Ace Café : ride with the Rockers (to Brighton) … et balade londonienne (2)


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Bien évidement, se rendre à l’ACE CAFE, ça veut forcément dire … se rendre en Angleterre (fûté le tarmo’, il a tout compris) …

Donc, motocyclettes tankées à Levaloïsse Perrette (c’est comme cela que l’on prononce en angliche Sir) vers 09h00 ce vendredi matin ensoleillé du 06 septembre 2019 et hop …

… un peu plus de trois heures plus tard, Calais !! Woui, je sais, c’est la honte intégrale, nous avons pris la highway (je refuse d’écrire le mot “autoroute”) … ça reste entre nous, n’en parle (verbe du 1er groupe conjugué au présent de l’impératif !!!) à personne stp…

… nombre de motards allemands, belges, néerlandais semblent avoir eu la même idée que nous …

… et dans la file d’attente pour embarquer sur le prochain ferry, on observe toutes marques de motocyclettes et tous les genres de deux roues …

Chance, i’ pleut pô !!

Brélons arrimés !

En sécurité sur le pont numéro 4 (celui du bar), casques enlevés pour siroter notre premier café … anglais ….Et moins de deux heures plus tard nous sommes sur les English roads

Bien évidement, après à peine un quart d’heure de route, il faut sortir la combard’ …

Bienvenue en Angleterre gentlemen !

Remarque, quand tu vois l’air martial et la saillance de la tenue de mon Nicho’ ç’aurait été dommage de se priver non ? (sérieux, j’adore cette photo … à noter que celle prise une demi seconde après celle-ci, je ne peux te la montrer, vu l’énorme Irish finger qu’elle m’a valu de la part dudit Sir Nicho’) …

Enfin, ça y est, nous sommes à Londres !!! Et il fait beau et doux …Hurray!!!

Il n’y a plus qu’à nous rendre au pub dans lequel nous allons séjourner deux nuits à l’ouest de Londres … le bien nommé KINGS ARMS … à Brentford (à recommander, le lieu est vraiment sympathique, impossible de faire plus typique dans le style pub, situé dans un quartier calme pas très loin de la M4) …

… et le soir venu, cuando es la noche, vamonos al ACE CAFE para hacer la fiesta con los motocicletos ingles …

C’est le lendemain matin que les choses sérieuses débutent avec un solide breakfast en terrasse (woui, il fait encore beau), à la diététique so British … il nous faut au moins cela pour aller visiter une légende européenne que tout harleysite qui se respecte se doit de voir une fois dans sa carrière de baill’keur … WARR’S !!!

EUROPE’S OLDEST HARLEY DEALERSHIP

Le concessionnaire Harley le plus ancien d’Europe, pas moins … ouvert en 1924… C’est remarquable quant tu sais que la MoCo aux USA a, elle, “ouvert” à peine onze ans plus tôt (1913) et ne couvre pas, loin de là, l’ensemble du territoire américain de l’époque. En France, le premier concessionnaire Harley Davidson (qui sera le seul et unique pendant de nombreuses années), les établissements BORIE, ouvrira à Paris en 1946 …

WARR’S est aussi très connu pour les nombreuses transformations et autres custom bikes produits ici depuis très longtemps …

Quelques belles machines en exposition permanente …

Café, achat du pacht WARR’S, blablatage avec deux néerlandaises qui traversent l’Angleterre sur leur Sportster avec leur papa. Que dire d’autre ? Que le lieux est aséptisé comme toute bonne concess’ Harley contemporaine qui se respecte et que le stationnement se fait carrément sur la chaussée, en virage, dans une rue où passe un trafic conséquent (le premier caisseux qui se rate te fait le strike de l’année) … c’est simple pour te permettre de garer ton brélon les woautures sont obligées de stopper … pas glop !

Bon, c’est pas tout ça, direction la City pour le grand free ride londonien de ce jour que nous attendons depuis des mois avec l’ami Nicholas … C’mon baby!!!! (et il fait toujours un temps de rêve ) …

Et là, mon titou, ç’a l’a fait grave pour les ceusses qui en étaient …

LONDON TOWER

TOWER BRIDGE

Tiens !?!? … encore un cycliste ..

Big Ben et le Parliament, en travaux, nous ont échappé … aucun intérêt à photographier nos motocyclettes d’amour devant des échafaudages …

IRON HORSE GUARD AT BUCKINGHAM PALACE

 Hé, tu en as beaucoup des photos comme celle-ci ????!!!! … devant le palais … oùkilé forbidden de stationner … avec la reine Elisabeth qui me fait signe derrière les rideaux depuis sa fenêtre … si, si, regarde bien … et appelle moi des que tu l’as trouvée, il y a une machine à timbrer les bananes à gagner …

Magie du Softail Heritage Deluxe, je suppose, de nombreux touristes ont demandé au Nicho’ s’ils pouvaient se faire photographier avec l’engin … par contre pas un seul n’a approché mon Club Style

… c’t’incroyable ce manque de discernement et de goût des gens …

Toute une après-midi à déambuler dans le centre de Londres ensoleillé …

A noter que l’automobiliste londonien est beaucoup moins attentif aux deux roues que son homologue parisien. Il faut aussi dire qu’il n’y a pas du tout la même importante quantité de scooters qu’à Paris, loin de là.  A moins que les lane splitters (ceux qui roulent entre les files, qui pratiquent le lane splitting) ne soient pas du tout appréciés (ce qui est fort probable) … globalement, le car driver local ne fait absolument aucun effort pour faciliter le passage des deux roues …

Bon, aller mon titou, à très vite, pour te raconter la suite …

Notamment, le ride to Brighton with the Rockers du lendemain on a Sunny Sunday morning

La bise

L’Hervé, your Berrichon friend

Dyna disciple … j’ai une nouvelle motocyclette


Hervé

Bonjour copain (et copine),

J’ai une nouvelle motocyclette …

YOUPI !!!!

IMG-20171223-WA0010

New year, New bike, same ugly me

Mais avant de t’en montrer plus, laisse-moi te raconter “d’où elle vient” …

Souviens-toi, en 2015 je te parlais de ma seconde participation (j’avais déjà eu le bonheur de m’y rendre en 2014) au FXR show pendant la Sturgis bike week où tout ce que l’Amérique du Nord compte de fondus de ce modèle Harley-Davidson (plus connu sous le nom de DYNA – mais les puristes t’expliqueront qu’un FXR et un DYNA ne sont pas les mêmes motos … voui certes …) se retrouvent pour élire le plus beau FX show bike

sans-titre

Ce show n’est pas très important mais tu y vois une bonne centaine d’engins au look prononcé, absolument étonnant, avec une vraie ligne, un design et un style unique. En général c’est simple : on adore ou on déteste. En ce qui me concerne j’ai basculé côté adoration le matin du 04 août 2015 à 11h48 (woui, c’est précis) …

Tu peux relire ici le post que je t’avais proposé à l’époque :

lesblogs.motomag.com/tatoue-harley/2015/11/04/sturgis-bike-week-2015-dyna-fxr-a-lhonneur/

Je te parlais alors d’une tendance dans le milieu HD aux USA qui est en train de monter et qui concerne un modèle bien particulier le FXR  (et DYNA par “ricochet”) … et ses adorateurs (réunis dans des clubs spécifiques à la limite de la secte : Lane Splitters, Dynalcoholics, Dyna Republic, Dynamite Crew, Dyna Disciples, Innocent Industry… ) …

DSC_0707

 …dont je n’allais pas tarder moi-même à faire partie …

A l’époque, je suivais depuis quelques mois déjà sur un réseau social une moto du nom de JAILBAIT 

dln_blu_dec-25-2014_213

La base est un FXRP (P pour police) de 1990 dont le moteur (et une foultitude d’autres “choses”) a été remplacé par un V-twin S&S 111ci …Vin’ diou la belle bête !!

DSC_0705

Et, hasard total, je tombe sur la bestiole qui participait au show FX cette année là … Noël, Noël, Mont-Joie Saint-Denis !!!!!

Love at first sight com’ i’ disent à les z’Amériques !!

DSC_0710-686x1024

Je fais même connaissance de Daniel Dolan, proprio’ / concepteur, un charmant jeune homme tatoueur de son état à Fort Collins / Colorado … (pour la petite histoire, cette moto est issue d’un lot de 6 FXRP que Daniel avait acheté pratiquement sur un coup de tête quelques temps auparavant … Comme quoi, quand on aime, on ne compte pas) …

Dès ce jour, une idée fixe se colle aux quelques neurones dont je suis l’heureux propriétaire et ne me lâchera plus : je veux un FXR avec le même look !!!

FXRShow_760

En 2017, le plateau rassemblé à Sturgis a été encore plus important … d’année en année ce qui n’était qu’une tendance portée par quelques amateurs est en train de devenir un style qui plait de plus en plus et conquiert de nouveaux motards …

Bientôt en Europe / France ??????????

Regarde un peu ces beautés (oui, oui, on a le droit de détester aussi …) …

fxr-show-sturgis3-4x3

 maxresdefault

DSC_0361

Ainsi donc, me voici en cette fin d’été 2015, de retour à Paname, la tête remplie de projets moto FXR customisés tous plus fous les uns que les zôtres … Super, super, super … Bon, où qu’il est le FXR des familles que je vais bien pouvoir te me dénicher de part chez nous ??? … Pas simple. Ou plutôt si, très simple : i’en a pas !!!! Ou du moins ils sont tellement rares ou en tellement mauvais état que j’aurais plus vite fait de transformer mon ancienne Bleue pour atteindre un résultat approchant le fantasme à deux roues que j’ai en tête …

DSC_0045

Le seul que je trouve (par hasard encore une fois), un modèle de 1984, vient d’être remis à neuf l’été dernier par mon ami le jeune et talentueux Vincent, le fiston de JiPé, lui-même patron de l’Atelier Moto Vermandel (AMV) à Ormeaux en Seine et Marne …

La bête est magnifique, je t’en ai d’ailleurs parlé dans mon dernier post : lesblogs.motomag.com/tatoue-harley/2018/01/28/atelier-moto-vermandel/

DSC_0044

Travail superbe sur une moto rare sous nos latitudes gauloises …

Bon, nous sommes début 2017, je n’ai pas avancé d’un centimètre sur mon projet, juste pu mettre de côté quelques noisettes pour l’écureuil caisse d’ép’ …

1366748222

Trainant mon désarroi chez Borie, concessionnaire émérite Harley Davidson depuis 1946, mon ami Pierrot, le chef d’atelier, me prend sous son aile, me prête une oreille, éponge mes larmes de crocodile … et au fil des rencontres, nous discutons pas mal et tombons d’accord sur le fait qu’un bon (pas) vieux FAT BOB 103 d’occasion fera une excellente base …

5a57

Le FXDL dans sa couleur (douteuse à mon goût) d’origine

Je vends donc mon brélon et fais l’aquisition de l’olive verte métallisée que voici au début de l’été 2017 … Cest parti mon titi !!!

L’idée de départ étant de coller le plus possible à cet esprit FXR show de Sturgis en s’inspirant des lignes des motocyclettes de la police américaine des années 70 / 80 avec leur fameuses / hideuses sacoches noires qui ont fait (ou pas) leur succès esthétique à l’époque …

25010627_133631614084601_1360117981165649920_n

Les polices américianes avaient indifférement adopté ce look sur des modèles Harley-Davidson ou de marque japonaise …

 maxresdefault

Une fois le modèle de la moto défini, il a fallu faire appel aux pièces détachées … qui ne sont pas toutes d’origine Harley. C’est le catalogue DRAG SPECIALTIES 2017 qui va permettre de faire avancer ce projet sur l’aspect ligne et design …

CATALOGUE-2017-FAT-BOOK-DRAG-SPECIALITIES-DRAG-SPECIALTIES-38

Oh, la jolie couverture de catalogue qui fait bien penser à mon projet …

Pour ce qui est des sacoches, c’est aux USA que nous avons été chercher les fameuses VILLAIN 2 HERO … Si belles à mes yeux et tellement laides aux yeux de nombreux autres motards … Ha, ha, ha …

Top5

Pour compléter le tout, une ligne d’échappement “deux en un” MOHICAN DYNA INOX P 05-16  … Qui chante comme un indien des plaines (tout en étant homologué) …

s-l1600

Le modèle ARROW

Petit listing des travaux réalisés :

Pose d’un double sélecteur de vitesse, pose de plateformes, insertion / modification de la ligne d’échappement, de la carto’, du filtre à air, bavette arrière et son éclairage à leds, dépose complète carrosserie, peinture, pose guidon, changement pneumatiques, changement jante avant, passage de la câblerie nouvelle, pose support tête de fourche, dépose fourche, modification tête de fourche, fabrication grilles entrées d’air, époxy des supports de sacoches, modification des supports d’étrier, etc, … Et la liste n’est pas exhaustive …

Quant à la peinture, c’est Mathieu Sergent de MS CUSTOM qui s’y est collé …

20476623_143667172884391_4295466770837698123_n

Il a réalisé un travail technique complexe au rendu absolument superbe …

24785312_176747852909656_2875978214848218053_o

L’ensemble des travaux se sont déroulés sur huit mois  … les sacoches se sont faites désirer très, très longtemps … si j’ai bien compris, il n’y en avait plus en stock, il fallait relancer une production et ceci n’était envisageable qu’à partir d’un certain nombre de commandes … il a donc fallût attendre …

IMG_20171102_122506_215 - Copie

 Le fairing (j’aurais pu dire “le carénage”, mais je me la pète) est très laid d’origine dans sa couleur / matière brute …

IMG_20171022_213935_319 - Copie

Mais après l’apprêt peint, c’est de suite mieux …  FullSizeR - Copie

IMG_2423 - Copie

Les spécialistes ou du moins les ceusses qui connaissent le modèle FAT BOB apprécieront la somme colossale de travail (qu’on ne voit pas de prime abord) pour parvenir à ce résultat …

006_fxr - Copie

C’est à partir de là que les sacoches se sont faites désirer … La moto était quasi terminée, roulable … et j’avions pô l’droit d’l’avoir … j’ai passé de mauvaise nuits impatientes en ce mois de décembre 2017 … elles sont enfin arrivées peu après Noël ….

sans-titre

Le brave homme avait bien entendu mes prières (YES !)

C’est ainsi qu’en ce début janvier 2018, je posais enfin mon iron butt sur mon nouvel iron horse 

IMG-20171223-WA0003 - Copie IMG-20171223-WA0002 - Copie

Et que le samedi 20 janvier, j’allais pouvoir tester l’engin sur 400km de routes à sangliers par une météo pas loin d’être désastreuse …

Direction l’ancien circuit de Geux à l’est de Reims, véritable spot à motards parigots, destination idéale pour faire un aller-route dans la journée …

IMG_7232 - Copie

Tiens, relis ce post dans lequel je te donnais un chouette parcours pour rejoindre ce lieu mythique : lesblogs.motomag.com/tatoue-harley/2016/01/04/la-sortie-du-jour-circuit-de-gueux/

DSC_0081 - Copie

Conclusion de ce premier roulage de l’année :

400 km, dont 300 sur des routes bien boueuses / humides – 10 heures de sortie, pas croisé un seul motard. Je te laisse imaginer l’état de propreté de l’engin à l’issue …

 IMAG6525 - Copie

La bulle et les protections plexi des poignées offrent une protection optimale.

La visibilité avant est parfaite et les rétroviseurs placés où ils sont donnent une vision arrière des meilleures.

IMG_7257 - Copie

L’ami Philippe m’avait accompagné avec son superbe Street black mat

La position de conduite, nouvelle pour moi, est agréable, même si après 400 bornes j’avais les épaules « un peu lourdes ». Mais ça reste acceptable.

A l’accélération, au freinage et en glissade / dérapage la moto se comporte parfaitement (la monte pneumatiques n’appelle aucun commentaire).

IMG_7252 - Copie

Aucun coup tordu ou de vice. L’engin est très sain et instaure la confiance.

La poignée d’embrayage a la bonne dureté, la boite de vitesse est très souple (à l’arrêt le point mort n’est pas toujours facile à trouver).

La poignée d’accélérateur est très vive (je n’ai pas l’habitude, je suppose que c’est un coup à prendre. C’est un peu gênant à petite vitesse dans le trafic : beaucoup d’à-coups).

DSC_0133 - Copie

De nuit (suis rentré à 21h30) l’éclairage est bon

Le voyant de 6ème manque sur ce modèle. Le freinage est bon et bien réglé.

020_fxr - Copie

Le Mohican, un peu gênant à petite vitesse mais s’attenue en roulant plus vite, sonne exactement comme il se doit sur une HD avec un moteur qui n’a qu’une envie : y aller !

Le montage de l’ensemble est impec’ : aucune vibration nulle part.

IMAG6504 - Copie

Shooting star … Bientôt dans la presse …

La moto combine esthétique, sureté, confort (bonne surprise ça aussi) et puissance.

 La concession BORIE m’a livré un produit qui dépasse mes espérances.

Allez, à bientôt sur la route !

La bise

L’Hervé your (happy) Berrichon friend