards comme nous …

Pour te dire. J’ai passé 6 jours là-bas et seulement … 3 heures à Sturgis même  … pas intéressant … par contre le reste du temps a été … aux alentours  … extraordinaire …

Je te raconterai ça plus tard.

La Bise.

L’Hervé, your Berrichon friend

Et si tu veux voir DAYTONA, un clic ici tinyurl.com/Daytona002


Welcome to STURGIS 2014 : DAVID UHL


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Ainsi donc te disais-je, j’ai eu l’immense privilège de passer quelques jours à Denver chez David Uhl, artiste peintre officiel pour HARLEY DAVIDSON et véritable star dans le milieu biker américain …

1 (147)(pour te rafraîchir la mémoire, relis ce que j’avais écris à son sujet il y a quelques temps de cela : http://lesblogs.motomag.com/tatoue-harley/2014/01/27/motorcyle-painting/ )

1 (641)

 … puis, de le rejoindre lui et son équipe (il est parti un jour avant moi) avec quelques membres de son HDMC à la Sturgis Bike Week où il exposait

1 (125)

A STURGIS et surtout au casino Gold Dust de DEADWOOD

1 (126)

Il y a été rejoint par l’actrice Kristy SWANSON qui avait posé pour lui quelques mois plus tôt pour le second tableau de la série STEAMPUNK LADY  

1 (226)

1 (250)

Le studio de David se trouve dans la banlieue de Denver

Immense, sur deux étages

DSC_3980

Il y travaille avec 5 collaborateurs. Le mec bosse comme un dingue, 08h00 / 20h00 non-stop quasiment tous les jours …

1 (63)

Il enchaîne salon sur salon à travers les USA (il a même reçu en septembre dernier les participants au Canonball 2014 en moto ancienne qui font traditionnellement une halte à son studio pour une soirée de fête – 400 personnes) et de plus en plus en Europe

Il était exposant à l’EICMA de Milan en novembre dernier (où d’ailleurs il s’est fait faucher une toile sur son stand – Inimaginable aux USA – Bienvenu en Europe David !)

1 (64)

Il envisage sérieusement le rassemblement Harley-Davidson Faaker See 2015 en Autriche (et avec l’ami Jack 1340 nous essayons de le convaincre de venir à Grimaud en 2014 …)

DSC_3991

(moi au paradis …)

Rappelle-toi du premier tableau de la série STEAMPUNK LADY

1 (65)

… avec une moto fabriquée par COPPER MIKE

… et avec pour modèle ma copine JENNIE VILANO

DSC_3630

(NYC, salon de la moto, janvier 2013)

 … et donc, pour la seconde Steampunk Lady

 … c’est une fois encore COPPER MIKE qui a produit une deuxième moto. J’ai pu la voir, elle trône dans le studio de David

Welcome to Sturgis

Pour l’avoir approchée de près et m’être assis dessus, je confirme, c’est un monstre. Elle est dénommée SINISTER KID

Custom front brake master cylinder

Le moteur est un véritable KNUCKLE HEAD 1947 pas un réplica

Gas tank with aluminum milled side panels

La bestiole sublime le style STEAMPUNK et même si je n’adhère pas à cette approche je reconnais que le travail réalisé est d’une rare qualité. Par contre, pas pu rouler avec … faudra que j’y retourne …

Custom Fishtail Exhaust

Kristy pose pour moi à Deadwood pour un article que j’ai rédigé en septembre pour le NEW YORK RIDER MAGAZINE …

1 (279)

Pour me rendre à Sturgis David m’avait incorporé dans un groupe de quelques membres de son MC. Ce MC a pour particularité de regrouper célébrités et anonymes en toute simplicité. On peut notamment y croiser les membres de ZZ TOP ou encore …

(l’homme à la casquette est Willy G. DAVIDSON ici avec son épouse)

Love Ride 14

Peter FONDA et Jay LENO en sont …

J’ai donc roulé avec les … UGLY ME … un HDMC où l’on trouve du beau monde …

Au final, j’aurais parcouru de l’ordre de 2200km en bécane … tout seul (mis à part le trajet Denver / Sturgis, avec les Ugly Me, j’ai fait le retour seul). Le pied intégral.

Cela m’a notamment permis de découvrir une motocyclette sur laquelle je n’avais jamais roulé : un SPRINGER 2006, la seconde moto de David qu’il m’avait prêtée pour l’occasion.

Paskeu sa première moto à lui, son vrai « amour », un autre KNUCKLE, c’est ça :

1 (67)

La bestiole est magnifique …

(me l’a pô prêtée … l’a bien eu raison, si j’avais pareil brélon t’aurais pas la moindre chance d’y poser ne serait-ce qu’une demie de tes superbes fesses … ). 

 J’ai été bluffé par le Springer. C’était donc la première fois que j’en pilotais un …

DSC_4070

(avec madame Uhl, Elisabeth …)

Même sans pare-brise et sans saccoche avec le packetage saussissoné à l’arrière n’importe comment (j’ai honte) la tenue de route est restée excellente en montagne dans le vent et sous la pluie

2014-08-08 09.38.56

Excellente motocyclette, très confortable (il lui manque la boite 6 tout de même)

Tiens au passage, si tu prévois de te rendre à Sturgis, tu peux y aller sans casque … mais n’oublie surtout pas la combarde de pluie … la montagne même en été ça reste … la montagne

2014-08-08 15.12.39

Et même s’il fait généralement beau, il peut aussi méchament pleuvoir … la météo évolue rapidement, passant parfois d’un extrême à l’autre en 5 minutes

1 (564)

La crème solaire non plus tu n’oublieras pas ! Car lorsque le soleil revient, il cogne dur

1 (552)

C’est bien au soleil que je dois mon magnifique nez rouge ce soir-là et non pas à ma bouille de clown ou au pinard de ce dernier repas de la Sturgis Bike Week 2014

1 (1003) - Copie

Aller, la bise, la suite bientôt

L’Hervé your Berrichon friend

Et si tu veux voir DAYTONA, un clic ici tinyurl.com/Daytona002