L’histoire de la Harley du mémorial du 11 septembre à New-York


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Bon… New-York, je suppose que tu connais ? Alors permets-moi te raconter une histoire de motocyclette, de biker et de MC (Harley-Davidson bien évidement) que la triste actualité du terrorisme international m’a remémoré ces derniers jours…

11949444_426408674228159_8937328285711338057_n

Il y a quelques années de cela, en janvier 2013, je participais avec le NEW-YORK RIDER MAGAZINE (pour lequel j’écris tous les mois)…

la_sortie_jour1_6

… à l’édition new-yorkaise du Motorcycle International Shows (salon itinérant américain de la moto qui fait le tour des USA tous les ans)…

la_sortie_jour1_5

http://www.motorcycleshows.com/

Bien évidement, entre les journées sur le salon et quelques nuits au bar de Barry sur la 32e rue avec les potes américains l’occasion était belle de trainer dans la Grosse pomme… d’autant qu’il y faisait un temps exceptionnellement beau alors que Paname était sous la neige…

la_sortie_jour1_3

En une fin d’après-midi, déambulant dans Lower Manhattan, je me trouve à passer, par hasard (le crois-tu ?), à hauteur du 20 Vesey Street à l’angle de Church Street et mon regard est immédiatement attiré par ceci :

image021

Dans une vitrine, un custom sur base de ce qui semble être une Harley… chouette alors ! Un bouclard custom en plein Manhattan ! Lucky me !!! Je vais me gaver le Kodak et me faire de nouveaux potes !

Euh… ah non, non, pas sûr… pas sûr du tout, du tout, c’est même beaucoup moins fun et bien plus sérieux : nous sommes face au 9/11 Memorial Preview Site. Pas très loin de Ground Zero. Me voici donc juste devant l’entrée du musée dédié aux victimes des attentats du 26 février 1993 et du 11 septembre 2001 contre les deux tours du World trade Center (WTC)

998692_150611131807916_1918245828_n

Et la toute première chose que l’on voit depuis la rue est une moto de marque Harley-Davidson… et ça ne ressemble pas du tout à un don de la Moco… là, je suis carrément intrigué…

PreviewSiteFacade-e1271095229569

Le site du mémorial : https://www.911memorial.org/

Bon, tu me connais, avant d’aller plus loin, il me faut l’accompagnement musical approprié. Quelque chose de grave et sérieux mais toujours rock. Allons chercher du côté d’Apocalyptica… Ou lorsque les instruments de la musique classique s’emparent des grands standards de la rock music : au violoncelle, Nothing else matter de Metallica  : https://www.youtube.com/watch?v=kmn1LvbqsaM (ferme les yeux et écoute)…

image005

Il y a quelques années de cela, j’avais déjà été très impressionné par la photo du pompier TIM DUFFY au guidon de sa Dyna HD au cœur des attentats du 11 septembre 2001… Un Roy Rogers / Dunkin’ Donuts / Pizza-Hut,  le pompier sur sa Harley, la poussière… vision de fin du monde… incongru, poignant, incompréhensible …

Janvier 2013… où sommes-nous, devant quoi me trouve-je ?

Le mémorial recueille tous les jours les dons qui sont laissés devant ses portes par de nombreuses personnes (il existe même un protocole de sécurisation : détection d’explosifs, de poisons, passage au scanner et si l’objet respecte un certain critère de taille, il est conservé avec les nombreux autres tributes que le musée du mémorial a collecté au fil des années).

Mais alors, que fait cette moto ici ?

image019

Cette motocyclette est bien un modèle 883 Sportster de marque Harley Davidson (j’ignore l’année modèle). Elle a appartenu à un certain JAMES MARCEL CARTIER

image027

James Cartier (né le 22 juin 1975) avait 26 ans et était le sixième enfant d’une fratrie de sept frères et sœurs. Il avait acheté sa première moto moins d’un an avant le 11 septembre 2001 et était devenu un motard passionné. Il roulait souvent avec son frère John…

image007

Ce 11 septembre, James faisait partie d’une équipe d’électriciens qui travaillaient au 105e étage de la tour sud…

image026

Il a utilisé plusieurs fois son téléphone portable pour appeler sa famille et notamment son frère John…

image033… pour l’avertir que leur sœur, Michèle, se trouvait dans la tour nord qui venait juste d’être percutée par le premier avion. Il demandait à John de venir de toute urgence pour tenter de la sauver. John est arrivé sur sa moto et, incroyablement, dans cet apocalypse, Michèle et lui se retrouvèrent sur Church Street, côté Est du WTC… et jamais ils ne devaient revoir leur jeune frère James…

image024

Des années plus tard, Michèle et John sont persuadés que c’est grâce à James que John a pu retrouver leur sœur et la sauver du chaos. D’après Michèle, la probabilité d’être trouvée par John ce jour-là relève de l’intervention divine et c’est James qui l’a permise…

1000433_150611128474583_972648092_n

Plus tard, beaucoup plus tard, lorsque les autorités systématisèrent les analyses ADN sur les restes trouvés dans les décombres, la famille pu procéder aux obsèques du jeune homme. Même si la peine était toujours là et pour toujours, ce fut aussi un soulagement.

De retour en France j’ai fait quelques recherches et, magie d’Internet, j’ai pu entrer en contact avec JOHN CARTIER, le frère ainé de James. John a accepté de me fournir quelques informations sur cette moto, son frère, sur ce qu’il est lui-même devenu…

image006

John Cartier a aujourd’hui 45 ans, il était le frère de James et l’ami de Lester Merino. James et Lester étaient membres du syndicat des électriciens d’Astoria (International Brotherhood of electrical Workers, Local 3)…

image030-copie-1

Tous deux travaillaient au World Trade Center (WTC) ce 11 septembre 2001 quand les tours s’effondrèrent. Comme beaucoup d’autres victimes aucun d’eux ne seront retrouvés…

la_sortie_jour9_1

Hasard étonnant, alors que je participais comme je te l’ai dis précédemment en ce mois de janvier 2013 au Progressive International Motorcycle Shows j’avais croisé sans le savoir un membre de ce syndicat et l’avais d’ailleurs pris pour un biker. Je m’étais trompé (je suppose malgré tout que sa présence sur le salon s’expliquait par le fait qu’il était motard lui aussi) …

image029

 J’avais pris ce cliché croyant photographier les couleurs d’un MC que je ne connaissais pas encore… tout faux, ce sont celles d’un syndicat professionnel d’électriciens…

Pour en revenir à John, des semaines après les attentats du 11 septembre, attendant toujours la confirmation officielle de la disparition de son frère, il se lançait dans la transformation du Sportster 883 de James, pour lui rendre hommage ainsi qu’à tous ceux qui furent tués ce jour-là. Cette promesse se reflète dans la décoration de la moto qui incorpore des références à diverses passions de James comme par exemple son affection pour le personnage de livre pour enfant Curious Georges

image017

image011

Sur le réservoir on peut y voir James en tee-shirt des New-York Yankees

039a0b16-af35-4a4e-97c9-360804a76b53_l (2)

James étant alors candidat pour devenir membre à part entière de lInternational Brotherhood of Electrical Workers (le syndicat), le logo du Local 3 a été incorporé, sur le garde-boue avant, avec le nom de 17 de ses membres qui disparurent dans l’effondrement des tours…

image012

Plusieurs symboles patriotiques sont aussi visibles sur le garde-boue arrière, dédiés à ceux qui s’engagèrent dans l’armée américaine à l’issue des attaques du 11/9…

image009

John s’est présenté au bureau de recrutement des armées par la suite. L’Army apprenant qu’il était de la famille d’une victime des attentats a refusé son incorporation au motif qu’il était émotionnellement trop impliqué et qu’il présentait un risque de perte de contrôle au regard de la colère immense qu’il portait en lui …

 image014

Et ainsi, John fit don de la moto au mémorial qui l’expose depuis dans la vitrine de son gift shop

039a0b16-af35-4a4e-97c9-360804a76b53_l

John se souvient que sa sœur était au téléphone avec James seulement 20 mn avant que la tour sud ne s’effondre. Et des années plus tard, il se rappelle de James comme d’un jeune homme respectueux, le genre que tout parent voudrait avoir pour gendre.

Juste après l’effondrement, John s’est rendu au WTC pour aider… et depuis, il n’a jamais cessé d’aider ses concitoyens…

image008

Profondément marqué par la disparition de son frère, par l’horreur de ces attentats, par son impuissance ce jour-là, par la rage qui ne la jamais quitté depuis, John a radicalement engagé sa vie sur la voie du souvenir à la mémoire des victimes et de l’aide à ceux qui sont dans le besoin …

image025

Cela a commencé par la création de l’AMERICAN BROTHERHOOD NEW-YORK MC

Le club a été fondé par John le 13 septembre 2002 en mémoire de James (on peut voir ses initiales, JC, sur le backpacth) et de tous ceux qui ont disparu dans la catastrophe). C’est un groupe de bikers qui rassemble des amis de Lester et James…

image013

Il participe à des commémorations, à l’envoi de colis aux GI’s, à des collectes de fonds pour les enfants autistes et à d’autres actions caritatives au bénéfice d’indigents. Comme savent si bien le faire les citoyens américains lorsqu’ils se dévouent à la communauté…

image016

Leur engagement est en mémoire de ceux qui ne sont plus, ceux qui sont tombés, the fallen

999606_167525600116469_1131048393_n

C’est l’un des paradoxes qui marquent énormément les Américains, les New-yorkais : de l’enfer des tours est sorti quelque-chose de bien. De nombreuses personnes, qui peut-être ne l’auraient jamais fait, ont engagé leur vie sur la voie de l’entraide, du don, en souvenir des disparus. Et comme ils aiment le dire : – « And so out of the ashes, rises the Phoenix …  » (Et des cendres renait le Phœnix).

Le site du MC : http://americanbrotherhoodmc.com/

Au fil des années, John est devenu une figure incontournable des cérémonies commémoratives des attentats du WTC

image034

Interviewé régulièrement, on le voit sur CNN, NBC et dans les colonnes de la presse écrite new-yorkaise. Il a même fait partie des personnes qui ont rencontré Barack Obama à l’occasion de ces commémorations. On l’a beaucoup vu aussi dans les médias après que les Special Forces en opération search n’ destroy eurent débusqué et éliminé O. Ben Laden…

image020-copie-1

Les New-yorkais n’oublient pas et tous les ans, ils commémorent la mémoire des disparus.

C’est à cette occasion qu’en octobre 2011 le maire de NYC, Michael R. Bloomberg, conviait Paul Teutul Jr. à venir présenter la moto que celui-ci avait réalisée en hommage à la reconstruction du WTC autour de Ground Zero

MayorChopper2_1

911memorial-04

D’aucuns parlent à Dieu, font de la politique, du sport, se réfugient dans l’alimentation, parfois s’adonnent à diverses substances, ou vont au cinéma… pour ma part, je fais de la moto… le nez au vent, la tête dans les nuages, la pluie, le soleil ou les étoiles ; 320 kilogrammes de métal et de plastique à qui je voue une éternelle reconnaissance pour tout ce qu’ils m’ont apporté, ces personnes qu’ils m’ont fait rencontrer, toutes ces histoires qu’ils m’ont permis de croiser et raconter…

image028

R.I.P. James Cartier.

image020-copie-1

La bise

L’Hervé, your Berrichon friend …

4ème Vintage Revival Montlhéry 2017


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Bon, nous sortons tout juste du dernier IRON BIKER à CAROLE il y a quelques jours, il nous fallait donc absolument préserver toutes les bonnes z’ondes recueillies alors …

   Affiche-WEB-TEST

Hé bien le 4ème VINTAGE REVIVAL ce week-end du 06 et 07 mai sur le légendaire circuit de LINAS MONTLHERY nous a offert l’occasion de retrouver ce bon feeling …

IMAG5478

Ah mais, euhh … peut-être ne connais-tu pas ce superbe évènement ?

Hé bien il s’agit d’un week-end avec plus de 300 véhicules avant-guerre : automobiles, motocyclettes, vélocipèdes, tricycles … Voyage dans le temps garanti !

DSC_0157

Tu peux venir y voir des mécaniques venues de toute l’Europe (ça cause toutes les langues dans les paddocks) … les voir, les toucher, les entendre, les respirer … Parce qu’en plus d’être exposées (dans une assez joyeuse pagaille au centre du circuit), elles tournent sur le circuit pendant les deux jours …

DSC_0103 (3)

Ce moteur JAP dans ce cadre est à tomber !! Le pot d’échappement est extraordinaire, tout comme ce qui s’en échappe de fumée contrairement à ce que pourrait laisser croire la photo …

IMAG5481

Total look pour ce pilote de TRIUMPH

L’évènement n’ayant lieu que tous les deux ans, vaut mieux pas le rater vieux gars … Parce que de beaux engins comme ceux qui se trouvent ici, tu n’en croises pas tous les jours de ta vie de motard (ou caisseux … j’ai du mal avec ce mot) …

Tiens, vas voir l’édition 2015 ici : http://www.vintage-revival.fr/

DSC_0125

Les pilotes et participants sont eux aussi assez uniques en leur genre … il leur est effectivement demandé d’adopter le style vestimentaire qui va avec leur engin …

Si comme moi tu es assez insensible au monde de l’automobile (en ce qui me concerne j’y suis même totalement hermétique, version étanche à moins 100 mètres), tu n’en seras pas moins enchanté par toutes ces veilles wouatures que tu vas te surprendre à admirer …

IMAG5472

Et si le style STEAMPUNK te branche, alors là, tu vas être comblé …

DSC_0050

Sur cet engin, de marque (française) BEDELIA, le pilote est à l’arrière et un passager peut monter à l’avant … (tu peux en admirer un très bel exemplaire, de couleur bleue, au musée de l’automobile de Valencay dans l’Indre – très belle sortie à faire en moto depuis Paris … ou d’ailleurs)

Et que dire de ce splendide cyclope à quatre roues ? DSC_0114

Moteur JAP V 8

Les tricycles, nombreux, ne sont pas en reste non plus …

DSC_0093

       DSC_0126

DSC_0097

L’ambiance est exceptionnelle …

DSC_0133

… entre foire …

DSC_0131

 (ça mécanique de tous côtés, ça pétarade de partout et ça fume comme jamais)

 DSC_0142

 … brocante … DSC_0135

    DSC_0136

… et courses d’anciennes …

DSC_0035

Tu peux aisément accéder à la grille de départ …

… et te mêler aux pilotes … DSC_0046

… qui se préparent …

IMAG5476

… attendent sur la pré-grille …

IMAG5480

… ou reviennent de leurs tours de circuit …

DSC_0130

Si tu en a assez de déambuler entre les stands …

DSC_0042

DSC_0129

  … tu peux aller dans les tribunes car le spectacle sur la piste est non stop …

DSC_0063

DSC_0077

Très bonne gestion des tours de piste par les organisateurs qui veillent à alterner les cessions automobiles  …

DSC_0036

… nombreuses …

DSC_0039

DSC_0070

…avec les cessions réservées aux motocyclettes …IMAG5489

IMAG5495

Tout ce petit monde se croisant à tour de rôle sur la piste, à un rythme soutenu, sans aucune perte de temps. Très belle gestion de l’organisation par le staff qui encadre tout ceci …DSC_0076

A noter que pour ce qui est du dégagement de fumée, ce sont les motocyclettes qui l’emportent haut la main …

DSC_0082

On aura vu de bien belles choses sur la piste …DSC_0090

… notamment un joli singe à l’attaque …

DSC_0111 (3)

… et bien sûr, un certain nombre de pannes …

DSC_0160

Quoi qu’il en soit, ce VINTAGE REVIVAL 2017 a été un très beau succès qui nous aura permis de revoir les copains …

 IMG-20170506-WA0011

Avec mon ami Jean-Luc GAIGNARD

… de causer (un peu) mécanique …

IMG-20170506-WA0014

 … de voir de magnifiques …

DSC_0137

… et rares engins …

DSC_0148

… ainsi que de biens beaux motards …

DSC_0138 (2)

DSC_0149

On reviendra c’est certain !

DSC_0151

Vivement l’édition 2019 !

DSC_0154

Aller, la bise !

DSC_0108

L’Hervé, your Berrichon friend

Le Défi des 999 : 3e édition en Avignon (très réussie)


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Bon, tu te souviens que je suis amateur de long distance runs …

DSC_0446 (2)

Partout je fais le motard kéké en rapppelant bien à tous que je suis membre de l’Iron Butt Association (IBA) …

Iron butt(pour mémoire je t’engage à relire ceci : http://lesblogs.motomag.com/tatoue-harley/2013/11/20/iron-butt-association-les-biker-au-cul-de-fer/ )

IMAG4991 - Copie

… et que mon brélon est toujours sale bicoz’ c’est une moto qui roule beaucoup …(d’après moi, les vrais motards ont des motos sales) … Voilà, c’était ma minute arrogante cradoc (ça fait un bien fou) …

Ceci dit, l’édition 2017 du DEFI 999 proposé ce week-end du 1er avril, pour la troisième année consécutive, par l’AVIGNON BRIDGE CHAPTER, m’a comblé à tous les niveaux …

abc2-2

… la distance parcourue, la boue accumulée et mon arrogance qui en a pris un vieux coup dans la cheutron vu que j’ai pô été foutu de le finir ce DEFI 2017 (contrairement à l’an passé je tiens à le préciser) …

1 (30)

Ainsi donc, à bien des égards, nos amis harleyistes avignonnais ont fait vraiment très très fort cette année … vais t’expliquer ça, ne t’impatiente pas … (à noter que le chapter et la concession Harley Davidson de Roquebrune sur Argens étaient aussi partie prenante dans l’affaire) …

TOUT A ETE EXCEPTIONNEL !!!!!

1 (120)

Alors, le DEFI 999 qu’est-ce donc ?!

Et bien cet évènement réservé aux motards pilotant une motocyclette de marque HARLEY DAVIDSON ou BUELL annonce d’entrée la couleur en s’affichant comme étant la plus grande épreuve d’endurance au road book d’Europe. Pas moins !!!

1 (24)

1000 km à parcourir en 24h00 « aux alentours » d’Avignon et sa région

Remet-toi en tête l’édition 2016 ici : http://www.motomag.com/Evenement-Le-Defi-des-999-vu-de-l-interieur.html#.WPzc24VOKUk

Quelques chiffres pour commencer. Il y a trois ans de cela, le 999 débutait avec une trentaine de participants. L’année dernière nous étions 130. En 2017 ce sont 247 motards qui se sont inscrits … Le bouche à oreille a fonctionné … Beau succès !

1 (17)

A ma première participation en 2016 j’avais été impressionné par les ingrédients réunis par les organisateurs : originalité de l’épreuve, convivialité, positionnement international (11 nationalités représentées), beauté du parcours, vrai épreuve d’endurance, organisation au cordeau …

1 (9)

… tout était déjà réuni pour en faire un évènement destiné à grandir … visiblement je ne m’étais pas trompé, l’édition 2017 a pris une sacrée dimension …

1 (2)

Tout débute le vendredi soir à l’occasion d’une soirée (au Planet Rock aux environs d’Avignon) qui accueille traditionnellement, autour d’un buffet, les concurrents et nombreux sympathisants de l’épreuve du lendemain … un bon moyen de retrouver, un verre à la main, les copains d’un peu partout et notamment ceux qui étaient là l’an dernier pour le DEFI 2016 …

1 (22)

Beaucoup de monde attendu donc ce samedi matin 1er avril pour l’enregistrement des concurrents à la concession Harley Davidson d’Avignon …

1 (19)

De la bonne humeur et déjà pas mal de combardes de pluie en vue …

C’est à une trentaine de kilomètres d’ici que sera donné le départ, à 14h00, du village de CABANNES dont la municipalité a joué le jeu a fond pour proposer les meilleures conditions d’accueil qui soit …

1 (42)

Sur la place du village nous attendaient stands et restauration …

1 (44)

 … Exposition de véhicules américains, démonstration de danse américaine …

1 (5)  1 (6)

1 (47)

Même l’antenne FFMC 13 Bouches du Rhône avait planté la guitoune …

1 (48)

ET LA PLUIE …

1 (41)

On remarquait aussi cette fois encore plus d’une dizaine de nationalités représentées …

1 (52)

Un motard chinois de Shanghai avait même fait spécialement le déplacement pour participer à l’évènement …

Tout se présentait donc parfaitement bien, tout était sous contrôle …

Tout sauf : LA METEO !

1 (49)

Purée vieux gars … keskon a pris !!!!!!

1 (51)

L’épreuve qui se déroule du samedi 1er avril 14h00 au dimanche 2 avril 14h00 s’est tenue sous des trombes d’eau quasi incessantes (nous avons du avoir moins de deux heures – fractionnées – de répit) …

1 (58)

Dès le briefing de départ tout le monde est déjà trempé… Résultat, ce ne sont pas 247 motards qui vont s’élancer à l’assaut des routes mais… 180. A la décharge de ceux qui ont renoncé à la dernière minute, je reconnais que ce matin là il fallait avoir un léger pète au casque pour se lancer dans cette épreuve sous pareilles averses… Ou bien comme moi, être arrivé de Paname la veille et n’avoir rien d’autre à faire de la sainte journée. Ceci dit, je n’ai jamais roulé aussi longtemps dans de telles conditions de pluie… De nuit avec la combarde multicouches, les mains et les pieds détrempés, sur des routes ruisselantes, i’a un ou deux moments où tu te demandes ce que tu fais ici… A noter que le parcours prévu a même été dévié dans la nuit… pour cause de neige…

1 (39)

Certains n’hésitent pas à se lancer là-dedans avec des engins qui a priori n’invitent pas à tel périple … Bon courage monsieur et bravo à vous !

Le DEFI 999, même s’il y règne une réelle convivialité, est donc bien une vraie épreuve d’endurance qui reste réservée à des motards expérimentés et qui connaissent bien leur capacité à rouler longtemps … Ce côté détente et défi en même temps est d’ailleurs ce qui en fait le grand intérêt à mon humble avis …

1 (88)

Quoi qu’il en soit, il y a eut de sacrés bons moments de route et de rigolade … par exemple quand nous avons tenté de sécher nos tenues autours de braseros à la concession Harley Davidson de Roquebrune sur Argens qui nous attendait pour un (excellent) dîner pris sur le pouce dans la nuit du samedi soir …

1 (79)

Certains ont tout essayé pour rester étanche …

1 (68)

Finalement toute cette eau est restée supportable car, chance, il n’a pas fait (trop) froid …

L’ambiance a été extraordinaire du début à la fin et rien, absolument rien, ne nous a empêché de faire les couillons (humides) …

 1 (167)

Ainsi donc, ce samedi 1er avril 2017 à 14h00, nous nous élançâmes dans une joyeuse bruyante et déjà détrempée pagaille de la jolie place du village de CABANNES

1 (62)

…sous les hourras des quelques courageux autochtones venus nous encourager malgrés les conditions météorologiques …

 Pour en revenir à l’épreuve elle-même, elle est très bien rodée maintenant …

1 (63)

 Les check points se succèdent dans la bonne humeur …

1 (64)

 Tu noteras le caractère tout à fait exceptionnel des deux photos ci-dessus prisent lors de l’une des deux demi-heures où cessa la pluie …

Nous étions à ce moment précis à quelques kilomètres du Castelet … Et là, on nous annonce qu’il faut nous diriger vers le circuit fameux …

Nooooon !????!!!  Siiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Chouette alors !

1 (75)

Aller hop, direction le restau’ panoramique du circuit ou nous allons pouvoir admirer (chocolat chaud à la main dans nos odeurs de chiens de la route mouillés) pendant quelques minutes les bolides qui tournent en essais privés …

1 (70)

Et bien évidement faire la photo comémo’ qui va bien …

1 (71)

 Et là … vieux gars (woui, j’aime bien cette expression … qui se décline assez mal au féminin reconnais-je) … quand je te dis que ce DEFI 999 2017 a été exceptionnel : v’là ti pas que les organisateurs nous remettent sur nos motocyclettes et nous annoncent que la piste a été privatisée pour nous seuls  … et qu’on nous y attend pour un tour, la poignée dans le coin … Rhâââ lovely !!!!

hqdefaultCY237EBJ

Deux cent gamins en Harley qui s’élancent heureux comme un jour de sortie des classes pour les grandes vacances … UNIQUE MON POTE ! (ma pote !)

Tiens, regarde : https://www.youtube.com/watch?v=xQA9zBHQtdo

Etant bon dernier du groupe (tu peux pas me rater sur la vidéo), j’ai pu me faire la ligne droite des stands à la sidérale vitesse de 140 km à l’heure … Hé ho ça va hein, c’t'une Harley avec un pare-brise additionnel en plus … Bon, on s’en moque, j’étais à donf’ et bien dedans comme on dit par chez moi …

1 (74)

Quel cadeau !!!

Du bonheur de motard …

MERCI à l’AVIGNON BRIDGE CHAPTER pour cette parenthèse magique …

1 (73)

Et nous voici repartis …

Les road books s’enchainent les uns après les autres au fil des étapes … (car tu découvres le parcours au fur et à mesure, ce n’est pas un itinéraire complet qui t’est communiqué au départ) …

1 (108)

1 (109) 1 (105)

 Avignon, Cabannes, le Castelet, Roquebrune, Canne, Nice, St-Tropez … la nuit arrive … chacun roule à son rythme, les groupes se font et se défont au fil des kilomètres ou des erreurs d’orientation …

1 (81)

La bonne humeur règne … les échanges entre motards sont permanents (cet aspect est très sympa) …1 (85)

 … et les ravito’ café aux divers check points sont toujours de bons moments …

1 (86)

Le plus déplaisant étant finalement constitué par les arrêts carburants … dessapper le motard, trouver la carte de crédit quelque part dans le multicouches, patauger dans les flaques et finalement remettre des gants éponges  … tout beurk tout ça … et repartir en remobilisant une vigilance maxi’ … ça glisse et par endroit ce sont de véritables piscines qui barrent la chaussée … le bas côté quant à lui est impraticable … pour ce qui est de la visibilité, de nuit, sous la pluie avec la visière embuée …

1 (207)

A six heure du matin, il pleut tellement que l’humidité est même entrée dans le boitier de mon Nikon, impossible de faire une photo nette … c’est ici, à 400km de l’arrivée(nous n’avions parcouru que 600km sur les 1000 à réaliser), que mon groupe a décidé d’arrêter l’aventure …nous avancions à 35 / 40 km/h de moyenne … jamais nous ne serions à l’arrivée à CABANNES pour 14h00 ou même 16h00 … direction le bistrot, puis l’hôtel (douche CHAUDE) et retour sur la finish line pour aller applaudir les vaillants finishers

1 (101)

Et là, à CABANNES, en ce début de dimanche après-midi 02 avril …

Le crois-tu mon titou … vers 14h00, le soleil fait enfin son apparition …

Aller loup i’a brozeur !!!!

 Et d’un coup d’un seul … 1 (91)

Les exposants ont pu z’exposer …

1 (119)

Les photographes officiels officiellement photographier …

1 (92)

Le SMOKE AND IRON MC (qui donnait déjà la main l’an passé) a pu payer le café …

1 (95)

Les danseurs, gardent des boots sèches …

1 (106)

Les cosplayers peuvent cosplayer vintage …

1 (97)

Et les courageux finishers d’arriver sous le soleil et les applaudissements d’une haie d’honneur … (seul 130 franchiront la ligne finale) …

1 (98)

Une vraie réussite cette arrivée …

1 (110)

La foule a enfin pu se faire … les spectateurs de la région ont pu en profiter pour nous rejoindre sur cette petite place de CABANNES … permettant à la fête de prendre sa vraie dimension pour la satisfaction de tous … enfin du soleil !!!

1 (111)

Belle fin d’épreuve …

1 (118)

 … où les copains se retrouvent dans la bonne humeur …

1 (89)

… profitant une dernière fois du spectacles de tous ces engins que nous aimons tant …

 1 (93)

1 (94)

 … se narrant les anecdotes et exploits de la nuit passée sur la route …

1 (113)

Et surtout, se promettant bien d’être tous au rendez-vous du DEFI 2018 !

Toi je ne sais pas, mais moi j’y retourne !!!!

Aller, la bise.

L’Hervé, your Berrichon friend …

1 (26)

David Uhl est à la Daytona Bike Week


Hervé

Bonjour copain (et copine),

16998215_10154399080682475_3057455584337795407_n

Il y a un petit moment déjà que je ne t’ai pas parlé de mon ami David UHL, artiste peintre américain, fameux et émérite …

IMAG2001

Tous les ans, pour chacune des Bike Weeks de Daytona (et Sturgis) David produit une œuvre spécialement dédiée à l’évènement …

56562fe9753e6d1529b4c686eacc63ee

En 2016 on lui devait cette œuvre intitulée 75th and main

Pour Daytona, David n’en n’est pas à son coup d’essai … Depuis 2005 il produit un artwork  à chacune des ces fameuses semaines de la moto en Floride …39df75c0959ab34b99b37b0850b45d7f

Le modèle ici est son épouse Elisabeth …

1c60bbddbd1119db0ca39574e85449a7

Ces derniers temps David nous a gâtés avec quelques aquarelles de gueules de bikers absolument superbes …

16939239_10154388409507475_3011582107507415948_n

Avec ici ce portait de Brian Cannon lors de la dernière west coast Race Of Gentlemen

Ou encore avec …

17190663_10154407930212475_5094489219425718140_n

Mel, lors de la même course …

et SHINYA KIMURA

16995974_10154391409602475_4346690615703608247_n

Pour revenir à la DAYTONA BIKE WEEK 2017David UHL a réalisé cette peinture intitulée …

STILL KICKIN’

17039217_10154399080682475_3057455584337795407_o

Magnifique ce vieux PANHEAD non ?

David avait demandé à ses fans de l’aider à trouver un nom à cette œuvre.

Après de nombreuses heures de délibérations difficiles avec son équipe, une fois que plus de 1200 personnes aient fait une proposition, Still Kickin’  suggéré par Jeffrey Quesenberry a été retenu …

Le tableau sera mis en vente à la fin de la bike week …

Tu peux voir ici toute la série Daytona de David UHL :

http://www.uhlstudios.com/fine-art/collections/daytona-commemorative/?id=26

Et si tu ne te rends pas à cette 76ème Daytona Bike Week 2017, MOTOMAG te propose le bouquin qui va bien pour tout savoir sur cet évènement mythique  : http://boutique.motomag.com/livres-romans-moto/989-livre-ma-daytona-bike-week-a-moi-de-herve-rebollo.html

989-4474-thickbox

Aller, la bise …

L’Hervé, your Berrichon friend

HARLEY DAVIDSON CAFE LAS VEGAS : C’EST FINI


Hervé

Bonjour copain (et copine),

harleydavidsoncafefront

 … (presque) tout voyageur qui a fait un trip aux USA est passé par LAS VEGAS

ob_0d5e72_las-vegas2

Pour ma part, j’ai eu la chance d’y travailler, d’y passer quelques jours de vacances, d’y arriver en avion, en voiture, de connaître l’ancien et le nouveau Vegas et bien évidement d’aller faire un tour au légendaire HARLEY DAVIDSON CAFE

14480475_636715703156330_8936454673534989353_o

Et même si tu n’as jamais mis les pieds dans l’Etat du Nevada, tu connais forcément la célèbre devanture du lieu qui a fait le tour de toutes les brochures des voyagistes de la planète depuis des années …

Harley_Davidson_Cafe_Sign_and_Motorcycle

Et bien tu n’auras plus l’occasion de la revoir « en vrai » puisqu’après 19 ans d’activité, le Harley-Davidson Café sur South Las Vegas Blvd a fermé ses portes ce 30 octobre 2016 !!!!

sans-titre

Avec sa réplique d’un softail Heritage géant bondissant hors de sa façade, le Las Vegas Harley Café a été l’un des restaurants emblématiques de Vegas. Notamment pour tous les fans de Harley-Davidson et autres nostalgiques du bon temps du rock & roll …

On pouvait même s’y faire marier dans la Chopper Chapel ou officiait  un sosie d’Elvis …

harley-davidson-las-vegas[5]

Voici l’annonce de fermeture affichée sur la page Facebook de l’établissement

Attention, Attention!

Après 19 ans d’activité, le Harley-Davidson Cafe fermera ses portes le dimanche 30 octobre 2016.

Venez et profitez des deux prochaines semaines jusqu’à ce que nous fermions.
Et comme toujours, Harley-Party
1997-2016.

harleydavidsondr1

Alors que l’annonce de la fermeture du café est une mauvaise nouvelle, il en sort tout de même une bonne chose. Toutes les décorations et souvenirs qui se trouvent à l’intérieur du café sont à vendre.harleycafe-lasvegas-20121013-088

C’est à Nellis Auction qu’a été confiée l’organisation d’une vente aux enchères en ligne. Les articles seront expédiés aux acheteurs s’ils ne peuvent pas venir les chercher en personne (service payant, bien sûr).

Il y a des trucs géniaux, dont une réplique d’une Harley board track de 1913 …

11393_8690234

… une réplique de la FLH d’Elvis de 1957 …

13639_6489951

… des tonnes de souvenirs en relation avec la rock music comme une veste en peau de serpent ayant appartenu à Bon Jovi signée par lui-même …

11400_3576203

 … et de nombreux réservoirs Harley signés par des acteurs, animateurs et personnalités sportives …

11728_6451762

OFFREZ-VOUS UNE PIÈCE DE L’HISTOIRE DE LAS VEGAS !

11723_4682664

Plus de 500 pièces …
Vendredi 28 octobre 18h-21h

Les objets mis aux enchères seront visibles le vendredi 28 octobre 2016 de 10 h à 16 h au 3725, boulevard Las Vegas, Las Vegas, NV 89109. Notre personnel sera là pour répondre à vos questions.

La vente s’achève le vendredi 28 octobre 2016 entre 18h00. et 19h55″.2006.02.17.us.nv.lasvegas18

La license pour le HD cafe appartenait à Marc Packer, homme d’affaire connu localement en tant qu’associé du groupe Tao. A ce jour, on ne sait rien d’autre … Aucune communication n’a été faite quant à une éventuelle continuation du concept ou une quelconque réouverture d’un lieu équivalent à Vegas …

Et voilà, fin de l’histoire mon titou.

IMG-20170305-WA0000 (002)

Pas grave, on ira boire notre Coca ailleurs, ça ne sont pas les bars à motards qui manquent aux USA.

Aller, la bise.

L’Hervé, your Berrichon friend.

HARLEY DAVIDSON WR, la 45 inches, hommage à JOE LEONARD


Hervé

Bonjour copain (et copine),

1Fortune

Connais-tu JOE LEONARD ? (si tu me réponds oui, chapeau, t’es un expert mon titou)

1961laconia-nh450x410

Joe, en 1961, aux 100 miles de Laconia (New Hampshire) qu’il va gagner …

…  ce sera sa dernière année en compétition moto avant de passer à l’automobile au plus haut niveau en 1962 …

1950baymeadows-hdwr450x555

Joe en 1950 à Bay Meadow … il court pour une marque américaine bien connue … Déjà avec le numéro 98 qu’il gardera tant qu’il sera pilote de course moto …

Après une brillante carrière nationale sur deux roues, il quitte l’AMERICAN MOTORCYCLE ASSOCIATION (AMA) fin 61 …

Avec l’anglais JOHN SURTEES, il est l’un des très rares pilotes à avoir remporté des Championnats de niveau national / international tant sur deux que sur quatre roues …

 Un sacré palmares !!sans-titre

Portland en 1951

Il est triple Champion des Etats-Unis AMA Grand National, en 1954, 1956 et 1957 (sur HARLEY-DAVIDSON), vice-champion AMA Grand National, en 1958, 1960 et 1961, 3e du championnat AMA Grand National en 1955 (4e en 1959). Il compte 27 victoires au plus haut niveau. Et gagne même la Daytona 200, en 1957 et 1958 (sur Harley-Davidson) … Excusez du peu …

Une fois un volant dans les mains il va aussi briller au plus haut niveau …1280px-JoeLeonardEagle 

En Championnat Américain Automobile (AAA) avec de 1964 à 1974, 98 départs : 6 victoires pour 19 podiums – 37 « Top 5″ et 60 « Top 10″- ainsi que 2 pôles. Et surtout, en INDY 500 avec des pôles positions, et des 3ème places de 1967 à 1972 (10 participations consécutives, entre 1965 et 1973) …

Leonard_04_l

Il est donc titré en AMA GRAND NATIONAL et USAC INDIANAPOLIS CHAMP CAR

Ce qui fait de lui une légende vivante dans l’histoire du sport mécanique américain

Respect champion !!

Bon, ok, mais alors pourquoi reparler de cet ancien champion aujourd’hui ?

Et bien parce qu’il a encore des fans qui lui rendent hommage en restaurant de la plus belle des manières des modèles de motocyclettes de marque HARLEY DAVIDSON réplica de modèles qu’il a pilotés en son temps …

 1Fortune

C’est donc à un certain Frederick FORTUNE, graphiste de son état, vivant dans la  baie de San Francisco, amateur de motos anciennes que l’on doit cette magnifique restauration …

Il va d’abord rencontrer dans le cadre de son activité professionnelle le coureur Larry Headricks, puis son fils et faire une seconde rencontre fortuite avec une autre légende de la course, Joe Leonard. Il va alors entendre leurs histoires de courses, et littéralement tomber amoureux de ces racers sur WR, motocyclettes simples, brutales et sans fioriture … ll attrape le virus du dirt track racing et va passer pas mal de temps à restaurer un american classic racer …

2bisFortune

Introduit en 1929 sous l’appellation modèle D pour concurrencer le succès de l’INDIAN 750cc à soupapes latérales SCOUT V-twin, la popularité de l’HARLEY-DAVIDSON WL (plus connu sous le nom de 45′, qui correspond à sa cylindrée en pouces cubes – ou cubic inches si tu préfères) est montée en flèche lorsque les Etats-Unis entrèrent dans la seconde guerre mondiale, créant ainsi une demande sans précédent pour une version militaire qui va être connue sous l’intitulé WLA. Le modèle WLC était quant à lui la version canadienne de la moto.

Le modèle WL de 750cc flathead à soupapes latérales va se révéler être l’un des moteurs Harley qui va connaître la plus longue carrière, terminant ses jours en motorisant le fameux Servicar 1973 à 3 roues …

DSC02161-vi

 … évoluant vers le Sportster Flathead, Ironhead et les moteurs dits Evolution de Harley Davidson.

Avant et après la guerre, une version dérivée du 45 connait un succès considérable dans la course sur piste ovale américaine (après l’introduction par l’AMA en 1937 de la Classe C pour les motos sur la base de la production 750cc qui avait pour but de rendre la course plus abordable pour les amateurs ordinaires).

L’Indian Sport Scout avait déterminé la norme initiale, mais Harley n’a pas tardé à suivre, en introduisant des versions toujours plus puissantes du ’45′, culminant en 1941 avec l’arrivée du premier 45 construit spécifiquement pour la course : le WR, qui était disponible pour le dirt-track et le modèle WRTT pour la course sur route. Les WRTT avait des repose-pieds type floorboards (plateforme) et un frein avant, à la différence des Flats Track WR.

2Fortune

Avec les réglages réalisés sur la WR par le légendaire Tom Sifton, dit « The Patron » (préparateur / constructeur de motocyclettes de course – décédé en 1990 – il a mené de nombreux pilotes américains à la victoire avec ses engins – Sifton est lui aussi une autre légende du sport motocycliste, entré dans le Hall of fames de l’AMA en tant qu’acteur majeur de la compétition moto aux USA) …

sifton1

… Harley se met à imposer sa loi sur les pistes. En 1948, le WR remporte 19 des 23 événements motocyclistes nationaux. Cette année là, la Motor Company HD (la MoCo comme on dit là-bas) réalise l’incroyable performance de placer à Daytona sept de ses machines dans les dix premières places. En 1949, les WR remportent 19 des 24 courses nationales …

3Fortune

En 1950, Larry Headrick, sur un WR préparé par Tom Sifton, remporte les trois courses AMA national mile et obtient le Graal : la plaque si convoitée No.1. Avant qu’un accident de la rue lui brisant la jambe gauche l’amène à stopper sa carrière à l’âge de 30 ans. Il se souviendra toujours de cette brillante saison 1950, quand il était le meilleur coureur des USA …

4Fortune

Pour couronner les efforts effectués par Harley Davidson dans le domaine de la course, un petit peu plus tôt, en 1949, sur l’insistance de Tom Sifton, un nouveau venu de talent s’est vu donné sa chance sur une Sifton Harley WR. Le nouveau membre de l’écurie Sifton se nomme : JOE LEONARD.

JoeLeonardPeoriaIll

(as-tu remarqué que, sur quasiment toutes les anciennes photographies de courses de motocyclettes, les pilotes … ne portent presque jamais de gants ?!!!??!!!)

Joe a débuté sa carrière sur TRIUMPH. Voyant que ce jeune pilote était fort, rapide et intrépide, Tom Sifton pensa que Joe avait un vrai potentiel. L’avènement de Joe Leonard dans l’équipe Sifton se fit à la suite de deux incidents tragiques :

une blessure de Al Rudy (décédé en 2010) …

al_rudy

… et

l’accident qui mit fin à la carrière de Larry Headrick

950

Sifton identifie donc le talent brut de Leonard et l’engage comme pilote dans son équipe. Leonard dira plus tard que le jour Sifton l’a embauché a été l’un des plus excitants de sa carrière …

5Fortune

« Il était plus qu’un simple constructeur de moteur« , dira de lui Leonard, « Il était un entraîneur, un découvreur de talent et une figure paternelle. Il pouvait lire une piste et vous dire la meilleure façon d’y courir et il avait presque toujours raison « 

.6Fortune

Au début des années 1950, le tandem Joe Leonard  / Tom Sifton a dominé le championnat national de dirt racing. Les Harley Davidson WR / WRTT construites et réglées par Tom Sifton et Charlie Ouest ont fait de Joe Leonard  »le Fléau national » du demi-mile, du mile, de la course sur route et sur piste (inimaginable de nos jours). A ce jour, le WR Harley Davidson était et reste toujours considéré comme l’une des meilleures motos de course jamais construite. Les WR de Sifton WRs, de Rudy à Headrick en passant par Joe Leonard, étaient les motos à battre.

10Fortune

Revenons à nos jours avec notre restaurateur de mécaniques anciennes, Frederick Fortune …

Il explique : –  » Je travaillais pour Larry Headricks avant sa mort en 2007 et faisait du motocross avec son fils Jerry, tout en ignorant l’histoire des années de course de son père et les motos qu’il pilotait. Des années plus tard, j’ai rencontré le coéquipier de Larry, Joe Leonard actuellement Chief Grill Tender à l’Atelier d’usinage de Barnaby locale aux sessions barbecue du mercredi soir où j’ai aussi rencontré le fils d’Al Rudy, Chris, qui de temps en temps venait avec le vieux WR de course en cours de restauration de son père ».

11Fortune

- « Mon attirance pour le WR a commencé ainsi et a été amplifié par la possibilité d’acquérir le WL quasi à l’abandon d’un ami. N’étant pas étranger à la construction de motos à partir de zéro, j’ai pris la décision de l’acquérir et de construire un WR de course par moi-même (qui soit bien  »roulable » et réglementairement conforme) en hommage à ces légendes locales … spécifiquement Joe Leonard et son célèbre Numéro 98 dans l’écurie Sifton …

size_3_tom-sifton-et-joe-leonard-presente-par-machines-et-moteurs-les-specialiste-des-motos-anglaises-classiques

- « J’ai débuté par une période de « chasse intense » aux images des WRS produites par Sifton et notamment celles des motos originales de Joe. Puis, après plusieurs entrevues avec Joe Leonard lui-même, ayant reçu son approbation pour le projet, la moto a été entièrement démontée ».

Et le long et lent processus de recherche, de réparation et de finition de toutes les pièces manquantes a commencé … Le cadre a été réparé et redressé, tout comme la fourche, les moyeux avant et arrière y sont passé aussi et tout le « reste » qui se trouve au-dessus et au-dessous a finalement été trouvé. Dans certains cas, les bonnes pièces ne sont tout simplement plus disponibles ou pas du tout fiables … De sorte que des pièces de reproduction de qualité ont dues être achetées.

14Fortune

Des plaques avec le numéro de Joe, 98x, ont été recréés à l’identique et signées par lui. Finalement, la moto a été terminée à temps pour effectuer ses débuts au Quail Motorcycle Gathering 2016 où elle a reçu un bel accueil, rassemblant autours d’elle un flux incessant de photographes et vidéastes en tous genres, y compris une équipe de Discovery Channel qui était en train de réaliser un documentaire.

15Fortune

Propriétaire et « constructeur » principal Frederick FORTUNE

Fourches Poutrelle OEM 1949
Cadre OEM 1949
Réservoir OEM 1957
Moteur 1953G 750cc
Magneto Fairbanks Morse
Carburateur OEM Linkert
Freins OEM stock
Roues OEM moyeux, jantes acier
Pneus Buchanon / Dunlop K70s
Bars, leviers, contrôle OEM et aftermarket
Phare Belray-ish
Selle WRTT
Feu arrière et support repro’ fabriqués en acier
Garde-boue arrière OEM, avant inconnu
Peinture / Pinstriping, TRAILER Steve

OEM signifie Original Equipment Manufacturer

Alors mon titou, c’est pas beau ça dis donc ?

Bravo à Frederick FORTUNE, quelle restauration !!!

Vivement la prochaine.

Aller, la bise

L’Hervé, your Berrichon friend

HARLEY DAVIDSON : un NOUVEAU LIVRE … pour Noël


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Comme moi tu pensais avoir déjà tout lu au sujet de la MOTOR COMPANY (les initiés  disent « MoCo« ) HARLEY-DAVIDSON

Et bien le 02 novembre prochain les éditions du CHENE vont nous livrer la version française du dernier opus du genre sous la direction de l’éternel DARWIN HOLSTROM

9782851208767-001-T

On ne le présente plus le DARWIN

tattoo-1131

… tellement on lui doit d’ouvrages sur les muscles cars, hot rods, custom cars / bikes américaines et la marque Harley-Davidson (il a aussi pas mal travaillé sur INDIAN, BMW aussi) …

american-muscle-cars-full-throttle-history-by-darwin-holmstrom-0760350981

Des publications qui ont connus pour la majorité un succès international … si tu apprécies les mécaniques américaines, à deux ou quatre roues, alors tu as au moins tenu une fois dans ta vie d’afficionado un de ses livres …

9782851207227

Darwin a écrit, co-écrit, ou contribué à plus de trente livres. Il est  rédacteur en chef pour Motorbooks et avant cela, il a été rédacteur en chef du pour Motocycliste magazine

51cnDVJZunL

Sa réputation est telle que même le « père » des HELLS ANGELS,  a accepté de travailler avec lui …

1540-0

Ainsi donc, c’est en juillet dernier que l’édition américaine de HARLEY DAVIDSON / THE COMPLETE HISTORY est sortie aux USA et en UK …

 hd1-3

Tous les prototypes et les modèles de la gamme y sont largement examinés, dès le premier proto’ du Silent Grey Fellow à la dernière des Electra Glide CVO à refroidissement liquide …

hd2-2

 Tout y passe … le Peashooter, le Knucklehead, le Panhead, le KR, le Sportster, le XR750, le Shovelhead, l’Evolution, le Twin Cam, le V-Rod … on n’a rien du oublier là …

9780760350003

Donc pour Noël mon titou, si tu aimes toujours autant les belles photos de motocyclettes américaines, tu t’offres les 240 pages de ce pavé (5 pounds de poids tout de même, en format 254×312 mm) qui va paraître le 02 Novembre 2016 sous l’EAN 9782851208767 au prix finalement assez raisonnable de 35.00 € …

Aller, la bise …

L’Hervé, your Berrichon friend !

DEPART du 14ème TOUR DE FRANCE des MOTOS ANCIENNES


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Connais-tu le GAVAP moto ? Si oui bravo !

Moi il y a encore quelques jours, en cette mi-Août, cherchant un objectif à ma sortie motarde mensuelle …

IMAG4208

… j’ignorais totalement que le GAVAP moto est le Groupement des Amateurs de Véhicules Anciens de Picardie dédié aux passionnés de la moto de collection

Chouette alors !photo_32881657_small

Ses valeurs rassemblent les amoureux des motos anciennes qui roulent ! (dixit)

Les membres du GAVAP se fédèrent autour de notions simples telles que « solidarité, humour, amitié et joie de vivre » (historiquement le GAVAP-moto était la section moto du GAVAP. Il maintient des liens privilégiés avec la section auto du GAVAP)

DSC_0357 (1)

Mais pourquoi s’intéresser de si près à ce GAVAP en ce samedi 20 août 2016 ?

Et bien parce que depuis 28 ans, tous les deux ans, le GAVAP organise un tour de France en motos anciennes

Pas moins !DSC_0358

4 500 km du 20 août au 10 septembre pour une cinquantaine de motos dont les plus récentes remontent au années 50 (la plus ancienne est de 1929) .

14 femmes inscrites et de nombreuses marques représentées :

CEMEC, HARLEY, BSA, RATIER, NORTON, GILLET-HERSTAL, PEUGEOT, BMW, TERROT, SAROLEA, MATCHLESS, AJS, CEMEC, HOREX, VINCENT, MAGNAT DEBON, NSU, MONET GOYON, MOTOCONFORT, RENE GILLET, DKW, JAWA, TRIUMPH, NORTON, ADLER. Un plateau de rêve d’anciens ….

affiche-officielle-2016-1-jpgBon, allez hop, faut absolument aller voir le départ du prologue qui se tient donc à 15h00 ce samedi 20 août à FLEXICOURT (à une vingtaine de km au Sud Est d’Abbeville) … il y a à coup sûr de belles photos à faire …

Pour un mois d’août, ce petit matin là n’est pas des plus engageants …

IMAG4210

Mais bon, ce ne sont pas quelques gougouttes qui vont nous arrêter n’est-il pas ?!!

Direction DREUX pour retrouver l’EURE qu’on va longer par les petites routes jusqu’à LOUVIER puis direct sur ROUEN et une ou deux petites pauses deci – delà …

IMAG4181_edited… le château de VASCOEUIL …

… et juste avant d’engager la D928 pour rejoindre ABBEVILLE …

IMAG4190

… la vieille maison en bord de route à la sortie de PREAU …

IMAG4187

… une autre de ces vielles stations service abandonnées …

… et sans trop traîner en cette fin de matinée, rejoindre ABBEVILLE pour voir sa magnifique gare … et retrouver le soleil enfin …

IMAG4217

Puis direction FLEXICOURT et après avoir longé la magnifique SOMME, aller prendre le casse croûte qui va bien au bistrot du bourg juste avant le départ du prologue de ce 14ème tour de France en motos anciennes …

IMAG4220

IMAG4221

14h30, direction le complexe sportif de FLEXICOURT où la cinquantaine d’équipages participant à ce tour de France 2016 ont été rejoints par presque deux cent motards arrivés d’un peu partout du nord de la Loire (comme moi) pour assister à l’évènement …

DSC_0328Il fait beau, l’ambiance est bon enfant, une certaine joyeuse pagaille règne et à 14h59, il est évident que le prologue ne démarrera jamais à 15h00 …

Zéro stress et c’est très bien !

DSC_0329Bien évidemment le tee-shirt de l’évènement est disponible …

DSC_0335MATCHLESS

Et on peut commencer à déambuler entre les motos, toutes plus magnifiques les unes que les autres ….

DSC_0331

TERROT

… et surtout, bien se souvenir que ces petites « vieilles » sont apprêtées pour parcourir     4 500 km … C’est du très sérieux là …

DSC_0338

RATIER DSC_0342ADLER

DSC_0352BMW et AJS

DSC_0366 (1)

Les femmes sont aussi de la partie … et pour certaines, en sont déjà à leur deuxième, troisième participation … Certains concurrents s’attaquent ce jour-là à leur treizième Tour de France GAVAP. A raison d’un tous les deux ans, cela signifie qu’ils sont porteurs du virus depuis plus d’un quart de siècle. Respect les anciens !!

DSC_0347

La station FR3 locale couvre l’évènement …

DSC_0373HARLEY DAVIDSON

Quelques-uns vont même tenter l’exploit à deux …

DSC_0369JAWA

Et d’autre y vont en side-car …

DSC_0336

BMW (Wehrmacht) et RENE GILLET

Finalement, avec une petite heure de retard, entre rayons de soleil et averses qui mouillent (si, si), les pilotes sont tous passés se présenter sur le podium avec leur engin pour le plus grand plaisir des passionnés qui avaient fait le déplacement pour venir les encourager …

Et justement, en parlant du public, il faut absolument aller trainer sur le parking parce que là aussi on peut y admirer un panel d’engins d’une variété assez exceptionnelle …

DSC_0355

Notamment une inévitable (sur un tel rassemblement) BFG à moteur CITROEN 1300cc (et derrière, ce qui ressemble à un petit chopper bien kitsch comme il faut de la marque LEONART - mais j’ai un doute, pas été capable de l’identifier comme tel à 100%)

DSC_0346

Une étonnante et rare HYOSUNG à la couleur et la ligne intéressante avec son pilote des plus pittoresques au look vintage

Et enfin, le clou du pestacle mesdames et messieurs, j’ai nommé, la légendaire

MAMMOTH CLYCMER MUNCH 1200

DSC_0380 (1)

Dans un état absolument exceptionnel, arrivée par la route avec son pilote le jour même …

DSC_0378

Le pilote en question étant arrivé avec un ami qui roule sur la BMW blanche que tu vois derrière. Inutile de préciser que lorsque ces deux là sont sur la route, les têtes se tournent sur leur passage …

DSC_0381

Souhaitons donc bonne route aux participants à ce 14ème tour de France en motocyclettes anciennes … et rendez-vous dans deux ans à FLEXICOURT pour le prologue de la prochaine édition.

Pour ma part, retour sur Paname par les petites routes …

DSC_0323

… et 620 kilomètres de bonheur sur pneumatiques au compteur !

La bise.

L’Hervé, your Berrichon friend

ENDURANCE SUR ROUTE : le 999


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Dans le petit monde des organisateurs de raids longue distance sur routes ouvertes, l’association « LDD999 » …

Blason 999

… en partenariat avec l’Avignon Bridge Chapterle chapitre de la concession Harley Davidson d’Avignon, viennent de placer la barre assez haut ce week-end du 02 et 03 avril dernier …

999-16_0472

… en proposant la seconde édition de ce qui est présenté comme la plus longue épreuve d’endurance au road book d’Europe : LE DEFI DES 999km en 24 heures … pas moins !!!!999-16_0503

(réservé aux possesseurs de motocyclettes de marque Harley Davidson et Buell)

Retiens bien ce nom et ce blason mon titou, il se pourrait bien que dans les années qui viennent cet événement devienne un must pour tous les aficionados du genre (et ils sont nombreux dans toute l’Europe) …

Il ne s’agit pas d’une course mais de réaliser un trajet précis en 24h …1 (76)

Après l’enregistrement (ce samedi 02 avril entre 10h00 et 12h00), le départ est donné à 14h00 (après une petite collation au food truck sur le site de la concess’) à l’issue d’un prologue d’une vingtaine de kilos qui nous a menés au lieu de l’official starter, sur le magnifique site du Pont du Gard …

1 (172)

L’arrivée doit être atteinte le dimanche après midi au plus tard à 14h … Bonne route vieux gars !!! 

Coût de l’inscription, 50 Euros, une misère au regard de l’excellence de la prestation offerte par l’organisation (collations, tee-shirt et épinglette compris) …

999-16_0466

Bravo à toute l’équipe, vous avez été épatants de sérieux, de convivialité, de disponibilité et de gentillesse … Impressionnant les hoggers d’Avignon !!!

Le carnet de route est donné / découvert au départ. Ensuite, c’est du grand classique : s’arrêter aux différents points de contrôle indiqués pour faire valider son passage et suivre fidèlement l’itinéraire afin de ne pas manquer de faire tamponner ledit carnet …

999-16_0570

Ce défi peut être réalisé seul ou en groupe … et pour cette seconde édition du LDD 999 2016, ce ne sont pas moins de 130 motards de huit nationalités différentes (allemands, belges, français, italiens, luxembourgeois, néerlandais, suisses, tchèques) …

1 (33)

… attirés par le succès du défi précédent (une trentaine de participants en 2015) qui se sont retrouvés à la concession HD d’Avignon ce samedi matin là …

999-16_0151

… ça commence à faire du monde …

1 (98)

La veille au soir, le vendredi, un dîner était proposé au Memphis café d’Avignon pour permettre aux participants de commencer à faire connaissance …

1 (13)

… et le lendemain matin, tout ce petit monde se retrouvait à la concession où tous les ingrédients étaient réunis pour reconstituer l’ambiance « biker » classique : american carspin-upfood truckrock music …

1 (35)

Bon, tu me connais, après les deux premiers niveaux de l’Iron Butt (le Saddle sores et le Burn burner) je ne pouvais pas résister à l’envie de participer à ce LDD 999 2016 qui me donnait l’occasion d’enchaîner 3000km en quatre jours (bin, woui, venant de Paname …) …

999-16_0248

Bon, ici aussi, et malgré ma petite expérience du long distance run, au moment du départ, il y a bien deux minutes durant lesquelles (malgré une certaine euphorie) tu te demandes dans quoi tu te lances là (d’autant que le ciel est couvert et que météo-France annonce que nous nous trouvons dans la région qui devrait connaître les plus grosses précipitations du week-end … Chance !!!) …

999-16_0250

Certains ne s’y trompent d’ailleurs pas et ont sorti la combarde, les premières gouttes commencent à tomber à la sortie de la concess’ … il est 13h30, nous ne sommes même pas encore sur la ligne du départ officiel  …

Néanmoins, cette épreuve présente au départ de nombreuses sources de plaisirs anticipés : elle se démarque par le secret qui l’entoure. Aucun concurrent ne sait vraiment où il va car l’ensemble du parcours est défini suivant plusieurs road books, dont un sera remis quelques minutes avant le départ. Les autres seront distribués à chaque contrôle officiel …

De plus elle se déroule sur routes ouvertes …

1 (103)

C’est tout de même nettement plus sympa’ qu’un Iron Butt quasi exclusivement autoroutier … Et les organisateurs avaient prévenu qu’il s’agissait d’une épreuve assez technique … effectivement ça le fût … la traversée du mythique Vercors à la tombée de la nuit, le passage du col de la Machine, ses virolos, les éboulements sur la route, la chaussée glissante, la pénombre,  … un bonheur sur pneumatiques … Certainement l’une de mes plus belles expériences de motard où la notion de pilotage vient s’additionner à la découverte de paysages époustouflants …

1 (123)

Autre phénomène très intéressant que je n’aurais pas soupçonné : au fil des kilomètres, des groupes se constituent … spontanément … sans que rien n’ait pu le laisser présager … et naissent ainsi de nouvelles amitiés …

1 (133)

Les kilomètres vont s’enchaîner au fil des étapes où rien ne manque, sourire, …

1 (110)

… café et autres indispensables produits dopants …

999-16_0659

Un grand merci aux Firefighters du SMOKE and IRON MC pour leur présence bienveillante tout au long de l’épreuve et qui ont assuré une partie des relais …

999-16_0619

Et, du Pont du Gard à Tricastin, du Vercors à la Camargue, jusqu’au Cirque de Navacelle et enfin Avignon, les kilomètres vont s’additionner …

Tu peux consulter l’intégralité du road book ici (merci à LEGEND MOTORBIKE pour cette mise en ligne) : http://www.legendmotorbike.com/articles/2016/999/RB-999_2016.pdf

1 (117)

De routes superbes en jolis villages …

1 (142)

De ravito’ essence en bars de nuit … nous n’avons pas arrêté de rigoler entre motards un peu fêlés …

1 (140)

… au coeur d’une nuit douce et finalement pas trop humide … 

1 (138)

Tout c’est très bien déroulé pour l’ensemble des participants (quelques retardataires, plusieurs heures de différence entre les premiers et les derniers, un peu de casse – une courroie de primaire et une jante brisée sur un gros cailloux) … le petit matin fût un peu plus difficile entre six et sept du mat’, heure à laquelle le manque de sommeil est le plus prégnant … Bien évidement, c’est précisément là que la pluie décidât finalement de nous cueillir avec force virulence …

1 (149) - Copie

L’arrivée à la concession en début d’après-midi ce dimanche 03 avril se faisant sous des trombes d’eau …

999-16_0721

Les organisateurs nous attendaient avec un bon petit brunch américain …

1 (153)

… très apprécié en dépit d’une humidité ambiante certaine …

999-16_0741

Un dernier café (ça devait être le 5249ème de ces dernières vingt-quatre heures)…

1 (157)

(motard totalement trempé, seule la surface externe de la tasse de café est sèche)

… et une dernière photo du tee-shirt qui va nous permettre de jouer le motard qui se la pète cet été au Macumba

1 (163)

Le « kit de la victoire » attendait les heureux wet finishers

1 (174) - Copie

L’épinglette et le pacth qui va avec … 1 (173) - Copie

Finalement, même si tous ne l’ont pas fini, ce 999 / 2016 a été de l’avis général une vraie réussite …

La grande majorité des participants terminant en fait relativement en forme (à la surprise de certains d’entre eux d’ailleurs) …

Les organisateurs vont maintenant devoir gérer le succès … Gageons que l’édition 2017 devrait allègrement friser les deux cents inscriptions compte tenu que le bouche à oreille va fonctionner dans les prochains mois au sein de la communauté Harley Davidson européenne …

Remerciements

Il ne te reste plus qu’à t’inscrire …

Spéciale dédicace à  …

Martin, biker tchèque, parti de Prague mercredi 30 mars, arrivé à Avignon via Strasbourg ce vendredi 1er avril. Il enchaîne le 999 durant le week-end et repart le lundi matin en République Tchèque. Enorme !!! Mais ça vire à la science fiction quand tu apprends qu’il a réalisé ça sur … un Sportster, avec guidon bracelets et commandes reculées…

999-16_0353

Tu le crois ça … ????

Respect monsieur Martin, z’êtes un vrai iron biker …

Spéciale dédicace numéro deux au sympathique groupe des motardes suisses … et en particulier à celle d’entre elles qui a fait tout ces kilomètres au guidon d’une Buell

999-16_0614

Spéciale dédicace numéro trois à Patrick et Géraldine … faire ce parcours au guidon d’un Fat c’est pas mal mon cher Patrick (pour avoir longtemps été dans ta roue je confirme, tu pilotes excellemment bien) … mais faire cela avec une passagère …chapeau bas !

Mais celle qui mérite notre admiration à tous c’est bien Géraldine : 1000 bornes en passagère, sur un Fat Boy, sans dossier, avec le paquetage ficelé à l’arrière, sous la pluie … respect madame ! Tu me payes que je ne le fais pas mon amie … Bravo !!!!

999-16_0736

Et d’une manière générale : BRAVO A TOUS !!!!

YOU DID IT!!!

Aller, la bise et à l’année prochaine …

L’Hervé, your berrichon friend

Special thanks à Legend Motorbike, Marie et JR, pour le crédit de certaines des photos que j’ai utilisées pour illustrer ce billet.

Voir : http://www.legendmotorbike.com/articles/2016/999/999_l2016.htm 

Pour en savoir plus sur le Défi 999 2017, voir : 

http://www.le-defi-des-999.com/pages/presentation.html#dvIbmLLsatKyrkQ2.99

Et si la Daytona Bike Week t’intéresse :  http://boutique.motomag.com/product.php?id_product=989

L’atelier du Père Noël vu par Harley Davidson Australie


Hervé

Bonjour copain,

juste pour le fun, la vision de Harley Davidson Australie de ce qu’il se passe dans les ateliers du Père Noël juste avant le grand soir …

12307327_1315582741800881_8861886928939123320_o

… avec un sympatoch petit film :

  https://www.youtube.com/watch?v=cVUeU_2SVYs&feature=player_embedded

Harley Davidson Press Release Image

Et la suite de ce petit film qui connait un sympathique dénouement :

 https://www.youtube.com/watch?v=muvBRPr0Vog

12339482_1316805538345268_4589079632147719610_o

Merry Xmas to all bikers in this wild wide world!!!

Hervé, your Berrichon friend …