Daytona bike Week 2019 (3) : Tropical Tattoo show


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Quand tu participes à la Daytona Bike Week il y a un évènement que tu ne dois /peux pas manquer sous peine de t’entendre dire par tes potes baillekeurs que tu as totalement raté ton séjour …

Le SPRING TROPICAL TATTOO CHOPPER TIME OLD SCHOOL CHOPPER SHOW (z’ont pas trouvé plus court comme intitulé) s’est donc tenu ce 14 mars 2019 chez WILLIE, le boss de ce petit salon de tatouage crachpoune à souhait qui a réussi au fil des années à en faire l’un des principaux spots de la Daytona bike Week … Un must see comme i’ disent là-bas …

Live music (Big Rick & the Trouble Makers cette année), remise de prix en cash et tout ce que compte le petit monde du old school de ce coin de l’Amérique qui se presse et se bouscule ici dans une cohue-pagaille pas possible …

Tiens, Marilyn Stemp, l’une des organisatrices des festivités du BUFFALO CHIP à Sturgis tous les ans et proprio du mag’ IRON TRADER NEWS

Si tu observes bien tu apercevras quelques motos …

On y vient à pied (le lieux n’est pas très loin de town center) …

… en wouature …

Voire même en motocyclette … peut importe, on y vient !

Et on se gare comme on peut … ça fait parti du charme du lieu …

Ici règne la rouille, la peinture rayée à souhait, taule tordue, le knuck’ dans son jus, le sissy torsadé fer forgé (surtout pas chromé), le rigide casse vertèbres, la pièce d’origine, la selle de tracteur en fer, l’absence de garde-boue, la commande-suicide, le carbu récalcitrant, le vintage qui doit pisser l’huile, le home made et tout ceci si possible de marque américaine …

Et éventuellement anglaise …

Bien sûr, nous sommes à les USA, donc dieu n’est jamais bien loin …

Et les vielles WLA non plus …

I’a un boucan musical rock à larsen pas possible, les bières circulent et tout le monde prend des photos comme il peut, impossible d’avoir un champs dégagé …

En tous cas, c’est sûr, tu vas photographier du bidon …

Si tu veux faire super méga branchouille-original, viens avec un casque, tout le monde va te remarquer … il se peut même que tu passes pour le rebelle du jour !

Forcément tu retrouves de nombreuses références au RAT FINK

Et le cuir travaillé a toujours autant de succès …

Dans les petites rues résidentielles derrière le salon de tatouage c’est la même pagaille, tout le monde se gare absolument partout et les voisins s’en accommodent (vaut mieux remarque parce qu’il n’y a vraiment rien à faire à part attendre que la marée baisse …), le tout dans une ambiance bon enfant …

Certains ne dorment pas à l’hôtel (une année sur deux c’est jouable, mais il est tout de même recommandé d’avoir fait suivre le caleçon long molletonné fourré loutre car même si le soleil brille toujours en Mars à Daytona, il peut néanmoins y faire frisquet, surtout si le vent se lève) …

On peut même faire ici quelques emplettes …

Bon en gros, objectivement, rien d’exceptionnel, juste l’un des évènements à ne pas manquer si tu es à Daytona pendant la bike Week …

Aller, la bise mon titou !

L’Hervé, your Berrichon friend

Daytona Bike Week 2019 : Dave Perewitz Paint Show (2)

Citation

Bonjour copain (et copine),

Pendant la bike Week les évènements, shows, spectacles et autres rassemblements sont permanents et partout …

DAVE PEREWTIZ, Aka King of the flames, fameux master builder de son état y organise depuis quelques années maintenant son PEREWITZ PAINT SHOW

Bien sûr que si tu le connais ce monsieur voyons …souviens toi, en 2017 il avait fait les honneurs du stand de notre fierté picturale française, le bien nommé DOM NOIR MAT. Dave était passé, avec sa fille Jody, saluer DOM et lui demander d’accepter de faire partie du jury de son paint show … (Dom ne s’en est d’ailleurs toujours pas remis tellement il fût surpris et heureux de cette proposition du grand Dave)

En 2019, c’est au pittoresque BROKEN SPOKE SALOON que ça se passe …

Et il se trouve que mon grand copain JACK McINTRYRE, excellent photographe de son état, à pu s’y rendre … lucky him!!!

Et en (très) bon photographe qu’il est, il a réalisé quelques superbes prises de vues des engins en compétition ce mardi 13 mars dernier … je suis heureux d’écrire ce petit post qui me permet de rendre honneur au travail de Jack, peu connu des européens alors que la quantité et la qualité de sa production sont absolument remarquables …

Si ceci n’est pas de la photo qu’elle est belle, je ne sais plus quoi te dire mon titou …

Jack traine sur les rallyes et autres évènements auto / moto sur tout le continent américain depuis le début des années 90. Au début, photographait pour lui-même et son seul plaisir … il vit maintenant en partie de cette activité. Tu peux voir son travail (et éventuellement en faire l’acquisition) ici :  https://www.jackmcintyrephoto.com/

Pour en revenir au PEREWITZ SHOW, comment le présenter ? C’est un peu une explosion de couleurs en plein air. Tenu cette année sur le site du Broken Spoke Saloon (à Ormond beach – bien plus sympa que Daytona downton), le lieu est apparu aux participants particulièrement bien adapté …

Pour résumer les règles qui régissent ce show : tu te pointes avec ton brélon peinturluré, tu t’inscris et tu empoches 1000$ (si tu es désigné meilleure peinture du show bien sûr) … Ah, si tout de même, une petite précision : ne te présente surtout pas avec ton Intruder fait à la bombe dans ta cave l’hiver dernier bicoz’ le niveau de la compèt’ est sidéral … on est à les USA et les gars font dans le très (très) lourd …

Il y en a pour tous les goûts (et les couleurs), on a le droit de ne pas aimer mais le niveau des travaux présentés relève de l’orfèvrerie …

Bon, je ne sais pas qui a remporté les 1000 boulons cette année, peut importe, le monsieur et la dame avaient l’air très heureux …

Reconnaissons que c’est de la belle ouvrage …

Les engins étaient quant à eux étaient nombreux et superbes …

On a bien sûr tout à fait le droit de ne pas apprécier ce style et cette approche de la motocyclette …

D’ailleurs est-ce encore de la moto ? … Bin non mon bon, ce sont des Show bikes, qui ne peuvent quasiment pas rouler, ont coûté la peau du bas des oeils et finirons … certainement pas avec un gros kilométrage …

Finalement peu importe, il fasait beau, la bière était fraîche les gens heureux d’être ici et tout le monde parle déjà de l’édition 2020 …

Si tu n’as pas pu t’y rendre cette semaine, vas visionner les photos de Jack sur son site (tu vas y voir des clichés superbes) et achète toi des pinceaux pour l’année prochaine, je viendrai avec toi pour assister à ton triomphe …

Aller, la bise mon titou !

L’Hervé, your Berrichon friend

Daytona Bike Week 2019 : la moto officielle (1)


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Bon, comme tu es un motard averti, tu sais que la Daytona Bike Week 2019 bat son plein …

 … et que je ne vais pas résister à t’en causer un p’tit peu …

Commençons par le début : le brélon officiel de l’évènement, ou encore très exactement le bien dénommé : Grand Prize

La moto officielle de la Bike Week 2019 est cette année une Harley-Davidson FXLR customisée de 2018 …

A noter que les organisateurs précisent que cet engin n’est pas conforme à la réglementation californienne …Zutalor, c’est ballot !

C’est le grand BRIAN KLOCK le boss de KLOCK WERKS qui a commis la chose cette année (son logo, le fameux Ace of Spade, est reconnaissable sur le filtre à air).

J’adore le travail de ce master builder qui se trouve en plus être un type très sympa …

Avec BRIAN et LAURA KLOCK à Sturgis, j’avais écrit quelques articles sur eux, notamment ici pour le NEWYORK RIDER MAG’ …

Laura est aussi une grande championne de vitesse, elle a déjà couru sur le grand lac salé  … et leur filles  …tout pareil … quelle magnifique famille !

C’est dans le magazine AMERICAN IRON que tu trouveras tous les détails sur les spécif’ de l’engin …

Il ne te reste qu’à faire l’aquisition dudit mag’ …

Sinon tu peux lire (en anglais) une petit interview de Brian Klock ici où il dévoile qu’en plus de sa cosmétique, l’engin a un peu été vitaminé :

https://officialbikeweek.com/read-blog/2019-Official-Bike-Week-Motorcycle-Builder/

Alors pourquoi, au-delà de son esthétique (qui me plait beaucoup), cette motocyclette est-elle si intéressante ?

Et bien parce que, comme tous les ans, elle fait l’objet d’une loterie dont elle est le Grand Prize. YES !

Donc mon titou, il te reste deux choses à faire :

  • foncer à Daytona t’acheter un billet pour participer au tirage au sort et gagner cette beauté orange,
  • ne pas aller rouler en Californie puisque la bécane n’y est réglementairement pas autorisée mais la ramener vite à Paname, nous irons la roder du côté de Vierzon toi et moi …

Aller, la bise, bonne bike Week

L’Hervé, your Berrichon friend

Daytona Bike Week 2018 : painting tribute par David Uhl


Hervé

Bonjour copain (et copine),

tu es certainement au courant qu’en ce vendredi 09 mars 2018 a officiellement débuté la 77ème Bike Week de DAYTONA / Floride …

Daytona-Bike-Week-2018

A mon grand dam je ne peux m’y rendre cette année, ce qui ne m’empêchera pas de suivre cet évènement via les médias et les amis qui, eux, ne manqueront ça pour rien au monde … Lucky them !!!

Et notamment mon ami David UHL qui exposera son artwork painting à Ormond à la sortie de la concession Harley-Davidson ROSSMEYER

 imagesB

Daytona Dippin’ 

Et comme chaque année David proposera au public une peinture célébrant l’évènement dans la série Daytona Commémorative

in-the-gallery-at-bike-week-2010

Jeff DECKER et David UHL en 2010 sur le stand qu’ils partageaient à Ormond pendant la bike week quand j’ai fais leur connaissance (la photo n’est pas de moi)

Pour mémoire tu te rappelles que David Uhl diffuse son art notamment par le biais de série de peintures : Steampunk Ladies, Sturgis / Daytona Commemorative, Woman of Harley-Davidson, the Graceland Project, Across America,

med_3496_Ruby

Souviens toi de la magnifique The Women of Harley Davidson lesblogs.motomag.com/tatoue-harley/2014/01/27/motorcyle-painting/

Pour ce qui concerne la série commémorative de Daytona, elle a commencé en 2003 avec The Witness

sm_3526_The_Witness

Une œuvre unique créée pour commémorer la célébration du 100e anniversaire de Harley-Davidson à Milwaukee. Son titre (en français, Le Témoin) fait référence à un vieux motard, qui visiblement est imprégné de l’histoire de la Motor Company (la MoCo) ainsi que la fête de Daytona qui la célèbre …

Avec cette œuvre d’art, les Uhl Studios inauguraient une nouvelle approche pour sa sortie. Des tirages de la peinture originale ont été offerts à un prix inférieur à la normale pendant la durée de la bike week. A l’issue, l’œuvre n’a plus jamais été reproduite, protégeant ainsi la valeur de l’investissement des acheteurs. Oui, c’est de l’art et du business …

med_3425_Censored

Censored 1933

L’idée ayant très bien fonctionné auprès de la clientèle, il fût alors décidé de la poursuivre à l’occasion des deux évènements biker majeurs que sont la Daytona Bike Week et le Sturgis Rallye.

david-uhl-censored-1933-harley_1_37490381d91645db064bdd00bcff28c7

C’est ainsi qu’en 2005 David va proposer une peinture intitulée Censored 1933 d’après une photo d’archive qu’il avait dénichée ; qui était à l’origine une séance photographique publicitaire sur les rives du lac Michigan (qui serviront ainsi de référence à la fameuse plage de Daytona). A l’époque, cette photo n’avait pas été retenue pour la publicité car les deux jeunes femmes qui servent de modèles ne posaient pas et avaient été à cet instant précis photographiées au naturel. Leur attitude unposed rendait le cliché impropre à la publicité, mais parfait pour la peinture …
lg_3495_Rhumble_Fish
 Daytona 2006 fût célébré avec Rumblefish.
Un biker qui passe outre les restrictions locales et pêche certainement sans permis dans la rivière Halifax ….
lg_3469_Buried_Treasure
 En 2007, la Daytona bike week est fêtée avec Buried Treasure, où en 1926 un bon samaritain tente d’aider une jolie jeune femme sur la plage …
lg_3449_Babe
En 2008, c’est Babe, une interprétation personnelle par David de Babe Tancrede qui remporta la Daytona 200 race en 1940 …
d6eb5e624c8ddcd1d1b5c3045b1de739
Hommage à tous ces racers qui ont fait la renommée de Daytona …
sm_7728_Daytona_Ink
Avec Daytona Ink en 2009, c’est Elizabeth, l’épouse de David qui lui sert de modèle sur la célèbre jetée de Daytona …
6fb38246778f74b7612a6af514a38633--toledo-ohio-motorcycle-art
 David a régulièrement peint son épouse au fils des années …
du-rebel-yell
En 2010 avec Rebel Yell David voulait illustrer l’esprit de la bike week du point de vue d’une bande de gosses, le cœur libre, rejetant les interdits, un peu imprudents et tellement heureux. La scène se déroule dans les années 40, derrière eux on aperçoit l’archétype du biker de l’époque. Un vétéran de retour de la guerre, attiré par les rallyes moto et l’excitation des courses folles sur la plage. Bien sûr, tout le monde dans la région était affecté par cette énergie, ce bruit, cette ambiance, en particulier les jeunes garçons faisant échos au climat d’euphorie générale …
39df75c0959ab34b99b37b0850b45d7f-682x1024
 Ready to rally
C’est en 2011, année anniversaire symbolique pour la bike week de Daytona (70ème anniversaire), que David Uhl s’aperçoit qu’il n’a jamais peint jusqu’alors quelque-chose qui soit spécifique à ce que l’on peut croiser dans les rues lors de l’évènement … Il peint alors Ready to rally (une nouvelle fois le modèle est Elizabeth son épouse – quand tu la connais, c’est incroyable ce que cette peinture lui ressemble), une motarde devant la concession Harley-Davidson Rossmeyer de Daytona qui nettoie une dernière fois son 1340 avant de prendre la route …
sans-titre
 Above the law
S’étant rappelé une ancienne photographie en noir et blanc, en 2012, et voyant qu’elle était très populaire sur le Net, David la transforme pour nous proposer cette scène qui se déroule cent ans plus tôt en 1912 …
above-the-law-reference
… Hommage à toutes ces femmes qui ne se conforment pas à la règle  …
daviduhldaytona2013painting
Wing and a prayer 
2013 nous ramène dans les années vingt avec un Dale Walksler (sur l’échelle), transformé en cascadeur des années folles …Peu ou pas connu en Europe / France, il est présentateur télé et fondateur du fantastique Wheels Through Time Museum
sans-titre
 En 2015, David Uhl va produire deux œuvres pour commémorer la bike week …
CHdi10s
D’après cette photographie de 1922 il va peindre Lucky dog
Où l’on retrouve une fois encore cette volonté de rendre hommage aux femmes …
4a54c4b683482a321438049ff4eec109--bike-art-motorcycle-art
Et une seconde peinture où l’on peut admirer toute la maitrise de l’artiste dans son rendu des reflets et le réalisme de son travail …
5693dd166974c8ac469fa69536c650d6
Spring break
Cette huile est inspirée d’une photographie prise par Michael Lichter (célèbre photographe américain à qui l’on doit de très nombreux clichés de motocyclettes, hot-rods, évènements biker), ami de David …
0000bike
L’idée était ici de proposer un rappel des couleurs si spécifiques de la Floride dans un style le plus réaliste possible afin d’entrer en résonnance avec une autre oeuvre intitulée :
Autumn Knuckle
sm_9558_Autumn_Knuckle
Retour à l’esprit de la peinture expressive en 2015 avec l’accentuation de l’impression de vent et de mouvement. La peinture à l’huile est le moyen idéal pour peindre des figures ou des mouvements, elle permet d’altérer les bords et d’empêcher les figures d’être des découpes “rigides cartonnées”. Elle fournit également une profondeur et une dimension inégalée avec d’autres médias …
sm_14938_Daytona_Duel
Daytona duel
2016 a marqué le 74ème anniversaire de la Daytona Bike Week. David compose à cette occasion deux pièces pour commémorer l’événement. Love Triangle est l’une de ses œuvres préférées. En 2015, il avait participé à la Race of Gentlemen à Wildwood, dans le New Jersey, et photographié plusieurs belles motos et voitures …
DSC_6137-970x593
L’engin à la superbe patine est  la propriété de Mike Silvio …
12771541_10153428253007475_8838192008162425888_o
 Love triangle
La seconde oeuvre, 75th and Main est une pièce très impressionniste, montrant une scène que beaucoup de participants à la Bike Week ont vécu au fil des années …
56562fe9753e6d1529b4c686eacc63ee
75th and Main
Cette œuvre, par l’atmosphère qui s’en dégage est une de mes préférées de David Uhl … Avec celle intitulée Modesto Motorcylce Club
modesto_motorcycle_club
Œuvre extraite de la série Racing and Hill Climb
J’aurais appelé cette scène Un dimanche à la campagne
David aborde 2017 par une approche totalement différente. Cette fois-ci, il illustre le début du voyage vers Daytona. La moto encore “dans son jus” mais qui fonctionne toujours parfaitement et son vieux biker sont prêts à partir …
28871846_10155406709137475_1432641407356502016_n
Still kickin’

David avait demandé à ses fans de l’aider à trouver un nom à cette œuvre. Après de nombreuses heures de délibérations difficiles avec son équipe, une fois que plus de 1200 personnes aient fait une proposition, Still Kickin’  suggéré par Jeffrey Quesenberry a été retenu …

Et enfin, en ce mois de mars 2018, retour à Daytona et ses plaisirs de la plage. La route a été longue, il est temps d’aller piquer une tête …
6566
Daytona Dippin’
A savoir que David réalise un petit exploit physique avec cette œuvre. Blessé depuis quelques temps il a peint cette œuvre de sa seule main gauche. Artiste ambidextre …

Tu peux voir ici toute la série Daytona de David UHL :

http://www.uhlstudios.com/fine-art/collections/daytona-commemorative/?id=26

Et si tu ne te rends pas à cette 77ème Daytona Bike Week 2019, MOTOMAG te propose le bouquin qui va bien pour tout savoir sur cet évènement mythique  : http://boutique.motomag.com/livres-romans-moto/989-livre-ma-daytona-bike-week-a-moi-de-herve-rebollo.html

989-4474-thickbox

Allez, la bise …

L’Hervé, your Berrichon friend

2018-bike-week-logo1

SONS OF SPEED : Daytona Biketoberfest


Hervé

Bonjour copain (et copine),

sons_of_speed_logo

Le revival vintage fait des ravages dans le monde de la motocyclette …

12

Aujourd’hui il te faut le look hypster, barbe “négligée” (mais taillée au millimètre), le brélon dépouillé au possible (inroulable ?), vintage à mort (et tant pis si tu ne peux enquiller plus de 100 bornes) et bien sûr les fringues oldstyle qui vont avec  … SINON T’ES PAS UN VRAI mon pôvre  !!!! …  (Rhaaa zutalor, j’ai oublié les tatouages et les bagouzes !!!) …

e463a8c91fbd579dff76333610486837--barber-tattoo-triumph-motorcycles

L’extension “naturelle” de cette tendance ce sont les rassemblements et autres courses vintage sur anneau …

IMG_5867-1024x683

De LINAS MONTLHERY à DAYTONA ça roule en anciennes comme jamais  … et donne lieux à de biens beaux évènements (souviens toi du dernier VINTAGE REVIVAL en mai dernier à Montlhéry : http://lesblogs.motomag.com/tatoue-harley/2017/05/06/vintage-revival-2017/ )

C’est ainsi que vieux cuirs, poils, chemises à carreaux, huile suintante, tatouages et plus d’une douzaine de motos de course vintage se sont donné rdv ce 21 octobre 2017 pour recréer les courses sur piste du début du XXe siècle lors de la seconde édition de la SONS OF SPEED

SOS14-1024x683

L’événement s’est à nouveau déroulé au fameux NEW SMYRNA SPEEDWAY pendant la BIKETOBERFEST à Daytona Beach 

 SOS6-1024x711

A gauche, Billy LANE  avec Matt HARRIS (second – la canne c’est pô pour faire vintage, c’est simplement que le Matt s’était cassé la jambe il y a quelques temps – vintage le barbu mais costaud tout de même), Matt WALKSLER (troisième) et Ebay JAKE grand vainqueur de cette seconde édition du SONS OF SPEED 2017

Cette course, réservée aux motocyclettes d’avant 1925, initiée par BILLY LANE  le boss de CHOPPERS INC. (qui n’a rien perdu de sa passion motocycliste depuis sa sortie de prison), s’est déroulée pour la première fois en mars 2017 lors de la Daytona Bike Week sur la piste d’asphalte de New Smyrna

 5-1-768x576

Et en ce beau mois de mars, malgré toute cette testostérone ambiante, c’est la célèbre (aux USA chez les amateurs de classic bikes) BRITTNEY OLSON qui avait mis la pile à tous ces vrais mecs en prenant la première place sur sa Harley 1923 “J” Model boardtracker (suivie de Matt Harris second et Shelly Rossmeyer-Pepe troisième). Mdr les mecs, suffit pas d’avoir le look … Bravo Brittney !!!!

Matt-Sons-of-Speed-768x512

Matt Harris de Cal Customs en mars dernier

7-1

L’emblème créé par Billy LANE pour la première édition du SONS OF SPEED

Pour cette seconde édition d’octobre de nombreux coureurs sont revenus ; nombre d’entre eux avec les mêmes machines qu’en mars dernier et d’autres sur de «nouveaux» engins récemment sortis de l’atelier de BILLY LANE (pour certains juste quelques heures avant la course) …

SOS1-683x1024

Rhett Rotten adepte du style Wall of Death 

Les groupes motopropulseurs des engins réunis pour cet évènement sont de diverses fabrications, mais tous d’origine. Ils datent des premiers jours de la moto et végétaient depuis des décennies dans divers ateliers, garages, remises ou autres granges …

SOS11-1024x683

B. LANE a reconstruit des cadres, des têtes de fourche et des carrosseries pour recréer des berceaux de support afin que ces moteurs puissent redémarrer et revenir sur la piste …

SOS4-1024x654

Billy LANE sur l’anneau de New Smyrna 

Le concept revient aux beaux jours de la moto d’antan. LANE a eu le nez creux de se lancer dans cette organisation …

SOS13-1024x693

…qui correspond à une vraie attente des pilotes et du public …

IMG_5778-768x512

Aspect super sympatoche de la chose : les female pilots étaient nombreuses !

SOS12-1024x683

Le spectacle débutait avant même la course, dès les entrainements, les qualif’ …

BW2_0629-768x511

Ces machines, d’avant 1925, dépourvues d’embrayage ou de freins, vielles, totalement démontées (puis remontées) qui doivent être mises en marche “à la poussette” semblaient “revenir à la vie” comme par magie …

SOS5-1024x683

En 1912, Eddie HASHA se tua en course de board track, emportant dans la mort 5 autres pilotes et blessant 10 spectateurs … c’est ce tragique évènement qui donna aux courses de board track le célèbre surnoms de MURDER DROME (en lieu et place de MOTORDROME)

IMG_5914-1024x683

Même avec la bonne ambiance régnante et l’esprit de bonne camaraderie qui règne entre les compétiteurs (qui se connaissent de longue date, étant tous plus ou moins dans le business bike) et l’angoisse prodiguée par la quasi absence de concurrence entre eux, il fallait bien un vainqueur tout de même !!!

SOS17-1024x683

ça bastonne à 100 / 110km heure sur la piste !!  … Heuuu ?!? Sans freins, vraiment ???

C’est finalement Ebay JAKE, qui s’est classé à la première place sur HARLEY DAVIDSON J MODEL de 1919 appartenant à Curtis Wear

SOS15-1024x683

En deuxième position – une fois encore – Matt Harris, du 40 Cal Customs (qui soignait sa jambe cassée mais ne se retenait pas sur la piste). Matt Walksler de Period Modified a terminé tout sourire en troisième position ….

SOS18-1024x683

Tu imagines bien qu’il y aurait des dizaine d’anecdotes et autres histoires secondaires à raconter … les coureurs ont pris le temps de rencontrer les spectateurs et les équipes dans les stands ont tout fait pour répondre aux nombreuses sollicitations …

sans-titre

Au lieu de tout raconter ici, le plus simple c’est que la fois prochaine, tu te rendes toi même à Daytona pour participer / voir la troisième édition des SONS OF SPEED … tu ne devrais pas le regretter …

SOS8-1024x683

Aller, la bise vintage …

L’Hervé your Berrichon friend …

David Uhl est à la Daytona Bike Week


Hervé

Bonjour copain (et copine),

16998215_10154399080682475_3057455584337795407_n

Il y a un petit moment déjà que je ne t’ai pas parlé de mon ami David UHL, artiste peintre américain, fameux et émérite …

IMAG2001

Tous les ans, pour chacune des Bike Weeks de Daytona (et Sturgis) David produit une œuvre spécialement dédiée à l’évènement …

56562fe9753e6d1529b4c686eacc63ee

En 2016 on lui devait cette œuvre intitulée 75th and main

Pour Daytona, David n’en n’est pas à son coup d’essai … Depuis 2005 il produit un artwork  à chacune des ces fameuses semaines de la moto en Floride …39df75c0959ab34b99b37b0850b45d7f

Le modèle ici est son épouse Elisabeth …

1c60bbddbd1119db0ca39574e85449a7

Ces derniers temps David nous a gâtés avec quelques aquarelles de gueules de bikers absolument superbes …

16939239_10154388409507475_3011582107507415948_n

Avec ici ce portait de Brian Cannon lors de la dernière west coast Race Of Gentlemen

Ou encore avec …

17190663_10154407930212475_5094489219425718140_n

Mel, lors de la même course …

et SHINYA KIMURA

16995974_10154391409602475_4346690615703608247_n

Pour revenir à la DAYTONA BIKE WEEK 2017David UHL a réalisé cette peinture intitulée …

STILL KICKIN’

17039217_10154399080682475_3057455584337795407_o

Magnifique ce vieux PANHEAD non ?

David avait demandé à ses fans de l’aider à trouver un nom à cette œuvre.

Après de nombreuses heures de délibérations difficiles avec son équipe, une fois que plus de 1200 personnes aient fait une proposition, Still Kickin’  suggéré par Jeffrey Quesenberry a été retenu …

Le tableau sera mis en vente à la fin de la bike week …

Tu peux voir ici toute la série Daytona de David UHL :

http://www.uhlstudios.com/fine-art/collections/daytona-commemorative/?id=26

Et si tu ne te rends pas à cette 76ème Daytona Bike Week 2017, MOTOMAG te propose le bouquin qui va bien pour tout savoir sur cet évènement mythique  : http://boutique.motomag.com/livres-romans-moto/989-livre-ma-daytona-bike-week-a-moi-de-herve-rebollo.html

989-4474-thickbox

Aller, la bise …

L’Hervé, your Berrichon friend

76ème Daytona Bike Week : les principaux bike-shows


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Bon, comme tu le sais déjà, la 76ème Daytona Bike Week va commencer samedi prochain…

17-BW-STICKER4_large

Et si tu t’y rends, il te faut absolument connaître les bike-shows à ne pas rater…

 Willies-122show-1

Dimanche 12 mars. Les propriétaires de motos vintage et classiques participeront au True Grit. Créé par Warren Lane avec la complicité et le soutien de Bill Dodge, Billy Lane et Dan “Bacon” Carr, l’événement, dont le format est informel par choix, tourne autour des old iron. On s’y retrouve pour les montrer et parler de vieux brèlons …  ça n’est pas du tout un lieu pour courir après les trophées mais pour passer une journée à en apprendre davantage sur l’histoire de la moto et cultiver la camaraderie entre amateurs du genre. Tu es attendu aux alentours de 10h00 au pavillon couvert, Daytona Destination,1637 North Highway US1 – Ormond Beach, FL 32174.

17-BW-M587-SS-BLK-BACK_large

Mardi 14 mars. Mark Brodie’s People Choice. American V-Twin Custom Bike Show.  De 10h00 à 15h00. Sous le pavillon couvert Daytona Destination, 1637 North Highway US1 – Ormond Beach, FL 32174.

0truegrit-2

Mercredi 15 mars. Perewitz Custom Paint Bike Show. Organisé par Dave Perewitz et sa fille Jody, le show s’intéresse aux peintures réalisées sur tous types d’engins à 2 et 3 roues (la moto elle-même n’est pas jugée). L’événement réunit toujours une très grande variété de styles de peintures en concurrence. Le jury étant constitué d’une sélection de peintres professionnels.

Joker-Hayabusa

A noter que l’été dernier pendant la Sturgis bike week, Dave a demandé à notre fierté nationale le peintre Noir Mat d’être présent pendant le show avec quelques-unes de ses oeuvres (Noir Mat exposera à Ormond avec David Uhl cette année). Le Best of show gagne une œuvre d’art unique offerte par la galerie Rally Fine Art (Noir Mat travaille aux USA avec cette galerie) d’une valeur 1 000 $ ainsi qu’un article dans Airbrush Action Magazine. Inscription de 10 h à 13 h avec remise des prix à 16 h. Au Pavillon couvert  à Destination Daytona 1637 North Highway US1 – Ormond Beach, FL 32174

.4678531483_360c29e808

Jeudi 16 marsOfficial Harley-Davidson Ride-In Bike Show. De 11h00 à 13h00 avec la possibilité de serrer la main à Willie G. Davidson toujours au Pavilion à Destination Daytona 1637 North Highway US1 – Ormond Beach, FL 32174

DSC_4454

Jeudi 16 mars. Willie’s Tropical Chopper Tattoo Show. C’est LE show à ne pas rater. Une ambiance indescriptible. C’est celui que je préfère en tous cas. C’est le lieux où tout ce qui compte dans la culture custom bike old style vient se montrer. Le spectacle c’est autant les bécanes que l’ambiance bordélique et les gens assez déjantés qu’on y croise. Et bien sûr, n’oublie pas de te faire faire un tatouage commémoratif dans le célèbre salon. De 11 h à 16 h pour les trophées et les prix.

Au 825 S Yonge Street, Ormond Beach, FL 32174. Tél. 386-672-1888

DSC_4635

Vendredi 17 mars. Boardwalk Show. Après quelques réhabilitations nécessaires après l’ouragan Matthew, le Daytona Boardwalk sera pour une journée l’avenue des custom builders.

usa-florida-daytona-beach-boardwalk-bike-week-f4eh2d

Le seul endroit à Daytona où tu pourras respirer l’air de l’océan tout en regardant quelques-unes des plus belles créations présentes dans la ville. Inscription à l’angle de la rue principale et de la promenade. Le spectacle se déroule de 10 h à 16 h.

Samedi 18 mars. Rat’s Hole Ride-In show. Avec concours de tatouages. Toutes les motos doivent être en place pour 10h. 18 catégories et de nombreux trophées remis aux alentours de 17h.

Rats Hole Bike Shows

Si tu te préinscrits (ici : http://www.ratsholecustombikeshows.com/2017-daytona-bike-week-entry-form) tu as droit à un repas offert par Rat’s Hole and Backyard Boys BBQ.  Parking Lot of Indian Motorcycle 390 North Beach Street, Daytona Beach

Voilà mon titou, tu vas t’éclater. Pour plus d’informations, jette un œil sur le site officiel : http://officialbikeweek.com/

Et si tu ne te rends pas à cette 76ème Daytona Bike Week 2017, MOTOMAG te propose le bouquin qui va bien pour tout savoir sur cet évènement mythique  : http://boutique.motomag.com/livres-romans-moto/989-livre-ma-daytona-bike-week-a-moi-de-herve-rebollo.html

989-4474-thickbox

Aller, la bise biker, amuse-toi bien en Floride !!!

L’Hervé, your Berrichon friend

VICTORY : l’incroyable record d’endurance sur route …


Hervé

Bonjour copain (et copine),

tu te souviens qu’en février dernier je te “causais” de l’incroyable défi que se préparait à relever un motard suisse (au mignon diminutif de GRIZZLY) autour de la planète au guidon d’une VICTORY CROSS COUNTRY TOUR ??? …

Grisu-2-Pix-of-Grisu

Tiens (re)jette un oeil sur le post que j’avais alors publié à ce sujet : http://lesblogs.motomag.com/tatoue-harley/2016/02/21/le-plus-long-et-plus-rapide-tour-du-monde-en-moto/

Bin, ça y est, ça s’est terminé cet été cette aventure sur deux roues …

zieleinlauf_FahneGirls

La fête à l’arrivée en Floride …

Urs “Grizzly” Pedraita a donc établi un nouveau record du monde en parcourant cinq continents en moins de 100 jours sur son Victory Cross Country Tour personnalisé.
Grizzly est parti du Daytona International Speedway le 11 mars dernier, flanqué de quelques centaines de propriétaires de motos Victory qui avaient été conviés à faire un tour du mythique anneau du circuit de Daytona avec lui avant de l’escorter jusqu’à la sortie de la ville d’où il entamait ainsi la première partie de son voyage …

photo-5

Le départ de Daytona …

Il est retourné à Daytona le 10 juillet, salué par les fans de la marque VICTORY du concessionnaire Volusia Motorsports

13599854_1251033138270123_5698248663202922542_n

L’annonce de la concession de Volusia qui convie ses clients à venir fêter Grizzly …

 Parti de Daytona Beach, en Floride, il a parcouru 3 971 miles en six jours et 14 heures (soit 6 390 km) pour terminer la première étape de sa course jusqu’à Panama City. Il a ensuite continué à descendre vers le sud 6 269 miles pendant neuf jours et 23 heures pour atteindre Ushuaia, en Argentine, à la pointe de l’Amérique du Sud (soit 10 088 km)

thumb_GOPR1188_1024-e1478527796235

On the road again

De là, il est retourné en 2 088 miles à Santiago du Chili (3 360 km), est monté avec son engin à bord d’un avion en partance pour l’Australie, où il a roulé six jours et cinq heures (4 604 miles / 7 409 km), traversant le continent de Sydney à Perth …

13483174_967963526653492_3399785334211861034_o

Le parcours de la petite balade planétaire …

De Perth, Grizzly et sa Victory ont été transportés à Cape Town, en Afrique du Sud, où ils ont attendu les autorisations du service des douanes. De là, il enchaine 13 jours et 23 heures de route, 7 509 milles, du Cap au Caire, en Egypte (12 084 km) …

14063792_1002890293160815_4143808935482202973_n

Quelque-part au Soudan …

… où il embarque sur un ferry, traverse la Méditerranée, et se rend à Tarragone en Espagne. De là, il parcourt 5 447 milles en six jours et 23 heures (8 766 km) du nord de l’Espagne pour rejoindre Gibraltar et remonter au Cap Nord en Norvège …

13237865_948331991949979_1827802407010662702_n

Notre ami suisse évite la France au maximum …

Grizzly tourne ensuite sa roue avant vers l’Est, traversant Saint-Pétersbourg, Moscou, Irkoutsk et Vladivostok au cours d’un voyage de 11 jours, 7 heures et 7 280 milles à travers la Russie (11 716 km) …

14264020_1025455984237579_1180886995686515361_n

 La presse écrite et la radio russe vont s’intéresser à ce motard

Puis un “petit” tour de 4 heures et 249 milles en Corée du Sud (400 km) et un saut de 5 jours, 11 heures et 2 989 miles (4 810 km) à travers la Thaïlande jusqu’en Malaisie …

13509026_966078730175305_8130673045515499384_n

… où à Kuala Lumpur, Grizzly embarque une nouvelle fois sa motocyclette dans un avion direction Anchorage, Alaska pour reprendre la route en Amérique du Nord par Edmonton, Winnipeg, Toronto, Chicago et Santa Monica / Californie et achever son trip à Daytona Beach …

13606686_971512659631912_7495247904156553590_n

Retour en Amérique du Nord …

Toutes les mesures de temps et de position sur le parcours de Grizzly ont été effectuées par GPS et satellite. La synchronisation n’a pas été interrompue sur routes terrestres (c’est-à-dire en attendant de franchir une frontière ou lorsque le pilote dort). Cependant, le chrono’ a été arrêté lors des transferts aériens et maritimes intercontinentaux et relancé une fois que la moto est arrivée sur un nouveau continent …

A “la sortie” ça nous donne 72 JOURS et 13 HEURES

13934955_993422564107588_7899951560567808531_n

Bravo monsieur Grizzly !!

14900316_10150746743274955_6197664180288385629_n

Aucun autre véhicule sur cette planète n’a réalisé un tel parcours …

47 385 miles / 76258 km parcourus

5 continents traversés

650 miles / 1046 km en moyenne par jour

Victory Cross Country Tour avec un réservoir de 9 gallons / 41 litres, selle sur mesure, section arrière modifiée, espace de rangement à la place des hauts-parleurs, roue avant à rayons pour faciliter les réparations en cas de crevaison. De nombreux GoPro, caméras et GPS ainsi que des portes gourdes pour le voyage. La moto n’a pas été modifiée uniquement pour résister à la distance et améliorer le confort du pilote mais l’a été aussi pour améliorer la sécurité

 sans-titre

Impressionnant n’est-il pas ?

Aller, la bise …

L’Hervé, your Berrichon friend

Et si tu veux (re)voir DAYTONA, un clic ici : http://boutique.motomag.com/livres-romans-moto/989-livre-ma-daytona-bike-week-a-moi-de-herve-rebollo.html

Le PLUS LONG / PLUS RAPIDE TOUR du MONDE MOTO DEMARRE le 11 mars 2016 de DAYTONA


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Tu sais qu’en tant que membre de l’IRON BUTT ASSOCIATION j’affectionne les exploits de tous ces dingues de moto qui se lancent sur de (très, très) longues distances …

Et bien là, je crois que j’ai trouvé notre maître à tous …

Afficher l'image d'origine

Le suisse, URS PEDRAITA, surnommé GRIZZLY

 Il s’apprête dans trois semaines à s’élancer depuis main street DAYTONA (pendant la prochaine bike week donc) sur les routes du monde pour en boucler le tour le plus long et le plus rapide jamais réalisé, soit 100 jours … !!

 Pas à dire, c’est couillu (pardon copine)

C’est au guidon d’une motocyclette de marque VICTORY que Grizzly a prévu de démarrer depuis main street à 13 heures qui pêtent ce vendredi 11 mars 2016 …

Grizzly a choisi une VICTORY CROSS COUNTRY pour traverser les six continents en moins de 100 jours (de l’ordre de 100 000 km). Le record est actuellement de 120 jours et 2 heures. Son but est de rouler à vitesse continue avec aussi peu d’arrêts que possible. Il envisage même de mettre les roues sur le sol de l’Antarctique (notamment pour s’assurer que son record ne soit pas battu avant longtemps) …

Afficher l'image d'origine

Au cours de la dernière année Grizzly s’est pas mal entraîné notamment avec quelques rides d’acclimatation par des températures en-dessous de zéro et sur des routes difficiles. Il se dit maintenant prêt …

A noter qu’URS est un habitué de longue date des rides (très) longue distance et qu’il use ses gommes sur presque tous les continents depuis des années …

Équipe d'endurance Victory®

En 2013, il fut le premier à traverser la taïga sibérienne avec une moto, sans side-car. Presque 14.500 kilomètres de Bern, Suisse à Vladivostok, en Russie en seulement 37 jours avec des températures diurnes jusqu’à -42 degrés Celsius …

14 484 km précisément, en plein hiver. Sa plus grande menace n’était pas le froid mais les loups qui le suivaient. “Même le son de mes échappements ne les faisait pas fuir”.

 En 2014, il a fait une tentative de record de tour du monde (alors détenu par Kevin et Julia Sanders) avec son ami “Bulldog” sur 2 CROSS COUNTRY. Bulldog eut un accident juste avant Berlin et du se rendre à l’hôpital. Grizzly a continué la course seul et a battu le record de 3 jours, terminant en 16 jours, 12 heures et 19 minutes totalisant 24 741 km …

Le 19 février, 2015, lui et son équipe avaient prévu (une moto et un véhicule d’escorte) de partir de Zurich / Suisse et ralier le Cap Nord / Norvège aller-retour en 106 heures. Cette tentative de record a échoué après 53 heures à Stockholm …

Le nouveau challenge que se fixe URS PEDREITA est énorme … et le choix de la moto, de style bagger, surprend plus d’un motard aguerri.  Cet engin certes puissant, est tout de même bien plus destiné aux longues distances sur routes bitumées que sur chemins défoncés, neige, sable, boue et gravier comme cela va être le cas sur une bonne partie du trajet …

Sa VICTORY a été équipée de plusieurs systèmes de navigation, d’un réservoir de 33 litres, d’un siège réalisé sur mesure (avec support pour le dos) et de deux phares à Led additionnels à l’avant pour une meilleure visibilité lors des rides de nuit …

Regarde un peu sur quel genre de monstres préparés il roule habituellement …

Afficher l'image d'origine

Impressionnant non ?!?!

Si cela t’intéresse, tu pourras suivre sa progression à l’aide de la “Grizzly Tracker app” qui va indiquer à tout moment de sa tentative où il se trouve …

995353_868713559911823_2789125876589166664_n

Le cap des 100 jours place la date fatidique du record au vendredi 20 mai 2016

Avec son énergie débordante, une motivation énorme, un vrai instinct de survie, très peu de sommeil et une motocyclette ultra-fiable Grizzly a de nombreuses chances de pouvoir ajouter cette tentative à la liste des records mondiaux de longues distances sur deux roues …

Les heureux propriétaires de VICTORY sont invités à se joindre à Grizzly pour un tour du DAYTONA 200 (le mythique circuit de course comme tu le sais) juste avant son départ pour sa tentative de record le vendredi 11 Mars. Les veinards …

Bonne chance monsieur Grizzly, bonne route surtout !!

Je m’en vais suivre ce petit voyage avec envie et grand intérêt …

Afficher l'image d'origine

Tu peux consulter le site de la GRIZZLY RACE TEAM : http://www.grizzlyraceteam.ch/

Et si tu veux (re)voir DAYTONA, un clic ici tinyurl.com/Daytona002

La bise

L’Hervé, your Berrichon friend

La Mode à STURGIS


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Bon, revenons tout de même un peu à STURGIS …va bien falloir à un moment ou un autre que je te cause motocyclette … je vois bien que tu n’attends que cela depuis des semaines que je te remplis la boite électronique avec mes souvenirs des Black hills …

Rien d’original, dans ces terres de l’intérieur, du Texas au Dakota du sud, dans le heartland (tu n’es pas en Californie, les Everglades ou à NYC) tu croiseras 90% de Harley, le reste des 10% est laissé en pâture à nombre de Gold Wing Honda, RT1200 BMW, quelques Indians, de plus en plus de Victory, des Monster Ducat’ … quelques improbables café racer font de rares apparitions …

Et pour ce qui est des 90% de HD en question, le parc est lui-même composé à plus de 80% de ceci

h

Que du bel et bien traditionnel dans la gamme

Les 20% restant allant du chop’ au old school en passant par de monstreux baggers et nombre de prépa’ qui ressemblent plus à des œuvres d’art qu’à des motos

Très rigolo de constater aussi que le style gommard arrière de mamouth qui a tant de succès à DAYTONA (dans l’Etat champion du monde des lignes droites de 100km)  …


ij


… bin ici, il n’y en a (presque pas). Mis à part c’est deux furieux, n’en n’ai pas vu d’autres … Raaah, woui, c’est vrai, on est en montagne …

Alors, c’est quoi la mode motarde à les USA en ce moment ?

Bon la mode à Sturgis cette année, bin, ça commence d’abord par les galurins vieux gars ! … le style STEAMPUNK fait des émules de plus en plus nombreuses …

 My Dream Sturgis by L'Hervé

    Le branchouille porte le chapeau Steampunk style

b

Donc préparez-vous les gens, dans deux trois ans, vous allez voir apparaitre ces chapeaux de tous côtés dans les rassemblements européens (ç’a déjà commencé d’ailleurs)

c

David UHL lui aussi surfe sur le genre avec sa seconde STEAMPUNK Lady 

a

      Et ses clients lui confirment qu’il a bien raison          

f

 C’est simple,

e

Y’en avait partout …

 d

… ça t’intéresse pas hein mes zistouare de chapô ???

 ll y a bien quelques wouatures Steampunk aussi …  … ça te plait toi les wouatures ?

g

Bon, le second machin-chose que tu remarques à Sturgis cette année c’est  … le grand retour de la couleur, de la peinture qui déchire son berrichon, de peintures tellement colorées, mélangées, partant « dans toutes les directions » … c’est l’avènement de la 30 inch front wheel (la 21 est enterrée) et l’affirmation des baggers inroulables  …

Aller, je te montre ça plus tard  … la suite bientôt.

La Bise.

L’Hervé, your Berrichon friend.

 Et si tu veux voir DAYTONA, un clic ici tinyurl.com/Daytona002