Welcome to STURGIS 2014 (4) : le PATCH FAIT le BIKER


Hervé

Bonjour copain (et copine),

Ainsi donc, cette année, woui, je suis retourné à les USA … pour participer à ma première STURGIS BIKE WEEK

Je dis première bicoz, c’est certain, il y en aura d’autres ….

Je suis donc parti en wouature de Houston- Texas et suis remonté plein nord via l’Oklahoma (rien à wouar) puis le Nouveau Mexique (rien à wouar) pour rejoindre le Colorado (un vrai paradis, plein de choses à wouar).

DSC_3969

Et passer quelques jours chez David Uhl

(je ne te parlerais pas de la Route 66 et son marketing pour touriste. Comme tu le sais, je l’ai empruntée assez longuement et je suis très loin d’avoir été transcendé).

Chemin faisant, j’en ai profité pour m’arrêter dans quelques concess’ de notre marque de motocyclettes américaine fétiche … mais pas beaucoup hein …

Juste à STAFFORD …

1 (9) 2 (7)

… CORPUS CHRISTI

1 (12) 2 (6)

Je me demande vraiment comment on appelle les habitants d’une ville nommée « Corps du Christ » ?

… ALAMO

1 (25)2 (3)

… AMARILLO

1 (48a)

 MOORE

1 (43)2 (10)                                                                                                                                                                          … PUEBLO1 (51)2 (18)

… COLORADO SPRING

1 (53)2 (21)

… DENVER

1 (58)2 (2)

… CUSTER

1 (700)

… LOVELAND

1 (1006)2 (8)

Bah woui koa, il me les fallait ces patchs de concess’ pour ma collec … et encore, jé pô pu m’arrêter à chaque fois que j’en croisais une, mô femme avoulaipô.

Enfin bon …

Je sais bien, c’est puéril …mais j’ai arrêté les tee-shirts docteur … plus d’une centaine cétépô raisonab’.

Pi, … le patch c’est ça qui fait le biker, le vrai … et il y en un choix absolument incroyable.

Aller, un petit palmarès des patchs encore bien tendance aux Zamériques, rien que pour toi.

Commençons par deux très grands classiques dans la famille biker que tu connais forcément.

Naturellement, le fameux … 

… et son petit frère que l’on ne présentent plus …  

… qui ont encore une sacrée côte et nombre de bikers les portent sur leur gilet.

On va s’éviter tous les patchs liés aux USA, l’Amérique, l’armée, les vétérans, les têtes de mort, de loup, d’indien, d’aigle, les serpents, flingues,  etc. … ils sont légion.

Quant à lui, le Stars n’ Stripes est décliné sous toutes les formes possibles … quasiment porté par tous motards américains.

Très, très souvent accompagné du désormais célèbre POW / MIA (Prisoner of War /Missing in Action)

Tu peux toujours faire plus pour affirmer ta fierté d’être américain et biker

(Américain par naissance, biker par choix)

Dans le registre politico-nationaliste anti Etat, énormément de déclarations anti Obama

       

(et ceux-ci compte parmi les plus aimables)

Bien sûr les références au frangin « D’ji jeusse » ton sauveur (pas le mien, hein) sont très nombreuses aussi  …

(les bikers chrétiens sont très présents et très organisés dans leur prosélytisme)

Celui est assez célèbre car bien pensé avec de l’humour en prime

Toujours dans les grands classiques on voit beaucoup le fameux DILLIGAF

DOES IT LOOK LIKE I GIVE A FLIP (si tu es bien élevé) ou bien DOES IT LOOK LIKE I GIVE A FUCK (si tu n’es pas bien élevé).

En gros : – « Ai-je l’ai d’en avoir quelque-chose à faire / foutre ? »

Dans ces Etats américains où le port du casque n’est pas obligatoire, nombreux sont les bikers à afficher leur attachement à cette liberté de choix

(Les lois sur le port du casque craignent / font chier)

Après ces best of tu trouves un nombre absolument incroyable de propositions.

Quelques-uns m’ont beaucoup plus.

Celui-ci est ancien, il affiche ta solidarité avec les femmes seules qui travaillent … Hum … 

Celui-ci t’engage à tordre la poignée (Conduit la comme si tu l’avais volée)

Celui-ci, au pays du Nice to meet you, est assez agressif, mieux vaut avoir de larges épaules si tu veux le porter …

(Ne m’appelle pas frangin si tu ne me connais pas / reste à distance)

Quant aux deux derniers que je me suis ramené ils me plaisent beaucoup.

L’excellent et paradoxal

Et le très, très, très  bon et particulièrement adapté

Wouis, je sais, suis pas bien futé com’ gars mais tu sais maintenant que …

…mon pioupiou

Woualà, ma maman me les a même déjà cousus sur mon jean fétiche (celui qui tient debout tout seul tellement il y a de patchs justement … te le montrerais peut-être un jour … pô certain ça)

Si tu veux voir un « beau » (question de goût) panel de ce qu’il est possible de trouver en terme de patchs à la mode de là-bas, vas sur le site du grand spécialiste américain des trucs et machins inutiles mais indispensables pour vrai biker, HOT LEATHERS (qui s’intitule lui-même The leader in motorcyle apparel) :

Le site : http://www.hotleathers.com/Hot-leathers-Original-Embroidered-Patches-C1253.aspx

Bon, aller, la suite plus tard.

La bise.

L’Hervé your Berrichon friend

Et si tu veux voir DAYTONA, un clic ici tinyurl.com/Daytona002


Sturgis Bike Week 2014 : BUFFALO SOLDIERS MOTORCYCLE CLUB


Hervé

Bonjour copain (et copine),

A les USA, izaiment bien fêter Noël en Juillet aussi / Christmas in July

C’est la grande mode d’été chez Harley aux States depuis quelques temps déjà

Tu débarques en tongs / short à fleurs à la concess’ du coin en plein été (REPUBLIC, à Stafford / Texas pour ce qui me concerne) et tu te retrouves nez à nez avec le père Noel

C’est assez … bizarre.

Mais bon, il parait que c’est du marketing …

1 (6)

… et les gosses adorent à coup sûr …

1 (7)

 (avec la femme du Père Noel)

Sinon au Texas tout ne m’a pas déplu et notamment le musée des BUFFALO SOLDIERS, à Houston, à voir, très intéressant.

Ouvert en 2000 (voir http://buffalosoldiermuseum.com/ )

DSC_3601

Buffalo Soldiers (Soldats Bison) est un surnom à l’origine donné aux membres du 10ème régiment de cavalerie de l’armée des États-Unis, qui fut créé le 21 septembre 1866 au Fort Leavenworth, dans le Kansas. Finalement, ce terme engloba également le 9ème régiment de cavalerie et les 24ème et 25ème régiment d’infanterie

Ces régiments étaient les continuateurs dans l’U.S. Army des régiments d’Afro-Américains qui avaient été levés pendant la guerre de Sécession pour se battre dans l’armée de l’Union, qu’ils aient été des régiments de volontaires comme le 54e régiment d’infanterie du Massachusetts (décrit dans le film Glory) et le 5e United States Colored Cavalry ou les nombreuses unités des United States Colored Troops.

Les Buffalo Soldiers furent reconnus par le Congrès des États-Unis comme les premiers régiments intégrés à l’armée régulière américaine uniquement composés de noirs.

Un mouvement culturel revendicatif tend à considérer que les Buffalo Soldiers ont été les instruments malheureux du génocide perpétré par les Blancs contre les Amérindiens.

Mark Matthews …

… le dernier Buffalo Soldier survivant, est décédé le 6 septembre 2005 à l’âge de 111 ans 

  

Retired 1st Sgt. Mark Matthews, of the 10th Cavalry Buffalo Soldiers.

Il est enterré au cimetière national d’Arlington.

Bob MARLEY leur a rendu hommage …

… dans sa fameuse chanson BUFFALO THE SOLDIER : https://www.youtube.com/watch?v=al_Odqp_Ad8

Ainsi donc, dans ce musée, le motard / biker averti qui sommeille en toi y remarquera cette vitrine offerte par la NATIONAL ASSOCIATION of BUFFALO SOLDIER & TROOPERS MOTORCYCLE CLUB

DSC_3603

Le Buffalo Soldiers Motorcycle Club (NABSMC) est l’un des plus grands moto-club Black des USA (plusieurs milliers de membres répartis dans 90 chapters)

Il a été fondé en 1993 par Ken Thomas, policier en retraite

http://www.nabstmc.com/officers.html

J’avais croisé l’un de leur chapitre lors d’une Daytona bike week il y a quelques années de cela

Copie de Daytona 2010 337

A noter qu’ils étaient l’un des rares clubs à porter les couleurs à Daytona (c’est interdit partout à cause des nombreuses bagarres et autres décès au fil des années liés aux incidents entre clubs).  Mais comme les Buffalos ne revendiquent aucun territoire et se veulent d’une tradition historique et familiale, personne ne vient les “chercher”. Je pense qu’il y a aussi un aspect politique qui vient s’ajouter à tout cela :  en gros, “viens pas déclencher des incidents avec la communauté black et le black power“, ça pourrait déraper …

Daytona 2010 339

Chouette rencontre, bon souvenir de ce matin-là

Daytona 2010 340

Même si nombre de BUFFALOS roulent en Harley Davidson, beaucoup roulent sur des motocyclettes de marque japonaise (notamment la Gold Wing)

Comme cette année je vis ma période écussons / stickers, donc, jépô résisté, je m’a payé le patch …

2 (15)

Yes, we’re all BUFFALOS RIDERS !!!!

Bon, aller, la suite plus tard.

La bise.

L’Hervé your Berrichon friend

Et si tu veux voir DAYTONA, un clic ici tinyurl.com/Daytona002