Petites généralités sur la Russie…

En Russie, les passages à niveau ont, en plus des barrières, des machins métalliques très rebutants qui sortent du sol pour être sûr que personne ne tente de passer. Dans les immeubles, les premiers étages  sont au rez-de-chaussée, l’étage zéro n’existe pas, le zéro est dans le béton qui sépare le premier étage du premier sous-sol, on commence à compter à partir de un, on ramène le zéro à son abstraction originelle… Ici le respect des passages piétons est aussi impératif qu’en Suisse, mais si tu passes ailleurs, tes chances de survie sont dérisoires. En Russie, les croissants chez le boulanger sont à la saucisse, et quand on rentre chez quelqu’un, on laisse toujours les chaussures à l’entrée, comme à la mosquée, mais ça n’a rien à voir. Les feus verts pour piétons font un bruit de grillon qui s’accélère quand le rouge approche, c’est très bizarre d’entendre des grillons par moins dix, ça surprend, ça distrait, mais juste la première fois, parce que tu n’as souvent que quinze secondes pour traverser et on n’hésitera pas à te le rappeler vigoureusement…En Russie, on paye avant; à l’hôtel avant même d’avoir eu le temps de poser son sac, au snack avant de savoir ce qu’on va manger ou à la station service avant de se servir…Tu n’y fais jamais le plein, tu glisses les sous en donnant le numéro de ta pompe, dans un tiroir en ferraille, devant une vitre opaque…Tu ne sais pas qui il y a derrière, tu n’as droit qu’au bruit du tiroir et puis quand tu te sers, la pompe s’arrête toute seule, si tu veux faire le plein, tu dois donner plus au tiroir et revenir chercher ta monnaie après ; s’il y a du monde, c’est un peu long, mais on s’habitue, même dans le froid, on s’habitue à tout…

3 thoughts on “Petites généralités sur la Russie…

  1. Ah! ouais, c’est chouette de nous donner tous ces détails, souvent lorsqu’on voyage, on n’y pense pas, à raconter tout ça ces trucs de la vie quotidienne, mais ça nous donne bien une idée de dépaysement !
    Ils mangent aussi beaucoup de patates ? ou de charcutaille ?
    Fait froid, faut des méga calories !

  2. Il faudra nous expliquer comment peut-on recueillir autant de détails sur le déroulement d’un plein d’essence quand la moto est encore immobilisée !
    Sinon, intéressants ces détails ; ces fameuses différences que l’on recherche où que l’on voyage ; cette obsession à toujours vouloir vérifier la couleur de l’herbe chez le voisin… Les trésors des explorateurs !
    Sinon, qu’en est-il de la moto ? La suite du voyage sans ski ? Le moral ? Bon OK… j’apprendrais ça en temps et en heure en découvrant les prochains articles.
    Encore merci pour l’aventure, du rêve à la réalité !
    VV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*