Apprentissage Moscovite…

A Moscou, les feux rouges t’indiquent combien de temps tu vas devoir attendre ; c’est très pratique parce que parfois ça dure longtemps. Comme ça, tu sais si tu te prépares à foutre les gaz, si tu te reposes un peu ou si carrément tu vas boire un café. Je fais des progrès avec l’alphabet, il y a une semaine quand je voyais écrit PECTOPAH, comme je me souvenais que le P c’est le R, je croyais que c’était « rectorat » et je me disais qu’il y en avait vraiment beaucoup des universités dans ce pays, mais je ne trouvais pas très sérieux qu’il y ait si souvent écrit « Heineken » sur ces honorables institutions…Maintenant je sais que ça veut dire « Restaurant », j’ai fait des progrès fulgurants, me voilà prêt pour la suite du voyage.  Je suis revenu deux jours  à Moscou parce que j’ai encore une intervention à faire pour parler de mon boulot d’artiste. Mais après, je vais repartir, il faut que je reparte, l’hiver arrive. Même si il fait toujours beau, les vélos ont déjà mis leur pull…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*