Botanico.

Il y a comme ça, des endroits qui ne ressemblent à aucun autre. Le Botanico est un jardin exotique caché au bout d’une ruelle de Sagra. Sous les grands palmiers,  les pins et les essences tropicales sont dispersées  une multitude de créations artistiques farfelues et quelques petites maisons colorées, cachées un peu partout dans la végétation, entre la piscine, la mare et les épais bouquets de verdure.  Il y a une vingtaine d’années déjà, Annie, un peu Suisse, un peu Française, un peu de partout, a acheté ce bout de jungle au milieu des orangeraies pour en faire ce lieu secret, juste ouvert à tous ceux qui arrivent à le trouver. Le Botanico, ce n’est pas un hôtel, ni une auberge même si on y loue des chambres, pas du tout un gîte rural même si on est à la campagne, c’est juste autre chose, une idée pour laquelle on a pas encore inventé de mot précis, une utopie encore debout quoi qu’il advienne. Maintenant Annie est un peu fatiguée, mais son rêve est plus vivant que jamais. Petit à petit la relève  se prépare à d’autres idées ; on y construit un grand potager, on remet en service la petite ferme, on prévoit des hébergements où les hôtes de passage iront arroser, cueillir, participer à la continuation de cette expérience  si différente de la vie sur la côte, à quelques kilomètres de là…

3 thoughts on “Botanico.

  1. A l’image et aux couleurs, j’ai cru que tu allais parler du jardin Majorelle à Marrakech, mais non, plus original et bien moins touristique évidemment. Sinon, faut quand même qu’on te prévienne, le froid et le grand nord, c’est pas par là 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*