Go Sibéria

Supermarché Migro, Lausanne, Suisse…première étape de mon voyage lointain…Je déambule entre les rayons de nourriture en tube, ici on aime la nourriture en tube, mais moi je m’achète de la viande séchée et des fruits secs, rien que du sec, ça ne prend pas de place dans les bagages et ça évite de retrouver un tube éventré au fond du paquetage. Hier j’ai pris la route, enfin j’ai pris l’autoroute, un bon cinq cent bornes pour vérifier que ma vieille monture tourne rond, ne consomme plus trop et ne pisse plus l’huile du tout. J’aurais pu m’arrêter dans plein d’endroits…Avec le temps, les chapitres de la vie, les rencontres par ci par là, un peu partout, la où la vie nous mène, avec tout ce temps-là, on pourrait s’arrêter tous les cent kilomètres, boire un coup chez l’un ou l’une et se raconter les nouveautés du temps qui passe. Mais là, après tout ce temps en mode pause, il est temps de reprendre la route. Je traverse la France et la Suisse avec les même choses qui me trottent dans la tête que quand je retourne dans mon patelin natal ; chaque pâté de maisons, chaque nom de rue évoque une aventure passionnante, exhume un souvenir enfoui. Sur l’autoroute, maintenant, ça me jette le même trouble au visage  ; à chaque nom  de sortie quelque-chose me revient, une sorte de nostalgie s’installe et l’envie d’aller de l’avant guerroie avec celle de passer prendre l’apéro à Nimes, Avignon, Orange , Crest ou Grenoble…des histoires oubliées à Chambéry, Albertville ou Annecy, des pannes mémorables, des amours furtives, des amitiés éphémères ou durables, comme le développement du même nom, des trucs sur lesquels on construit l’avenir en se demandant où on va vraiment…moi, je vais plein Est, vers l’immensité Sibérienne, je vous raconterai ça plus tard…

5 thoughts on “Go Sibéria

  1. Ping : Ptiluc, si tu nous lis… – bebertworldtrip

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*