Le bateau dans la glace…

La moto ronronne bien et comme les artères principales sont parfaitement déneigées, j’ai viré les chaines autrichiennes et nous sommes partis en ville rejoindre Viktor dans le garage de ses amis, complètement à l’opposé de la ville. Pour Alexeï, la moto, c’est une révélation, même par moins huit, il ne sent pas le froid, juste une sorte d’adrénaline qui le met d’excellente humeur. Avec juste un jean’s et des baskets, un petit casque de skieur et des gants de cycliste, il trouve ça formidable. Ils sont blindés ces sibériens !

Après avoir passé quelques heures à bricoler la moto, vidanger, ajuster pour le passage des chaines, nous sommes rentrés par le grand barrage sur le fleuve gelé, le vieux brise-glace « Angara » est entouré de piétons et de patineurs, mais je n’irai pas me risquer là dessus avec ma moto ; cette année, l’épaisseur de glace est bien inférieure à la normale saisonnière et je ne suis quand même pas venu jusqu’ici pour faire de la plongée sous-marine en bécane, mais on a promis de m’emmener  un jour là où il y a un peu plus d’épaisseur…

One thought on “Le bateau dans la glace…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*