Asta et Linas

Au kloub, il y aussi un autre couple, jeune et lituanien, Asta et Linas, avec chacun sa BM ; lui la 800, elle la 600,  à leur retraite ils rouleront peut-être en KTM…. Eux, ils vont aller vers l’Asie Centrale, puis l’Iran et de là embarquer pour l’Afrique.  Asta me demande des tuyaux; je lui  file quelques conseils et quelques adresses,  je fais mon briscard breton, le genre qui a tout vu de l’Afrique. Je lui dis que le Mozambique c’est mieux pour descendre que la Zambie ; je lui conseille de s’arrêter à Tofo et à Ilhia de Moçambique et d’y appeler Yorick de ma part….je ne lui ai pas dit, à cette jeune blonde nordique que Yorick avait poursuivi de ses assiduités insatiables toutes les gazelles sculpturales du pays, le long du canal du Mozambique, de Pemba à Inhambane, et qu’une blondeur nordique allait peut-être l’affoler. Mais ils verront bien sur place, son grand gaillard devra rester courageux et vigilant ; courage et vigilance, comme disait Mobutu quand il se croyait immortel…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>