Michael Lichter prépare une nouvelle exposition pour la Sturgis bike week 2019

Image

Bonjour copain (et copine),

What’s the Skinny: Motorcycling Without the Fat / Motorcycles as Art … comment te traduire un tel titre … surtout pour une expo’ moto ???!!!

Chaque année depuis onze étés de cela, le célèbre photographe américain MICHAEL LICHTER organise et présente une exposition moto devenue incontournable pour tous ceux qui se rendent à la Sturgis Bike Week. Et l’édition 2019 promet d’être à nouveau exceptionnelle …

Bon, aller, si je te le traduit ce titre, l’édition 2019 s’intitulerait en français : – «Qu’est-ce qui est dépouillé : la moto sans le gras ? / Les motocyclettes en tant qu’art». Elle a pour vocation de mettre en valeur l’esthétisme personnalisé de motos allégées de tout superflu …

Tu pourras visiter l’exposition du samedi 3 août au vendredi 9 août 2019. L’objectif est de te donner à voir des machines customs uniques, de classe mondiale, construites par des Master Builders réputés pour leur créations épurées …

C’est la onzième année que “Les motocyclettes en tant qu’art” de Lichter se tient ici. Bravo l’artiste, belle réussite !! Tout ce que le monde américain compte dans le petit monde du custom bike expose et / ou se bouscule dans les allées … et pas que les américains d’ailleurs puisque l’on peut aussi y admirer des créations européennes …

Tu vas découvrir cette année le travail d’un groupe diversifié de plus de 40 constructeurs et artistes choisis par Lichter lui-même. Le show est ouvert à toutes les initiatives : pas de règles limitant le type ou la taille du pneu, l’empattement, la largeur maximale du réservoir et du guidon …

L’expo’ proposera aussi des engins ayant une signification historique. L’exposition de style galerie donnera aux visiteurs une vue dégagée sur les bécanes sous tous les angles…

Alors, comment Lichter a-t-il sélectionné ces beautés ? La participation de chaque constructeur se base uniquement sur les motos qu’il a construites par le passé, ainsi que sur leur intérêt pour l’esthétique dépouillée …

  • : « Une des choses que j’aime dans la réémergence des motos skinny en tant que style est de les regarder de dos ; tout droit avec leurs pneumatiques fins, leurs lignes épurées, leurs primaires étroites avec des chaînes apparentes et leur guidon à peine plus large que leurs réservoirs minces. Je suis excité de voir ce que ces constructeurs vont apporter à la table cette année. “

La plupart des motos exposées seront construites spécialement pour ce show, ce qui signifie que ce sera peut-être la première fois qu’elles seront vues en public …

Chaque machine est individuellement éclairée et mise en valeur sur un socle surplombant l’espace, contrairement à de nombreux autres showbike où les engins sont simplement alignés ou rangés dans un coin sombre. L’exposition veut réaliser une véritable “mise en galerie”…

L’expo’ ouverte à tous est gratuite et se tiendra au Buffalo Chip’s Event Center de 14h à 22h du samedi 3 août au vendredi 09 août 2019 …

A propos de Michael Lichter 

Michael Lichter a commencé à photographier des motos / custom bikes, des motards et ce que l’on appelle le biker-lifestyle dans les années 70. Travaillant pour le légendaire Easyriders Magazine depuis 1979, il a réalisé plus de 800 reportages pour lui. Michael contribue aussi régulièrement à 16 autres publications dans le monde entier, compte un certain nombre de livres à son actif et expose ses photos partout aux USA et à l’étranger dans des gallerie et musées …

C’est en tant que conservateur que Michael a commencé en 2001 à proposer des expositions mêlant custom bikes et art, notamment au Journey Museum de Rapid City. En 2009, cette exposition annuelle s’est déplacée à la galerie du Sturgis Buffalo Chip où elle a pris le nom de “Motorcycles as Art” et se poursuit ici depuis.

Michael a son studio à Boulder, Colorado depuis 35 ans …

Ainsi, durant l’expo 2019 au Buffalo Chip tu pourras admirer le travail de :

Andrea Radaelli, Radikal Chopper – Milano, Italy
Arlen Ness, Arlen Ness Enterprises – Dublin, CA
Billy Lane, Choppers Inc. – Daytona Beach, FL
BMW North America
Brian Buttera, Buttera’s Metal Werx – Lakeland, FL
Brian Klock, Klock Werks – Mitchell, SD
Chris Callen, Flat Broke Chops & Rods – Tarentum PA
Chris Tope – Richardson, TX
Cristian Sosa, Sosa Metalworks – Las Vegas, NV
Cole Rogers – Springboro, OH
Dakota Toomey – Southampton, NJ
Dalton Walker, Split Image Kustoms – Hanford, CA
Dan Rognsvoog, Cabana Dan’s Creations – Franksville, WI
Dave Perewitz, Perewitz Cycle Fab – Halifax, MA
Dorin Racz Arpad – Câmpia Turzii, Romania
Freddie Arnold, Hickory Flat Hot Rods – Canton, GA

Hawke Lawshe, Vintage Technologies – Columbia Falls, MT
Jack Deagazio – East Syracuse, NY
Jay Donovan, BareSteel Design – Victoria, BC, Canada
Jesse Srpan, Raw Iron Choppers – Chardon, OH
Josh Sheehan – Minden, NV
Justin McNeely, Hooked on Speed – Jackson, MO
Ken Nagai, Ken’s Factory – Nagoya, Japan
Kevin “Teach” Baas – Prior Lake, MN
Kyle Brewer, Paughco – Carson City, NV
Max Hazan, Hazan Motorworks – Los Angeles, CA
Michael LaFountain, Raccia Motorcycles, Santa Clarita, CA
Mike Lange – Big Bend, WI
Nick Beaulieu, Forever Two Wheels – Windham, ME
Nick Pensabene, Mad Pen Cycles – Edgewater, FL
Paul Brodie, Flashback Fab – Langley, BC, Canada
Paul Miller, PanicRev Customs – Calgary, AB, Canada
Paul Yaffe, Paul Yaffe Originals – Phoenix, AZ
Samuele Reali, Abnormal Cycles – Bernareggio, Italy
Takatoshi Suzuki, Seven Motorcycles – Sendai, Japan
Zach Ness, Arlen Ness Inc. – Dublin, CA

Bon, je te raconterai ça une fois que je l’aurais vue car j’ai bien l’intention de m’y rendre (avec le FXR show c’est vraiment l’un des deux évènement à ne surtout pas manquer pendant la Sturgis bike week) …

Aller, la bise …

L’Hervé, your Berrichon friend

ART MOTARD : vernissage le 19 mai à la galerie MECANICA


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Tu te souviens de mon ami l’artiste NOIR MAT bien sûr !!!

IMAG1986

Mais si, souviens-toi, MOTOMAG avait tiré son portrait sur deux pages (24 et 25) dans son numéro 308 de juin 2014 …

Afficher l'image d'origine

Sinon tu peux aussi jeter un oeil ici : http://lesblogs.motomag.com/tatoue-harley/2015/12/07/sturgis-2015-artistes/

Et bien, la galerie MECANICA, 41 rue de Verneuil à Paris, lui consacre une exposition du 19 mai au 19 juin 2016 puis du 1er juillet au 31 octobre 2016 à la Villa MECANICA à Saint Cirq Lapopie (Lot) durant le festival Mecanica Art 2016…

Afficher l'image d'origine

La galerie va présenter une sélection des dernières oeuvres de Dom allias / aka NOIR MATDSC_3568

 VERNISSAGE LE 19 MAI à Paris … j’espère que tu vas venir …

Dom, dont le pseudo est NOIR MAT est peintre hyperréaliste, autodidacte. C’est son père artiste peintre qui lui apprend très jeune la maîtrise du dessin et de la peinture …

Afficher l'image d'origine

C’est l’acquisition d’une Harley Davidson en 1994, qui va lui faire associer sa passion de l’art avec celui de la Kustom Kulture. Ses œuvres sont peintes à l’acrylique, sur toile de lin ou planches de bois, avec une qualité de finition et un souci du détail accru, qui finit par persuader l’observateur qu’il fait lui-même partie intégrante de l’oeuvre
qu’il est en train d’admirer …

L’artiste nous fait comprendre que l’on entrevoit de la réalité, que le mystère
de cette réalité. Il cherche à sublimer cette réalité. Son travail reflète ses passions, en particulier la culture américaine, mais aussi d’autres thèmes qui lui sont chers, comme l’automobile …

Afficher l'image d'origine

  … ou les animaux sauvages…

Afficher l'image d'origine

 Et pour ne rien gâcher, j’ai le plaisir de te confirmer que Dom est un garçon extra’ …

Aller, on se retrouve rue de Verneuil jeudi soir prochain !!!

La bise

L’Hervé, your Berrichon friend

BIKER SCULPTEUR : JEFF DECKER A PARIS


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Le grand, l’immense, le talentueux, et sympathique …

… JEFF DECKER

 … était à Paris il y a quelques jours de cela

Jeudi soir 6 novembre, rue Montorgueil, un petit comité était convié à venir admirer en exposition une partie de sa légendaire collection de Colors d’anciens HDMC et autres MC américains qui pour certains d’entre eux sont notamment à l’origine de la mouvance one percenter

Si la mémoire te fait défaut, mais c’est impossible, je n’y crois pas, pas toi (les z’otres peut-être …), je te rappelle que l’on doit à cet artiste les quelques bricoles suivantes …

… et bien d’autres

Mais surtout à l’échelle 1

Daytona 2010 090

Le splendide JOE PETRALI / SMOKEY JOE dans la boutique CORBIN à Ormond au nord de DAYTONA/ Floride          

Le magnifique Elvis Presley à l’entrée de la concession HD ROSSMEYER de ORMOND justement …

Daytona 2010 064J’ai la chance d’avoir vu ces deux oeuvres, elles sont extraordinaires

Daytona 2010 523

Et bien évidement, la fameuse commande que WILLY G. DAVIDSON lui a passé pour le musée HARLEY DAVIDSON de MILWAUKEE

(150 moules de fonderie, deux ans de travail)

En 2010, à Daytona, j’avais fait connaissance du maestro …

Daytona 2010 529

Ainsi donc il y a quelques jours, il était de passage à Paris où il exposait certaines pièces de sa collection de Colors à laquelle il avait ajouté quelques photos de mon ami le photographe JACK 1340 (ils sont friends depuis des années)

t

Pour ce qui me concerne j’ai eu l’immense plaisir de lui remettre mon bouquin … dans lequel il apparaît … 1 (13)

Touché il n’arrêtait pas de me remercier … le monde à l’envers …je ne savais plus où me mettre …

1 (22)Je suis heureux d’avoir réalisé cette photo de Jeff devant une photo de JACK 1340 du visage du bronze d’Elvis

1 (84)

Soirée intimiste, on a pu y croiser LE DUB (Fred, le boss de DUB PERFORMANCE)

1 (28)

(avec Jack, Kelly l’épouse de Jeff et Bérangère l’épouse de Fred)

Bruce FRANCI de HARLEY DAVIDSON FRANCE   

1 (32) - Copie

Et quelques représentants de la RED n’ WHITE MACHINE                                         

1 (64) - Copie

Etaient donc exposées une vingtaine de pièces parmi les quelques 200 de la collection de Jeff DECKER

a

Si je ne me trompe pas c’est la première fois qu’il les donnait à voir en France (alors qu’aux USA plusieurs expositions plus ou moins importantes ont déjà été organisées)

b

Certains de ces jackets avaient bien vécu …

Tous arboraient des pacths / rockers d’une autre époque …

d

e

f

Etonnant de constater qu’en fait …

g

… le gilet de cuir n’était pas comme aujourd’hui le standard … (le cuir n’était pas disponible à l’époque comme de nos jours)

l

Le célèbre et quelque peu controversé HELL’S UNION était là lui aussi  …

h

Accompagné des quelques commentaires / explications rédigés par Jeff lui-même … Les symboles nazi étaient à l’époque portés par d’anciens combattants (Vet’) comme autant de trophées et de preuves de leur engagement au combat pendant la seconde guerre mondiale

s

C’était aussi un moyen de jeter à la face de la société un “Moi j’y étais et pas vous” … depuis, tout ceci à beaucoup “évolué” …

Il fût un temps où la forme et l’emplacement des patchs n’étaient pas codifiés comme de nos jours (le central, les rockers, la banane ou les bandes)

m

Le COUNCIL en est l’illustration  …

Donc après tout ceci, tu as bien compris que si tu veux faire le vrai biker, celui à l’ancienne, à qui on la fait plus, il faut que tu reviennes au gilet en jean.

n

Le plus beau de la soirée, mon préféré …

j

Quelques shirts et pull-over étaient aussi exposés …

c

p

q

Tu ajoutes à tout cela une chaleureuse ambiance, des passionnés, quelques bières fraîches et tu obtiens une soirée des plus sympathiques.

1 (56) - Copie

Vivement la prochaine …

La bise

L’Hervé your Berrichon friend

 Et si tu veux voir DAYTONA, un clic ici tinyurl.com/Daytona002